Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de chacha95 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Never Tear Us Apart, Tome 1 : Never Forget Never Tear Us Apart, Tome 1 : Never Forget
Monica Murphy   
Je serais passée à côté de ce livre sans vraiment lui accorder la moindre attention si une amie (coucou!!) ne me l'avait pas conseillé et fait promettre de le lire. ;)

C'est très rare mais j'avais envie de me plonger dans ce roman en sachant le moins de choses possibles dessus. Et c'est ainsi que je me suis lancée dans cette lecture. Comme l'a très bien dit True-Book-Fan (qui est l'amie en question, haha) ce roman est sûrement à éviter pour ceux qui ne sont pas à l'aise à l'idée d'une romance comme celle-ci -qui met en scène une victime de kidnapping et son sauveur qui est le fils de son agresseur-. Et aussi, je pense tout comme elle (puisque c'est elle qui m'a donné ce conseil en premier lieu) qu'il est préférable de lire la note de l'auteure au début. Celle-ci vous met justement en garde quant au sujet dont traite son roman, etc.

Maintenant, passons aux choses sérieuses. Mon avis sur ce roman? Je ne vais pas tourner autour du pot, j'ai vraiment apprécié ma lecture mais ce roman est tout-de-même passé assez loin du coup de cœur. (Sorry.)

Je vais peut-être en étonner ou peut-être pas mais je ne suis pas particulièrement fan de la plume de Monica Murphy. Je ne sais pas si c'est juste moi (et de toute façon c'est pour ça que ça n'est que mon avis) mais je l'ai trouvé sans charme, un peu trop... simple.
(Sorry #2.)

En revanche, comme elle a écrit une histoire qui vaut tout-de-même la découverte, j'ai trouvé Never Forget assez addictif et je n'ai donc pas eu besoin d'une éternité pour lire ce roman.
En fait, une fois que j'étais plongée dans l'histoire, la plume n'avait plus vraiment d'importance pour le coup, je voulais juste connaître la suite.

En parlant de se plonger dans l'histoire, ça a été un peu difficile. Je ne sais pas spécialement pourquoi (peut-être à cause de la plume) mais il m'a fallu un peu de temps pour vraiment me perdre dans le récit.

Pour revenir sur l'histoire, comme dit plus haut, l'histoire se base sur un sujet délicat et que je considère comme «casse-gueule». Au moindre faux pas le roman peut perdre toute sa crédibilité et selon comment les choses sont mises en place, c'est le genre de sujet qui peut blesser certaines personnes.
Mais heureusement, j'ai trouvé que Monica Murphy s'en est bien sortie, ce que je considère sincèrement comme étant un très bon point. Elle a bien su «doser» les choses, rendre cet aspect de la lecture réaliste et impactant (ça se dit?). Elle ne nous a absolument pas donné une impression de «le nouvel homme idéal est le fils du gars qui a brisé une part de vous à vie...». Justement, dans la note qu'elle laisse au lecteur au début, elle nous dit à quel point elle a toujours été fascinée par ces Hommes qui commettent des actes aussi monstrueux et qu'elle ne les minimise pas dans son roman... J'ai apprécié le fait qu'elle précise bien qu'elle n'essaie pas de rendre ce sujet «glamour» car je trouve que mine-de-rien beaucoup de personnes auraient penser le contraire pour telle ou telle raison.
Bref, je m'arrête là concernant ce point (je crois que vous avez compris là où je veux en venir) et je passe toute-de-suites aux personnages.

Je les ai vraiment apprécié, ils sont attachants et ils ont réussi à me toucher. Comment aurait-il pu en être autrement? Je n'ai rien de plus à dire (oui, vraiment rien) mais ils valent vraiment la découverte.

Je ne suis pas la plus grande fan de dark romance. Mais la relation entre Katherine et Ethan/Will a été intéressante à découvrir (et addictive, j'avoue). [spoiler]Ça doit être horriblement difficile d'aimer le fils de son bourreau. Mais l'aimer sans le savoir dans un premier temps doit être pire.[/spoiler]

Je recommande cette romance à ceux qui ont apprécié celle de Ten Tiny Breaths de K.A. Tucker puisque le concept est le même.

Honnêtement, je ne sais pas si je lirais la suite rapidement mais un de ces quatre, je le ferai c'est certain. Parce que vu comment ça se termine, je ne peux pas imaginée une seule seconde de ne jamais connaître la suite de cette histoire.

En parlant de la fin, celle-ci est en tout point ce que j'attendais qu'elle soit, même si c'était assez prévisible [spoiler]mais en même temps, ce n'est pas comme si on pouvait s'attendre à une autre réaction de la part du personnage. J'aurais sûrement été déçue si Katherine avait réagi autrement; sa réaction fasse à la découverte du fait qu'Ethan et Will sont la même personne convient à son personnage et n'importe qui saint d'esprit réagirait ainsi, je pense.[/spoiler]

En conclusion, Never Forget est un roman qui mérite la découverte et qui plaira très sûrement aux fans de dark romance. Le sujet très sérieux aurait pu être une faiblesse pour ce roman mais l'auteure a su en faire sa force.
Je serais curieuse de découvrir la suite (un de ces jours).

par Sheo
Rien qu'une chanson, Tome 1 Rien qu'une chanson, Tome 1
Stacey Lynn   
Un bon moment de lecture.
Une histoire belle et touchante qui se dévore très vite.
Un véritable baume au coeur.

par Adèle
Hard Ink, Tome 1 : De plus en plus mâle Hard Ink, Tome 1 : De plus en plus mâle
Laura Kaye   
J'ai été agréablement surprise par ma lecture de '' Hard Ink, De plus en plus mâle ''. Si vous avez bien aimer KGI de Maya Banks vous ne serez pas déçu par ce tome. Il y avait du suspense, du mystère, de l'action, de la romance, des scènes super chaudes entre Nick & Becca. Le tout avec un brin d'humour, des moments de tendresses beaux comme tout. C'était une lecture agréable, intéressante & captivante qui nous offres un beaux mélange. Des ex-militaires, un peu de tattoo, un but commun, une mission pour tout réparer ça ne peut qu'être bon. Et puis je dois dire que la romance est juste parfaite, sans tomber dans la grosse romance bonbon, le tout reste très mignon. Nick & Becca sont beaux & touchants ensemble. J'ai eu un gros coup de cœur pour Becca, elle est juste fantastique, elle m'a beaucoup plu tout au long du roman. Nick aussi est un personnage intéressant sous ses airs de gros dur dans sa vie un peu perdu au contact de Becca tout change pour lui et c'est vraiment super de voir c'est deux-là ensemble. Les personnages secondaires ici sont tout aussi agréables & donnent un gros plus à l'histoire. Bref j'ai passer un super moment avec la team Hard Ink. Bien hâte de lire le prochain tome pour savoir où tout ça va nous mener.

par Marieno89
Nurse for you, tome 1 Nurse for you, tome 1
MadiLie V.   
Je n'ai pas du tout aimé cette histoire. J'ai trouvé: qu'elle allait trop vite, qu'elle était mal écrite (du moins au début, le scénario est à revoir pour le début), l'histoire est banale et pas grand chose n'est rajouté sur les personnalité sans intérêt des personnages, le temps est distordu, ils passent deux semaines ensemble, et elle ne s'inquiète pas vraiment pour son boulot. La seule chose interessante arrive, peut-être à la fin, laissant entrevoire une possible profondeur à l'histoire. Mais c'est une fin un peu tiré par les cheveux [spoiler] elle cherche son ancien meilleur amis, elle passe deux semaines avec lui et ne le reconnait pas? Sérieux? alors qu'elle a des photos de lui, un souvenir bien marqué de lui?[/spoiler]
Pour moi cette histoire ne devrait pas commençait dès le début mais plus vers le milieu, voir les trois quart du livre. Le début étant une mise en place longue pour pas grand chose [spoiler] le meilleur restant: j'ai rêvé ma vie, sérieux? j'ai ragé quand j'ai compris que les 50 pages que je venais de lire n'était qu'un rêve sans intérêt, qui écrit 50 pages pour un truc sans intérêt? son rêve devrait être résumé en 3/4 pages maximums[/spoiler]
bref, je ne lirais pas la suite et je ne le conseil même pas pour la plage.

par ninon64
Flirt à Chicago, Tome 1 : Lena Flirt à Chicago, Tome 1 : Lena
Ella Frank   
https://lmedml.com/2017/02/02/flirt-a-chicago-1-lena-ella-frank/#more-28164

Fan de la collection « Passion Intense » des éditions J’ai lu pour elle je ne pouvais pas passer à côté de cette nouvelle saga. Et je dois dire que ce premier tome est juste excellent.

Lena O’Donnell n’est plus que l’ombre d’elle-même depuis la disparition de sa sœur Carly, morte dans un accident de voiture alors que Lena était la conductrice. Depuis neuf ans elle porte la culpabilité de cette perte, elle s’est murée dans son rôle de pédiatre, mettant des distances entre elle et les hommes. Elle refuse catégoriquement tout rapprochement avec la gent masculine, de peur d’essuyer une nouvelle perte qui la plongerait à nouveau dans un profond désespoir. Mais lorsqu’elle va croiser la route de Mason Langley, elle va comprendre que parfois il est bien plus difficile de résister quand le désir se fait sentir.

Et si cette rencontre était l’oeuvre du destin ? Si cette passion qui couve la sauvait enfin ?

Ce premier tome ne pouvait pas plus me séduire, je dois dire que j’ai aimé l’histoire de Lena et Mason du début à la fin. Je trouve que l’auteure a tissé une intrigue très originale nous faisant ressentir une myriade d’émotions.

Tout d’abord, j’ai adoré le début de la romance, une relation amour/haine qui joue avec nos nerfs et qui évolue en un flirt incessant, augmentant sans cesse la tension sexuelle dans l’histoire. Entre Lena et Mason, le désir couve, il est là tapis dans l’ombre de leurs joutes verbales assassines… Je dois dire que cela a fait augmenter ma température corporelle à de nombreuses reprises.

Ella Frank met en scène des personnages très intéressants avec des comportements assez complexes. Surtout en ce qui concerne son héroïne. Lena est une femme qui se cache derrière une façade froide et coincée, elle est assez austère en dehors de son travail. Elle s’enferme dans une solitude punitive, elle porte la culpabilité de la mort de sa sœur et ne s’autorise en aucun cas d’être heureuse. Face à Mason, elle va avoir une attitude très négative, agressive et déterminée à repousser cet homme qui lui fait ressentir des choses qu’elle ne veut pas éprouver. Lena est sacrément têtue, elle est difficile à cerner et elle sera douée pour rendre Mason totalement cinglé.. Mon avis sur son personnage est vraiment positif car pour moi Ella Frank a géré à merveille l’aspect deuil et culpabilité, elle rend son héroïne touchante et émouvante, malgré son caractère buté je n’ai pu que comprendre son attitude. Je me suis aussi beaucoup identifiée à elle de par mon vécu.

Mason Langley… *Soupire* Mason est le célibataire le plus en vogue à Chicago. Tout lui réussi et il évolue dans le monde culinaire. Propriétaire du restaurant « Exquis », il exerce un métier qui le passionne et cela se ressent beaucoup tout au long du roman. Mason est aussi un homme déterminé à avoir ce qu’il veut. Dès le premier regard qu’il a posé sur Lena, il a voulu en savoir plus sur elle malgré la façon dont s’est passé leur première rencontre. Mason est du genre curieux et il n’a qu’une envie… Percer la carapace de coincée de Lena, découvrir ce qui se cache à l’intérieur. C’est un personnage séduisant et sa façon de provoquer Lena m’a tout simplement fait fondre, impossible de résister à ses petites provocations grisantes.. J’ai trouvé son évolution saisissante, l’auteure a réussi à donner de l’envergure à la relation de ses héros en nous proposant un scénario très bien mené.

Et si il n’y avait pas que Lena à sauver dans cette histoire ?

Les personnages secondaires sont eux aussi très importants. Shelly, la collègue de Lena m’a fait rire de bon cœur, elle est vraiment nature, du genre à secouer Lena quand il le faut. Le genre de nana qui met les pieds dans le plat pour faire ouvrir les yeux à son amie. J’ai adoré le personnage de Catherine, la mère de Mason qui joue un rôle très important dans la vie de Lena, c’est un personnage qui apporte de l’authenticité au récit, le genre de femme que l’on a envie de rencontrer pour illuminer notre vie. Wendy et Rachel apportent de l’humour et une bonne dose de conseil à notre Mason, je les ai trouvés charmantes.

L’intrigue est vraiment très prenante, le rythme du récit nous entraîne dans un flirt brûlant dans lequel nos héros ne ressortiront pas indemne. La notion de flirt m’a énormément plu et j’ai trouvé cela vraiment plaisant et original. Le dénouement de l’histoire a pris un tournant inattendu et j’ai vraiment été surprise de ce que l’auteure nous a proposé. Le thème de fond est profondément sérieux. Le deuil qui s’accompagne de la culpabilité est difficile à gérer et l’auteure met en lumière le cheminement possible d’un deuil. La difficulté à reprendre le cours de sa vie sans oublier les êtres chers que l’on a perdu.

L’érotisme n’est pas en reste dans ce roman et il se décline en une parade de séduction brillamment exécutée. Nos héros vont se détester, se désirer et ils vont surtout s’aimer, malgré leurs différences et leurs blessures. L’électricité qui se dégage de leurs rencontres est omniprésente, j’ai trouvé les scènes vraiment uniques, Ella Frank se permet de sortir des sentiers battus pour nous proposer des tableaux érotiques très excitants. Une scène en particulier m’a marquée de la meilleure des façons me laissant un grand sourire aux lèvres avec l’envie de tenter l’expérience.

En bref, totalement sous le charme de la plume d’Ella Frank j’ai dévoré cette romance érotique qui pour moi a un énorme potentiel. L’intrigue et les personnages sont géniaux, ils évoluent ensemble dans la séduction, le flirt et la découverte du bonheur. Les thèmes abordés sont traités avec justesse et beaucoup de tact. Avec une narration à la troisième du point de vue de nos deux héros, Ella Frank nous permet d’être en première ligne de ce qui leur arrive. Ressentant les émotions en même temps qu’eux. La plume addictive et émouvante de l’auteure m’a totalement conquise, je n’attends qu’une chose, découvrir le second tome de cette saga.

Je vous conseille cette romance érotique les yeux fermés.
P.S. I Like You P.S. I Like You
Kasie West   
http://www.my-bo0ks.com/2017/06/ps-i-like-you-kasie-west.html

PS : I like you m’avait totalement tapé dans l’œil lorsque j’ai découvert son résumé avant sa sortie. Je l’attendais donc avec une grande impatience et curieuse de savoir ce qu’il nous réservait.

Je ressors toute chamboulée par ma lecture. Il y a des romans pour lesquels c’est une sorte de coup de foudre littéraire dès les premières ligns. Le genre de lecture que l’on veut garder pour soi. Comme j’aime les appeler : « livre doudou » : un roman qui nous met du baume au cœur, qui donne le sourire et nous fait rêver tout simplement. C’est ce qu’il s’est passé pour PS : I like you.

Lily griffonne toujours dans son carnet. Dessins, paroles de chansons, ses pensées les plus secrètes. Jusqu’au jour où elle n’a plus le droit à son carnet en cours de chimie. Elle écrit donc des paroles sur sa table. Le lendemain elle découvre que quelqu’un a écrire la suite. Entre elle et son interlocuteur secret, elle se sent libre de dire tout ce qu’elle pense. Mais arrivera un moment où l’anonymat devra cesser et on n’est pas toujours prêt à faire face à la vérité…

J’ai de suite accrochée au personnage de Lily. Timide, sensible et un peu effacée, je me suis beaucoup identifiée à elle. C’est surement ce qui fait que j’ai autant aimé l’histoire de PS : I love you. On la découvre au fil des lettres qu’elle écrit à cet anonyme. De son côté, le mystérieux inconnu a de suite fait fondre mon cœur. Pourtant, je me doutais de son identité depuis le début. Je m’en doutais et je l’espérais à la fois. Je ne vous dévoilerais donc pas son identité, car il est mieux de le découvrir par soi-même, mais sachez qu’il est… hyper chou !

Leur relation met vraiment du baume au cœur. Dès les premiers mots, on rit, on espère et on attend la prochaine lettre. Tout comme notre héroïne Lily. Les choses évoluent à leur rythme et j’ai toujours que celui-ci était parfait. A la fois lentement, pour qu’ils apprennent à se connaître sans pour autant s’ennuyer une seconde. Croyez-moi, les pages défilent toutes seules. Comme avec les autres romans de la collection New Way, les émotions sont au rendez-vous, la plume de l’auteure, Kasie West est tellement juste et sincère qu’on ne peut qu’aimer.

J’ai terminé PS : I like you sur un petit nuage. Un petit moment de plénitude loin de tout tracas. Une bouffée d’air frais que j’aurais bien prolongé ! Alors je n’ai qu’un conseil à vous donner, découvrir PS : I like you dès que possible !

par Carole94P
Backstage, Tome 1 : Déchaîne-moi Backstage, Tome 1 : Déchaîne-moi
Tracy Wolff   
Une romance comme on les aime, qui se lit vite avec des personnages sympas. L'écriture est fluide, il y a peu de rebondissement comme on pouvait s'y attendre mais ce n'est pas dérangeant. J'ai beaucoup aimé l'univers rock avec la tournée. Un livre recommandé si vous avez envie d'une romance mignonne sans prise de tête.

par marie-rz
Wait for You, Tome 5 : Jeu d'attirance Wait for You, Tome 5 : Jeu d'attirance
Jennifer L. Armentrout   


Une jolie histoire.

On découvre une Stéphanie très différente de celle aperçue dans Wait for You et Be with me.

Le point de départ est assez surprenant car l'histoire de Stéphanie et Nick démarre un peu à l'envers [spoiler]puisqu'elle se retrouve enceinte aussitôt leur " rencontre"[spoiler][/spoiler][/spoiler]

Pas de fond d'histoire policière comme dans les trois précédents mais on retrouve encore des destins liés et c'est toujours agréable de retrouver les anciens, notamment Avery enceinte, ce dont je m'étais doutée en lisant le précédent (histoire de Colton et Abby).

Une bonne série même si les trames de narration se ressemblent beaucoup.

J'imagine que le prochain pourrait évoquer Brock et Jillian.

Mais un roman sur Katie me plairait beaucoup...

par LJ51
Devil's Night, Tome 1 : Dark Romance Devil's Night, Tome 1 : Dark Romance
Penelope Douglas   
Voilà un roman que j’avais hâte de découvrir, notamment car son auteur avait déjà fait parler d’elle et ensuite l’histoire m’avait l’air assez inédite. J’aimerais remercier les Éditions Harlequin et NetGalley France de m’avoir permis de découvrir ce roman. Si je devais résumer mon état d’esprit ça donnerait ça : OhMonDieu. Je ne crois pas ressortir indemne de cette lecture, mon rythme cardiaque a été malmené par l’intensité du récit. Dès les premières pages le ton est donné et lorsque les sombres révélations ont été mises en lumière, j’ai cru que je n’allais pas m’en remettre. Le début a tout d’une romance classique et rapidement j’ai cru que j’allais suffoquer tellement certains chapitres sont frustrants.

Cette lecture ne conviendra pas à tous les lecteurs, ce n’est pas que le contenu soit dur, mais le récit dégage un côté malsain et l’intensité est telle qu’immédiatement la tension monte et j’ai parfois ressenti un certain malaise face à des scènes qui en soit du point de vue de l’héroïne sont stressantes, mais derrière pour le lecteur on a tendance à imaginer le pire. Tout ce stresse n’est pas bon pour mon cœur, j’ai ressenti tellement d’émotions par anticipations que j’ai vraiment cru que mon cœur allait lâcher. Afin de préserver l’intrigue, vous comprendrez que cette chronique n’abordera pas certains points essentiels à l’histoire et par sadisme, j’ai envie de vous voir tomber des nues face à la noirceur de l’intrigue.

Michael Crist est un personnage qui ne va pas dans la demi-mesure, issu d’une famille riche il a toujours obtenu ce qu’il désirait. Depuis l’enfance il côtoie Erika Fane, sans vraiment prêter à la jeune femme, également originaire d’une famille aisée, la jeune femme n’a jamais manqué de rien. La mort soudaine de son père, va la placer au rang de petite chose fragile par son entourage et tout le monde s’entend à la protéger de la moindre contrariété. Seulement seul Michael la voit telle qu’elle est vraiment et alors que tout le monde pense qu’elle prend une décision irréfléchie, Rika décide de quitter subitement son université, afin d’affronter la vie à sa manière et repartir de zéro sans parents, sans amis, rien qu’elle pour s’assumer.

Penelope Douglas a encore une fois prouvé qu’elle est maître dans l’art des relations mêlant haine/amour. Elle réaffirme son talent en suscitant des émotions contradictoires pour une romance qui n’aurait pas dû nous faire ressentir ça. C’est assez difficile à expliquer, on s’attache énormément au personnage de Rika, elle a tout d’une héroïne qui mérite d’être chouchoutée et pourtant elle n’est pas aussi sage que tout le monde le pense. Je suis passée d’un Michael qui fait grimper la température, à une douche froide face à ce qui se profile pour la jeune femme. J’ai été intriguée, excitée et finalement ce qui l’a emporté est un sentiment assez particulier, car arriver à un bon quart de la fin l’intensité est retombée d’un coup et le rythme du récit a pris un nouveau tournant qui m’a donné l’impression d’avoir perdu les émotions qui menaçaient d’exploser depuis le début du roman et pour ça, je n’ai pas pu lui mettre cinq étoiles.

Si vous devez retenir une chose de ce roman, c’est que la plume est très addictive et même si je n’ai pas toujours adhéré ce qui se déroulait, car assez machiavélique, les pages défilent à une vitesse impressionnante, même si le dernier quart m’a un peu déçu, car j’ai perdu une part de l’intensité qui m’avait animé pendant une bonne partie de ma lecture. Mais parfois, ça fait du bien de sortir de sa zone de confort, d’essayer des romans qu’on n’aurait pas pris le risque de découvrir. Toutes ces émotions contradictoires ont rendu ma lecture vivante et unique.

http://wp.me/p4u7Dl-30O

par Luxnbooks
Prémices Prémices
Sophie Jordan   
C'est cliché.
C'est du déjà-vu.
C'est prévisible.

Et pourtant, gros mini-coup de coeur pour ce livre que j'ai dévoré en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire ! J'ai adoré de bout en bout malgré le manque d'originalité que pourront trouver de nombreux lecteurs.

J'ai totalement adhéré à tous les personnages et même si l'intrigue a été utilisé un nombre incalculable de fois, je me suis laissé complètement embarqué dans l'histoire...

Simple mais foutrement efficace !

par SmallBab
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4