Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Chachashampoo : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
La Maison de la Nuit, Tome 10 : Cachée La Maison de la Nuit, Tome 10 : Cachée
Kristin Cast    P.C. Cast   
<---- Officiellement écœurée.
Ce livre, j'aurais pu l'écrire en 5 chapitres, et je suis généreuse. OK, C'EST COMPRIS: NEFERET EST LE DIABLE INCARNÉ. On le sait! On peut passer à la suite maintenant?
J'ai honnêtement l'impression que PC se force pour continuer la série parce que je n'ai même pas fini le livre. J'ai lu la fin en diagonale et je suis passée au prochain.

1. Trop long
2. CHEESY. Mot anglais voulant dire que ça manque de réalisme. La passe du «love, always love», je levais les yeux. Sérieusement là ?? Stark et Zoey, c'est bon, ils sont en amour, c'est génial. Sauf que là, dans ce livre on a eu le droit à genre 5 déclarations d'amour. Sont-ils capable de faire autre chose?
3. Résumé de l'histoire: Neferet est evil, encore. Zoey et la nerd herd sauvent la situation. Encore. Point. Merci, on est pas plus proche d'une conclusion à la série.

Ce qui me frustre le plus, c'est que j'ai les 10 premiers tomes chez moi donc je trouve ça vraiment stupide de ne pas finir la série. C'est la seule raison pour laquelle je continue.
La Maison de la Nuit, Tome 11 : Révélée La Maison de la Nuit, Tome 11 : Révélée
P.C. Cast    Kristin Cast   
Heureusement qu'il ne reste plus qu'un tome ! Les auteures se moquent complètement des lecteurs, limite on dirait qu'elles ont écrit ce tome juste pour l'argent.
Ce tome était d'une inutilité à mon sens :
1. Pas d'actions réelles alors qu'on est quand même à un tome de la fin donc cela aurait déjà dut être mis en place, ou en tout cas on aurait dut sentir que les choses s'aggravent réellement. Un véritable ennui pendant presque 400 pages.
2. [spoiler]Je ne comprend pas pourquoi nous raconter la vie de Neferet d'un bloc dans un seul tome. Du coup elle ne fait rien, ne sert à rien. Personnellement j'ai fini par zapper ses passages car ca ne m'intéressait pas.[/spoiler]
3. On peut le dire quand même après 11 tomes : [spoiler]Zoey ne pense que par les hormones. À croire que la question de sa vie est de savoir avec combien de garçons elle va finir ! C'est vraiment agaçant d'avoir fait évoluer son caractère pour qu'elle redevienne comme au début. [/spoiler]
En terminant ce tome j'étais énervée, cette série tourne en rond. Et ces personnages malgré leur developement au fil des tomes je n'arrive vraiment pas à m'y attaché (excepté 2 ou 3. )
Je lirai le tome 12 car quand je commence une série même si j'aime pas je la finie mais La maison de la nuit restera une grande d'exception à mes yeux.

La Maison de la nuit, tome 12 : Sauvée La Maison de la nuit, tome 12 : Sauvée
Kristin Cast    P.C. Cast   
j'aime tellement cette série que j'ai écris un poème dessus:

Je viens d'être Marquée
J'ai été Trahie par une amie
J'ai été Choisie par un garçon
Je deviens Rebelle
Je ne veux pas être Traquée
Mais plutôt être Tentée
De ne plus être Brûlée
Pour enfin être Libérée
Et d'être Destinée
A ne plus être Cachée
Pour enfin être Révélée
Et enfin, être Sauvée

J'espère que ce poème vous plaira

biz
Bastion Club, Tome 1 : La Femme du Capitaine Jack Bastion Club, Tome 1 : La Femme du Capitaine Jack
Stephanie Laurens   
Assez déçue de ce premier tome. Les personnages ne nous sont pas présentés, c'est plutôt malaisant de les voir agir au début sans comprendre leurs motivations. Puis, quand on les comprend, on trouve ça tout de suite insupportable. Un femme forte qui se laisse écraser et mener par le désir, un arrogant prétentieux qui est incapable d'un peu de recul. Pas apprécié. 5/10

par jubyju
Cynster, Tome 1 : La fiancée de Devil Cynster, Tome 1 : La fiancée de Devil
Stephanie Laurens   
"Honoria Wetherby, issue d'une famille assez fantasque, loue ses services de gouvernante à des jeunes filles de la bonne société anglaise. Mais elle n'a qu'un souhait, c'est de voyager et de découvrir le monde. Un après-midi, alors qu'elle est partie faire une promenade à cheval dans la campagne, elle découvre un jeune homme mourant sur un chemin. Surgit alors un autre homme, Devil, duc de St Yves, le célibataire le plus en vue du moment à la réputation sulfureuse. Comme un orage éclate, Devil emmène Honoria et le jeune homme dans une chaumière non loin de là. Le couple passe sa nuit là, à veiller sur le jeune homme qui meurt sans avoir repris connaissance. Le lendemain, ils sont surpris par des connaissances d'Honoria : la voilà donc compromise aux yeux de la bonne société. Mais au grand étonnement de tous, Devil lui propose le mariage car, en la voyant, il a tout de suite compris qu'elle était la femme idéale pour lui. Honoria ne veut pas céder aussi facilement mais c'est sans compter sur le pouvoir de séduction de Devil qui va user de tous ses charmes pour l'amener à l'épouser. Parallèlement à cette histoire de séduction, Devil, et dans une moindre mesure Honoria, enquêtent sur la mort du garçon qui s'avère être un cousin de Devil. C'est le premier tome de la série sur les Cynster : tous les hommes de la famille ont le point commun d'être intransigeants et hyper-protecteurs en amour."

Un roman bien écrit que j'ai littéralement dévoré.

par Domay
Cynster, Tome 2 : La Promesse d'un séducteur Cynster, Tome 2 : La Promesse d'un séducteur
Stephanie Laurens   
Une romance belle,pleine de sensualité et addictive consacrée à Vane Cynster et Patience.

Tout comme le 1er opus, on retrouve une enquête autour de la romance de nos personnages principaux qui sont irrésistibles.
J'ai beaucoup aimé retrouver les autres membres de la famille Cynster même si j'aurais souhaité les voir un peu plus.

Je trouve néanmoins que l'histoire est un peu en dessous du premier tome. Il est vrai que j'ai eu un véritable coup de coeur pour Honoria et Devil.

C'est avec plaisir et impatience que je vais lire le prochain opus consacré à Scandai.


par eola
Cynster, Tome 3 : L'épouse de Scandal Cynster, Tome 3 : L'épouse de Scandal
Stephanie Laurens   
https://mademoisellemaeve.wordpress.com/2017/04/09/lepouse-de-scandal-stephanie-laurens/

L’épouse de Scandal est le troisième tome de la saga Cynther écrite par Stephanie Laurens. C’est un roman que j’ai eu à lire dans le cadre de mon aventure de Lectrice Charleston 2017. J’avoue que mes premières lectures ont été plutôt décevantes. Autant j’adore les éditions Charleston, autant la collection Diva Romance, à glisser entre les mains des amatrices de romans érotiques, colle nettement moins à mes lectures.

Pourtant, j’ai lu d’excellents Diva Romance, notamment L’épouse insaisissable de Callie Hutton et Petits dérapages et autres imprévus de Mily Black.

Quand j’ai découvert que ma lecture était le troisième tome de la série Cynther, j’étais plutôt contente et soulagée. Et j’ai tout de suite fait un rapide calcul : sachant que j’avais vingt-et-un jours pour rendre mon avis sur L’épouse de Scandal, avais-je raisonnablement le temps de lire les deux premiers tomes qui m’attendaient sagement à côté de ma table de chevet (table de chevet qui est constituée uniquement de livres – pourquoi s’encombrer d’un meuble, quand on peut empiler des tas de trucs sur des livres ?) ? Même si la pagination de chacun des trois tomes dépasse les six cents pages, je me suis dit que ça se tentait.

J’ai donc enchaîné les trois histoires, La fiancée de Devil, La promesse d’un séducteur et L’épouse de Scandal. Ils pourraient se lire séparément, mais ce serait dommage car on retrouve les protagonistes. Du coup, je ne regrette pas du tout d’avoir lu les deux premiers avant de commencer L’épouse de Scandal.

J’aime beaucoup les romances austeniennes, alors forcément cette saga avait tout pour me plaire. Les membres de la famille Cynther sont tous beaux et bien élevés, avec du caractère et de nobles valeurs. Leur seul défaut : quand ils croisent la femme de leur vie, ils n’ont plus qu’une idée en tête, celle d’en faire leur épouse. Et cela même si les jeunes femmes ont d’autres projets.

Richard, le demi-frère de Devil, est le héros de cette histoire. Comme tous les autres, il s’est vu attribuer un surnom étonnant : Scandal. Mais contrairement à ses cousins et à son frère, personne ne l’appelle comme ça. Il se rend en Écosse pour la lecture d’un testament et Catriona croise son chemin.

Catriona est une sorcière. Elle gère seule un immense domaine et pense qu’il lui faut un époux sans caractère qui la laissera régler ses affaires comme elle l’entend. Pourtant ses plans vont être mis à mal par Richard.

Ce qui rend cette saga intéressante c’est qu’il y a du mystère, une enquête. Et dans L’épouse de Scandal, il se passe beaucoup de choses, j’ai presque eu la sensation de lire une saga à l’intérieur de la saga.

L’érotisme est présent, mais c’est nettement moins vulgaire que dans certaines romances contemporaines, alors moi ça me va. En revanche, j’ai été plutôt consternée par un passage du roman. Catriona se met dans la tête de tomber enceinte de Richard, mais elle ne veut pas qu’il soit au courant. Du coup, elle le drogue pour le rendre docile et elle le drogue pour qu’il ne se souvienne de rien… Franchement, ça ne vous choque pas qu’elle abuse tranquillement de lui avec l’ancêtre du GHB ? Bon, heureusement, tout finit bien. Mais ça m’a vraiment posé problème. Ça aurait été l’inverse, Richard aurait drogué Catriona, tout le monde aurait crié au scandale, non ?

L’épouse de Scandal est un cran en dessous des deux autres à cause de cette scène choquante, mais reste tout de même une romance très agréable à lire. Je me suis habituée à retrouver les Cynther et j’ai bien hâte de pouvoir lire la suite, les personnages de Stephanie Laurens me manquent déjà…
Cynster, Tome 4: La proposition de Demon Cynster, Tome 4: La proposition de Demon
Stephanie Laurens   
https://mademoisellemaeve.wordpress.com/2017/11/25/la-proposition-de-demon-stephanie-laurens/

C’est au cours de mon aventure en tant que Lectrice Diva Romance que j’ai découvert la saga Cynther et Stephanie Laurens. N’étant pas particulièrement friande de romances érotiques, j’étais complètement passée à côté de cette auteure. Installée à Melbourne, l’Australienne a pourtant écrit plus d’une vingtaine de romans qui se situent pour la plupart durant son époque préférée, la Régence anglaise, début dix-neuvième.

Comme j’aime aussi cette période – il m’arrive parfois de faire preuve d’un peu de romantisme, mais seulement presque essentiellement quand il est question de Jane Austen – cette saga pouvait bien me séduire. A la condition de ne pas être purement érotique, parce que moi, je n’accroche pas trop.

J’ai été assez agréablement surprise par les deux premiers tomes de la série, La fiancée de Devil et La Promesse d’un séducteur, un peu moins par le troisième, L’épouse de Scandal, mais c’est aussi lié au fait que le personnage de Catriona me plaisait moins. Ce qu’il y a de bien dans cette série, c’est que chaque roman nous présente une intrigue : meurtre, vols et ici paris truqués. Ce que l’on peut également traduire par : « non, les personnages ne passent pas leur temps à se sauter dessus ».

Les personnages sont assez intéressants, même si l’on retrouve globalement le même schéma dans chacun des romans : un Cynther fier, séducteur et n’ayant pas du tout l’intention de se marier, tombe sur la femme de sa vie et ne va avoir de cesse de la convaincre de l’épouser et de finir dans son lit – peu importe l’ordre dans lequel les choses se passent. Et bien que TOUTES les femmes seraient prêtes à tout pour passer un moment de luxure avec ce bel homme bien né, l’objet de toutes ses convoitise ne veut pas se marier, parce qu’elle a du caractère et n’a pas franchement besoin d’un mari, parce qu’elle veut un mariage d’amour ou parce qu’un mari lui enlèverait la liberté qu’elle est contente d’avoir. En gros. Tout en se tournant autour, résistant, puis cédant à leur attirance, le duo résous l’énigme et finit par se marier et le lecteur attend le roman suivant pour découvrir un nouveau Cynther. En gros.

Mais ça marche. En découvrant que j’allais lire le quatrième tome de Cynther, j’étais ravie de retrouver cette ambiance plutôt romantique et drôle et un duo que j’imaginais déjà sympathique, des scènes sexy mais pas non plus vulgaires, bref de quoi passer un bon moment. Comme quoi, cette aventure avec Diva Romance aura réussi à me faire aimer la romance.

Demon et Flick forment un couple étonnant. Il est autoritaire et rigide, elle n’en fait qu’à sa tête et est une vraie justicière. Lui qui est habitué à diriger sa vie, se retrouve à courir derrière la jeune femme pour rester à sa hauteur – et la protéger des dangers dans lesquels elle se fourre. J’apprécie que les personnages féminins soient aussi fiers et indépendants et pas des godiches qui tombent en pâmoison en permanence. J’ai passé une très bon moment avec ce roman et j’apprécie de plus en plus de découvrir le clan Cynther. Il reste encore deux célibataires, Gabriel et Lucifer, ainsi que les cousines, qui ont décidé de prendre leur vie sentimentale en main. Cela présage de belles heures de lectures à venir…
Cynster, Tome 5 : Un amour secret Cynster, Tome 5 : Un amour secret
Stephanie Laurens   
https://mademoisellemaeve.wordpress.com/2018/10/27/un-amour-secret-stephanie-laurens/

Un amour secret est le cinquième tome de la saga Cynther de Stephanie Laurens. J’ai reçu le sixième tome, L’amour, toujours l’amour de la part des éditions Diva et cela m’a fait réaliser que j’avais loupé le tome 5. Du coup, j’ai fait un peu de shopping.

Je suis devenue – un peu – accro à la saga Cynther de Stephanie Laurens, quand j’ai découvert les premiers tomes en tant que lectrice Diva. Je n’aurais pas parié un jeton là-dessus, étant donné qu’à la base, les romances érotiques et moi, ça fait deux. Mais bon. C’est comme ça, et je ne vais pas bouder mon plaisir sous prétexte que, sur le principe, ce n’est pas ma tasse de thé. Cette série est vraiment sympa. Époque victorienne, héroïnes intelligentes, vrais gentlemen et mystères (vol, meurtres, fraudes…). L’intrigue n’est pas un prétexte à la romance et c’est appréciable.

Dans ce tome, nous faisons connaissance avec Gabriel, l’un des membres du clan Cynther. Il est sollicité par une mystérieuse comtesse masquée pour enquêter sur une entreprise frauduleuse qui pourrait précipiter sa famille dans la ruine. Gabriel promet de ne pas chercher à en savoir plus sur la jeune veuve, ayant compris qu’ils fréquentaient les mêmes cercles, mais il n’a pas promis de ne pas la toucher… Ce qu’il ne sait pas, c’est que ce n’est pas seulement pour préserver le nom de sa famille que la comtesse est venue vers lui voilée, mais aussi parce qu’ils sont amis d’enfance et se détestent cordialement. Ah moins qu’il s’agissent d’attirance. Comment savoir ?

J’ai passé un bon moment en lisant ce roman, comme d’habitude. J’ai bien aimé Alathea, elle est franchement sympa. Et Gabriel est un Cynther, il a les mêmes qualités que ses cousins. Un genre de Darcy en moins glacé. Bref, si vous avez d’une romance du genre ou de découvrir ce style, je vous conseille Stéphanie Laurens. Ne vous fiez pas à la couverture, en revanche, je la trouve assez loupée cette fois-ci.
Cynster, Tome 6 : L'Amour, toujours l'amour Cynster, Tome 6 : L'Amour, toujours l'amour
Stephanie Laurens   
https://followthereader2016.wordpress.com/2018/08/28/cynster-tome-6-lamour-toujours-lamour-stephanie-laurens/

Je suis partie avec quelques aprioris en attaquant cet ultime tome de la saga Cynster. En effet, je n’ai pas particulièrement accroché avec le volet précédent et j’avais des craintes à ressentir encore une fois cette sensation avec Lucifer.

Mais pas du tout ce tome m’a réellement enthousiasmée et je vais vous expliquer pourquoi il vous faut le découvrir. Déjà j’ai trouvé que l’équilibre entre romance et action était parfait. L’histoire entre Alasdair et Phyllida est centrée autour d’une enquête et j’avoue que dès qu’il s’agit d’historique avec du suspens et une enquête policière, je suis très bon public.

Phyllida est l’âme du comté même si son père est le magistrat, elle veille au grain et au bien être de tous. Elle s’évertue à faire progresser son grand domaine sans brusquer les gens et les mentalités. C’est une héroïne intelligente, visionnaire et sensible. On pourrait presque dire que son seul défaut pour l’époque est qu’elle est célibataire et n’envisage pas le mariage comme la plus grande réussite de sa vie. Pourtant sa rencontre avec Lucifer va chambouler bien des choses. Ce cher Lucifer va être bien mal accueilli, entre le choc de découvrir son ami décédé et le coup pris durement sur la tête, il va mettre un moment à retrouver sa marque de fabrique et à jouer de ses charmes.

Toute l’intrigue tourne autour de la résolution de l’enquête avec en contrepartie le rapprochement entre nos héros. Les rebondissements sont nombreux tout comme les suspects. On se prend au jeu et on tremble bon nombre de fois lorsque nos héros frôlent le danger.

Le style de Stéphanie Laurens est plaisant et fluide. Elle mène la clôture de sa saga rondement et plonge pleinement son lecteur dans l’addiction. Succombez à la tentation Lucifer, vous ne le regretterez pas le moins du monde.