Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de chachatte : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
Sign of Love, Tome 4 : Archer's voice Sign of Love, Tome 4 : Archer's voice
Mia Sheridan   
A toutes les âmes oubliées, perdues, dont les voix ne comptent pas parce qu'elles ne sont pas assez fortes pour atteindre le cœur du monde, ce livre est pour vous. Parce que comme pour Archer, il suffit parfois d'une personne, une seule personne qui accepte de vous entendre, et votre vie est changée, à jamais. L'histoire de Bree et d'Archer a touché une partie de mon être et l'a rempli de douceur.

Cette histoire fait de l'ombre aux étoiles et je garderai toujours un morceau de leur éternité avec moi. Ce roman est magnifique à tellement de niveau qu'aucune critique ne pourra jamais lui rendre justice.

Il se lit.
Il se pleure.
Il se vit.

Alors n'hésitez pas, car comme le dit Archer, " les mots les plus bruyants sont ceux que l'on vit ".

par Schweppy
Confess Confess
Colleen Hoover   
Confess a été une première de beaucoup de chose pour moi: premier livre New Adult, premier livre de Colleen Hoover..

Ce livre est juste.. ouah. J'avais tellement entendu parler de Colleen que je ne savait plus vraiment quoi penser et là je suis juste épater. L'écriture est tellement fluide et captivante et la dernière fois que j'ai lue une chose comme ça c'était avec Obsidienne l'année dernière (bien que les livres que j'ai lu entre temps soient tops.)

Confess est le mélange parfait de suspens, de romance, de sensualité et d'art. Les personnages sont tellement intrigants et tellement... vivants. Owen et Auburn resteront à toujours gravés dans mon esprit et mon cœur.

L'histoire en elle-même est simple et complexe à la fois. On a un peu d'insta-love mais cela ne m'a pas dérangé pendant ma lecture. Ils sont des personnages troublés juste comme il faut pour les rendre passionnants.

[spoiler]Le combat d'Auburn pour son fils était tellement touchant. Je ne suis pas habitué à ce genre de situation dans un livre, lisant généralement que du Young Adult mais Colleen a réussi à rendre cette situation fluide. Les scène de ''viol'' était froide et l'ambiance parfaitement géré pour la rendre la plus horrifiante possible.[/spoiler]

L'art contenu dans ce bouquin est juste à tomber en plus. Je pouvais parfaitement imaginer Owen à travers ces peintures.

Bref, j'ai tout adoré au plus haut point et j'ai hâte de lire TOUT LES AUTRES LIVRES DE COLLEEN.
Stage Dive, tome 1 : Rock Stage Dive, tome 1 : Rock
Kylie Scott   
Pour la science, j'ai lu beaucoup de livres dont je me pose encore la question : pourquoi ?! mais qu'est-ce qui m'a pris ?

La nouvelle génération ne se contente plus de bisous et d'élipses qui nous empêchent d'avoir tous les détails croustillants de l'acte (qui je le rappelle sont facilement disponibles sur le net). Le Young Adult ce n'était donc pas assez, on a créé le New Adult. Le but étant de voir évoluer des jeunes gens vers la vie d'adulte ; études, premier boulot, premières fois… O.K on voit bien le topo.

Commençons par les deux bons points :
• One point for the characters. Ils sont attachants, assez rapidement on se prend au jeu. Leurs dialogues sont réalistes et leur humour collent parfaitement bien à leur tranche d'âge.
• One point for the style of the author. Kylie Scott a une plume fluide qui rend le tout très addictif, percutant et bourré de peps. Elle donne de la vie aux pensées de Ev. avec beaucoup de réalisme.

Encore une fois, j'insiste sur ce mot 'Réalisme' car c'est bien ça qui m'a le plus gonflé. Elle a gâché son histoire parce que d'un côté, elle a une plume géniale avec le mordant qui accroche la lectrice et ses personnages qu'elle a crée avec amour ; mais en face, elle me colle des putains d'incohérences, juste WTF et crédibilité=0.
[Aucune surface solide n'a été maltraitée durant la lecture]

C'est d'une stupidité sans nom parfois, je n'avais plus la force de rouler des yeux. Je crois qu'en dehors du 'amoureux' en moins d'une semaine, c'est quand même la première scène de baise qui a eu le prix Mais-qu'est-ce-qui-m'a-pris-de-lire-ce-livre-et-pourquoi-je-continue-de-le-lire-bordel-de-mairde. Après le traumatisme de sa première culbute à l'arrière de la voiture au lycée, elle n'avait pas eu d'autres rapports. Elle est donc nerveuse. Normale. C'est donc pour ça qu'ils ont décidé de le faire juste au moment où ils reçoivent des amis chez eux, qu'ils montent à l'étage exprès en les laissant se démerder en bas avec les cartons de déménagements. MAIS BIEN SUR.

Bref, j'ai lu du New Adult.

par LLyza
Stage Dive, tome 2 : Play Stage Dive, tome 2 : Play
Kylie Scott   
Je n'avais pas ri autant avec un livre depuis bien longtemps !! Quel bonheur !
Ce roman est du pur délire... un pur délice !!

Je me suis bidonnée du début à la fin. La raison ?
MAL !! Cet homme est un ovni, un démon, un "chiot sous stéroïdes" comme dirait Evie. Il est unique ! Atypique. Survolté. Complètement syphonné. Barje. Egocentrique. Fatiguant. Usant. Exubérant. Détonant !!.... Et aussi attendrissant. Incroyable. Sexy. Touchant. Merveilleux !!
Ses répliques et réactions sont hallucinantes et à se tordre de rire ! Et comme le dit l'adage : "femme qui rit, à moitié dans ton lit"... plus les pages défilaient, plus je riais et, plus mon amour pour Mal grandissait !!
C'est un gros coup de foudre pour ce personnage si singulier !

C'est sensuel, hilarant et émouvant !! GARANTI 100 % PLAISIR ! Foncez et lisez -le vite !




par toutoun
Stage Dive, tome 3 : Sing Stage Dive, tome 3 : Sing
Kylie Scott   
Lu en VO

Malgré une lecture que j'ai trouvée moins aisée que les deux premiers, j'ai beaucoup aimé ce troisième tome. Et pourtant, ce n'était pas gagné d'avance. La faute à un Jimmy que je n'avais guère trouvé sympathique. Dans le premier, il était franchement odieux et dans le deuxième à peine supportable. Alors, me le rendre sympathique s'apparentait à "Mission Impossible". Je n'aurais pas dû douter de Kylie Scott ! Après le "solaire" Mal que j'ai positivement adoré, l'auteur est parvenue à me faire aimer Jimmy que j'avais positivement détesté avant...

Dieu sait que les héros torturés ne sont guère ma tasse de thé. Bon, je ne dédaigne pas à l'occasion un héros à l'âme blessée, un héros de guerre atteint d'un syndrome post-traumatique ne me fait pas peur mais bon, Jimmy c'était cela puissance 10 et à vrai dire cela me rebutait plus qu'autre chose. Un ex-toxico, ex-alcoolo,ex-accro au sexe, renfrogné, sarcastique, arrogant, en un mot odieux question héros aimable on a fait mieux ! Et malgré tout, en quelques scènes, Jimmy a su toucher mon coeur tout en étant et en faisant ce qu'il faisait le mieux : du Jimmy !

Face à un tel héros, il fallait une personnalité féminine qui ait du répondant et Lena n'en manque pas. Dès les premières pages, le ton est donné et Jimmy, l'innocent, aurait dû se méfier : Lena ne se laissera pas faire. Elle semble être la seule à comprendre qui se cache derrière le masque qu'arbore en permanence Jimmy. Elle seule semble voir l'homme qui ne s'est jamais remis de son enfance saccagée, de sa relation toxique avec sa mère, des secrets qu'il a profondément enfouis. Lena elle aussi a ses propres blessures mais à l'inverse de Jimmy, elle a su en faire une force.

Avec de tels héros, le roman ne pouvait qu'être plus sombre sans toutefois que le rire ne s'invite régulièrement. Les échanges vifs entre Lena et Jimmy, les apparitions de Mal, toujours aussi déjanté, des péripéties du haut plus haut comique viennent alléger une intrigue qui pourrait facilement virer au tragique. Les derniers chapitres sont intenses et poignants. Les échanges se font plus tendus et l'ultime confrontation avant la rupture entre Lena et Jimmy est des plus violentes...avant une réconciliation qui a comblé mon petit coeur.

Alors oui, le roman est nettement moins drôle que les deux premiers, beaucoup plus sombre mais il y gagne en profondeur. Après nous avoir fait beaucoup rire dans les deux premiers romans, Kylie Scott fait vibrer la corde de l'émotion avec brio. Au fil de ses romans, Kylie Scott dévoile un talent rare et fait d'elle un auteur à découvrir mais surtout à suivre absolument.

Stage Dive, tome 4 : Slow Stage Dive, tome 4 : Slow
Kylie Scott   
Lu en VO

C'est avec un peu de tristesse que j'ai entamé la lecture de ce quatrième tome car je savais qu'il serait le dernier. Consacré à Ben, le bassiste et Lizzie la soeur d'Anne, il tient toutes ses promesses. On a vu s'ébaucher leur histoire dans le tome 2 et j'étais curieuse de voir comment Kylie Scott allait la développer. Et une fois de plus, l'auteur a su me surprendre.

Ben est le membre le moins charismatique du groupe, celui qui n'offrait guère de motifs de rêver. Toujours un peu en retrait, il est celui qu'on a le moins vu. Moins connu médiatiquement car ses frasques n'ont jamais défrayé la chronique, il ne vit que pour et par la musique, ses potes, la bière et les femmes (qui ne font que passer dans son lit). Le tout dans cet ordre. Lizzie, la jeune soeur d'Anne a toujours eu un faible pour Ben, le rencontrer "pour de vrai" la fera tomber définitivement amoureuse. Mais voilà, Anne puis Mal décident que Lizzie est "intouchable" (un rappel de la règle tacite qui veut qu'on ne touche pas aux soeurs des meilleurs amis) et voilà la romance mort-née. Mais Lizzie en fan absolue et amoureuse n'aura de cesse de la faire renaître. Une nuit et une fois et tout volera en éclats ébranlant le groupe.

Ce roman comme les trois autres démarre sur les chapeaux de roues avec une scène d'ouverture particulièrement réussie. La suite est un long flash back qui raconte comment Ben et Lizzie en sont arrivés là avant d'enchaîner sur la construction d'une difficile relation. Comme Lead, le roman est peut-être moins drôle et plus axé sur la psychologie des deux héros. Dans ce quatrième roman, Kylie Scott évite le piège de la redite en proposant intrigue et structure narrative très différentes des trois premiers romans. Alors même si il est moins flamboyant et moins drôle que les deux premiers, moins émouvant que le troisième, Deep offre cependant une très belle histoire d'amour avec deux héros qui toucheront ou agaceront tour à tour mais ne laisseront jamais indifférent.

C'est en beauté et à regret que j'ai quitté l'univers des Stage DIve, heureuse d'avoir découvert un auteur qui a su me séduire en faisant vibrer différentes cordes en moi et c'est avec impatience que j'attends la publication de sa prochaine série, spin-off de Stage Dive. Pourvu que l'attente ne soit pas trop longue...

Wild Cards, Tome 1 : Attirance & confusion Wild Cards, Tome 1 : Attirance & confusion
Simone Elkeles   
Après la saga des Fuentes (tome 1 : Irrésistible alchimie ; tome 2 : Irrésistible attraction ; tome 3 : Irrésistible fusion) qui fait bien évidement partie de mes préférées, je ne doute absolument pas de celle-ci, surtout après ce superbe résumé qui ressemble à Irrésistible alchimie. De plus, la couverture donne vraiment envie ! J'ai juste hâte de le dévorer, en espérant qu'il sorte rapidement !
Wild Cards, Tome 2 : Attirance & Indécision Wild Cards, Tome 2 : Attirance & Indécision
Simone Elkeles   
J'étais assez emballer quand j'ai commencé à lire ce lire mais je ne pensais pas être déçu comme ça.
[spoiler]A cause de la mort de Trey, tout c'est éterniser, chaque chapitres se répétaient pour moi jusqu'au trois dernier. Non mais Vic, faut être plus fort! le temps qui s'est écoulé entre la mort de Trey et sa prise de conscience de la fin était trop longue!! ok je veux bien qu'il soit perturbé, mais mon dieu!! j'ai failli arrêter ma lecture tellement j'en avais mare! Et Monica... Durant environ 20 chapitre elle dit "ohh Vic c'est pas de ta faute tu sais, ce n'était qu'un accident" mais elle ne ce décide pas de prendre sur elle et de dire que c'était vraiment pas de sa faute! que Trey se droguait et qu'en plus il l'a trompait??! Non non, c'est bien trop simple, il vaut mieux compliquer inutilement la situation, c'est bien mieux. Laissons Vic dans la dépression. Elle m'a énervé!!
Au début je compatissais pour son problème de santé, (j'ai moi même des problèmes de santé qui sont un peu dure à vivre par moment, on est limité en activité et forcé de faire super attention parfois à nos mouvements enfin bref, j'arrivais à m'identifier à elle)
[/spoiler]
La fin est bâcler. [spoiler] Comme je l'ai dit, durant une vingtaines de chapitres après la mort de Trey, tout ce répétait dans la tête de nos personnages. Et d'un coup de baguette magique, les voila enfin ensemble!

Le moment où Monica décide enfin de parler de son problème via une vidéo qu'elle envoie à tous ses amis, on en entend plus parler apès ça, on sait même pas comment réagissent ses amis. La ça aurait dut être développer.
Et je sais pas un prologue aurait était trop dure à faire?^^
Parce qu'on attend depuis le début qu'il se mettent ensemble et ce n'est qu'avec un seul petit chapitre de fin qu'on doit se rassasier? L'auteur n'a pas tout donner, c'est dommage.
[/spoiler]
J'ai aimé quand même retrouver nos héros précédents, j'avais adoré leur histoire (mais pareil, pas de prologue :,) )
Losing It, Tome 1 : Ce si joli trouble Losing It, Tome 1 : Ce si joli trouble
Cora Carmack   
Alors je sens déjà qu'on va surement se moquer de moi...Mais j'ai vraiment adorée ce roman alors non ce n'est pas Victor Hugo (ou autres)mais je pense que des fois ce genre de lecture fraîche et pleine d'humour peut (largement) se placer au niveau de Victor Hugo.Enfin non pour être plus claire je pense qu'on ne peut pas comparer deux styles de romans aussi différents car après tout ce n'est pas forcément la "grandeur" de l'écriture mais ce qu'elle nous fait ressentir au fond de nous et ce livre m'a fait rire,désirer d'être à la place de Bliss...Enfin bon après cette petite parenthèse qui ne servait (surement)à rien :) Je vais parler du roman (enfin!),quand je l'ai lue je souriais et rigolais environ euh....Tout le temps?.Ha Ha je dois paraître complétement niaise mais c'est juste que le côté romance interdite c'est tellement séduisant et désoler est un système qui marchera encore pas mal de temps (pour ne pas dire toujours...). Beaucoup se plaigne que les auteurs ramènent toujours les mêmes sujets (ex:Romance interdite,triangle amoureux...) et je suis d'accord avec vous complètement !! Mais je pense le problème ce n'est pas les sujets mais comment c'est écrit je veux dire il y a des auteurs qui arrivent à bien les mettre en place et d'autres non...Bon je crois que je me suis un peut emballée dans ce commentaire^^mais en tout cas un roman parfait pour l'été ;)

par kiwiixx
Losing It, Tome 2 : Une si parfaite comédie Losing It, Tome 2 : Une si parfaite comédie
Cora Carmack   
Encore une fois, je suis conquise par cette comédie romantique. Je suis même triste que ce roman soit aussi court.
J'ai un gros coup de cœur pour les personnages de Max et Cade, et c'est avec tristesse que je leur dis au revoir.
Leur histoire d'amour m'a transporté et j'ai beaucoup aimé l'originalité du scénario. Je vous recommande chaudement ce roman, vous ne serez pas déçu !

par Avalon
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4