Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de ChAcHuw : Liste de bronze

retour à l'index de la bibliothèque
L'Héritière L'Héritière
Melinda Salisbury   
Un gros coup de cœur pour moi, l'Héritière est un roman bouleversant, renversant, et surtout, très TRÈS accrocheur.

Tout d'abord la couverture est vraiment belle, on ne se lasse pas de regarder chaque détails, et ces belles volutes rouges qui parcourt le flacon … On ne le voit pas forcément bien sur les photos, mais la 4ème de couverture est également très esthétique, dans un camaïeu de vert.
De plus, le graphisme de ce livre nous parait d'autant plus beau quand on en comprend le sens...
Mais ça à vous de le découvrir !

Contrairement à ce que j'ai pu m'attendre, ce livre est beaucoup plus complexe qu'il n'y paraît, les personnages plus profonds, les sentiments plus poignants. Dès le début j'avoue avoir été happée par l'histoire mais – ouaw ! - je ne m’attendais pas à tant de retournement de situation !
Ici, on est clairement dans de la fantasy, et l'univers n'en ai que plus saisissant. On rentre dans une réalité crue, dure, où les mensonges et l’infamie règnent.

Encore une fois, ce livre m'a étonné par sa romance.Dans le résumé, on nous annonce un "triangle amoureux"; élément que j'ai tendance à fuir comme la peste, puisque que, souvent, on peut s'attendre aux éventuels passages légèrement gnan-gnan où la fille se pose des questions existentiels du genre « qui vais-je choisir ? Je ne sais pas qui j'aime...»...
Mais ici, bien que Twyla a un choix à faire, la situation est bien plus compliquée, et ce ne sont pas que les sentiments qui rentrent en compte.

Encore une raison de lire l'Héritière ( et oui encore une ! Et encore je ne vous dit pas tout ^^) : les personnages. Comme je l'ai déjà dit un peu plus haut, ils sont beaucoup plus complexes qu'ils n'y paraissent, et sont très attachants. Bizarrement, [spoiler]et à contrario de l’héroïne,[/spoiler] je me suis mise à beaucoup apprécier Merek, un personnage à la fois dur et touchant. Twyla, elle, évoluera beaucoup, étant des plus soumises au début (et ce qui me fatiguai un peu dans le début de ma lecture... j'avais envie de la secouer XD )

Après une telle lecture, pour le moins ravageuse, disons que je suis dans la phase « Je-n'arrive-plus-à-sortir-ce-livre-de-ma-tête »!
Bref, un vrai diamant.

Becky07

Ps : Un truc à faire pendant votre lecture et que nous conseille l'auteur dans ses remerciements : chercher la signification des fleurs au passage où elles apparaissent. A faire, car elles veulent dire beaucoup de choses !
Par exemple, lorsque Lief offre des fleurs à Twyla : rose trémière et lavande (rose trémière= ambition, lavande = méfiance), de quoi se méfier dès le début de Lief …
Et pour le pissenlit, la fleur de Merek et Twyla, la signification est bonheur et amour …

par Becky07
Cinquante nuances plus sombres Cinquante nuances plus sombres
E.L. James   
Quoi de mieux que de finir ou de commencer l'année avec Christian, et pour tout vous dire, même après une nuit de sommeil, j'en suis encore toute retournée !! J'ai attendu d'être en congé pour le lire afin de le savourer, mais c'est impossible à partir du moment ou j'ai ouvert le livre, il fallait que je sache, et je n'ai pas du tout été déçue.
Ce tome est intense, riche en émotion, en revirement de situation et en révélation. Rien à voir avec le 1er. Les personnages ont changé, mûri, ils s'adaptent au moment présent, et doivent faire des choix. Nous avons beaucoup moins de "baise" et beaucoup plus d'amour, ce qui donne une autre dimension à l'histoire !
Christian et Ana se découvre, apprenne à communiquer mais surtout apprenne à gérer les sentiments qui les submergent. Mais M. 50 Nuances a un passé lourd et sombre, qui va venir entacher sa relation avec Ana. Va-t-elle supporter ce qu'il cache ? Vont-ils réussir à vaincre les démons de Christian ? Mais surtout Ana est-elle prête pour ce qui l'attend ? Le futur sera-t-il plus fort que le passé ?
J'ai eu mal au ventre plus d'une fois, leur sentiment sont fort, on souffre pour eux quand ils n'y arrivent pas, on souffre quand Christian est désarmé, perdu ou apeuré, et on rit quand Ana tient tête à Christian, ou quand ils s'échangent leur mail !! Et on a des papillons dans le ventre quand Christian est tendre avec elle. Bref j'ai passé un trèèèès bon moment.
Et " de battre mon coeur s'est arrêté à la fin du chapitre 13" OMG j'ai relu cette page plusieurs fois !!!

par coco69
Cinquante nuances de Grey Cinquante nuances de Grey
E.L. James   
Que dire... A part que je ne comprends pas l'engouement pour ce roman: c'est mal écrit, l'histoire est d'une banalité affligeante et les personnages manquent d'intérêt. Ana a une certaine tendance à la schizophrénie, elle hésite entre sa conscience et sa déesse intérieure et à part rougir toute les 2 pages et se mordre la lèvre toutes les pages elle ne fait pas grand chose! Quant à Mister Grey lui il est atteint de névrose et cherche à tout contrôler. Il est limite borderline!
Les scènes soit disant BDSM sont sans intérêt, l'auteure aurait du lire Sade, cela lui aurait donné des idées.
Bref, 50 nuances de Grey est un produit purement marketing dont l'histoire aurait pu être éditée par Harlequin!!!

par Evaelle
Insaisissable, Tome 1 : Ne me touche pas Insaisissable, Tome 1 : Ne me touche pas
Tahereh Mafi   
Bon, je me prépare au déluge de votes négatifs qui vont accompagner ma review car beaucoup de personnes n'apprécient pas de voir certains d'entre nous avoir un avis différent (personnellement je crois encore à liberté d'expression, désolée), or ce qui est sur c'est que contrairement à l'ensemble des bloggeurs qui semblent avoir été en admiration à la lecture de ce bouquin ça n'a pas du tout été mon cas. Je ne dis pas que je n'ai pas aimé, cependant il y a beaucoup de choses qui m'ont déplu/interpellée.

Le concept de l'histoire est intéressant. Juliette, 17 ans, possède un don particulier. Lorsqu'elle touche une personne elle se nourrie de son énergie jusqu'à la tuer, et elle ne contrôle pas du tout cette particularité. Enfermée dans une asile depuis plusieurs années, elle est en isolation jusqu'au jour où on lui donne un compagnon de cellule : Adam. Cependant ce que Juliette ignore c'est que ce don, qu'elle considère comme une malédiction, est convoité; principalement par Warner, un chef de ceux qui se nomment The Reestablishment et qui ont peu à peu prit contrôle du monde dans lequel le roman se situe.

Cependant le monde dystopique passe au second plan et elle complètement obscurci par l'enchaînement de métaphores que l'auteur nous balance au fil du récit. Parce que ce qu'il faut comprendre lorsque tous les reviewers disent que Tahereh Mafi a un style d'écriture très différent de ce qu'on a l'habitude de croiser, c'est qu'ils ne mentent pas. Et sincèrement je pense que c'est le genre d'écriture que vous adorez ou détestez, y'a pas vraiment de juste milieu. Pour ma part j'ai trouvé que c'était un gros point faible au bouquin car ce style m'a vraiment tapé sur les nerfs, surtout toute la première partie de ma lecture. La ponctuation est très particulière (voir carrément absente à certains moments), les pensées que Juliette n'ose pas avoir sont balancées au milieu de la narration et raturées, et comme je l'ai dit on va de métaphore en gros imbroglio de mots qui se suivent (avec parfois des suites de cinq ou six fois le même mot ce qui arrange encore moins les choses) et qui finissent par ne plus avoir de sens. En gros, le style d'écriture est très frustrant et j'ai trouvé qu'il gênait énormément le récit à certains moments. Alors oui, je veux bien que ça s'arrange au fil des pages et du rétablissement mental et social de Juliette (faute d'autre terme), mais c'est vraiment dur de passer toute la première moitié du bouquin à cause de ça. Il y a vraiment des moments où ça me démangeait de choper un stylo et de mettre des virgules, des points, et du correcteur sur les répétitions (je vous rassure je ne l'ai pas fait, c'est pas demain que je me mettrais à profaner un de mes livres même si la tentation était grande avec celui-ci).

Toutefois la seconde partie du roman est beaucoup intéressante et beaucoup plus vivante. [spoiler]En fait les choses ont commencés à vraiment capturer mon intérêt lorsque Adam et Juliette s'échappent.[/spoiler] La fin offre de bonnes possibilités pour la suite, maintenant à savoir si l'auteur saura les exploiter. Je réserve mon jugement sur le second tome, je ne sais pas encore si je le lirais. Je crois que j'attendrais d'avoir un résumé et des extraits (histoire de voir si le style se stabilise un peu plus ou si on repart dans un méli-mélo sans sens). C'est vraiment dommage car le thème de l’histoire en lui-même est intéressant et les bases qu'offre cette fin promettent beaucoup.

Pour ceux qui seraient intéressés par la traduction Française, le livre sortira chez Michel Lafon mais il n'y a pas encore de date précise à ce que j'ai pu voir (à l'origine le livre était annoncé pour courant 2012). Sincèrement, sans vouloir être défaitiste, j'ai peur de ce que la traduction va donner... ça risque de rendre la lecture encore plus pénible. J’attendais beaucoup de ce roman, surtout avec l’avalanche de reviews élogieuses, mais je crois pouvoir dire que ça a été finalement une déception pour moi.

par Althea
Insaisissable, Tome 2 : Ne m'échappe pas Insaisissable, Tome 2 : Ne m'échappe pas
Tahereh Mafi   
Oui, bah non, j'ai pas tenu le coup, je l'ai lu, voilà, j'ai craqué. Et ça me fait ressentir des choses paradoxales, je suis heureuse, très heureuse, euphorique même. Mais je suis triste, triste de devoir attendre un an avant la sortie du prochain tome. Ce roman est ... je n'ai pas suffisamment de mots pour décrire combien j'ai attendu de lire quelque chose comme ça, combien j'ai espéré qu'un auteur m'offre cet extase, une fois dans ma vie (et j'en veux plus, plus, plus). Je ne reviendrais pas sur la plume irrévocablement et indéniablement sublissime de Tahereh Mafi, ceux qui ont lu le premier tome savent déjà à quel point c'est une auteure talentueuse.
Des livres excellents, j'en ai lu, et j'en lirai. Celui-ci est différent, pas le meilleur, un des meilleurs, oui. Mais il est différent. Si différent. On n'a pas tellement l'impression de lire un roman, on a juste l'impression qu'on est quelqu'un d'autre, on a juste l'impression de penser, inlassablement, sans réel fil rouge, sans transition, sans mensonges. Parce que les sentiments sont si authentiques, ils sont si véridiques que ça ne nous touche même pas, ça ne nous fait même pas ressentir de l'empathie, c'est plus fort que ça, plus puissant, plus poignant. Waw. Oh mon Dieu, Oh mon Dieu, Oh mon Dieu. C'est haletant, presque fatiguant. Je ne sais pas quoi dire, ni quoi penser, j'en reviens pas.
Les personnages sont...la raison principale qui me fait tant aimer ce livre, et je suis déçue de ne pas pouvoir leur attribuer un 100, un 1000 sur 10. Ils sont incroyablement attachants, incroyablement vrais. Juliette a évolué, oui, et on sent cette évolution. Si je l'aimais au tome un, j'en suis venue à l'adorer, j'ai ressenti tout ce qu'elle a ressenti, agonie, frustration, tiraillement. Warner a évolué, Warner est changé, Warner est...juste Warner. Il n'en faut pas plus pour l'aimer, aimer son imprévisibilité, la contrariété qu'il éveille parfois en nous, mais l'indubitable affection qu'on ne peut s'empêcher d'éprouver à son égard. Adam est toujours aussi magique, mais lui aussi est changé, lui aussi est différent. Kenji est la petite fraîcheur au milieu de ce monde chaotique, celui qui m'a fait sourire et rigoler, même dans les situations les plus dramatiques, ce personnage est vraiment indispensable au roman, vraiment.
Je ne vais pas plus m'étaler (même si je pense l'avoir déjà assez fait), mais Unravel me a définitivement quelque chose de plus que les autres romans YA. Définitivement.


par Dreamer
Les Anges déchus, Tome 1 : Hush, Hush Les Anges déchus, Tome 1 : Hush, Hush
Becca Fitzpatrick   
je viens tout juste de le finir, et je suis très agréablement surprise. au début, je me suis dit, m**de, encore un truc compliquer avec des anges déchus (j'ai lu la malédiction des anges juste avant), et en faite, je me suis laisser prendre dans cette histoire et j'ai plus qu'aimé.
quelques points similaires a twilight, mais dans l'ensemble, c'est une lecture fraiche, agréable et sérieux je pense que niveau suspens on a ce qu'il faut!!!
les personnages sont très attachants.
bref très satisfaite et je conseille ce livre a tous ceux qui cherchent un échapatoire a twilight

par aciantar
Les Anges déchus, Tome 4 : Finale Les Anges déchus, Tome 4 : Finale
Becca Fitzpatrick   
Voilà une de mes sagas coup de coeur qui vient de prendre fin !! et oui, je viens de fermer le livre, et je suis encore sous le coup de l'émotion, j'ai la gorge nouée et les larmes aux yeux, ah la force des livres !!! C'est dur de se dire que nous ne retrouverons plus Nora, Patch, Vee et Scott, hormis à travers nos relectures, car c'est sur je les relirais !!
Ce tome 4 regorge de révélation, de doute, de suspense, d'action, de passion, et de tension. Becca Fitzpatrick vous retourne la tête avec tous ses revirements de situation, alors préparez-vous à faire face à un éventail d'émotions !!

Nous voilà au lendemain de la mort de Hank. Nora est la nouvelle meneuse de l'armée de néphilims. Mais tout le monde ne voit pas son arrivée d'un très bon oeil, et accepte encore moins sa relation avec un déchu. Dès le départ on lui demande de choisir son camp ... les néphilims ou Patch !! Mais voilà, si elle abandonne son armée elle rompt son serment et mène sa mère à une mort certaine. Mais d'un autre côté, elle ne peut pas vivre sans Patch !! Comment faire pour jouer sur les deux tableaux, sans risquer sa peau ? Heureusement Patch est là, et il ne manque pas de ressource.

Nora va aussi pouvoir compter sur le soutien de Scott, ami fidèle, et de Dante, qui est l'ancien bras droit de Hank. Il va même prendre en main son entraînement. Elle doit être plus endurante, plus forte, et doit surtout apprendre à se servir de ses dons ... comme la possession et le contrôle de l'esprit. Nora va passer des matinée bien difficile avec Dante, il ne la ménage pas mais elle va en ressortir plus forte et plus déterminée. Et très vite, elle va pouvoir mettre en pratique ce qu'il lui a appris !

Tout irai bien, si le seul problème de Nora était d'empêcher la guerre entre les néphilims et les déchus (Comme dirait Patch "on ne s'ennuie jamais avec toi mon ange !"). Mais voilà, elle va devoir faire face à un kidnapping, gérer le retour de Dabria, l'ex de Patch, l'emménagement chez elle de Marcie, le fait que le démonium n'a pas été détruit avec la mort de Hank, et qu'un archange essaie désespérément de trouver Patch ... mais pourquoi ? Pourra-t-elle faire face à sa jalousie ? Qui fabrique le démonium et comment le détruire ? Pourquoi en veut-on à sa vie ? Que de questions pour si peu de réponses.
Et les vérités ne sont pas forcément celles qu'on attendaient !!!

Allez stop .... lisez le ;-))

par coco69
Les Anges déchus, Tome 3 : Silence Les Anges déchus, Tome 3 : Silence
Becca Fitzpatrick   
Il est très dur de parler de ce livre sans spoiler puisque le résumé est délibérément très vague mais ce qui est certain c'est que si vous avez aimé Hush, Hush et Crescendo, Silence ne vous laissera pas indifférent. Et d'ailleurs si Crescendo s'arrête à un moment critique, l'intrigue de Silence commence à un moment tout aussi critique ;)
Le livre se lit très facilement et l'intrigue est assez bien ficelée pour retenir notre attention tout au long du roman et de l'évolution qu'a Nora dans ce tome. La fin est également délectable et promet un tome 4 des plus savoureux qui va sûrement détonner ! Vivement 2012 :)

par Althea
Comment se débarrasser d'un vampire amoureux, Tome 1,5 : Le Mariage d'Antanasia Jessica Parkwood et Lucius Valeriu Vladescu Comment se débarrasser d'un vampire amoureux, Tome 1,5 : Le Mariage d'Antanasia Jessica Parkwood et Lucius Valeriu Vladescu
Beth Fantaskey   
Sublime, vraiment tres sympa meme si jaurais aimé en savoir un peu plus sur la nuit de noce hihi
Les Anges déchus, Tome 2 : Crescendo Les Anges déchus, Tome 2 : Crescendo
Becca Fitzpatrick   
Je m'étais promis de retarder le plus longtemps possible la lecture de ce livre, de façon à réduire au maximum mon impatiente face à l'attente du tome 3, MAIS j'ai craqué (à cause de notre booknode AFSA qui m'a harcelé pour que je le lise tout de suite)

Alors mon avis se résume par WAHOU....

Ce tome 2 est une explosion d'émotions:
- j'ai eu le coeur brisé face à la détresse de Nora, les souvenirs de la mort de son père, son amour pour lui, le fait qu'il lui manque énormément...
- Le coup de plume de l'auteur est merveilleux. Les sentiments d'amour, de haine, de colère envers Patch sont très bien décrits. On les ressent au plus profond de nous même.
- On imagine vraiment bien la rage de Patch quand Nora s'éloigne de lui, son incapacité à la protéger le plus possible. J'aurais aimé quelques passages du point de vu de Patch.

Ce livre est également très bien rythmé. Il mélange parfaitement les sentiments et l'action, de manière à ce qu'il n'y ait aucun temps mort.

Bref, un tome 2 vraiment excellent.

Merci encore à AFSA, je ne te félicite pas, lol, grâce à toi, je vais aller pleurer d'impatiente dans mon coin, jusqu'à la sortie du tome 3.



par Adèle