Livres
486 617
Membres
476 747

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

chaleur blanche



Description ajoutée par goretti 2012-09-13T23:15:36+02:00

Résumé

Craig Island, vaste étendue au nord du cercle polaire. Edie Kiglatuk, chasseuse inuite et guide professionnelle, accompagne deux touristes sur la banquise. L'un des deux hommes est retrouvé mort, une balle dans la poitrine. Quelques jours plus tard, une autre expédition tourne au drame. Edie veut faire la lumière sur ces deux affaires et elle part sur la terre de ses ancêtres.

Afficher en entier

Classement en biblio - 5 lecteurs


Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Krysaline 2020-02-14T15:38:05+01:00
Or

J’ai dévoré ce polar en une journée ! C’est un fait assez rare chez moi pour être souligné.

Pas tant par l’enquête policière en elle-même (même si je l’ai trouvée originale et bien menée). Non, c’est surtout le côté « documentaire » instructif qui m’a séduite. Ici, l’auteure nous emmène dans le Grand Nord, aux confins de l’Arctique Canadien. Elle nous balade en terrain Inuits comme si c’était chez elle. Du coup, on est là-bas et c’est dépaysant, c’est passionnant, c’est fascinant.

Les us et coutumes des Inuits y sont très bien décrits, le problème de l’alcoolisme dans cette communauté (problème commun aux communautés des Indiens d’Amérique également) est souligné et rend l’héroïne, Edie Kiglatuk, plus touchante. Contrairement à ce que j’ai pu lire par ailleurs, j’ai ressenti de l’empathie pour elle et de l’admiration devant son acharnement à trouver une vérité que personne ne semble vouloir reconnaitre.

Elle va s’opposer aux conseils des anciens qui avaient classé l’affaire du touriste tué comme un accident. Elle met en miroir ancestralité et modernité, ce qui lui vaut des pressions et des inimitiés. Elle n’aura de cesse pourtant, de rechercher la vérité, envers et contre tout.

Personnellement, même si le côté documentaire a pris le pas sur l’intrigue policière, cela ne m’a pas dérangée. J’adore vraiment les récits du Grand Nord à l’instar d’écrivains comme B. Clavel (surtout lui), Frison-Roche, N. Vanier et tant d’autres (ce sont, effectivement, que des romans ou récits de voyages sans prétentions policières).

Evidemment, si on ne choisit ce livre que pour le côté policier, je comprends qu’on puisse être un peu déçu. Pourtant le suspense est bien là, même si le temps s’étire et semble s’enliser. Je pense que c’est complètement voulu, pour que, nous, lecteur nous ressentions le rythme imposé par l’immensité des glaces et de la neige, où tout en comme « ouaté », en apesanteur.

En effet, le temps ne s’y écoule pas au rythme de nos vies plutôt citadines et les évènements ne sont pas perçus de la même manière. Il y a comme un fatalisme sous-jacent, où les épisodes de la vie (les malheurs comme les bonheurs) sont « subit » d’une certaine manière. C’est la Nature qui rythme leur vie ; ils n’ont pas de prise dessus. C’est cela qu’a voulu retranscrire l’auteur à mon sens.

On est loin d’un James Bond, ça c’est sûr, mais c’est bien cela qui m’a embarquée loin justement, très loin, au rythme des Inuits et de leurs traditions.

Un premier roman très concluant pour moi, à prendre en dehors de tous les critères d’un polar classique, ce qui en fait son originalité.

Merci infiniment Mrs McGrath pour ce moment d’évasion extraordinaire. J’en redemande !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Auteur-1 2017-06-18T17:36:21+02:00
Argent

Une enquête policière dans le Grand Nord. J'ai aimé la mise en place des événements, des personnages, la psychologie autour de la vie tribale ainsi que le dénouement. Un bon moment de lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mabiblio1988 2016-01-25T18:08:54+01:00
Pas apprécié

https://mabiblio1988.wordpress.com/2016/01/25/chaleur-blanche-m-j-mcgrath/

En bref :

J’ai lutté pour ne pas mettre de côté cette lecture. Je me suis ennuyée du début à la fin. C’est l’approche de la date de ma chronique qui m’a motivé à avancer plus rapidement et à terminer ce livre.

Le moins :

On se perd dans le temps, dans l’espace… L’enquête est trop longue et met trop de temps à se mettre en place.

Le plus :

On apprend plein de choses sur les Esquimaux.

Afficher en entier

Date de sortie

chaleur blanche

  • France : 2011-10-06 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 5
Commentaires 3
Extraits 0
Evaluations 2
Note globale 8 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode