Livres
546 438
Membres
582 546

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Edith972 2021-04-08T00:37:20+02:00
Or

De très belles nouvelles. Certaines sont cyniques, d’autres romantiques ou d’une profondeur à pleurer. Un très bon moment de lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par annick69 2021-03-17T14:09:29+01:00
Argent

Recueil de huit nouvelles noires, voire très noires! ! J'en ai lu cinq, les premières, car les trois dernières je les avais déjà lues dans les collectifs de "13 à table!" Les quatre premières ont des titres de films, la cinquième tombe comme une "sentence" fatale. Connaissant déjà les autres titres de l'auteure je savais où j'embarquais, et c'est avec délectation que j'ai lu ce livre.

Le vieux fusil - Ha la justice! je l'ai beaucoup aimé cette nouvelle -lire entre les lignes - je n'en dévoilerai rien, en voici deux extraits :

"Le sermon de ce matin, Martin ne l'a pas supporté. Il a été obligé de remettre Lucie à sa place. De lui rappeler qui rapporte le fric à la maison. Sa maison"

" - Parfais. Reprenons… Il y a six ans, cinq mois et quatre jours, vous avez été présenté devant la chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Clermont-Ferrand, qui vous a condamné à dix-huit mois de prison dont douze avec sursis. À la suite de cette condamnation, le juge d'application des peines a aménagé votre sanction et vous n'avez, au final, exécuté que deux mois de prison ferme. Est-ce exact, monsieur Dorgeval?

L'armée des ombres - Mathilde travaille mais mange et dort dans sa voiture. Elle est la maman de Chloé, petite fille qui ne voit sa mère qu'à la sortie de l'école et le week-end, dans l'attente d'un logement, sa fille dort chez sa tante; et Rosetta collègue de travail, qui elle, nourrit ses enfants et sa mère avec son maigre salaire dans un logement insalubre qu'elle loue à son employeur. Un nouvelle très triste mais très réelle!

"Mathilde sait qu'elle ne devrait pas. Mais comment lui dire la vérité? Comment lui avouer que sa mère n'est pas capable de subvenir à ses besoins élémentaires? - Allez, trouvons-nous de bons nems! Lance Mathilde en prenant la main de sa fille. Je meurs de faim. Mentir et voler. Je n'aurais jamais pensé qu'un jour…"

Un monde parfait - C'est avec Alex, Julie et leur fils Dylan que l'on part en voyage. Réalité ou rêve, c'est la question que je me suis posée pendant la lecture de cette nouvelle, mais la fin m'a bien eue. Noire, très noire.

Au revoir les enfants - C'est la nouvelle de ce recueil qui m'a le plus chamboulée. Yvonne a quatre-vingt-seize ans et vit dans un EHPAD. Elle nous raconte ses journées et sa vie d'avant, pleine de joie, d'amour, d'humilité, elle a vécu la guerre aussi; jusqu'au jour où un virus fait son apparition!

"J'ai vu tomber mes compagnes, les unes après les autres. Je les ai vues lutter pour leur vie, parfois renoncer. J'ai enduré les hurlements effroyables des enfants qu'on précipitait vivants dans les fours, un jour où il n'y avait plus assez de zyklon B dans les chambres à gaz. j'ai connu la soif, la faim, la peur…"

Sentence - Aryana et Kumail s'aiment, mais malheureusement, chez eux, c'est interdit par la loi des hommes de leur village. Ce texte aussi m'a bien tordu l'estomac!

Pour ceux et celles qui ne connaissent pas encore cette auteure c'est un bon moyen de l'approcher, pour les adeptes de romans noirs foncez mais ne vous perdez pas!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sally68 2021-03-14T20:34:51+01:00
Or

J adore le style de son écriture ce livre m a remuée du rire aux larmes mais aussi de la peur de l angoisse mais c là tout le talent de Mme giebel son écriture est tout simplement addictive

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Martine-17 2021-03-07T17:53:53+01:00
Or

Entre immigration, violences faites aux femmes, harcèlement les différentes nouvelles abordées dans ce livre me touchent particulièrement.

Pas très fan des nouvelles, en général, je ne vous cache pas que ce livre m'a enthousiasmé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par vivie10 2021-02-18T17:37:53+01:00
Commentaire ajouté par yayadu13 2021-01-02T14:34:20+01:00
Or

Je remercie les éditions Belfond pour ce service presse ainsi que Netgalley.

Je me souviens avoir lu un livre de Karine Giebel que j'avais adoré, quand je l'ai vu sur Netgalley, j'ai sauté sur l occasion !

C'est un recueil de nouvelles, assez noires, en même temps c'est le style de l'auteur...

Il apparaît plusieurs émotions, de l'effroi, de la tristesse, de la haine, de la cruauté ...

Pendant la lecture de certaines nouvelles, j'ai été bouleversée, la gorge serrée, les larmes aux yeux...

Ce sont des nouvelles touchantes à leur façon, de plus nous rentrons dès le départ dans le vif du sujet, et l'on s'y retrouve plongé

jusqu'à la fin.

J'ai passé un excellent moment parmi tous ces protagonistes, dont la vie n'est pas rose du tout...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lectrice54 2020-12-30T14:49:36+01:00
Diamant

Plusieurs nouvelles , un coup de cœur pour certaines celle du covid m a beaucoup touché étant aide soignante. Une très belle plume, des nouvelles rapide à lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Enoria12 2020-12-28T02:04:06+01:00
Diamant

Plusieurs nouvelles ... plus bouleversantes les unes que les autres ... deux m ont sorti une larme.

Madame Giebel est un maître dans l art de manier les mots et surtout les émotions.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Christele-1 2020-12-12T19:40:19+01:00
Diamant

Il est des formats que je ne lis que rarement, c’est le cas pour les nouvelles. Venant d’une de mes auteures préférées, j’ai voulu tenter. J’ai bien fait car même si en arrière pensée, je me disais comment peut-on donner de la profondeur au récit en si peu de pages ? C’est là qu’intervient le talent de l’auteur, savoir faire passer un maximum d’émotions, de sentiments et d’empathies pour les personnages qui peuples ce recueil de 7 nouvelles dont 4 inédites. Je ne ferai pas ici l’inventaire exhaustif des sujets abordés mais sachez qu’ils font régulièrement la une de l’actualité. Entre immigration, violences faites aux femmes, harcèlement et autres sujets qui font mal. On découvre une galerie d’écorchés vifs qui font tout ce qu’ils peuvent pour s’en sortir sans que ce ne soit jamais assez.

Le Noir, version Giebel c’est du Soulages sans les reflets. On parle des victimes mais aussi des bourreaux, de tous ceux qui n’ont pas su prendre le bon chemin, ceux qui partent à la dérive, celles qui ne savent pas partir à temps et bien sur les enfants comme des dommages collatéraux. Tous ces rendez-vous manqués qui font de la vie un parcours absurde et bien souvent dangereux. Je ne ressors pas de cette lecture indemne, je n’ai pourtant que soulevé le voile sur de courtes histoires mais elles ont su me transpercer et me toucher profondément. Il y a là, l’essence même de l’humain on y trouve le pire plus souvent que le meilleur et reste comme un poids sur le cœur. Une image comme un instantané sur notre société qui va mal, juste un constat, pas de solutions où l’amorce d’une réponse. Seuls les êtres humains peuvent faire la différence, c’est à nous d’écrire ce que sera demain. Courez lire ces sept petites merveilles qui ne peuvent qu’éveiller les consciences. Bonne lecture.

http://latelierdelitote.canalblog.com/archives/2020/12/12/38654986.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chris-64 2020-12-01T08:02:41+01:00
Diamant

Une fois de plus, totalement emballée par l'écriture de Karine... jamais déçue de ses livres. J'ai dévoré ces nouvelles comme j'ai dévoré tous ses livres. Une vraie addicte ! encore un livre qui ne me laissera pas indifférente... Le plus compliqué maintenant va être d'ouvrir un autre... jamais déçue de Karine Giebel. Une pépite ce bouquin

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode