Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de chanel59551 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Follow Me, Tome 1 : Seconde chance Follow Me, Tome 1 : Seconde chance
Fleur Hana   
Un avis + détaillé sur : http://wp.me/p6618l-8V1

{Marina} :

En 2013, je tombais littéralement amoureuse de la plume de Fleur Hana en lisant Feeling Good… Et j’ai fini par lui vouer en culte avec Golden Boys… Quatre ans plus tard, je me retrouve dans le même état en terminant Seconde Chance…. Il ne me reste plus qu’à brûler un cierge en priant pour que Hugo New Romance accepte de m’accorder les prochains tomes de Follow Me, tellement je suis impatiente de les lire !

En lisant le résumé, vous vous êtes sûrement déjà fait à l’idée de l’héroïne qui tente de reconquérir son amour d’enfance… Et c’est ça…

Sauf que si vous ne connaissez pas bien Fleur Hana, vous avez peut-être l’image d’une Lise à la limite du pathétique pour se faire pardonner… Et c’est là que vous vous plantez…

Dans Follow Me, j’ai retrouvé en Lise le côté déjanté et tellement « vrai » de Sarah de Feeling Good… Ces anti-thèses des héroïnes de romances, et qui sont pourtant les plus touchantes et sexys….

[...]

Tout le long de ma lecture, j’ai été dans la peau de Lise comme si j’étais chez moi… Et chaque incursion dans la tête de Ange, m’a atteint en plein cœur.
J’ai souris, j’ai parfois carrément éclaté de rire… J’ai été ému, j’ai parfois carrément eu le cœur serré… J’ai été touché, (je me suis carrément parfois touché)… je l’ai vraiment écrit ou je l’ai juste pensé ? Oups, pardon… Je déteins sur Lise et son manque de filtre…

Donc voilà… C’est un énorme coup de coeur… De ceux où on a envie de crier ENCOOOOOOORE ! Et il y a tellement de potentiel dans tous les personnages, que je tuerais pour avoir le tome 2 entre les mains…
Marked Men, tome 1 : Rule Marked Men, tome 1 : Rule
Jay Crownover   
C'est bête de se dire que j'ai acheté ce livre en étant certaine qu'il me plairait. Pourtant j'aime l'idée de ne pas m'être trompée.

Autant vous dire que je ne suis pas allée acheter ce roman avec ma mère... Mais j'aurais pu ! J'aurais dû. On aurait bien ri quand je lui aurais dit que c'est un roman plutôt porté sur l'érotisme. Eh ouais, maman. ^^

Bref ! Ce premier tome de la saga Marked Men m'a charmé, rien de plus simple et de plus fort. J'en ressors toute joyeuse et je n'ai qu'une envie c'est de courir à la Fnac acheter le second tome. Dommage qu'il soit deux heures du matin...

Ce qui m'a attirée en premier dans ce roman, ce n'est surtout pas ses passages chauds. Mais la simple et merveilleuse idée "d'entrer" dans un monde de tatoueurs et de personnes qui osent écouter du métal. Les tatouages et ma famille, c'est une histoire d'amour qu'on partage donc j'ai tout de suite été emballée par l'idée d'un bad boy tatoué des pieds à la tête -et percé en plus, nom de dieu, je vais faire une crise cardiaque ! En ce qui concerne le genre métal, ce n'est pas mon genre favoris question musique mais je vis avec un grand frère qui m'en fait manger tous les jours alors, honnêtement, Marked Men avait de bons arguments pour s'infiltrer dans mon cœur littéraire comme si on entrait dans un resto.

La plume de Jay Crownover est entraînante et très agréable à lire. Je crois que j'ai rarement été aussi emballée par la façon d'écrire d'un auteur. C'était simple mais j'ai trouvé super que grâce à sa simplicité elle fasse passer des émotions, etc...

L'histoire est très bien menée et Ô combien addictive.

Mais ce qui m'a vraiment plu, ce qui m'a conquise ce sont les personnages. Il ne m'a pas fallu dix pages pour m'attacher à tout ce petit monde en me disant que je me faufilerais bien dans l'histoire pour me faire une place parmi eux... Il pourrait pas y avoir un tome avec moi dedans, Jay, please ? Faudrait que je fasse gaffe à ce que j'écris, ça pourrait être mal interpréter...

J'adore les personnages, tous qui qu'ils soient. Bon, sauf Gabe (l'ex que j'aurais bien envoyé chier un milliard de fois) et les parents de Shaw (sur qui j'aurais bien craché si j'avais autant de talent que mon grand frère pour ce genre de trucs...). Mais sinon, qu'est-ce que je les ai aimé les personnages de ce merveilleux premier tome !

Rule Archer - le gars tatoueur dont tu tombes amoureuse dans ce premier tome.
Shaw Landon - la fille qui fait des études de médecine que tu voudrais désespérément être dans ce premier tome.
Rome Archer - le grand frère militaire que tu ne peux qu'aimer parce qu'il est merveilleux.
Remy Archer - frère jumeau de Rule (bon, il est mort trois ans plus tôt mais il vit à travers les personnages donc, tu t'y attaches quoi qu'il advienne).

Au fait, suis-je la seule à avoir trouvé ça génial que les frères Archer aient tous les trois un prénom qui commence par un R ? Pourquoi mes parents n'ont-ils pas eu la même idée ? Sérieux, des fois je me pose des questions sur eux ! ^^

Nash - le meilleur ami de Rule et tatoueur qui me donne envie de lui faire des câlins et ne me demandez surtout pas pourquoi, je ne sais pas.
Rowdy - ami de Rule et tatoueur aussi, que je ne demande qu'à connaître d'avantage !
Ayden - meilleure amie de Shaw et que j'adore tout simplement.
Jet - ami de Rule et chanteur d'un groupe de métal, je vais devenir sa plus grande groupie d'ici peu.
Cora - gérante du salon de tatouage, perceuse, et fille géniale que tu veux à tout prix avoir comme amie.

OK, aux premiers abords, ce roman à l'air d'être un cliché. Mais je le répète, parce que je l'ai déjà dit pour d'autres romans, je me fais un plaisir de lire les clichés. Ils me rappellent que ça peut vraiment arriver, plusieurs fois, à tout le monde. Et puis, je rêve de clichés. Mais finalement, lorsqu'on lit l'histoire, on passe au-dessus de l'idée du cliché - on lit et on est tellement dedans que rien ne pourrait nous perturber et on prend notre pied (sans mauvaise idée derrière la tête).

Les évènements de ce roman m'ont plu et satisfaite, je n'en attendais ni plus ni moins et donc, j'ai adoré ! De plus, j'ai beaucoup aimé les relations entre les personnages, quelles qu'elles puissent êtres. [spoiler]Je me suis doutée dès le départ que Remy était gay, j'ai du flaire. ^^ Et la réaction de Rome suite à cela m'a un peu déçue de sa part mais je suis sûre qu'il saura se rattraper le moment venu *regard qui veut tout dire et sourire faussement innocent*.

La déclaration d'amour de Rule à Shaw m'a fait fondre. Je crois qu'elle fait partie des plus belles que j'ai lu jusque-là. Je dis bravo à cette œuvre d'art vivante (bien que j'ai conscience qu'il est fictif) qu'est ce gars ![/spoiler]

En conclusion, il est clair que j'ai aimé ce livre et que je le recommande à tout le monde ! Parce que personne ne peut résister à ça. Non, je vous assure. C'est une saga vraiment prometteuse.

En tout cas, vous pouvez être sûrs et certains que je me jetterais sur le second tome (et les tomes suivants) comme si c'était le dernier livre de la planète.


par Sheo
Les Hauts de Hurle-Vent Les Hauts de Hurle-Vent
Emily Brontë   
Un livre poignant, dur, noir mais avec des sentiments tellement intenses. L'écriture est fluide, on se plonge au coeur de ces évenements et de ces personnages torturés et on en ressort pas indemne. Une grand moment de littérature.

par mickaele
Reckless and Real, Tome 1 : Something Dangerous Reckless and Real, Tome 1 : Something Dangerous
Lexi Ryan   
Avant de commencer ce livre, j’ai choisi de lire le préquel Something Wild. Une mise en bouche qui allait définir si oui ou non je décidais d’attaquer cette série. Complètement séduite par le préambule, je n’ai pas pu résister avant de me jeter sur ce premier tome en me disant que s’il était aussi addictif, je n’en ferai qu’une bouchée. Et je ne me suis pas trompée. J’ai tout simplement adoré cette histoire.

Deux ans se sont écoulés depuis la chaude soirée que Sam et Liz ont partagée lors d’un mariage. Et en deux ans, il s’en est passé des choses. Sauf pour Liz. Toujours célibataire, (presque) désespérée de trouver l’amour et sans emploi, elle a succombé et s’est inscrite sur le nouveau site de rencontre en ligne de New Hope, Something Real. Si toutes les rencontres faites n’ont pas abouties, il y en a une qui se démarque des autres : celle avec Riverrat69. Dès le début, ils ont accrochés, échangés des mails et même des sextos. En son for intérieur, Liz est persuadée que Riverrat69 est Sam, le frère de son ancienne meilleure amie avec lequel elle a passé des moments torrides par le passé.
Même si leur relation virtuelle est épanouissante, Liz décide de rencontrer son correspondant. Mais entre ce qui se passe sous le couvert de l’anonymat et la réalité des choses, il y a souvent un gouffre. Un gouffre dans lequel Liz pourrait tomber…

Je me souviens avoir lu la série Unbreak Me de Lexi Ryan il y a quelques temps déjà et avoir adoré. Du coup, ce nouveau triptyque qui se passe aussi dans la ville de New Hope a de suite attiré mon attention. J'ai toutefois laissé passer quelques mois avant de m’y plonger car je me doutais à la lecture des résumés que j’aurais envie d’enchainer les 3 livres d’une traite. Alors par sécurité, j’ai attendu que tous soient publiés avant de me lancer.
Something Dangerous c’est la parfaite combinaison de tout ce que j’aime dans la romance : un duo attachant, une plume addictive et drôle, des rebondissements inattendus, des scènes torrides et sexy, un double point de vue appréciable…
Commençons par le duo attachant. Tout d’abord Liz est une jeune femme moderne, déterminée, drôle, romantique. Elle n’a qu’un rêve dans la vie : trouver l’amour. Tout le monde autour d’elle se marie, se fiance, fonde une famille… mais elle, elle n’a toujours pas trouvé la perle rare. C’est d’ailleurs pour la trouver qu’elle a choisi de s’inscrire sur le site de rencontre en ligne, Something Real.
Sam, lui est un héros mal dans sa peau. Il refuse de s’investir dans une relation sérieuse et enchaine les conquêtes d’un soir. Un véritable playboy. A moins qu’il n’ait juste pas encore trouvé la bonne personne avec qui s’investir. Depuis sa nuit avec Liz, il est hanté par les souvenirs de leurs moments partagés. Sam est sexy, attachant, dominateur. En gros, il a tout pour nous charmer.
Viennent ensuite les rebondissements. A chaque fois que l’on pense avoir deviné l’identité de Riverrat69 ou même deviner les évènements à venir, un rebondissement inattendu vient perturber nos certitudes. Entre révélations, secrets, scandales… l’auteure nous réserve quelques surprises. Tout est réuni pour une lecture rythmée, intense et émotionnellement vivifiante.
S’ajoutent à cela, quelques scènes torrides et épicées. Ni trop ni trop peu. Juste la bonne dose pour apporter du piment à l’histoire et parfois mettre les héros en difficulté.
La plume de Lexi Ryan est une pure pépite. Elle est plus qu’addictive. Elle vous emporte dans un tourbillon et va plus loin que la simple romance. Au-delà du jeu du chat et de la souris entre Liz et Sam, d’autres éléments tout aussi jouissifs viennent se greffer : la guerre ouverte entre Liz et Della, son ancienne meilleure amie, les dessous d’une campagne électorale avec tout ce qui va avec en matière de coup bas et de scandales, la jalousie de Sam, des quiproquos, des mensonges…
J’ai aussi apprécié avoir le point de vue de chacun des héros. Ce procédé est pour moi idéal pour avoir un aperçu complet des personnages. Rien de mieux que d’entrer dans leur tête pour apprendre à les connaitre et à les apprécier.
Bref, un premier tome dans la lignée du préquel qui vous donne envie de vous jeter sur la suite sans plus tarder. Une histoire addictive qui joue avec nos nerfs et dont on a hâte de découvrir la fin.
Quantum, tome 1 : Virtuous Quantum, tome 1 : Virtuous
M. S. Force   
https://aliceneverland.wordpress.com/2016/01/20/quantum-trilogy-tome-1-virtuous-m-s-force/

Ce premier tome de Quantum Trilogie, Virtuous, est une incroyable histoire digne d’un conte de fées, dans le même esprit que Cendrillon. L’histoire d’un coup de foudre dès le premier regard entre la plus grande star de cinéma du moment et une jeune institutrice. Totalement irréaliste, certes, mais c’est exactement ce que j’attends dans ce genre de livre : des romances qui font rêver et qui permettent de s’évader d’un quotidien si terre à terre.

Ainsi, ce premier tome met en place la situation et la relation entre Flynn et Natalie tout doucement, sans précipitation. On profite pleinement de chaque page, de chaque chapitre sans se presser. Et même si on sent qu’il y a une histoire sous-jacente bien plus grave et plus sombre, la romance reste vraiment au centre de ce premier livre. Et, au contraire, c’est cette part sombre que l’on devine chez ces personnages qui permet de ne pas basculer dans le tout beau tout rose.

Pas de garce, de triangle amoureux, de famille hypocrite ou encore de personnages torturés… Ici c’est une histoire simple, mignonne et adorable, digne d’un conte de fées. Et même si Natalie traine un lourd passif derrière elle, cela ne l’empêche pas de vouloir aller de l’avant et de profiter pleinement de ce que la vie a à lui offrir.

Mais la fin annonce la couleur : finit la tranquillité et l’histoire bisounours. La suite va s’annoncer bien plus sombre et cruelle, émotionnellement parlant. Des démons vont ressurgir d’un passé profondément enfoui et vont sans nul doute mettre à l’épreuve nos deux héros, sans répit.

Mon seul bémol sera quant au vouvoiement entre Flynn et Natalie qui s’éternise et se prolonge bien trop longtemps pour que cela fasse naturel, et cela m’a vraiment gênée par moment dans ma lecture. Malgré tout, l’histoire reste plaisante à lire, et j’ai quand même pu profiter du récit sans autre soucis.

Pour conclure : vous l’avez compris, j’ai vraiment beaucoup aimé ce premier tome qui prend le temps de poser la situation sans aucune précipitation. On profite pleinement de ce conte de fée, même si l’on sent très vite que la situation risque de basculer dans un univers bien plus sombre. L’histoire est toute mignonne et m’a vraiment donné envie de lire la suite, surtout avec cette fin qui apporte énormément d’interrogations. Quantum Trilogie est donc une nouvelle série que je vais suivre avec plaisir !

par Kesciana
Thousand Words Thousand Words
Jennifer Brown   
Ashleigh's boyfriend, Kaleb, is about to leave for college, and Ashleigh is worried that he'll forget about her while he's away. So at a legendary end-of-summer pool party, Ashleigh's friends suggest she text him a picture of herself -- sans swimsuit -- to take with him. Before she can talk herself out of it, Ashleigh strides off to the bathroom, snaps a photo in the full-length mirror, and hits "send."

But when Kaleb and Ashleigh go through a bad breakup, Kaleb takes revenge by forwarding the text to his baseball team. Soon the photo has gone viral, attracting the attention of the school board, the local police, and the media. As her friends and family try to distance themselves from the scandal, Ashleigh feels completely alone -- until she meets Mack while serving her court-ordered community service. Not only does Mack offer a fresh chance at friendship, but he's the one person in town who received the text of Ashleigh's photo -- and didn't look.

Acclaimed author Jennifer Brown brings readers a gripping novel about honesty and betrayal, redemption and friendship, attraction and integrity, as Ashleigh finds that while a picture may be worth a thousand words . . . it doesn't always tell the whole story.

par Lyla
Clipped Wings, tome 1 : Bad Boy Clipped Wings, tome 1 : Bad Boy
Helena Hunting   
Voilà un livre comme je les aime !

Ce n'est certainement pas l'histoire du siècle, ce n'est pas de la grande littérature, l'intrigue n'est pas la plus haletante, la relation amoureuse n'est pas des plus romantiques mais pourtant, Clipped Wings (je préfère le titre anglais au titre français) a su me captiver. Je n'arrivais que très rarement à décrocher tellement j'étais dans l'histoire de Tenley et Hayden.

Les personnages sont attachants et les "méchants" donnent vraiment envie de leur taper dessus (plus particulièrement Trey et Sienna). Tenley est à la fois fragile et incroyablement forte, c'est pour ça que j'ai vraiment aimé son rôle. Elle est profondément meurtrie par son passé mais en présence de Hayden, elle arrive à revive et j'ai trouvé ça très beau. Les scènes avec ces deux-là m'ont touché, même si comme je l'ai dit, leur relation n'est pas d'un romantisme fou ! Quant à Hayden, j'adore. Torturé, plein de tatouage et autres piercings, c'est le "Bad Boy" a l'état pur et pourtant, on arrive à s'attacher à lui. Son passé aussi est éprouvant et on éprouve très vite de la compassion pour ces deux âmes brisées.

Il n'y a pas forcément d'intrigue. Tout tourne autour de la relation entre Hayden et Tenley, ainsi que le tatouage de cette dernière (très beau tatoo d'ailleurs !). Mais personnellement, moi qui n'aime pas quand c'est uniquement concentré sur le couple, je n'ai pas vu les chapitres passés. Ca se lit rapidement, le rythme n'est pas lent et bien qu'il ne se passe pas grand chose, j'avais toujours envie de tourner la page pour voir la suite. Je suis fan de ce couple torturé !

La fin, en revanche, m'a fait grincer des dents. Je ne savais absolument pas qu'il y aurait une suite en commençant le bouquin et quelle surprise ça a été en lisant les deux derniers chapitres. Une seule chose ressort de moi : A QUAND LA SUITE ???

En bref, un roman simple, sans prétention mais qui accroche de par ces deux personnages touchants et complètement détruits. On a envie de les pousser l'un vers l'autre, qu'ils se dévoilent encore plus et qu'ils vivent heureux pour toujours... Mais est-ce que ce sera le cas ? Vivement le tome 2 !

Or : 8/10

par SmallBab
Hate List Hate List
Jennifer Brown   
Un livre choc par son récit troublant tant l'histoire pourrait êtres vrais ...
La reconstruction de notre chère Valérie sera longue ...
Un excellent livre vraiment et on ne peut qu'aimer notre chère Valérie...
Je recommande vivement se livre s'il a été élué livre de l'année se n'est vraiment pas pour rien !
À lire...
Revanche Revanche
Cat Clarke   
http://wandering-world.skyrock.com/3146253302-Undone.html

Elle a réussi. Une fois de plus, elle a réussi. Alors qu'à un certain moment je n'y croyais plus trop, Cat Clarke a réussi. Elle a réussi à me faire pleurer devant toute ma famille. Elle a réussi à me faire trembler et à m'arracher le cœur, à me couper le souffle et à me retourner l'estomac, à me faire vivre une aventure tellement intense que c'est comme si je l'avais rêvée. Elle a dépassé toutes mes attentes, alors que nous savons tous qu'elles étaient juste inaccessibles. Mais elle l'a fait. Undone est un coup de cœur. En fait, non. C'est tellement plus que ça. Je suis en train de vivre une véritable gueule de bois livresque. Je ne comprends pas comment les gens autour de moi peuvent continuer à agir normalement alors que mes sentiments viennent juste d'être éclatés, détruits, ravagés. Ce n'est pas normal. Undone m'a bouleversé. Undone m'a dérangé. Undone occupe mon esprit. Undone fait frissonner mes mains. Undone va me hanter. Undone va m'obséder.
Écrire cet avis ne va pas être une partie de plaisir. Loin de là même, je pense. Voyez-vous, je plains sérieusement le prochain livre que je vais lire, parce qu'il ne pourra pas arriver à la cheville de ce roman. Il y a tellement de choses à dire. Tellement de choses à ressentir. Tellement de choses à vivre. Je pense que je ne e dirai jamais assez : Cat Clarke est, en l'espace de quelques mois seulement, devenue ma déesse en tant qu'auteure de Young-Adult. Je ne vous cache pas qu'après avoir lu Confusion et Torn, j'en attendais donc beaucoup venant de Undone. Surtout que les avis sur Goodreads étaient vraiment excellents, et qu'ils promettaient la réception de nombreuses claques. Je m'étais préparé à ça. Et, franchement, je ne pensais pas que Cat Clarke pouvait dépasser les limites déjà parfaites qu'elle s'était imposée avec ses deux précédents ouvrages. Sauf qu'elle l'a fait. Et merveilleusement bien, en plus. Undone m'a dévasté.
Undone c'est, avant tout, l'histoire de Jemima et de Kai. Une histoire d'amitié renversante et émouvante au possible, qui ne laissera personne de marbre. Kai est homosexuel et, malheureusement pour elle, Jem a complètement craquée pour lui depuis leur plus tendre enfance. La situation est assez spéciale et assez amusante quand on y pense, et Jem a appris à faire avec. Tout était parfait, jusqu'au jour où une vidéo de Kai a été mise en ligne. Vidéo dans laquelle on comprend clairement qu'il est gay. Pour Jem, ce n'est pas grand chose. Il va savoir vivre avec. Sauf que les choses ne se passent pas exactement comme ça. Kai se suicide, laissant derrière lui une Jem détruite. Mais il n'a pas vraiment dit son dernier mot. En effet, il a laissé douze lettres, une pour chaque mois de l'année, à Jemima.
Je n'ai pas vraiment l'habitude de développer un peu plus le résumé d'une histoire mais, pour écrire mon avis, je pense que cela est nécessaire. Sinon, vous ne comprendriez pas du tout mon ressenti sur l'héroïne, Jem. Jem est un personnage hors du commun. Mais pas le sens que vous pourriez croire. Elle n'est pas parfaite. Elle n'est pas plus intelligente, plus belle, plus connue ou plus forte que les autres. Elle est hors du commun parce qu'elle est dérangeante. Je ne sais pas vraiment si je me suis réellement attaché à elle. Quoique les larmes que j'ai laissé couler une fois ma lecture terminée me penchent à dire oui. Je vous explique : Jem s'est mise en tête de venger la mort de Kai. Pour elle, les responsables de son suicide ne sont autre que les élèves les plus populaires du lycée. Elle va donc décider de s'introduire dans leur cercle très fermé, pour le détruire de l'intérieur.
Undone nous permet donc de totalement et exclusivement vivre son désir de revanche. Au départ, j'ai eu du mal à la cerner. Puis au bout d'un moment, clac. Je me suis mis à l'adorer. Je ne sais pas comment ni pourquoi, mais un milliard de papillons se sont mis à battre des ailes dans mon ventre. Le truc, c'est que Cat Clarke joue carrément avec la santé mentale de Jem. Et, vous me connaissez, j'ai adoré ça. A des dizaines de reprises je me dis : "Non. Non ce n'est pas possible. Elle n'a pas fait ça. Oh purée si, elle l'a fait.". Et je parlais aussi bien pour Jem que pour l'auteure. Elles nous en font véritablement voir de toutes les couleurs. Jem m'a dérangé. Mais, genre, VRAIMENT dérangé. Le "est-ce-qu'elle-est-folle-ou-quoi-?" dérangé. Je n'arrive même pas décrire mes sentiments vis-à-vis d'elle. Elle à beau débloquer complètement et être prête à toucher la folie du doigt pour venger la mort de Kai, elle n'en reste pas moins touchante et renversante. Mais je ne devrais même pas m'en étonner. Cat Clarke a toujours eu ce pouvoir. Elle sait rendre ses protagonistes réels. Concrets. Cohérents. Humains. Destructeurs. J'ai souffert physiquement pour Jem. Je ne vous parle même pas de mon mental, qui est pratiquement décédé, là tout de suite. Jem est une étoile. Un peu folle et inquiétante, mais personne n'est parfait, non ? Puis sa quête de revanche pour son meilleur ami est magnifique, en un sens. Dangereuse, dérangeante et déchirante, mais magnifique.
Hormis Jem, Kai m'a, lui aussi, énormément convaincu. Il m'a touché comme rarement un personnage l'a fait. L'idée de ses lettres m'a carrément tué. Le retrouver chaque mois était devenu vital, aussi bien pour Jem que pour moi. Il m'a fait rire. D'ailleurs, le roman en général m'a fait rire. Plutôt bizarre. Enfin personnellement, je trouve ça juste magique. Cat Clarke a le don de nous faire sourire alors que l'ambiance de son récit est noire et ensorcelante. C'est juste... Ouaw. Kai m'a fait pleurer. Kai m'a donné envie de vivre. De sourire. De profiter de chaque seconde. Kai m'a tué, au même titre que Jem. Ces deux-là, ainsi que leur amitié inébranlable, ont fait saigner mon cœur et mon âme.
Niveau rebondissements, c'est l'explosion. Bon par contre, j'ai noté un petit bémol. Voyez-vous, je me suis quand même dit au bout d'une centaine de pages que j'en attendais trop, comme dit un peu plus haut. Cat Clarke ne faisait que tâter le terrain et mettre en place les bases de son récit. Je ne dis pas que c'était ennuyant, loin de là, mais j'aurais aimé que tout aille un tout petit plus vite. En même temps, je ne suis absolument pas objectif vu que j'avais mis la barre très haut. Donc bon. Toujours est-il que j'ai eu peur d'être déçu à un moment, et que je comprendrais totalement que certaines personnes trouvent quelques longueurs assommantes. Je le répète, ça n'a pas été mon cas, mais je préfère vous avertir. Mais Cat Clarke se rattrape parfaitement bien avec la suite de son histoire. La preuve, j'ai mis 6/5 à Undone malgré ce minuscule défaut, cela veut tout dire. Les coups de théâtre vont crescendo, et, au fur et à mesure que l'intrigue se développe, c'est comme si l'auteure nous enfonçait des coups de poignard dans l'estomac. On souffre vraiment. J'ai dû poser plusieurs fois le roman pour reprendre mon souffle. Undone, c'est ce genre de livre. Celui qui vous fait transpirer, qui vous pousse à aller voir votre demie sœur à 1h30 du matin dans sa chambre pour lui parler de vos sentiments carrément emmêlés les uns aux autres, qui vous empêche de dormir et vous pousse à réfléchir. Undone, c'est une histoire qui vous fait du mal et qui arrive à vous faire aimer ça. L'overdose nous guette à chaque page, tel un précipice mortel, et on se jette pourtant tête la première à l'eau.
Quand je vous dis qu'il vous pousse à réfléchir, j'entends par-là qu'il vous pousse VRAIMENT à réfléchir. Il y a tellement tellement tellement de messages à déchiffrer. Tellement de symboliques à comprendre. Tellement de choses à creuser et à interpréter. Rien que le fait que Jem puisse s'introduire dans le groupe le plus populaire du lycée laisse à penser : il ne serait donc pas si horrible que ça ? Il ne jugerait donc personne ? Et si ce que l'on pensait de lui était totalement faux ? Bon ok, à l'écrit ça paraît stupide, mais, quand j'y pense, je vous jure que les réflexions sont hyper importantes. Puis même, la revanche de Jem est ultra perturbante. De toute manière, tout est perturbant dans ce livre.
Amitiés, trahisons, mensonges et amours s'entremêlent et s'entrechoquent dans Undone. Je vous jure que la romance présente dans cette histoire m'a bouleversé. A cause de Jem, une fois de plus. Il y a du sexe. Beaucoup de sexe, d'ailleurs. Il y a des instants chargés de passion et d'émotions. Il y a des moments perdus entre beauté et horreur. Puis il y a des heures de lecture enchanteresses et palpitantes, qui ressemblent terriblement à des secondes qui s'engrènent trop vite.
Avec Undone, Cat Clarke va encore plus loin. Encore plus au cœur même des choses : des sentiments, des désirs, et de tous les éléments qui font de nous des êtres imparfaits. Elle a réussi à créer une histoire encore plus intense, plus touchante, plus à fleur de peau que ses précédents récits, chose qui semblait être juste impossible et impensable. Je ne sais pas si vous l'avez remarqué, mais je n'ai pas pu m'empêcher de répéter les mots "dérangeant", "perturbant" et "obsédant". Mais Undone, c'est ça. Une histoire dérangeante et perturbante, qui ne peut pas s'empêcher de nous obséder. Je reviendrai souvent à ce livre, à ses personnages et à son histoire. J'en suis intimement persuadé.

Suite de ma chronique : http://wandering-world.skyrock.com/3146253302-Undone.html


par Jordan
Bad, Tome 1 : Amour interdit Bad, Tome 1 : Amour interdit
Jay Crownover   
http://wp.me/p5AuT9-1rx

Une série qui commence FORT ! « Amour interdit » premier opus de la série Bad de Jay Crownover. Un antihéros ultra sexy et chaud comme la braise, Bax ! Un roman ultra SOMBRE, INTENSE et également HOT … Un seul mot : une TUERIE !

Après cinq à purger sa peine, Shane Baxter, alias Bax retrouve enfin sa liberté. Mais au lieu de commencer une nouvelle vie, il veut des réponses à ses questions et il est prêt à tout pour les obtenir. Et peu importe de quelles manières il doit s’y prendre. Et ses recherches le mènent vers cette énigmatique rousse qui l’agace au plus haut point mais qui en même temps l’attire plus que jamais … Dovie.

Avec une plume fluide, palpitante et époustouflante, l’auteur nous offre un Incroyable New Adult. Une fascinante intrigue menée avec une grande finesse riche en rebondissements. Aucun temps mort, aucune longueur on ne voit pas le temps passer et on se laisse submerger par toutes ses sensations fortes. C’est juste Phénoménal ! Ici il n’y a pas de place à une romance à l’eau de rose avec des mots doux, des fleurs ou de la tendresse … Non, nous avons juste un homme en conflit avec la vie qui essaie de trouver du confort auprès d’une fille qui accepte ce qu’il est, une fille qui lui donne envie de « Plus ».

Un premier opus authentique qui parle de seconde chance avec une bonne dose de Suspense, de Noirceur, de Violence et de l’Erotisme à l’état pur. Un portrait des banlieues décrit à la perfection avec ses bons et mauvais côtés en passant par du car jacking, des boîtes de striptease, du free fight illégal et du trafic de drogue … C’est impressionnant, enfin une vraie série sur de Vrais Bad Boy et de vrais méchants ! L’auteur prouve qu’on n’est pas obligé d’oublier ses origines pour prendre un nouveau départ. Il suffit juste d’être plus malin que par le passé, d'être courageux et plus ouvert !

J’ai été bluffée par le talent inné de l’auteur pour réussir à nous faire succomber à ses personnages tant imparfaits. Bax est unique dans son genre. Wow, j’ai littéralement craqué pour ce spécimen qui ne sera jamais « un mec bien ». Quand à Dovie, un petit volcan qui a aussi connu une vie dure mais qui sait ce qu’elle veut. On ne peut que se sentir proche d’eux.

Comme vous l’aurez compris « Amour interdit » de Jay Crownover est un énorme coup cœur. Un début explosif qui met en place la trame de la série. Une série qui va nous faire vibrer et frémir mais également nous faire découvrir de nouvelles sensations ! Et moi j’en redemande encore ! Je n’ai qu’une hâte c’est lire la suite à venir et de savoir ce que l’auteur nous réserve pour Race et Brysen.