Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Chantal-28 : Liste de diamant

retour à l'index de la bibliothèque
La cave aux poupées La cave aux poupées
Magali Collet   
ATTENTION
CETTE HISTOIRE EST A NE PAS METTRE ENTRE TOUTES LES MAINS, VIOLENCES PHYSIQUES ET PSYCHOLOGIQUES

Le plus : Les avertissements en début du livre.

Vous voulez vous mettre dans l'ambiance, alors juste une phrase pour commencer : "Les corps sont chaud, les mouches ont faim".

Manon a 22 ans au début de l'histoire et nous apprenons son nom que très tard. Il y a cet homme qu'elle nomme "Le Père" Un homme est une force de la nature mais elle rêve de le voir mourir. Elle subit des violences physiques et psychologiques depuis son enfance.
Dans la cave de la maison se trouve l'enfer sur terre, il y a 2 cages séparer ou est accueilli 2 prisonnières. C'est un maniaque qui a une obsession , que les filles sois laver pendant 2 jours et ne doivent avoir aucun poil.
Manon se lie d'une étrange amitié avec l'une des captives Camille et on apprends le passé très glauque avec un père qui prends un plaisir malsain à faire souffrir sa fille et ses victimes.

"L'envie de vivre, quand on est dans cette merde, c'est la seule chose qui nous permet de tenir"

Le père avais déjà eu 15 prisonnières, c'est un meurtrier de la pire espèce qui n'a aucune humanité ni pitié.
Manon est une jeune femme détruite qui n'a connu que la violence, elle est l'objet de son père qui se sert d'elle comme bon lui semble, il a une empire qui fais qu'elle trouve normal d'aider son père.

"Quand on vit dans la merde on finit par lui ressembler quoi qu'on fasse".

Ce livre est une pépite, c'est horrible, glauque, rempli de noirceur, il prends les tripes, on se prends un 360 degrés dans les dents.
Le plume de l'auteur est fantastique, elle m'embarquer dans ce train à grande vitesse.
J'avoue qu'à certain moments, certains passages sont terriblement difficile à lire mais il magnifiquement écrit et la fin est juste comme je l'espéré.
Le thème est horrible et malheureusement toujours d'actualité, des prédateurs sexuels qui sont parfois beaucoup plus proche que l'on crois.
Manon m'a ému, elle ne connais que cette vie, c'est la normalité même si elle a des moments de lucidité.
Une histoire horrible, troublante car on ne peux pas arrêter de lire et la couverture représente tellement bien ce huit clos.
Toute la violence des hommes Toute la violence des hommes
Paul Colize   
Je remercie les éditions HC et l’auteur pour ce service presse. J’avais lu «Un jour comme les autres» de cet auteur que j’avais beaucoup aimer. Retrouver ma chronique ici : https://underworld1974.catsboard.com/t6017-un-jour-comme-les-autres?highlight=un+jour+comme+les+autres

Je vais commencer par les plus et les bémols s’il y en a :

Les plus :
- Écriture différente pour les articles de journaux.
- A la fin du livre, on trouve l’interview de l’auteur et certaines de ses fresques
- Les chapitres sont cours

Bémol :
- Il aura fallu pour différencier le passé et le présent d’une écriture différente ou une date même si cela n’a pas gêner ma lecture.
«Le silence peut aussi être une arme. Il masque les mensonges les aveux et les trahisons»

Nous rencontrons Nikola Stankovic qui un gaffeur de génie et peintre fantastique qui subit un interrogatoire car il est la dernière personne a avoir vu la victime vivante, Son avocat et la directrice de défense sociale,n’osent croire à sa culpabilité mais ils sont perturber par son silence et c’est simple mot «c’est pas moi».

Tout commence le 5 mars 2018, quand on découvre le cadavre d’une femme morte de plusieurs coups de couteau, elle se livrer à la prostitution de manière sporadique.
Nikola est accusé d’être «Le funambule», cette personne qui faisait des fresques géantes sur les murs qui sont choquante par son érotisme ou sa brutalité qui fait références à des œuvres célèbres. A travers le passé de Niko, on sait qu’il a subit la guerre Serbo-croate alors qu’il n’était qu’un enfant de 8 ans et qu’il en est sorti avec des traumatismes qu’aucun enfants n’aurais dû subir ou voir, il a aussi une mémoire photographique et c’est à ce moment là qu’il commence à griffonner sur les murs. Nous suivons toute cette guerre depuis le début et on comprends d’où viens un certain traumatisme,

«Pour réussir un tel exploit, il faut être un artiste accompli doublé d’un acrobate hors paire...L’auteur de ses frasques est un génie ou un fou. Ou un peu des deux...»

L’auteur nous laisse des indices un peu partout pour essayer de comprendre et de démêler le vrai du faux. Toutes les fresques sont toutes liés les unes aux autres et qu’elles racontent une histoire.

Ce livre est intrigant, on se pose des tas de questions, on mène l’enquête, on imagine des scénarios, essayer de comprendre les indices laisser pari ci par la, que cache Niko et pourquoi ?
Depuis qu’il est enfant, il n’exprime pas ses sentiments.

«J’étais là mais c’est pas moi», cette phrase qui dit ou et rien à la fois. Quel est son rôle dans le meurtre ? Témoin, complice, connaît-il l’assassin ?

Cette histoire à l’air simple en apparence mais pas du tout. Au départ, on ne fais pas attention aux indices mais plus on en apprend, sois par le passé de Nikola sois par l’enquête que tout est lié.

Une histoire touchante d’un homme qui a étais traumatiser et survécu à la guerre de son pays. Un homme troublant et doux que ses peintures permet exorciser ses démons qui m’a ému par son silence, sa douleur et ses pleurs.

Un excellent moment de lecture qui m’a emporter par la justesse des mots qui ne tombe pas dans le patho.

Je fini sur ses mots : La violence des hommes éclaboussait les siècles. Leur cruauté était sans limites. Les temps de paix n’étaient que de brefs intervalles entre les guerres, les génocides et les massacres.
Les Cicatrices Les Cicatrices
Claire Favan   
Je remercie Agnès et les éditions Harper Collins pour ce service presse, j'ai eu les épreuves non corrigé.
ATTENTION AUX SCÈNES DE VIOLENCES PHYSIQUES ET PSYCHOLOGIQUES
Cette histoire commence par une femme quittant le foyer en laissant derrière elle, son mari et son fils adolescent. Ils découvrent qu'elle est partie et l'ado vois ça comme un acte d'abandon et de trahison.
"La rancoeur de son père devient sienne et fini par haïr sa mère du plus profond de son être".
Owen est un homme calme, maître de lui-même mais on sent bien qu'il peux exploser à tout moment, il est comme un volcan en sommeil. Il partage avec son ex-femme la même maison mais séparer en 2 parties. Son ex-femme Sally est une folle hystérique dépressive qui est dans le déni, elle est persuadée qu'elle est la femme de sa vie, oui elle a un gros problème à la capsule. Elle lui fait vivre un enfer chaque jour, il vit sous un climat de menace permanent, la peur au ventre. Il y a un tueur en série qui sévit dans le coin depuis des années et personnes ne sais qui il est. Cela fais 5 ans que l'on avais pas entendu parler de cette homme, Twice, il aurais en 25 ans, 22 meurtres à son actif depuis qu'il est en activité. Depuis des années, il ne laisse aucun indices mais on trouve des indices. Tout mène à Owen mais est-ce lui ou alors un complot ??
On découvre qui est réellement Twice et bordel de nouille trop cuite, j'ai rien vu venir.

Avis :
Quand on m'a proposé de lire ce livre, le résumé et la couverture m'a tout de suite attirée, encore une histoire tordu comme je les aime. La plume de l'auteur est dévorante dans le cas ou je n'ai pas pu m'arrêter de le lire tellement j'ai étais embarquer. Nous sommes dans une ambiance malsaine, lourde par moments à cause des violences décrites.
J'ai beaucoup aimer Owen, cet homme doux, tendre, gentil mais qui à côté sombre qui ne demande qu'à sortir. On ressens ses sentiments quand il découvre les vérités sur sa vie et sa véritable identité. Ce livre fût un coup de coeur inattendu, je ne l'ai pas senti arriver tellement j'étais prise dans l'histoire. Ils faut garder l'esprit que toutes les histoires sont liés les unes aux autres et que l'on fini par comprendre certaines choses. Owen au fil du temps devient moins soumis, plus il retrouve ses souvenirs plus on découvre son côté sombre et je n'ai rien vu venir. Tout deviens clair, petit à petit même s'il y a des rebondissements de malade du genre "maiiiiis noooooon" et à chaque fois. Pour vous dire qu'il faut que vous achetiez en urgence ce livre qui va vous faire perdre la tête mais finalement Twice est plus humain qu'il n'y parait mais je ne cautionnerais JAMAIS ce qu'il a fais.
Heart Racing, Tome 1 : One girl, one pilot Heart Racing, Tome 1 : One girl, one pilot
Laura Wen   
Je remercie la masse critique de Babelio et Laura Wen pour ce service presse

Comme d'habitude on commence par les plus et les bémols (s'il y en a)

Les plus :
- La couverture sublime et toute douce.
- Une écriture addictive
- Le format du livre qui entre dans un sac à main
- Le faite d'avoir plusieurs points de vues

Les bémols :
- Le texte pas assez aéré à mon goût qui peux gêner la lecture

"La vie, ce n'est pas seulement respirer. C'est aussi avoir le souffle coupé" (Alfred Hitchcock)

Cette histoire se passe à la fac, nous faisons la connaissance de Joyce qui a une belle amitié avec Niel, son meilleur ami gay.

"Je suis une véritable bille en matière amoureuse. Je me demande même si cette chose si abstraite est réellement faite pour moi"

Joyce a envie de nouveauté dans sa vie si terne et si routinière. Elle dessine depuis qu'elle est enfant, cela lui permet de déverser ses sentiments. C'est une jeune femme douce, intelligente et qui plaît à beaucoup de garçons même si elle s'en rend pas compte.

Lors de la rentré, un nouveau arrive, Colls, il est ténébreux, silencieux, sexy, viril et mystérieux. Il attire Joyce au premier regards.
Quand Cools vole la voiture de Jordan le beau-père de Joyce, elle embarque avec lui dans une corse folle automobile qui va se finir au lit.
Le lendemain, Joyce est prise de remords parce qu'elle sort avec Dann mais l'a tromper avec Colls.
Avec Dann, c'est une relation gentille mais avec Colls c'est une pulsion animale.

"Pourquoi ai-je été subitement attirée par son exact apposé ?"

Je vais arrêter là pour ne pas vous spolier.

Mon avis :
Quand à eu lieu la masse critique de Babelio, j'ai choisi plusieurs livres dont celui-ci dont j'ai beaucoup entendu parler et je souhaiter le lire également pour me faire mon propre avis.

L'auteure a une très jolie plume, qui donne envie d'en savoir plus et les pages se tournent rapidement.
J'aime beaucoup le thème des courses de voitures, cela change un peu. On est dans l'ambiance faite d'adrénaline et on a le cœur qui palpite en même temps que Joyce et Colls.

J'aime beaucoup le personnage de Colls dont je ne donne pas le prénom exprès (à vous de le découvrir), il a une façon de voir la vie qui me plaît bien.

Joyce est une femme indécise qui m'énerve, elle ne sais pas ce qu'elle veux sauf qu'elle veux être amoureuse.
Qu'elle couche avec un ou plusieurs hommes, c'est pas grave, c'est son droit mais qu'elle rejette Colls de cette manière je ne cautionne pas.

Même si j'ai apprécier ma lecture, cela confirme que les triangles amoureux ce n'est pas pour moi.

Enfin pour finir :

Joyce va-t-elle restée avec le gentil Dann ou craquer définitivement pour Colls le ténébreux qui cache ses secrets ?

Et vous, qui auriez-vous choisi ? #TeamDann ou #TeamColls ?
Moi, j'ai fais mon choix et vous ?
Almeda - Belisama Almeda - Belisama
Elodie Belfanti   
Je remercie Elodie pour ce service presse, j'ai découvert une femme gentille, abordable et sadique.

Je vous conseil de lire le prequel pour comprendre certaines choses de ce tome 1 mais ce n'est pas une obligation.

Comme d'habitude je vais commencer par les plus et bémols (quand il y en a).

Les plus :
La couverture, on en parle ? Elle est sublime et tellement représentative de l'histoire
L'écriture addictive, on ne veux pas lâcher la lecture pour savoir la suite.
La vilaine surnommé donner à une amie, ce qui m'a fais rire de le trouver dans le livre.

Nous allons faire la connaissance d'Almeda Angelo, une jeune femme de 21 ans qui termine ses études de sciences et qui travaille pendant ses vacances d'été.

Elle mène une vie calme et routinière avec ses amies Mélanie surnommée "vilaine" qui a du caractère et Cyrielle qui est plutôt timide, et un petit frère Louis âgé de 17 ans. Elle possède une maison à un quart d'heure de Paris et une jument du jolie nom de Ulina.

Elle rencontre Léo dans un parking obscure où j'avoue, j'ai eu aussi peur qu'Almeda, quel drôle d'idée aussi. Quelques temps plus tard, un homme dans une limousine lui donne une lettre pour une invitation à un bal venant d'un inconnu.

"N'ayez pas peur, mademoiselle. Voici un colis pour vous de la part de monsieur mon maître"

Qui est cette personne ? Pourquoi l'a-t-elle invité ? Almeda malgré sa peur de l'inconnu va à ce bal sauf que personne ne sais où elle va, elle a pris des risque mais la curiosité l'emporte. A ce bal, elle va revoir Léo, le magnifique jeune homme du parking, Oral le frère de celui-ci.

"Il me fait danser, valser, tourner, jusqu'à ce que mes pieds soient trop endoloris et fatigués"

Elle s'est attachée à Léo même si celui-ci lui conseil de se méfié d'Orel. Ce sont des personnes bizarres qui cachent des choses même si on se doute de quoi il s'agit.

Suite à tout cela, Almeda va voir sa grand-mère qui lui donne un livre à ouvrir sous certaines conditions, il s'agit du journal intime d'une de ses ancêtres Sophie Angelo qui était une puissante sorcière et il y a cette phrase énigmatique mais qui en dis beaucoup.

"Un jour viendra Almeda, protectrice du peuple. Seule cette jeune femme pourra remettre l'équilibre, comme il doit être"

Mon avis :
Je vous laisse sur cette phrase qui va piquer votre curiosité et vous aller pas être déçu.

J'avais très envie de lire ce livre quand j'ai vu le résumé mais surtout la couverture qui est sublime, les couleurs, et le lion quand on comprends ce qu'il représente.

L'auteure a une plume qui se lis vite et très addictive, il y a de la romance mais arrière plan, c'est plus l'action et les secrets qui sont en avant et je trouve que cela change. Le titre prends tout son sens dans l'histoire.

Il y a une ambiance de magie qui est certes pas originales mais celle-ci est différente car pour une fois c'est une héroïne qui mène la danse, qui se bat et j'aime assez.

J'aime la relation entre Almeda et Louis son frère qui même en découvrant la vérité, ne changera pas. L'histoire entre Almeda et Léo va certes vite mais à 21 ans, pourquoi perdre du temps :)

Les relations entre Léo et Orel ne sont pas des plus simple, quand l'un est jaloux de l'autre et veux lui voler ce qui lui appartient, c'est très tendu et donne de bons moments de tension fraternel, avec des coups bas.

J'ai dévoré ce livre qui m'a accroché par sa fantaisie peut commune, il y a beaucoup d'actions, on découvre l'étendu des pouvoirs d'Almeda au fur et à mesure des pages qui devient de plus en plus puissante. La fin est frustrante à souhait, Elodie est une gentille sadique et j'ai tellement hâte de savoir la suite et Almeda va se déchaîner, je le sens bien.

Pour finir, je vous le conseil vivement si vous aimer les femmes fortes, de l'action, un fond de romance, celui-ci est pour vous, laissez vous embarquer dans cette histoire. Vivement la suite.
Lilith, Tome 1: L'Héritière de Morgana Lilith, Tome 1: L'Héritière de Morgana
Alex Tremm   
Je remercie Claudia et Alex pour ce service presse.

Je vais commencer par les plus :
Les pensées en italique
L'humour très présent qui me fais rire et je veux un Flamme à moi
Les illustrations qui sont bien représentative.
Je veux la même voiture que Viviane, lisez vous comprendrez :)
La couverture que je trouve magnifique et représente Lilith sous son vrai jour
L'écriture de l'auteur qui est différente de celle à laquelle je suis habituée mais qui passe super bien.

Un petit bémol :
La liste des personnages sont à la fin mais pour cela ils faut finir la quadrilogie, pourquoi ne pas la mettre au début qui serait plus simple ?

Le jour de ses 18 ans, Lily fais un rêve étrange où un monstre la brûle, sympathique n'est-ce pas ? Mais on comprendra plus tard à quoi corresponds ce cauchemars.

"C'étais un dragon qui me faisait rôtir pour son petit-déjeuner"

Lily a un don particulier qui lui permet dans ses rêves ou cauchemars, elle voie si quelqu'un va mourir et comment, cela ne doit pas être facile à vivre. Elle vu la mort de sa sœur qui est décédé dans d'atroce souffrance, il y a de quoi être traumatiser.
Elle a 6 résolutions d'adulte à tenir mais va-t-elle les tenir ? Rien n'est moins sûre.
Elle travaille dans un resto, son patron Maurizio lui a donnée 3 jours de congés pour pouvoir passer sa ceinture noire de karaté. Faut pas venir lui chercher des noises.
Viviane la mère de Lyly est une enquêtrice de police, elle l'étouffe, lui ment pour la manipuler à sa guise mais tout va bientôt changer lors d'une sortie avec Gen, Lily se fais accoster par un homme qui se dis être notaire.
Elle découvre que sa mère lui as menti toute sa vie, elle aurais pu connaître son père qui est mort en 2006 et non en 1997, avant sa naissance et c'était un sorcier, elle apprends son vrai prénom et ses origines et a partir de là, tout va changer.

Lily Dimirdini et en réalité Lilith Morgan qui est la fille d'Alexander Morgan.
Lily représente une fleur, un symbole de pureté lié au "lys" et Lilith un démon, une des filles de Satan ou la déesse de la justice, tout un programme.

"Sois forte et agis comme une vraie Morgan"

Lily qui souhaite porter le nom de Lilith découvre son ENORME héritage
Lilith va découvrir son manoir qui porte le nom d'Avalon et qui a une vie puisqu'elle Lilith lui parle par son prénom Amber.
Elle découvre Flamme, le fameux dragon de ses cauchemars mais qui ne veux pas la tuer mais la protéger.
J'ai eu un coup de foudre pour Flamme, il est si mignon.

Ce manoir est habité par des "personnes" non vivantes qui fond parties plus ou moins de ses ancêtres et partir de se moment là, la vraie Lilith se révèle.

"Je ne sais même plus qui je suis, à présent…Et encore moins CE que je suis devenu !"

Attention à ne surtout pas l'énerver ou vous risquer de périr de la pire manière qui soi.

"De toute ma vie, je n'ai jamais été comme ça…Aussi violente, presque assassine !"

J'arrête là pour ne pas tout dire, sinon ou st le mystère.

Il va se passer beaucoup de choses même si l'histoire avance doucement pour bien comprendre l'histoire et c'est vraiment bien de prendre son temps.

J'ai beaucoup aimé ce tome 1 pleines de magies, c'est de la fantaisie et je n'ai pas l'habitude d'en lire et d'en chroniquer.
Cette histoire m'a emballer, une fois passer un certain stade, je ne l'ai plus lâcher.
J'ai beaucoup aimé le changement de Lilith qui se fais petit à petit, son amitié avec Gen qui n'a pas changer, le faite que sa mère est imbuvable qui me donne envie de la frapper.

Laisser vous emporter par la magie des lieux et vous passerais un merveilleux moment enchanteur.

J'ai déjà commencé le tome 2 qui me promet de belles choses, et j'ai hâte de continuer.
La machine à brouillard La machine à brouillard
Tito Desforges   
Je remercie Joël ainsi que les éditions Taurnada et l'auteur Tito Desforges.

Je vous met les petits plus :
Il y a beaucoup d'humour malgré le thème de l'histoire, c'est une bouffée d'air frais.
Les dates pour s'y retrouver dans l'histoire.
Les échanges entre le médecins et le patient.
Les comptes rendu du patient, enregistrement filmé par le Dr Jovic qui est l'assistant du Dr Zimmer.

Le petit moins :
Parfois certaines descriptions sont un peu longues à mon goût.

Dès le départ nous savons à quoi nous attendre. Une discussion entre le Dr Zimmer et le patient Nicolas Forman mais qui veux se faire appeler Randall (Randy) Mac Murphy, nous comprendrons pourquoi plus tard. Il participe à un projet "Memory Lane", un chemin mémoire dans le but de faire revenir les souvenirs enfouis dans un centre dont le nom est confidentiel.

Nicolas Forman est un homme avec un regard vivace ou vide. Son visage et son torse sont marqués de multiples cicatrices dû à son ancien métier de soldat. Il a participé à 16 ans à la guerre du Vietnam, il fût le seul survivant de son bataillon.
Il doit consigner sur un carnet les souvenirs des évènements qui ont lieu à Grosvenore qui l'ont conduit à être enfermer et accuser de meurtre ou du moins c'est plutôt un bain de sang.
Lors des entretiens, il est attacher aux poignets et aux jambes pour plus de sécurité dans une cellule capitonné.

"C'est effarant à quel point cet homme peut passer d'un état de fureur et de confusion extrême à une attitude presque normal"

La machine à brouillard est le nom donné pour sa maladie mentale (dégénérescence mentale, sénilité précoce). Il a des TOC (Troubles Obsessionnelles Compulsif), il répète plusieurs fois des mots, ce qui peut rebuter la lecture au début.

A travers le récit de Nicolas, nous revivons avec lui les évènements et à comprendre comment il en ai arriver à être enfermer mais on ne sais plus ou est le rêve et la réalité.

"La folie est un abîme et qui y plonge n'en voit jamais le fond"

Il souffre de confusion, psychose hallucinatoire (il peut voir, sentir, toucher des choses qui n'existent pas, une distorsion mental) suite à un évènement familiale qui l'a touché et il est dans le déni volontairement mais si parfois, il a des moments de lucidité.

Donc pour finir, je dirais que comme pour pas changer, j'ai rien vu venir même si vers la fin j'ai eu quelques doutes.
Jusqu'où la perte peut nous mener vers la folie ?? Et si rester dans le déni permanent pouvais aider à atténué la douleur, pourquoi pas ?

Lisez cette histoire et faites vous votre propre idée.
Tombé pour elle Tombé pour elle
Maddie D.   
Je remercie l'auteure Maddie D et les éditions Montlake pour ce service presse.

Les plus :
- Une histoire à deux voix
- Il y a deux parties.
- La couverture
- Référence à Queen (Bohémien Rhapsody), Star Wars et Superman
- L'humour (une pensée pour Rob et Bertha) :)

Mara et Scott ont 6 règles qu'ils doivent suivre à la lettre, ils voulais signer se pacte avec leurs sang mais l'encre rouge c'est moins douloureux.

1. Ne jamais laisser tomber son meilleur ami
2. Ne jamais se quitter sur une dispute
3. Toujours dire quand on a une problème
4. Ne jamais se mentir. Toujours se dire la vérité, même si elle ne fait pas plaisir.
5. Ne jamais laisser personne se mettre entre nous
6. Ne jamais sortir ensemble, ce serait trop bizarre.

Dans la première partie, nous suivons leurs dernières années de lycée à Little Town High. Pour Mara qui est une "intello", les révisions sont faciles mais pas pour Scott qui souffre de dyslexie. La geek et le sportif, cela fais cliché mais vont tellement bien ensemble.

"Ils nous appellent "les jumeaux" et nous taquinent constamment avec ça. Dans mon esprit, je nous vois plutôt comme une ombre : quoi qu'on fasse, on est inexorablement attachés l'un à l'autre".

Ils sont inséparables, entre les entraînements, les cours, les devoirs et les week-ends, ils sont ensemble presque H24 et bien entendu la plupart des personnes de leurs entourages pensent qu'ils sont en couple.
Depuis quelque temps, quelques choses change, ils se disputent sans arrêt, ont du mal à se comprendre mais on fini par savoir ce qui se passe quand Scott embrasse Mara après une fête qui a failli mal tourner.

"Mar, je suis désolé...Non, en fait, je ne le suis pas. Je ne regrette pas de t'avoir embrassée mais ce n'était pas le bon moment, pas après ce qui s'est passé ce soir"

Ils décident de rester amis et nous allons les suivre 2 ans et demi plus tard, à l'université.
Ils habitent dans le même immeuble et sont voisins de palier. La vie continue comme si de rien n'étais mais ils ressentent de l'attirance, de la jalousie, des sensations et ils finissent par succomber et couches ensemble.

Comment tout cela va se terminer me direz-vous et bien lisez et vous comprendrais :)

Au faite, vous êtes #TeamCaptainAmérica ou #TeamClarkKent ?? J'avoue que mon cœur balance

Nous avons les 2 versions car cela se passe à 2 voix en alternance et je trouve cela très intéressant d'avoir différent point de vues.
Maddie a une écriture magnifique qui passe toujours super bien et m'emmène à chaque fois. Elle fait passer un magnifique message dans cette histoire que vous verrais. C'est une belle histoire d'amitié qui commence à l'enfance et vous rappelle qu'il faut l'arroser pour pas qu'elle se fane. Une histoire douce, tendre ou l'amitié de Scott et Mara est mise en avant, on voie arriver l'histoire d'amour petit à petit. Si vous aimer les belles histoires simple, sans prise de tête avec pleins d'émotions, alors acheter-le.