Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Chantal-7 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Les Lumières d'Assam Les Lumières d'Assam
Janet Macleod Trotter   
C'est une grande découverte, pour moi qui lis rarement ce genre de romance. Clarrie est une jeune femme au caractère bien trempé et qui ne se laisse pas faire. Il est très facile de s'identifier à elle, toujours volontaire et courageuse, c'est un personnage sublime.
L'histoire en elle-même est belle, il y a beaucoup de suspens sans pourtant faire parti des thrillers.
Je le recommande à ceux qui aime les histoire d'amour mais sans "eau de rose"!
Rêver Rêver
Franck Thilliez   
J'ai encore adoré ce thilliez. Dans ce livre, l'auteur nous plonge dans les méandres du cerveau humain pour essayer de comprendre le sommeil. Tout au long du récit, on ne sait jamais quand Abigaël rêve ou quand c'est la réalité. Même si une partie de l'intrigue m'a parue vite évidente, je l'ai lu avec plaisir pour voir si mon interprétation était juste et au final je ne suis pas tombée bien loin. De plus la construction du récit peut désarçonner un peu car il n’arrête pas de faire des allers retour entre le présent et divers passé.
Et pour les fans de Walking dead, une des scènes du livre est la réplique d'une scène de la série quand ils sont au Terminus.

par kymmy38
La Chronique des Bridgerton, Tome 8 : Gregory La Chronique des Bridgerton, Tome 8 : Gregory
Julia Quinn   
L'épilogue de ce dernier tome de la série de Brigerton est tellement amusant et plein de tendresse qu'il m'a presque empêchée de m'appesantir sur le fait que... c'était notre dernier rendez-vous avec cette famille absolument incomparable. Mais revenons au début du roman.

Comme entrée en matière, nous sommes témoins de la course effrénée de Grégory vers l'église où il doit, coûte que coûte, empêcher un mariage. Celui de celle qu'il aime à la folie, assez pour créer un scandale, assez pour arriver sur les lieux en apnée, assez pour pour faire une déclaration haute et ferme devant la société, mais...
Dès cette déclaration d'amour enfiévrée et désespérée, nous revenons en arrière, au moment où le plus jeune des enfants Bridgerton subit un coup de foudre. Littéralement.
Il passe par tous les symptômes : respiration difficile, coup au cœur, palpitations, peau qui démange, bourdonnement d'oreilles, bouche sèche...
En romantique averti, Grégory savait qu'il "reconnaîtrait" au premier regard celle qui lui était destinée. C'est elle, il en est certain. Mais la demoiselle en question n'est semble-t-il pas encore au courant !
Arrivé en retard à une soirée organisée par Kate, l'épouse d'Anthony, Grégory pensait s'en tirer à bon compte en s'éclipsant discrètement, piochant au passage quelques victuailles parmi les mets disposés sur le buffet, hélas, sa belle-sœur le croise, l'enjoint de faire danser Lady Hermione, une jeune débutante, laquelle décline subtilement en offrant sa place à... Lucy.
Lucy, la meilleure amie d'Hermione, sa confidente, sa conscience, pratiquement... accède donc de bon cœur. Elle adore danser, mais surtout, elle ne vit que dans l'ombre d'Hermione. Cette dernière est belle, belle et... belle. Et tous les hommes papillonnent autour d'elle comme les planètes gravitent autour du soleil !
Grégory et Lucy vont certes sympathiser, mais le jeune homme est comme les autres : il n'a d'yeux que pour Hermione, d'autant plus qu'il est, c'est évident, amoureux fou de la belle.
Habituée à ce genre d'égards envers son amie, Lucy va aider Grégory a gagner l'attention d'Hermione qui, personne ne le sait encore, en aime un autre !
Mais alors que tout semblait prendre joliment forme, une scandale se profile. En effet, Lucy est destinée à un mariage arrangé et c'est son frère, Richard, qui, un matin, vient la chercher pour la ramener au domaine de leur oncle afin d'officialiser la chose. Tout aurait pu s'arrêter là, sauf que... Richard et Hermione vont se retrouver dans une situation déplaisante, Grégory, voir ses rêves de mariage romantique anéantis et Lucy, contrainte de se marier sans amour.

La première partie du roman met les événements en place. Quelques longueurs dans la présentation, une pointe d'irritation devant le caractère frivole d'Hermione et une nette envie de secouer Grégory pour lui ouvrir les yeux.
Cependant, les échanges entre Grégory et Lucy sont plaisants et ponctués d'humour subtil. Nous retrouvons plusieurs des membres de la famille Bridgerton pour notre plus grand plaisir. Nous vivons l'avancée de l'histoire entre sourire et questionnement. Puis vient de coup d'éclat en plein milieu de l'église...

Ce dernier tome est donc très riche, vif, tendre, envolé et émouvant. Si la première partie du roman, alors que Grégory pense avoir découvert l'amour est un peu "longuette", l'autre partie du roman, elle, se lit non stop dans un état fébrile et impatient.
Comme toujours, Julia Quinn a su nous faire plonger dans un récit captivant, autant par son contenu que par la fluidité de sa plume.
Nous suivons les péripéties de nos héros en tournant les pages convulsivement. Et nous arrivons au prologue, drôle, rapide (trop), mais tellement touchant...
La fin d'une série. La fin des aventures d'une famille vraiment à part. Madame Quinn est une grande romancière qui a su allier humour et passion avec un brin de suspense et d'action. Mélange explosif et gagnant. Cette saga est à découvrir absolument !

par Christy
Les Lames Les Lames
Mo Hayder   
Mo Hayder nous livre ici un roman policier tout aussi prenant que les précédents, d'une noirceur toute aussi profonde. L'écriture est toujours aussi vive et alerte. La lecture de "les lames" fut un vrai régal.

Mo Hayder laisse Flea Marley et Jack Caffery de côté pour mettre en avant une nouvelle héroïne : Zoé, inspecteur de police, un peu rebelle qui porte un lourd passé en elle et qui tiendra une place importante et ambiguë dans ce roman. La soeur de Zoé, Sally, est, elle aussi, torturée par la vie.

Le roman est découpé en trois parties. La première pose l'intrigue et les personnages principaux. L'enquête est lancée. Et Zoé part sur sa lancée, suit sa piste que tous ses collègues contestent. Butée elle ira jusqu'au bout de ses idées et renouera avec sa soeur avec laquelle elle était brouillée depuis une bonne quinzaine d'années.

La seconde partie voit les deux soeurs tombées bien bas et se serrer les coudes pour sortir la tête haute de la situation peu glorieuse dans laquelle elles se sont retrouvées.

La troisième partie, très courte, met en avant un retournement de situation qui met le doute dans la tête de Zoé et qui présage un avenir très sombre pour Sally et sa fille adolescente.

Du très bon Mo Hayder.



par Vepug
 Havre des morts Havre des morts
Patricia Cornwell   
J'ai lu et dévoré toutes les aventures de Scarpetta et malheureusement, plus on avance pire c'est..... très décevant, comme le précédent! Je ne pense pas que je lirai encore un livre de Patricia Cornwell! Heureusement que je l'ai emprunté à la bibliothèque et pas acheté!

par carol
Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites
Marc Levy   
Ce livre est très beau. Beaucoup de rebondissement, donc on s'ennuie pas. Les relations qu'entretiens Julia avec son père, Tomas ou encore Stanley sont très touchante ! J'espere que "Mes amis Mes amours" sera aussi bien, et beau que celui çi ! :)


par Mariine
Gideon's Cove, Tome 2 : Tout sauf le grand amour Gideon's Cove, Tome 2 : Tout sauf le grand amour
Kristan Higgins   
Attention risque de gros spoilers dans la suite. D’abord l’histoire. Lucy a perdu son mari il y a cinq après seulement huit mois de mariage. A maintenant trente ans et après la naissance de sa nièce, elle décide qu’il est grand temps qu’elle prenne sa vie en main, se trouve un bon mari, père de ses futurs enfants mais dont elle ne tombera pas amoureuse. Oui car une malédiction touche les femmes de la famille, malédiction qui en ferait des veuves noires à un âge très jeune. Et Lucy ne veut plus souffrir. Jusque-là, je me dis pourquoi pas.

Pour se lancer à la recherche de son futur « non grand amour », Lucy va d’abord devoir se séparer de son « sex friend » l’adorable Ethan (qui se révèle être le seul point positif du bouquin). Ethan qui n’est autre que le jeune frère de Jimmy le mari de Lucy (alors là premier grincement de dent, le coup du petit frère je trouve ça moyen, mais quand en plus on apprend ensuite qu’Ethan est amoureux de Lucy depuis le début, que Jimmy était au courant quand il a fait la connaissance de Lucy et que cela ne la absolument pas arrêté deuxième grincement de dents, puis qu’on découvre que Jimmy était fiancé avec une autre femme à ce moment-là troisième énorme grincement de dents !). Et ça commence à faire beaucoup de grincement de dents !

Autre gros point noir : Lucy ! Je lui aurais filé des claques tout au long du livre (et je vous parle même pas de sa sœur complètement paranoïaque qui a besoin de voir un bon psy). Lucy qui m’a tapé sur les nerfs, j’avais qu’une envie : lui crier d’arrêter de nous emm*rder, de vite se rendre compte qu’elle est amoureuse d’Ethan et qu’elle nous fiche la paix avec ses états d’âmes. Avec Lucy, Kristan Higgins a voulu nous montrer toutes les étapes du deuil (sauf que 5 ans après, de suite ça rend moins bien…). Et puis, si je vous explique qu’un de mes romans phares est PS : I Love You vous comprendrez que la barre est très haute pour tout ce qui est romans dont le thème est le deuil après la perte d’un mari. Pour le coup, Higgins n’arrive même au niveau du petit orteil de Cecelia Ahern. En gros, un échec de plus dans ce bouquin.

Le livre est en plus rempli de longueurs (à plusieurs reprises, l’envie m’a démangée de sauter des lignes tellement je m’ennuyais), pas de gros fou rire (à peine quelques petits sourires par ci par là), et pas d’amour avec un grand A, juste une jolie (et encore…) petite romance.
Et je vous épargne l’histoire de l’ex-fiancée cruelle, de la vieille tante revenue d’entre les morts qui finit par mourir, de la belle-famille, de la sœur parano, des veuves noires épuisantes,… et je pense que j’en oublie.

Bon je viens de relire ma critique et je m’aperçois qu’elle est vraiment assassine et j’aime pas trop ça mais c’est vraiment ce je ressens après lecture (même ma tablette de milka m’apporte zéro réconfort après cette déception …). Peut-être que ce livre va plaire à certaines (et je l’espère car c’est vraiment une auteur que j’aime habituellement) et qu’un jour je le relirais et me dirais que j’avais vraiment été nulle d’écrire cette critique (par contre je sais pas si j’aurais la motivation pour le relire un jour).

http://lune-et-plume.fr/tout-sauf-le-grand-amour-de-kristan-higgins/

par Melwasul
Chroniques des vampires, Tome 3 : La Reine des damnés Chroniques des vampires, Tome 3 : La Reine des damnés
Anne Rice   
A mes yeux le meilleur des chroniques des vampires, tous les personnages y sont regroupés, dans une histoire des plus prenante, et enfin un auteur qui s'engage sur l'origine des vampires (à ma connaissance il ne sont que 2 ou 3 en comptant Anne Rice) lisez tous de même les précedents pour bien profiter de ce livre mais je le conseil aux amateurs de frissons fantastique et vampire.

par Volusian
Les Traces de l'araignée Les Traces de l'araignée
Kathy Reichs   
Je pense que c'est un des meilleurs de la série. L'univers autour d'une recherche d'identité sur trois corps c'est assez intéressant. Encore une fois Kathy Reichs s'appuie sur des faits réels. Ici le rapatriement et l'identification des corps sans identité. Pour ceux qui aiment toujours en apprendre plus sur quelques faits historiques (vraiment léger dans le tome par rapport au tome sur Jesus).

par lily51
Invasion Invasion
Robin Cook   
Même si la lecture de ce roman a été un bon divertissement, elle ne m'a pas plus emballée que cela. J'ai trouvé l'écriture assez quelconque et une idée m'a taraudée tout le long du livre et ce, dès le départ : j'avais l'impression de "lire" un téléfilm catastrophe. Et donc écrit pour des (télé)spectateurs et non pour des lecteurs. D'ailleurs, il a été adapté en (télé ?)film.

Ces considération mises à part et pour peu qu'on s'intéresse à la science-fiction et à une énième histoire d'invasion de la planète par des extra-terrestres, roman de facture assez classique mais assez prenante et un bon divertissement malgré quelques maladresses.