Livres
472 658
Membres
445 554

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Par google traduction et traduction personnelle approximative..

Charley Davidson se redressa sur le bord de mon canapé et cligna des yeux vers moi, ses grands yeux d'or étincelant sous ses cils noirs. Elle portait un pull doux qui ressemblait à la crème de sa peau, et un jean foncé qui moulé chaqu'une des courbes sensuelle qu'elle possédait. Elle avait retiré ses bottes et s'était assise avec une jambe repliée sous elle. Dire qu'elle était charmante serait nier les autres aspects de sa personnalité qui la rendaient si incroyablement unique. La sensualité. L'attrait. Le fait qu'elle était la créature la plus meurtrière de ce côté de l'éternité. Heureusement, pour beaucoup, ce fait lui avait échappé jusqu'à présent.

Elle brillait dans la faible lumière du feu. Son essence semblait se prélasser dans sa chaleur, dans sa lumière aveuglante. Elle été enveloppée des flammes orangé et jaune doux léchant les bûches pétillantes. Le feu lui donné une incandescence chatoyante, enveloppé dans un rougissement doré. L'effet était surréaliste et enivrant. Je dois me rappeler de faire un feu de cheminé plus souvent.

Afficher en entier
Extrait ajouté par petitefée 2014-01-02T17:36:18+01:00

Charley Davidson sat up straight on the edge of my sofa and blinked at me, her huge, gold eyes sparkling beneath dark lashes. She wore a soft sweater that looked like heavy cream against her skin, and dark jeans that molded to every sensual curve she possessed. She’d kicked off her boots and sat with one leg curled underneath her. To say that she looked charming would be to deny those other aspects of her that made her so incredibly unique. The sensuality. The allure. The fact that she was the deadliest creature this side of forever. Fortunately for many, that fact had escaped her thus far.

She glowed in the low light of the fire. Her essence seemed to bask in its warmth. The blinding light she was forever enshrouded in absorbed the soft yellows and oranges from the flames licking over the crackling logs. It gave her a shimmering incandescence. Enwrapped her in a blush of gold. The effect was surreal and intoxicating. I’d have to remember to build a fire more often.

source : http://www.daryndajones.com/glow-by-darynda-jones-shimmer-as-told-through-the-eyes-of-reyes-farrow/

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode