Livres
458 404
Membres
411 662

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

- Eh bien, j'ai pour règle de ne jamais coucher avec quelqu'un qui est furieux contre moi.

Il arqua un sourcil.

- C'est à se demander si tu as jamais fais l'amour.

Afficher en entier

- Toi. En train de lire. C'est probablement la chose la plus sexy que j'ai vu un homme faire.

Afficher en entier

- Ça, dis-je, la fierté bombant mon torse alors que je tendais un sac rempli essentiellement d'eau, c'est Belvédère.

- Tu as acheté un poisson rouge ?

- Ouaip.

J'étais en train d'installer le sachet sur une pile de papiers, que Cookie retira avant que j'aie fini de déposer mon poisson, puis je retournai chercher les autres sacs, dont un contenait un bocal rond.

- Je m'entraîne.

Elle me regarda avec une certaine curiosité tandis que j'allais le remplir d'eau à la salle de bain.

- Je sais que je vais regretter cette question, mais tu t'entraînes pour quoi ?

- La maternité, répondis-je en frottant mon ventre. Je suis fantastiquemenceinte.

- Je sais que tu es fantastiquemenceinte.

- J'espère bien. Sinon, le fait que tu me frottes le ventre serait totalement déplacé.

- J'aime simplement dire bonjour à la petite, rétorqua-t-elle, sur la défensive. Mais qu'est-ce qu'un poisson rouge a à voir avec tout ça ?

- Tel que je vois les choses, si je peux maintenir Belvédère en vie, je peux maintenir un enfant en vie. Et c'est la moitié du travail, non ?

Afficher en entier

L'horreur me parcourut, une terreur absolue avec une pincée de nausée, et me laissa sans voix pendant bien trois ou quatre secondes. Je reposai la tasse et me signai en hurlant:

- Plutôt mourir que de boire du décaféiné !

Garrett était en train de s'en servir. Le fou.

- Oh! Arrête ça.( Elle reposa sa tasse et tenta de me rendre la mienne.) Essaie au moins.

- Je ne peux pas. C'est comme si tu me demandais de tromper Reyes avec Garrett.

Afficher en entier

— Qu'est-ce que c'est ? demanda-t-il, les yeux plissés par la méfiance.

— Ton cadeau de mariage.

J'étais surexcitée tandis qu'il ouvrait le sac et en sortait le tee-shirt que je lui avais acheté.

Il lut l'inscription à haute voix :

— « Je n'ai pas besoin de Google. Ma femme sait tout. »

Je gloussai comme une dingue et il se pencha pour déposer un baiser juste sous mon oreille.

Afficher en entier

Tu es la raison pour laquelle je me lève le matin.

Ça, et parce que je dois pisser.

E-card

Afficher en entier

- Dans ce cas, j'aurais dû mourir et tu as risqué ta vie inutilement.

- Qu'est-ce que tu viens de dire ?

Je marchai jusqu'à lui, choquée qu'il puisse ne serait-ce que penser une chose pareille.

- Tu as risqué ta vie pour moi. (Il posa les mains sur mes épaules.) Quand est-ce que tu vas apprendre, Dutch ? Personne n'a d'importance à part toi et le bébé. Tu risques sans arrêt ta vie, fit-il en décrivant un grand geste pour désigner les environs, pour des choses qui n'ont pas la moindre importance. (Il se rapprocha encore plus près.) Pour des personnes qui se sont suicidées et des timbrées dans des cimetières et...

Il s'arrêta et coula un regard brûlant vers moi. Sa voix se brisa lorsqu'il dit doucement :

- Je ne peux pas te perdre.

- Parce que, moi, je peux te perdre ? demandai-je, criant pratiquement sur lui.

Il baissa la tête et se pinça l'arête du nez entre le pouce et l'index. Puis il admit ce qui était probablement sa plus grande peur.

- Je ne sais pas comment gagner. Je n'ai pas la moindre idée de comment éliminer les Douze. Et quand j'ai vu ton nom sur ce mur... (Sa respiration se bloqua dans sa poitrine. Puis il posa ses yeux couleur café sur moi.) Si tu meures, ajouta-t-il avec une violence sauvage dans la voix, je filerai droit en enfer et je tuerai tous les démons qui s'y trouvent. Ou je mourrai en essayant.

Afficher en entier

— Et celle-ci ? demanda-t-il en regardant le polichinelle. Elle a un nom ?

— Pépin. Pour l'instant.

— Pépin ? répéta-t-il avec une expression amusée.

— C'est un petit pépin. Elle n'en a pas encore la taille, mais ce sera bientôt le cas.

— C'est parfait.

— ça ira pour le moment, mais il faut qu'on lui trouve un beau nom, dis-je en m'allongeant de nouveau, songeuse. Quelque chose qui crie « Je vais débarrasser ce monde du mal ! »

Afficher en entier

Il y a une grande différence entre un enfant et une plante : les enfants font du bruit quand ils ont faim. Tu peux me faire confiance, tu ne risques pas d'oublier.

- Chouette.

Elle ricana.

- Redis-moi ça dans un an.

Afficher en entier

Je commençai lentement à avoir l'impression que quelque chose clochait. Je fouillai les environs du regards, puis me penchai vers le bocal de belvédère. Sauf que ce n'était pas Belvédère. Il avait été fishnappé!

- Cookie, dis-je en me redressant et en me retournant pour la regarder. Ce n'est pas mon poisson rouge.

- Quoi? demanda-t-elle, la culpabilité irradiant d'elle.

- Cookie! m'exclamai-je, stupéfaite. Pourquoi fishnapperais-tu mon poisson rouge?

Elle laissa échapper un soupir triste.

- Comment diable as tu remarqué ça? C'est un poisson rouge. Ils se ressemblent tous.

- Belvédère a un point blanc sur le flanc. Ce...cet imposteur n'en a pas.

- Hé! s'écria Cook en s'approchant du bocal pour le recouvrir comme on recouvrirait les oreilles d'un enfant. Elle est très sensible. Belvédère n'a pas survécu, ma belle. Je te présente Mme Thibodeaux.

- Quoi? Je l'ai à peine eu une journée!

- Je sais.( Elle s'approcha et me tapota l'épaule.) Son heure était venue.

Je me laissai tomber sur une des chaises de la table de la cuisine.

- Je l'ai tué. Je le savais. Je vais être une mère terrible. Comment pourrais-je garder un enfant en vie si je ne suis même pas capable de garder un poisson rouge en vie?

- Charley, ce qui s'est passé n'a rien à voir avec tes compétences parentales. Beaucoup de choses ont pu se produire.

Je reniflai et jetai un coup d'oeil à Mme Thibodeaux.

- Est-ce qu'il s'en est allé paisiblement?

- Oui. (Elle me tapota de nouveau l'épaule.) Je l'ai trouvé en train de flotter à l'envers, un sourire sur son petit visage.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode