Livres
512 262
Membres
523 527

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Didie6 2014-12-12T12:53:36+01:00

Il faut être optimiste, se dire que la haine est périssable.

Les pessimistes ont fini à Hollywood, et les optimistes à Auschwitz.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-12-12T12:49:38+01:00

Il a des théories sur le rangement des livres.

Notamment celle du bon voisinage

Le livre que l'on cherche n'est pas forcément celui que l'on doit lire.

Il faut regarder celui d'à côté.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-12-12T12:54:02+01:00

Fallait-il aller au bout du supportable ?

Pour enfin considérer l'art comme seule possibilité de vie.

(...)

Elle voulait mourir, elle se met à sourire.

Plus rien ne va compter.

Plus rien.

Rares sont les œuvres ainsi créées.

Dans un tel degré d'arrachement au monde.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-12-12T12:51:29+01:00

Tiens, quel est le mot utilisé quand on perd sa sœur ?

Il n'en existe pas, on ne dit rien.

Le dictionnaire est parfois pudique.

Comme lui-même effrayé par la douleur.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-12-12T12:52:47+01:00

J’aime qu’un tableau ait l’air de s’être peint lui-même.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-12-12T12:52:34+01:00

Puisses-tu ne jamais oublier que je crois en toi.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-12-12T12:48:30+01:00

Les mots n'ont pas toujours besoin d'une destination.

On les laisse s'arrêter aux frontières des sensations.

Errant sans tête dans l'espace du trouble.

Et c'est bien le privilège des artistes : vivre dans la confusion.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Didie6 2014-12-12T12:51:45+01:00

Merci pour tes dessins. Ils sont naïfs, approximatifs, inaboutis. Mais je les aime pour la puissance de leur promesse. Je les aime car j'ai entendu ta voix en les regardant.

J'ai ressenti une forme de perte et une incertitude aussi. Peut-être même l'esquisse d'une folie. Une folie douce et docile, sage et polie, mais réelle. Voilà, ce que je voulais te dire. Nous sommes un très beau début.

Afficher en entier
Extrait ajouté par leclipsa 2019-08-11T14:31:47+02:00

Elle pense qu'il va dire : je t'aime. Mais non. Il murmure une phrase plus importante. Une phrase à laquelle elle pensera sans cesse. Qui sera l'essence de son obsession. "Puisses-tu ne jamais oublier que je crois en toi."

Afficher en entier
Extrait ajouté par TiliaFox 2015-01-02T00:18:19+01:00

La vrai mesure de la vie est en fait le souvenir.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode