Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Charmimnachirachiva : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Sky Fall, Tome 1 : Let the Sky Fall Sky Fall, Tome 1 : Let the Sky Fall
Shannon Messenger   
Originalement posté sur : http://sous-ma-couverture.blogspot.fr/2013/08/let-sky-fall-de-shannon-messenger.html

Les débuts de Let The Sky Fall étaient... plutôt... difficiles. Non pas que j'aimais pas. Non, c'est juste que le contexte m'étaient tellement inconnu. Le vocabulaire, le champ lexical, m'était étranger. Au point d'avoir trouvé 3 façons différentes de dire "rafale" en anglais. Et les explications du contexte ne viennent pas tout de suite, en plus. Donc j'étais un peu paumée, j'ai galéré, et j'ai avancé dans ma lecture à l'aveuglette. Puis j'ai compris! ET C'ÉTAIT UN DÉLICE!

Un délice par bien des points:

Un délicieux environnement

Le "décor" mais surtout l'environnement sont des éléments importants de l'intrigue: le genre d'environnement que l'on ressent par tous nos sens. Et C'ÉTAIT FABULEUX! Croyez-moi, leur description est tout simplement fabuleuse. Les effets de l'environnement sur les sens des protagonistes sont très envoutants, et j'ai beaucoup aimé me laisser porter par les mots de Shannon Messenger.
Là, j'avais très envie de dire "vous me prenez sûrement pour une folle" mais je suis sûre que c'est déjà le cas. Peu importe.

La narration

Let The Sky est narré à la première personne, et les chapitres alternent les points de vue des deux protagonistes: Audra et Vane. ET C'ÉTAIT EXCELLENT. Vane et Audra sont deux personnages très opposés. Et l'écriture de l'auteur varie énormément en fonction de ses personnages. Elle a su adapter son écriture à ses personnages, à leur personnalité, sans jamais défaillir, et j'admire ça, franchement.

Deux protagonistes opposés

Vane est un garçon borné, carrément fénéant. J'ai d'ailleurs pu me reconnaitre en lui. Mais tellement TELLEMENT génial! J'ai adoré ses pensées, son involontaire humour, sur l'instant présent. Je l'ai préféré à Audra, même si je l'ai beaucoup aimé elle aussi.

Audra est un personnage qui agit plus sous l'influence de ces promesses que par sa personnalité, qu'elle nous laisse entrevoir quelque fois. Malgré tout, c'est un personnage que j'ai trouvé bien plus humain que les autres héroïnes, étant donné sa facilité à mentir pour se protéger, et la peur de mourir. Parce que attends, quand je vois des héroïnes prêtes à mourir, je me dis MAIS COMMENT C'EST POSSIBLE?
Audra est aussi un personnage attristé par son passé et ses erreurs, qui lui rappelle chaque jour comment elle doit vivre sa vie. Mais cette tristesse est loin de la pleurnicherie. Elle n'est pas lourde. Au contraire, je l'ai trouvée poétique, harmonique. Audra contraste énormément avec Vane, et pourtant... les opposés s'attirent

La romance entre Vane et Audra est, sans surprise, parfaite, electrique, enflammée. ET C'ÉTAIT MAGIQUE. Leur attirance et leur alchimie est juste magique, c'est une tempête d'émotion et de frustration.

L'intrigue en général

L'intrigue, racontée par les deux personnages donc, est tout aussi douce que les descriptions, malgré quelques moments qui traînent en longueur, où je me suis un poil ennuyé. Mais pas trop hein, après ça passe.
Malgré un aspect très enchanteur d'une mythologie que j'ai eu le plaisir de découvrir à travers ce roman, on ressent la menace, le danger d'un combat pour un langage et pour le pouvoir. Et là, j'ai bien peur de vous avoir perdu, parce que je ne peux pas aller plus loin sans spoiler - PARDON. Mais lisez, lisez pour comprendre, ne vous gênez pas.
Ce tome 1 se termine sur un cliffhanger difficilement acceptable. J'ai cru que j'allais franchement pleurer en voyant la date de sortie du second tome - à savoir le 4 mars 2014 - et-c'est-trop-loin-et-je-sais-pas-comment-je-peux-survivre-à-autant-d'impatience.
Les Mondes d'Ewilan : L'Intégrale Les Mondes d'Ewilan : L'Intégrale
Pierre Bottero   
On me l'avait dit, je n'avais pas pu le concevoir, et pourtant, je dois l'avouer, cette compilation des "Mondes d'Ewilan" était encore meilleure que l'intégrale de "La Quête d'Ewilan", qui était déjà géniale. L'écriture, le scénario, le suspense, les rebondissements, les personnages, leurs relations, tout est absolument parfait !
Les Chevaliers d'Antarès, Tome 8 : Porteur d'espoir Les Chevaliers d'Antarès, Tome 8 : Porteur d'espoir
Anne Robillard   
J'ai beaucoup aimé le livre de Anne Robillard.Elle a créé un univers fascinant!!!!!

par rapha1215
Les Chevaliers d'Antarès, Tome 7 : Vent de trahison Les Chevaliers d'Antarès, Tome 7 : Vent de trahison
Anne Robillard   
Bien que ce ne soit plus de mon âge, je ne peux m'empêcher de lire avec avidité les créations d'Anne Robillard! Ce tome est à la hauteur du reste de la série et il s'y passe maintes aventures! Les personnages (bien que si nombreux qu'on ne peut tous les retenir) sont attachants, notamment Wellan qu'on a adoré également dans la série des chevaliers d'Émeraude et les héritiers d'enkidievs. Entre la guerre qui fait rage entre les chevaliers et les aculéos, la guerre qui se prépare entre les dieux et les deusalas et les plans funestes de Tramail pour anéantir la planète, on ne s'ennuie définitivement pas en lisant ce tome! J'attends déjà la suite avec impatience!
Les Chevaliers d'Antarès, Tome 6 : Les Sorciers Les Chevaliers d'Antarès, Tome 6 : Les Sorciers
Anne Robillard   
Encore un tome que je n'aurais pas dû lire. L'action est lente, si on peut dire qu'il y a de l'action, et il y a trop de personnages. On n'a pas le temps de s'attacher à un qu'on en entend déjà plus parler et qu'un autre est entré en scène. Je trouve que l'auteure donne trop de détails sans intérêt, comme si elle voulait à tout prix allonger sa série. Est-ce vraiment nécessaire ? Pas selon moi. Tout est expliqué, j'ai l'impression qu'elle nous prend pour des incultes, parfois. Je comprends que Wellan doit apprendre à connaitre ce nouveau monde, mais ce ne sont pas des détails obligatoires aux lecteurs. Et les personnages ont parfois des réactions tout à fait irréalistes. Je vais terminer cette série, car je veux connaître la fin, mais s'il y en a une autre après, je ne la commencerai pas. Ça fait trop.

par elo2000
Les Chevaliers d'Antarès, Tome 5 : Salamandres Les Chevaliers d'Antarès, Tome 5 : Salamandres
Anne Robillard   
Il est vrai que l'action évolue lentement depuis les 3 derniers tomes. Toutefois, Wellan a fini de découvrir les quatre garnisons avec ces interminables dialogues avec des personnages non importants pour l'intrigue. Je pense que les prochains livres vont être bien meilleur. Les ficelles qui ont fait le succès des écrits d'Anne Robillard se mettent lentement en place : intrigue, complot, guerre des dieux, romance et découverte sur l'origine de certains personnages... À voir le tome 6 avec l'intrigue autour des sorciers. Sinon, je pense que les 4 derniers tomes auraient pu être condensés en deux livres largement.
Les Chevaliers d'Antarès, Tome 4 : Chimères Les Chevaliers d'Antarès, Tome 4 : Chimères
Anne Robillard   
Je ne sais même pas pourquoi je m'acharne à continuer de lire les chevaliers d'Antarès parce que décidément, cette série est très ennuyante. Je ne comprends pas le but de l'auteure. Je trouve que cette histoire ne mène à rien. Les personnages sont ennuyants, il n'y a pas d'ennemis concrets et il n'y a tout simplement pas de fil conducteur à l'histoire. On s'y ennuie terriblement. Je suis très déçue de l'auteure.

Sa première série, les chevaliers d'émeraude était super ! J'étais très attaché aux personnages et à l'idée de la sauveuse et du méchant empereur noir. Quand aux héritiers d'enkidev, l'histoire était passable, même si elle était déroutante avec toutes ses noms de dieux, mais elle suivait bien l'atmosphère des chevaliers d'émeraude.

Par contre, pour les chevaliers d'antarès, je trouve que cette série est inutile. Elle ne ressemble pas du tout à ses deux premières séries. Je considère que l'auteure aurait dû arrêter aux héritiers d'Enkidiev et je suis persuadé que je ne suis pas la seule à avoir cette opinion !

par Enrika
Les Chevaliers d'Antarès, Tome 10 : La Tourmente Les Chevaliers d'Antarès, Tome 10 : La Tourmente
Anne Robillard   
Wow! C'est mon record! Englouti en quelques heures à peine.
J'ai quelques mots pour Audax. Dans le premier tome, on brosse un tableau plutôt élogieux à son endroit, mais dans le tome 10, on a plutôt envie de lui donner une claque derrière la tête pour son étroitesse d'esprit et pour sa manie de vouloir tout commander même s'il n'est plus le commandant.
Sinon, j'ai bien aimé et j'ai vraiment hâte de voir comment la série va se conclure.
Les Chevaliers d'Antarès, Tome 2 : Basilics Les Chevaliers d'Antarès, Tome 2 : Basilics
Anne Robillard   
J'ai beaucoup aimé, ce tome 2, d'autant plus qu'il se distingue vraiment des Héritiers d'Enkidiev et des Chevaliers d'Emeraude, ce qui n'était pas ou peu le cas du premier livre.
On retrouve enfin Kaliska et Kira (<3).
Il manque un peu d'action, mais on apprend à mieux connaître les Deusalas, et particulièrement Kiev.
J'ai aussi commencé à apprécier Océani et Sappheiros, que je n'aimais pas du tout dans les Héritiers.
Nemeroff est toujours aussi génial.

par boubiouch
Les Chevaliers d'Antarès, Tome 9 : Justiciers Les Chevaliers d'Antarès, Tome 9 : Justiciers
Anne Robillard   
Je ne suis pas certaine de ce nouveau tome. Il ne s'est rien passé de particulier et il y a beaucoup d'informations inutiles, ce qui donne des longueurs au livre. Le détail de ce qu'il y a dans l'assiette de chaque personne à chaque fois que quelqu'un mange ne m'intéresse pas, par exemple. Les passages au début du livre sur le rétablissement suite à la tempête étaient longs et se ressemblaient tous de division en division. L'auteure a encore ajouté des personnes, ce qui ne fait qu'ajouter à la confusion... Le retour d'Audax n'est, selon moi, pas très utile à l'avancée de l'histoire. Le seul élément dans ce livre qui m'a vraiment intéressé est le rétablissement de Massilia. Je trouve que son personnage devient de plus en plus intéressant, profond et complexe. L'auteure peut aborder des sujets plus sérieux grâce à elle, comme la maladie mentale, et j'ai beaucoup apprécié. J'espère qu'elle prendra de plus en plus de place dans la suite de la série!

par elo2000