Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Charwizk : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Une chance de trop Une chance de trop
Harlan Coben   
L'histoire est vraiment, vraiment bien fichue ! On découvre les morceaux au fur et à mesure, pas avec de gros retournements de situations mais plus comme un puzzle qui se complète.

Je me suis amusée à faire la liste de tous les points communs avec "Promets-moi", le seul autre livre de Harlan Coben que j'aie lu, et ça en fait un certain nombre.

1) L'importance du thème de la famille. La vie en couple et tout, c'est assez classique comme thème, mais on dirait qu'il a une obsession pour les enfants et ce que leurs parents sont prêts à faire pour eux.

2) Dans le même style, l'adolescence est un thème qui revient.

3) Le héros est plus ou moins célibataire (ici par la force des choses) et on observe à travers lui la vie de famille de ses amis.

4) Le héros fait du sport. Avec un niveau plus ou moins bon ! D'accord ce n'est pas forcément original, mais dans un polar ?

5) Allusions aux attentats du 11 septembre.

6) Le héros a un meilleur ami qui l'aide à se tirer de ses problèmes, et travaille avec une collègue qui est aussi son amie.

7) L'expression "les mains à 10h10 sur le volant". C'était la première fois que je la trouvais, d'ailleurs.

8) La renommée perdue. Le basketteur et l'actrice qui ne sont plus sous le feu des projecteurs... je ne sais pas pourquoi mais apparemment, c'est un truc qui taraude l'auteur !

J'en viens maintenant au GROS truc qui m'a fait mourir de rire.

9) "La plupart des hommes préfèrent les femmes aux cheveux détachés." Mais pas le héros. A votre avis, je me trompe en supposant que c'est aussi l'avis de Harlan Coben ?
Les Petits Secrets d'Emma Les Petits Secrets d'Emma
Sophie Kinsella   
Super fun comme livre parce que chaque fille se reconnaitra dans ses petits mensonges du quotidien, qui ne font pas de mal, qui nous rassure et qui protèges nos faiblesses des railleries du monde extérieur ! On a toute une Emma en nous et c'est ce qui rend ce livre délicieux.
Chaussure à son pied Chaussure à son pied
Jennifer Weiner   
Ayant vu l'adaptation cinématographique de ce roman, j'ai eu un peu peur de m'ennuyer dans cette lecture. On découvre la vie de Rose Feller et sa soeur Maggie. Elles sont très différentes l'une de l'autre. Rose, avocate dans un grand cabinet d'avocats, est une jeune femme posée dans sa vie, assez terre à terre. Maggie sa petite soeur, elle n'a pas de travail et ça ne semble pas beaucoup la bousculer !

Elle se sert de Rose dès qu'elle en a besoin... Jusqu'au jour, où Maggie commet l'irréparable; elle "vole" le petit ami de Rose.

La relation entre les deux soeurs étant déjà difficile cela n'a rien arrangé. On va découvrir l'histoire familiale de ces deux filles, une histoire dure. Le décès de leur mère, le remariage de leur père avec une "vieille peau".

Au cinéma, c'est Cameron Diaz qui interprète Maggie, en lisant le livre j'ai pu redécouvrir cette histoire, il y avait beaucoup d'éléments que j'avais oubliés. C'était ma première lecture de cette auteure et je retenterai l'expérience avec plaisir puisque j'ai trois autres de ses romans dans ma PAL.
Amis et RIEN de plus Amis et RIEN de plus
Kristan Higgins   
Une héroïne différente de ce que l'on peut voir habituellement, avec une sacrée famille.J'ai adoré son caractère,sa relation avec ses frères et les personnages secondaires trouvent leur place.
Beaucoup d'humour dans ce livre pour cacher le désarroi de Chastity,sa vie n'est pas tout à fait celle qu'elle espérait mais elle croit au bonheur et met toutes les chances de son coté.
Quelques longueurs par-ci par-là ,un Trévor un peu mou parfois mais une histoire qui tient la route et qui m'a fait rager plusieurs fois.
Petite déception pour la fin,je m'attendais à ce que ça se passe autrement et le tout se déroule sur quelques pages à peine.Trop rapide et bâclée.

par melywen
Gideon's Cove, Tome 2 : Tout sauf le grand amour Gideon's Cove, Tome 2 : Tout sauf le grand amour
Kristan Higgins   
Attention risque de gros spoilers dans la suite. D’abord l’histoire. Lucy a perdu son mari il y a cinq après seulement huit mois de mariage. A maintenant trente ans et après la naissance de sa nièce, elle décide qu’il est grand temps qu’elle prenne sa vie en main, se trouve un bon mari, père de ses futurs enfants mais dont elle ne tombera pas amoureuse. Oui car une malédiction touche les femmes de la famille, malédiction qui en ferait des veuves noires à un âge très jeune. Et Lucy ne veut plus souffrir. Jusque-là, je me dis pourquoi pas.

Pour se lancer à la recherche de son futur « non grand amour », Lucy va d’abord devoir se séparer de son « sex friend » l’adorable Ethan (qui se révèle être le seul point positif du bouquin). Ethan qui n’est autre que le jeune frère de Jimmy le mari de Lucy (alors là premier grincement de dent, le coup du petit frère je trouve ça moyen, mais quand en plus on apprend ensuite qu’Ethan est amoureux de Lucy depuis le début, que Jimmy était au courant quand il a fait la connaissance de Lucy et que cela ne la absolument pas arrêté deuxième grincement de dents, puis qu’on découvre que Jimmy était fiancé avec une autre femme à ce moment-là troisième énorme grincement de dents !). Et ça commence à faire beaucoup de grincement de dents !

Autre gros point noir : Lucy ! Je lui aurais filé des claques tout au long du livre (et je vous parle même pas de sa sœur complètement paranoïaque qui a besoin de voir un bon psy). Lucy qui m’a tapé sur les nerfs, j’avais qu’une envie : lui crier d’arrêter de nous emm*rder, de vite se rendre compte qu’elle est amoureuse d’Ethan et qu’elle nous fiche la paix avec ses états d’âmes. Avec Lucy, Kristan Higgins a voulu nous montrer toutes les étapes du deuil (sauf que 5 ans après, de suite ça rend moins bien…). Et puis, si je vous explique qu’un de mes romans phares est PS : I Love You vous comprendrez que la barre est très haute pour tout ce qui est romans dont le thème est le deuil après la perte d’un mari. Pour le coup, Higgins n’arrive même au niveau du petit orteil de Cecelia Ahern. En gros, un échec de plus dans ce bouquin.

Le livre est en plus rempli de longueurs (à plusieurs reprises, l’envie m’a démangée de sauter des lignes tellement je m’ennuyais), pas de gros fou rire (à peine quelques petits sourires par ci par là), et pas d’amour avec un grand A, juste une jolie (et encore…) petite romance.
Et je vous épargne l’histoire de l’ex-fiancée cruelle, de la vieille tante revenue d’entre les morts qui finit par mourir, de la belle-famille, de la sœur parano, des veuves noires épuisantes,… et je pense que j’en oublie.

Bon je viens de relire ma critique et je m’aperçois qu’elle est vraiment assassine et j’aime pas trop ça mais c’est vraiment ce je ressens après lecture (même ma tablette de milka m’apporte zéro réconfort après cette déception …). Peut-être que ce livre va plaire à certaines (et je l’espère car c’est vraiment une auteur que j’aime habituellement) et qu’un jour je le relirais et me dirais que j’avais vraiment été nulle d’écrire cette critique (par contre je sais pas si j’aurais la motivation pour le relire un jour).

http://lune-et-plume.fr/tout-sauf-le-grand-amour-de-kristan-higgins/

par Melwasul
Cet instant-là Cet instant-là
Douglas Kennedy   
Premier roman de Douglas Kennedy que je lis et que j'apprécie!
Je ne sais pas pourquoi, je m'attendais à un thriller, alors que ce n'est pas du tout le cas, mais une belle et tragique histoire d'amour!
L'histoire est bien menée, se met en place lentement et presque jusqu'à la fin, on ne sait pas dans quel sens cela va aller!
Les personnages sont hauts et en couleurs, surtout Alastair dont je regrette fortement que l'on ait pas de nouvelles de lui, 25 ans plus tard...
L'histoire de Pétra est absolument terrible, et les dessous de la guerre froide, abominables!...
Ce roman est prenant à souhait et on ne peut s’empêcher de sortir les mouchoirs à un moment donné...
Une relation dangereuse Une relation dangereuse
Douglas Kennedy   
Mon avis est plutôt mitigé sur ce livre. L'intrigue est bonne mais elle est très longue à se mettre en place. L'auteur donne une attention particulière à placer le décor avec minutie. Peut-être un peu trop même. Résultat, il faut attendre le milieu du livre pour être enfin pris dans l'histoire. Néanmoins, une fois cette étape franchie, le suspens nous tient en haleine. On se révolte devant les inepties que raconte Tony au sujet de Sally et on éprouve une haine profonde devant cette injustice. L'auteur rend le personnage principal, Sally, attachant en nous narrant sa grossesse difficile puis sa dépression post-natal et enfin les frasques de son odieux mari. Pour conclure, je pense que c'est un bon livre sans toute fois être un chef d'oeuvre de la littérature. Je vais attendre de lire les autres livres de cet auteur pour me faire une opinion à son sujet.

par lauradu74
Dôme, Tome 2 Dôme, Tome 2
Stephen King   
Je n'ai pas voulu faire d'interruption dans ma lecture tellement j'étais à fond dans l'histoire, si bien que j'ai enchaîné avec le Tome 2 de "Dôme" aussitôt après avoir fini la lecture du Tome 1. Au fil des événements liés à l'arrivée du Dôme, les groupes commencent à se former dans la population de Chester Mill. Les bons qui sont avec Barbie d'un côté, et les mauvais qui ne voient que par le pouvoir et l'autorité et dont Jim Rennie est le leader, de l'autre. C'est d'ailleurs à cause de ses agissements sans cesse malhonnêtes et malsains que la petite ville sombre peu à peu. La résistance du clan de Barbie se met en place progressivement et cherche à trouver l'origine de ce "Dôme" qui est survenu du jour au lendemain sur cette petite ville du Maine et a emprisonné ses habitants sans explications. D'où vient ce "Dôme"? Pourquoi est-il là? Et à quoi sert-il? L'explication est assez fidèle à son auteur finalement : un peu irréelle et tirée par les cheveux mais n'enlève rien au talent d'écriture de Stephen King qui nous embarque dans une histoire que lui seul est capable d'inventer. D'ailleurs, je suis contente de n'avoir eu ces révélations qu'à la fin de l'histoire parce que si l'envie de savoir était présente, elle ne prenait pas le dessus sur l'envie de suivre les nombreuses aventures des habitants de Chester Mill. Le nombre important de personnages ne m'a pas gêné outre mesure et je n'ai pratiquement pas regardé le glossaire mis à notre disposition dans le premier Tome. J'aime assez les histoires riches en personnages. Si, de temps en temps, je me perdais dans les noms, Stephen King, spécialiste du détails, savait me guider dans cette petite population, si bien que j'arrivais assez vite à retrouver le fil de l'histoire et à suivre les péripéties de certains habitants. Le côté très pervers de la nouvelle Police locale, qui est en théorie là pour protéger les habitants suite aux événements, m'a beaucoup dérangé mais finalement pas trop surprise. On constate que le pouvoir si il est aux mains de gens malhonnêtes peut engendrer le chaos. La population ne pouvant absolument pas compter sur une aide extérieure doit faire face à une situation de crise qui, peu à peu, va se dégrader. A la fin de l'histoire, on se croirait presque en temps de guerre. Si certaines personnes se sont rapprocher pour s'entre-aider, d'autres, au contraire, se sont déchirés et entre-tués pour survivre. Stephen King ne nous épargne pas les détails. Il a su, à mon avis, recréer une situation catastrophe à l'échelle d'un petit bled de son cher Maine natal assez crédible. Son histoire m'a fasciné par sa réalité malgré les conditions irréelles, si bien j'ai eu un peu de la peine à quitter tous ses habitants qui m'étaient devenus si vite familliers, même si je ne regrette pas Jim Rennie. Ce roman en deux Tomes ou plutôt ce gros "coup de coeur" m'a redonné goût à l'auteur que j'avais délaissé pendant un certains nombres d'années. Désormais, c'est sûr, je ne laisserai pas passer autant de temps avant d'ouvrir un nouveau livre de Stephen King...

par Val88
Druide Druide
Oliver Peru   
Il est rare de lire un livre aussi riche tellement on est transporté dans une épopée digne des meilleurs romans du genre.
Tout est construit à la perfection, l'intrigue,les personnages et l'action nous ménent sans répit dans cette aventure palpitante.
C'est sans nul doute un roman qui va marquer les esprits.

par zelda
Lexi Smart a la mémoire qui flanche Lexi Smart a la mémoire qui flanche
Sophie Kinsella   
C'est un livre que j'ai lu plus par curiosité que par envie.
Le résultat est que j'ai adoré, et que je l'ai prêté à toute ma famille qui n'a pas regretté.
Le personnage est touchant.
C'est un bon livre de détente ou de vacances.

par Violaine