Livres
475 848
Membres
454 079

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

« — Impossible ! Vous êtes un alien ! Vous venez d'un autre monde, vous êtes d'une autre espèce.

A ces mots, il se fige et nos regards se verrouillent.

— Et vous ? demande-t-il d'une voix inquisitrice. Qui êtes-vous, Mia Snow ?

— Une femme en colère ! »

Afficher en entier

A peine est-il sorti que je bondis en avant : ma jambe se détend comme un ressort. J'ai mis dans le coup de pied que je lui assène dans le dos toute la colère et la frustration qui m'habitent. Kyrin trébuche.

Je lance avec une joie mauvaise :

— Avec les compliments de mes boots spécial AIR!Disponibles en noir, blanc, rouge et camouflage tout-terrain. Spécialement renforcées par mes soins pour vous botter le train, salopard!

Afficher en entier

« — Tss, tss, mon petit Géorgie, cette fois, tu dépasses vraiment les bornes.

Sur ce, je le gifle à la volée. Au contact de ma paume, le cartilage de son nez se rompt avec un bruit sec.

— Trois nez en une seule nuit, dis-je en me détournant, indifférente à ses beuglements de douleur. Je n'ai pas battu mon record, mais ce n'est pas mal.

Derrière moi retentit le rire sonore de Dallas. Je pivote, pas assez vite cependant pour surprendre son sourire. »

Afficher en entier

_ Je l'ai su dès linstant ou je t'ai vue, ma belle métise au tempérament de feu! notre vie ne manqueras pas de piquant, j'en suis certain...

Afficher en entier

Dis-moi, susurre-t-il, comment se fait-il que tu ne laisses s'approcher de toi que des types comme ça ? Des mecs qui ne t'arrivent pas à la cheville ? Je ne peux pas croire que tu respectes ce genre d'homme.

A ces mots, une colère noire s'empare de moi. J'aime être aux commandes d'une relation - et alors ? J'aime que les choses se passent à ma façon, quand je le veux, où je le veux. Il m'arrive rarement de sortir avec un homme, mais quand je le fais, je choisis quelqu'un qui accepte mes conditions et ne réclame rien d'autre que ce que je suis prête à lui offrir. Et si j'étais un homme, Dallas serait en train de m'en féliciter à grands coups de claques viriles dans le dos au lieu de me chercher des poux dans la tête

Afficher en entier

« Tu en es sûre ?

— Certaine. Aussi certaine que deux et deux font quatre, et qu'une femme peut se débarrasser de cent kilos de graisse inutile en divorçant de son mari.

Dallas ne peut s'empêcher de rire, allégeant d'un coup l'atmosphère lugubre dans laquelle nous pataugeons depuis notre arrivée sur les lieux.

— Sacrée Mia ! s'exclame-t-il. Pas étonnant que tu sois toujours célibataire. Plus hargneuse que toi avec les hommes, ça n'existe pas.

La remarque pourrait me vexer, mais je la prends comme un compliment. Mon coéquipier me connaît bien. La hargne, je l'ai en moi et je l'entretiens à dessein. Je suis une femme qui fait un boulot d'homme, et le simple fait de porter un revolver au côté ne suffit pas à me rendre crédible aux yeux de mes collègues. »

Afficher en entier

- tu rs magnifique, quand tu ris mia! tu rssemble a une deesse de l amour venu sur terre pour charmer tous ceux qui on la chance de poser le yeux sur toi.

Afficher en entier

"- La mort n'est pas un jeu.

Et la vie non plus.

- Ah bon ? s'étonne-t-elle avec une apparente sincérité.

Et qu'est-ce qu'elle est censée être, selon toi ?

- L'occasion de prouver sa valeur en faisant ce qui est juste et bien, en se montrant le plus honnête possible. "

Afficher en entier

Avec sa silhouette athlétique, tout en muscles, il évoque l'un de ces guerriers écossais des temps anciens. Tout en lui exsude la sensualité. Et le danger. Une aura d'érotisme létal émane de lui tel un parfum enivrant d'une fleur carnivore. La dureté de son expression, la froideur de son regard ne sont pas sana rappeler ceux des flics et des traqueurs. Ces visages-là appartiennent à ceux qui ont vu la face la plus sombre, la plus désespérée de la vie, et ont survécu.

Tout ce que je sais, c'est qu'il est l'incarnation de la puissance et du pouvoir.

Afficher en entier

— Alors, ton verdict? insiste-t-il. À quel groupe d'aliens avons-nous affaire ?

— Zi Karas, Arcadiens, Mecas.

La lueur malicieuse s'éteint brusquement dans ses yeux.

— Tu en es sûre ?

— Certaine. Aussi certaine que deux et deux font quatre, et qu'une femme peut se débarrasser de cent kilos de graisse inutile en divorçant de son mari.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode