Livres
371 255
Comms
1 288 126
Membres
250 975

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Bones apparut dans le cadre de la porte de la salle de bain et passa deux fois les yeux sur moi avant de parler. Comme le rideau de la baignoire n'était pas tiré, il avait une vue imprenable.

-Je sors un peu, ma belle.

Je ne lui demandai pas pour quelle raison. Bones me servait de buffet à volonté, mais mon sang ne portait pas assez de vie en lui pour le nourrir. Il lui fallait du sang humain pour cela, et il n'avait pas envie d'affaiblir les membres de la D.E.P.N. en buvant à leur cou. Ce qui aurait d'ailleurs assez sans gêne, soit dit en passant.

-A tout à l'heure, dis-je en sortant entièrement la jambe de l'eau et en la savonnant pour le simple plaisir de sentir l'odeur de mon mari se modifier alors qu'il me regardait me caresser la peau un peu plus que nécessaire.

-Allumeuse, murmura t-il d'une voix plus rauque que d'habitude.

J'ai bien été formé, pensais-je tout en clignant des yeux avec innocence.

-Tu ne devais pas partir ?

Afficher en entier

Je me tournai vers Bones avec un petit sourire.

- Scotty, téléportation!

Il me répondit avec un petit rire amusé.

- Tu n'as pas besoin de moi pour ça. Désormais, tu peux te téléporter toute seule.

- Je sais, dis-je en passant mes bras autour de lui. Mais je préfère voler comme ça.

Il me prit aussi dans ses bras musclés, durs et infiniment aimants.

- Moi aussi, Chaton.

Afficher en entier

-Et si tu m'aidais à retrouver mon calme ? murmurais-je.

Je me retrouver sur le sol, la bouche écrasée par le baiser de Bones, avant que le dernier mot eut quitter mes lèvres

Afficher en entier

Une fois que je me rendis compte que seule une personne souffrant d’allergies courait un danger chez ce fleuriste, je reportais mon attention sur l’Afro Américain- habillé comme une fille- qui nous souriait…tout en matant ouvertement Bones comme s’il était un véritable orgasme sur pattes.

Il n’avait aucune chance ! Mais même si Bones était fidèle et qu’il ne penchait pas de ce côté là, son attitude fit ressortir d’un coup mon territorialisme vampirique.

« Vous êtes Tyler ? », demanda Bones alors que je m’éclaircissais fortement la gorge. On semblait tous les deux d’accord pour mettre fin au rêve érotique que cet homme était entrain de faire, avec mon mari comme acteur principal, rêve que mettrais des jours à effacer de ma mémoire…

« C’est bien moi ! », répondit Tyler avec un sourire charmeur.

« Nous avons rendez-vous », dis-je combattant mon envie d’attraper le bras de Bones et de montrer mes crocs en grognant.

« Je suis Cat et voici mon MARI Bones. »

Une soudaine envie de rire envahit mon subconscient, mais l’expression De Bones, elle, resta figée et il garda son masque impénétrable de sang froid , distant, détaché.

« Tans pis pour moi. J’aurai donné cher pour que vous ne soyez qu’un frère et une sœur à la recherche d’un bouquet de fleurs pour môman, dit Tyler d’un ton déçu. T’as raison ma chérie. Revendique tes droits sur Monsieur Jolies Fesses. Je ferai la même chose si j’étais toi, me dit-il en me faisant un clin d’œil.

Un sourire se dessina sur ma bouche. Je glissai mon regard vers les fesses musclées de Bones que son jeans noir mettait en valeur. Je fixais ensuite un certain endroit bien ajusté à l’avant de son jeans...qui n’avait rien à voir avec la coupe du denim. Finalement, je plongeai mon regard dans les yeux chocolats de Tyler et lui rendit son clin œil.

Il me sourit en retour.

Source et traduction : http://chapitre32.over-blog.com/article-meet-tyler-one-grave-at-a-time-107029637.html

Afficher en entier

-Je t'ai vue échapper de peu à la mort à je ne sais combien de reprises, et cela m'a tué un peu plus chaque fois. Même s'il se tiennent tranquilles pour l'instant, nos ennemis sont rusés et cruels. Je sais que tu détient le pouvoir de les vaincres presque tous, mais ça ne me vexe pas ma belle. Sa me soulage jusqu'au tréfonds de mon être.

(Bones à Cat)

Afficher en entier

- Ian, si je n'avais pas les mains prises, je t'aurais déjà fichu par terre, repliqua sechement Bones.

- Mes mains sont libres, intervint Spade, qui frappa Ian si fort que ce dernier tituba.

Afficher en entier

-Tu sais où nous sommes ? murmurais-je en tendant le bras pour lui passer la main dans les cheveux.

Il tourna la tête et me fit une caresse avec le nez à travers le tissu de ma manche.

-Pas la moindre idée.

J'éclatais d'un rire encore essouflé par nos ébats.

-Comme navigateur, tu es moyen, mais tu es un sacré pilote.

Son gloussement se mêla au mien. Un coup de klaxon nerveux monta jusqu'à nous, comme pour nous dire que le monde réel ,'allait pas tarder à reprendre ses droits mais je fermai les yeux et reposai la tête contre Bones.

Le monde pouvait bien attendre quelques minutes de plus.

Afficher en entier

—Cat Crawfield... Russell, me présentai-je.

Bones et moi n'étions pas légalement mariés, mais selon les critères vampires, les liens qui nous unissaient étaient infiniment plus solides que deux signatures au bas d'un contrat de mariage.

Une bouffée de satisfaction traversa mon esprit malgré les boucliers dont Bones s'était entouré dès notre atterrissage. Il appréciait de m'entendre ajouter son nom de naissance au mien. C'était le seul encouragement dont j'avais besoin pour décider qu'à partir de ce jour, je ne m'appellerais plus autrement que Catherine Crawfield Russell.

Afficher en entier

"Est-ce que tu te souviens de la première fois que j'ai fait ça?",murmurai-je en glissant mon bras autour de lui.

" On étaient entrain de danser." Le son de sa voix était intensifié par le désir que je sentais monter en lui. "Et tu te moquais de la faim avec laquelle je te désirais"

Je souris contre sa peau que je parcourus une nouvelle fois avec ma langue, grisée par les frissons que je lui causais.

"Je ne le savais pas. Je pensais juste que tu étais un mec facile"

Son rire devint un grognement et ses mains fermes se resserrèrent autour de moi.

"Je l'étais, mais ça n'empêche pas que je te voulais plus que ce que j'imaginais. Tu ne sais pas à quel point tu m'as rendu fou les premières semaines. Ça me tourmentais de te voir tous les jours et de ne pas pouvoir te toucher parce que tu me détestai."

" J'avais plus de haine envers moi qu'envers toi. Tu m'as appris à m'accepter et je t'aimais bien avant de pouvoir te l'avouer."...

Chasseuse de la nuit tome 6, Chapitre 29. Traduction par Tito!

http://www.facebook.com/pages/Jeaniene-Frost-France/173806622660857 site officiel :

http://chapitre32.over-blog.com/

Afficher en entier

-Bien fait pour toi. Franchement, s'habiller en Dolce & Gabbana pour faire de la speleo..., retorquais-je.

-Si je dois y passer aujourd'hui, je veux que ce soit avec la classe, repondit-il.

(Cat et Tyler.)

Afficher en entier