Livres
487 113
Membres
477 786

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

- Je t'aime, dit-il, les yeux plantés dans les siens. De la pointe de mes cheveux jusqu'à mes orteils. D'hier à demain et à chaque lendemain que nous verrons ensemble. De cet instant jusqu'aux mystère de l'au-delà. J'aime chaque partie de ton être, lente ou rapide, grande ou petite, faible ou forte. Je t'aime, Holly.

Afficher en entier

Illium dit :

- Je n'ai aucune envie de finir en poulet déplumé. J'ai déjà vécu cette expérience. (un silence.) Même si, dans un soucis de précision, je tiens à dire que je ressemblais davantage à un poussin duveteux. Bref, j'étais mignon, et pas galeux.

Afficher en entier

“They let you drive now?” he said in a wondering tone of voice calibrated to get under her skin. “I leave for a couple of years and miss kitty’s first steps. Did anyone take photos for the baby album I sent you?”

“It’s full of pretty pictures.” Holly bared her teeth at him in a caricature of a smile. “Honor is a little concerned about how I keep drawing you with your head cut off,” she said in a deliberately thoughtful tone, “but an artist must follow her instincts.”

“Oh, Hollyberry, I’m deeply touched that you couldn’t get me out of your head.”

Afficher en entier

- Tu n'es ni une vampire ni une ange. Tu es comme Naasir et moi: unique.

Afficher en entier

— Quand on est aussi beau, intervint Illium en surgissant au-dessus du balcon, on n’a pas d’autre choix que d’en être fier.

Il se frotta les ongles sur la manche avant de souffler dessus et en cet instant, Venin retrouva l’ange qu’il connaissait : intelligent, généreux et espiègle.

Afficher en entier

Est-ce que tu t’es nourri ?

— Oui.

Holly referma immédiatement la bouche avant de demander le nom de la donneuse. Elle s’en fichait. Cela n’aurait pas dû l’intéresser. Pourtant la question lui brûlait les lèvres.

— Est-ce que tu as essayé cette bouteille de sang aromatisé chez Janvier et Ash ? Elle m’a dit que l’entreprise d’Ellie allait étendre la gamme des saveurs.

— Faire plaisir à un bon ami est une chose, mais jamais je ne consommerai de mon pleingré cette parodie de sang, répliqua-t-il avec un air si outré qu’elle ne put s’empêcher de rire.

Voilà bien le type qui avait un jour dû régner en chef sur sa cuisine.

Mais il n’en avait pas fini.

— Quiconque vient abâtardir ce breuvage aussi pur et équilibré qu’est le sang devrait en être privé à tout jamais.

— Tu es un snob de l’hémoglobine, le taquina-t-elle. Ellie sait que je déteste en boire, du coup elle m’apporte toujours une bouteille au goût chocolat noir chaque fois qu’elle vient me rendre visite.

Le budget d’Holly ne lui permettait pas de telles folies.

— Je fais comme si c’était du sirop de chocolat et j’en mets sur ma glace.Bien sûr, cela faisait des mois qu’elle n’avait pas ingéré de sang avant l’incident de soif avec Venin, mais c’était une erreur qu’elle n’avait pas l’intention de reproduire.

— La prochaine fois, j’en utiliserai pour mon milk-shake.

Venin frissonna.

— Arrête ou je vais vomir.

Afficher en entier

Une fois arrivé au comptoir de la réceptionniste, Venin demanda à appeler Walter Battersby. L'hôtesse d'accueil, brune aux pommettes taillées à la serpe, s'exécuta avant de lui adresser un grand sourire de ses lèvres maquillées d'un rose éclatant. Et comme pour s'assurer qu'il saisissait bien sa discrète invitation, la vampire à la taille de guêpe se pencha en avant pour dévoiler le décolleté impressionnant de son haut bleu.

- On pourrait mourir étouffé là-dedans, marmonna Holly dans sa barbe.

Elle pensait avoir parlé suffisamment bas pour ne pas être entendue de Venin, mais ce dernier la regarda d'un œil amusé avant de remercier la réceptionniste.

- Avec plaisir, répondtit la femme dans un leger accent -gallois peut être? - avant de lui tendre la main.

Holly se retourna et leva les yeux au ciel.

Une fois loin de la pulpeuse créature, elle demanda à Venin:

-Est-ce qu'elle t'a filé son numéro?

Il lui montra la carte qu'il tenait dans la main.

-Malheureusement, elle n'a pas fourni de tuba,le risque d'étouffement est donc toujours bien réel.

Afficher en entier

« La pique de Venin la tira de ses souvenirs douloureux.

— Approche-toi un peu et je te montrerai si ce sont des dents de lait.

Ses crocs sécrétaient une substance vert acide que les scientifiques de la Tour avaient cataloguée comme poison mortel.

— Désolé, Chaton. Me mordre ne changera rien… même si j’ai entendu dire que mon sang était le meilleur qu’une femme puisse goûter.

Holly mima une nausée soudaine, soulagée en cet instant par sa présence aussi insupportable que distrayante. Même si elle préférait se couper la tête plutôt que de l’avouer.

— Il y a des femmes vraiment prêtes à tout pour entrer dans la Tour.

— Tu aimes les coups bas, Hollyvette. Petit poison.

Venant de n’importe qui d’autre, ces mots auraient constitué la pire des insultes. Mais de la part de Venin…

— Je rêve ou tu viens de me complimenter ? demanda-t-elle, bouche bée. Retire ça tout de suite !

Hors de question que Venin lui témoigne la moindre gentillesse. »

Afficher en entier

ARCHANGEL'S VIPER (out September 2017)

He smiled and slid off the sunglasses. Eyes slitted like a viper’s met hers, the color a bright astonishing green. “I see you missed me, kitty,” he mouthed.

(From the draft manuscript - full excerpt to come once I'm deeper into the book).

Afficher en entier

- Je t'aime, dit-il, les yeux plantés dans les siens. De la pointe de mes cheveux jusqu'à mes orteils. d'hier à demain et à chaque lendemain que nous verrons ensemble. De cet instant jusqu'au mystère de l'au-delà. J'aime chaque partie de ton être, lente ou rapide, grande ou petite, faible ou forte. Je t'aime, Holly.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode