Livres
535 735
Membres
562 106

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Chasseuse de vampires, Tome 13 : Archangel's Sun



Description ajoutée par nekokuro 2020-04-08T11:12:24+02:00

Résumé

(trad perso)

L’Archange de la Mort et l’Archange de la Maladie sont peut-être mort mais leur héritage de mal vit toujours — particulièrement en Afrique, où les traînantes, pourrissantes créatures appelé les ressuscités ont gagné une lueur de vicieuse intelligence.

C’est à Titus, archange de ce vaste continent, de stopper les ressuscités de se répandre autour du monde. Titus ne peut faire cela seul, mais sur les puissants anges et archanges survivants, un large nombre sont blessés, pendant que le reste se bat contre un flot de vampires meurtriers.

Il n’y a plus personne… mais le Colibri. Vieille, puissante, son esprit depuis longtemps un kaléidoscope brisé. Maintenant, elle doit se tenir au côté de Titus contre une vague de mort après une découverte plus terrifiante qu’aucune autre. Parce que l’Archange de la Maladie leur a laissé un dernier horrible présent…

__________

The Archangel of Death and the Archangel of Disease may be gone but their legacy of evil lives on—especially in Africa, where the shambling, rotting creatures called the reborn have gained a glimmer of vicious intelligence.

It is up to Titus, archangel of this vast continent, to stop the reborn from spreading across the world. Titus can’t do it alone, but of the surviving powerful angels and archangels, large numbers are wounded, while the rest are fighting a surge of murderous vampires.

There is no one left…but the Hummingbird. Old, powerful, her mind long a broken kaleidoscope. Now, she must stand at Titus’s side against a tide of death upon a discovery more chilling than any other. For the Archangel of Disease has left them one last terrible gift…

Afficher en entier

Classement en biblio - 33 lecteurs

extrait

Thinking of her son, she glanced down at the letter again. He’d be proud of her if she did this, proud of her for having the strength and the courage. And so she would. She’d let him down for far too long. It was time Illium had reason to call her his mother with pride.

The last of the sun’s rays caressing her wings, she crossed the rooftop to enter the building. She then made her way to the well-appointed room shiny with technology she didn’t fully comprehend.

However, she’d learned the usefulness of such things in the time since she’d stepped fully out of the kaleidoscope. Now she asked one of her loyal people to put through a call to Raphael.

She took that call in the privacy of the office suite that was her own. An aged white desk with curved legs, soft fabrics on her furnishings, fresh flowers, paintings on the walls, this was a far gentler room than the one that appeared on the wall screen in front of her.

Raphael’s office leaned more toward glass and steel, akin to his city. She could see none of Manhattan’s glittering lights in view around him, but what she did see were the shelves that held unique treasures—including a feather of purest blue that struck a pang of need in her heart.

“Lady Sharine.”

“You look tired, Raphael.” Lines of strain, knotted shoulder muscles, faint shadows under the striking blue of his eyes. So many times she’d painted that blue—first in an attempt to capture the eyes of the archangel who was her closest friend, then the eyes of Caliane’s son—always it took her an eternity to get the color just right.

Crushed sapphires, molten cobalt, the mountain sky at noon, all this and more lived in Raphael’s and in Caliane’s eyes.

As an artist, the color was one of her greatest challenges and greatest joys.

He thrust a hand through his hair. “It’ll be a long journey for all of us before we can rest.”

Sharine felt the urge to mother him; she wasn’t certain that urge would ever pass. He’d been but a youth when Caliane walked the path of madness, and though Sharine was a fragile creature even then, the spiderweb cracks growing year by year, she’d been there. After finding his broken body on a field far from civilization, she’d covered him in the shade of her wings and she’d brushed his tangled hair back from his face, and she’d held him.

Such a determined youth he’d been, but so very wounded inside.

To see him now, strong and vibrant and loved fiercely by a woman who was everything Sharine could’ve ever wanted for him had she the imagination to consider that someone like Raphael’s consort could exist, it made her heart bloom, made her believe in happiness and in changing your destiny.

Caliane had never told her son, but at Raphael’s birth, some of the bitter old ones had whispered that this was a child bound for lunacy and decay, that his mother was an Ancient far too long in the tooth. So strange, that such a prejudice could exist in a race of immortals, but there were always those who looked for the darkness in everything.

Those same ones had whispered that Sharine was the harbinger of death.

Caliane’s boy had quieted them all. He was a shining embodiment of the best of them, a critical reason why the world wasn’t today drowning in blood and death. Not the only reason, however. “Where is Elena?” Her fingers curled into her palm at the memory of the knives she’d held under Elena’s tutelage.

“In the park with her best friend, Sara, and Sara’s child,” Raphael said, his face lighting up in a way it never did for anyone else. “We decided that we could all do with an hour away from the grim task of getting the city to rights. It shatters the spirit, to see our home in ruins.”

Sharine could not imagine the devastation of seeing a cherished city broken and burned, but one thing she knew—Raphael’s city was a place with a brave heart. It would rise again, gleaming towers of metal and glass that touched the sky, its rivers clean of the debris and gore of battle, and the scorched land rejuvenated.

“What will you do with your hour, my boy?” she said, itching to push a wayward strand of hair away from his eye.

A sudden, dazzling smile. “I’m going flying with Illium. We plan to meet Jason as he flies home.”

“I’m surprised that you even know he is in the vicinity. Your spymaster is wont to slip in and out of cities like smoke.” She knew very well that Jason had been near Lumia in the months prior to the war, but she’d only discovered that after the fact.

The Cadre trusted her, but that didn’t mean she wasn’t under watch. A decision with which she had no argument. No one had watched the one before her, and evil had thrived. Simply because she had no intention of doing the same didn’t mean the next person to have this responsibility would be as trustworthy.

Raphael laughed, making her smile, it reminded her so of his gleeful childhood laughter as he all but bathed in paints. “I’m of the opinion that Jason allowed himself to be seen. He knows we worry about him when he is beyond our help—and so, sometimes, he throws us a bone.”

Shaking her head at these games of the young, Sharine said, “I’ve received your letter.”

Astonishing blue eyes holding her own, laughter yet lingering in them. But his words when they came were of an archangel. “What do you say to our request, Lady Sharine?”

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Envies

Nalini Singh a écrit sur Facebook que le livre devrait sortir en novembre 2020 en anglais et que l'histoire n'est ni sur Elena/Raphael ni sur un des Sept.

Afficher en entier
Or

Voila un tome que je n’attendais pas, étant donné que l’intrigue principale de la série c’est terminée dans le tome précédent. Mais je ne peux pas dire que ça me déçoive ou que je trouve qu’il soit de trop. Encore une fois l’autrice nous délivre un tome tout à fait dans l’esprit de la série, très sympa à lire et touchant.

L’intrigue principale de la série c’est donc terminée dans le tome précédent. Dans ce tome ci on voit donc ce qui se passe après, et comment le monde gère la suite de la grosse guerre très meurtrière qui a eu lieu et qui a impliqué le monde entier.

Pour une fois le personnage principal n’est pas directement lié avec Raphael et Elena les personnages principaux de l’intrigue précédente. On suit d’un coté Titus l’archange en charge de l’Afrique, et de l’autre Sharine, la mère d’Illium, la fameuse artiste surnommée « Hummingbird » (en VO, je ne souviens plus son nom en VF)

Du coup on n’est pas sur des personnages plus jeunes comme dans les tomes précédents. La mère d’Ilium est déjà une « ancienne », elle a pratiquement élevé Raphael le personnage principal de la série alors qu’il a plus de 2 millénaires. C’est rare les séries de ce genre ou on suit les parents des personnages principaux

Ce n’est pas un tome bouleversant le monde que le précédent, ou avec beaucoup d’action. Mais l’ensemble avance toujours un peu et les personnages sont très agréable à suivre donc c’était top, ce dont j’avais besoin je pense.

Dans ce tome Titus, l’archange en charge de l’Afrique a du mal à contenir la menace des « reborn » les créatures mort-vivantes qu’a créé l’archange de Chine pour tenter de contrôler le monde.

La menace est particulièrement dure chez lui, car l’Archange avec qui il se partageait le continent avant, Charisemnon, surnommé l’Archange des maladies à cause de ses recherches sur la question, était l’allié de la Chine. Celui ci a été tué pendant la guerre mais ça ne l’a pas empêché d’avoir le temps de modifier les créatures initiales pour les transformer en prédateurs patients, intelligents et capable de s’adapter.

Le continent entier est dévasté et la contagion se repend à grande vitesse.

Chaque archange envoie en aide les troupes qu’il peut se permettre. Malheureusement tout le monde a été touché donc il a peu de soutient. Raphael, qui est le personnage principal de la série, l’Archange de New York, décide de lui envoyer en soutient Sharine.

Sharine est surnommé le Hummingbird (Colibris?) et est l’une des artistes les plus connue du monde angélique. Elle vit sa vie en dehors des courts habituelles, toujours indépendante. On dit qu’elle est aimée de tous grâce à son tempérament calme, doux, et le fait qu’elle est fracturée, plus vraiment elle même depuis des millénaires suite à des événements qu’elle a subit.

Sharine est une ancienne. Elle est plus âgée que la plupart des archanges en place actuellement. D’ailleurs elle les a tous plus ou moins vu grandir au fil du temps vu qu’elle vivait dans le havre, l’endroit neutre ou les anges se réunissent pour élever leurs jeunes enfants (car il y en a très peu). Du fait de sa personnalité fracturée elle n’est pas du tout puissante. Elle est même réputée pour être l’ange la plus fragile qu’il soit. En gros tout le monde a plus peur de la casser encore plus.

Résultat Titus n’est pas enchanté de sa venue. Pour lui elle ne sera qu’un fardeau supplémentaire. En temps de paix il aurait été honoré de sa présence et l’aurait accueilli avec plaisir, mais en ce moment tout le monde est épuisé du travail énorme à fournir pour éliminer les nouveaux reborn et donc personne n’a le temps de la materner.

Mais ce qu’ils ne savent pas, c’est que la guerre a eu un effet fort sur Sharine. Depuis quelques temps elle commence à reprendre ses esprits. D’ailleurs elle fini par en avoir marre qu’on la considère toujours avec des pincettes comme une enfant peureuse, et que personne ne lui donne sa chance.

Son affectation à Titus va lui permettre de sortir un peu de sa coquille et de prouver à tout le monde qu’elle aussi peut être utile, et qu’elle n’est plus la créature éthérée que tout le monde connaissait …

Voila pour l’intrigue. Ce tome était vraiment très sympa, comme toujours avec cette autrice.

En lisant ce tome j’ai un peu compris pourquoi les livres de Nalini Singh, malgré la présence forte d’une romance, me plaisent toujours autant.

C’est parce que ce n’est jamais vulgaire, jamais exagéré. On est toujours sur la rencontre de deux personnes qui apprennent à se connaitre et se rendent compte progressivement de la valeur de l’autre. Ce n’est pas juste physique, et en général ce coté la arrive tard dans la relation, c’est aussi et surtout une belle amitié et une évolution des deux personnages vers le futur cote à cote. Et du coup c’est toujours présenté de façon positive, sans les défauts qui des fois rendent la romance en littérature mauvaise (pour moi – relations abusives, excès, vulgarité, gnangnanteries sentimentales sur des pages et des pages ou amour ultime au premier regard …).

Bref, une belle réussite mais pas un tome majeur de la série. En gros on reprend doucement après la folie du tome précédent on remet l’univers en place pour avancer à nouveau. Une bonne petite lecture qui m’a fait passé un bon moment.

https://delivreenlivres.home.blog/2020/12/13/chasseuse-de-vampires-book-13-archangels-sun-de-nalini-singh/

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bonjour

Tout d'abord meilleur vœux pour cette année 2021.

Quelqu'un aurait il une date pour la traduction en vf pour se tant attendue chapitre 13?

Afficher en entier
Diamant

Lire un roman aussi "gros" en anglais a été un véritable challenge pour moi qui ai un niveau plus que moyen dans cette langue.

Malgré tout j'ai beaucoup aimé cette lecture que j'ai hâte de refaire en français.

Afficher en entier
Or

Voila un tome que je n’attendais pas, étant donné que l’intrigue principale de la série c’est terminée dans le tome précédent. Mais je ne peux pas dire que ça me déçoive ou que je trouve qu’il soit de trop. Encore une fois l’autrice nous délivre un tome tout à fait dans l’esprit de la série, très sympa à lire et touchant.

L’intrigue principale de la série c’est donc terminée dans le tome précédent. Dans ce tome ci on voit donc ce qui se passe après, et comment le monde gère la suite de la grosse guerre très meurtrière qui a eu lieu et qui a impliqué le monde entier.

Pour une fois le personnage principal n’est pas directement lié avec Raphael et Elena les personnages principaux de l’intrigue précédente. On suit d’un coté Titus l’archange en charge de l’Afrique, et de l’autre Sharine, la mère d’Illium, la fameuse artiste surnommée « Hummingbird » (en VO, je ne souviens plus son nom en VF)

Du coup on n’est pas sur des personnages plus jeunes comme dans les tomes précédents. La mère d’Ilium est déjà une « ancienne », elle a pratiquement élevé Raphael le personnage principal de la série alors qu’il a plus de 2 millénaires. C’est rare les séries de ce genre ou on suit les parents des personnages principaux

Ce n’est pas un tome bouleversant le monde que le précédent, ou avec beaucoup d’action. Mais l’ensemble avance toujours un peu et les personnages sont très agréable à suivre donc c’était top, ce dont j’avais besoin je pense.

Dans ce tome Titus, l’archange en charge de l’Afrique a du mal à contenir la menace des « reborn » les créatures mort-vivantes qu’a créé l’archange de Chine pour tenter de contrôler le monde.

La menace est particulièrement dure chez lui, car l’Archange avec qui il se partageait le continent avant, Charisemnon, surnommé l’Archange des maladies à cause de ses recherches sur la question, était l’allié de la Chine. Celui ci a été tué pendant la guerre mais ça ne l’a pas empêché d’avoir le temps de modifier les créatures initiales pour les transformer en prédateurs patients, intelligents et capable de s’adapter.

Le continent entier est dévasté et la contagion se repend à grande vitesse.

Chaque archange envoie en aide les troupes qu’il peut se permettre. Malheureusement tout le monde a été touché donc il a peu de soutient. Raphael, qui est le personnage principal de la série, l’Archange de New York, décide de lui envoyer en soutient Sharine.

Sharine est surnommé le Hummingbird (Colibris?) et est l’une des artistes les plus connue du monde angélique. Elle vit sa vie en dehors des courts habituelles, toujours indépendante. On dit qu’elle est aimée de tous grâce à son tempérament calme, doux, et le fait qu’elle est fracturée, plus vraiment elle même depuis des millénaires suite à des événements qu’elle a subit.

Sharine est une ancienne. Elle est plus âgée que la plupart des archanges en place actuellement. D’ailleurs elle les a tous plus ou moins vu grandir au fil du temps vu qu’elle vivait dans le havre, l’endroit neutre ou les anges se réunissent pour élever leurs jeunes enfants (car il y en a très peu). Du fait de sa personnalité fracturée elle n’est pas du tout puissante. Elle est même réputée pour être l’ange la plus fragile qu’il soit. En gros tout le monde a plus peur de la casser encore plus.

Résultat Titus n’est pas enchanté de sa venue. Pour lui elle ne sera qu’un fardeau supplémentaire. En temps de paix il aurait été honoré de sa présence et l’aurait accueilli avec plaisir, mais en ce moment tout le monde est épuisé du travail énorme à fournir pour éliminer les nouveaux reborn et donc personne n’a le temps de la materner.

Mais ce qu’ils ne savent pas, c’est que la guerre a eu un effet fort sur Sharine. Depuis quelques temps elle commence à reprendre ses esprits. D’ailleurs elle fini par en avoir marre qu’on la considère toujours avec des pincettes comme une enfant peureuse, et que personne ne lui donne sa chance.

Son affectation à Titus va lui permettre de sortir un peu de sa coquille et de prouver à tout le monde qu’elle aussi peut être utile, et qu’elle n’est plus la créature éthérée que tout le monde connaissait …

Voila pour l’intrigue. Ce tome était vraiment très sympa, comme toujours avec cette autrice.

En lisant ce tome j’ai un peu compris pourquoi les livres de Nalini Singh, malgré la présence forte d’une romance, me plaisent toujours autant.

C’est parce que ce n’est jamais vulgaire, jamais exagéré. On est toujours sur la rencontre de deux personnes qui apprennent à se connaitre et se rendent compte progressivement de la valeur de l’autre. Ce n’est pas juste physique, et en général ce coté la arrive tard dans la relation, c’est aussi et surtout une belle amitié et une évolution des deux personnages vers le futur cote à cote. Et du coup c’est toujours présenté de façon positive, sans les défauts qui des fois rendent la romance en littérature mauvaise (pour moi – relations abusives, excès, vulgarité, gnangnanteries sentimentales sur des pages et des pages ou amour ultime au premier regard …).

Bref, une belle réussite mais pas un tome majeur de la série. En gros on reprend doucement après la folie du tome précédent on remet l’univers en place pour avancer à nouveau. Une bonne petite lecture qui m’a fait passé un bon moment.

https://delivreenlivres.home.blog/2020/12/13/chasseuse-de-vampires-book-13-archangels-sun-de-nalini-singh/

Afficher en entier
Diamant

Un tome un peu différent des autres mais qui n'en reste pas moins excellent. L'histoire reprend là où s'était terminé le tome précédent et permet d'en apprendre plus sur les ressuscités et le rôle joué par Charisemnon. L'intrigue est comme toujours bien menée.

Si l'évolution de la relation entre Titus et Sharine n'a pas vraiment été une surprise, j'ai néanmoins beaucoup apprécié découvrir ces deux personnages, que j'ai trouvé a la fois drôles et émouvants.

Pour résumé une très bonne lecture.

Afficher en entier
Envies

En plus de ce livre qui met en scène Titus Spoiler(cliquez pour révéler)Archange de toute l'Afrique depuis la fin des évènements d'Archangel's War et Sharine (le Colibri, la mère d'Illium), 2 autres sont prévus avec des dates de sorties en 2021 et 2022 (pour les versions anglophones).

Afficher en entier
Envies

Nalini Singh a écrit sur Facebook que le livre devrait sortir en novembre 2020 en anglais et que l'histoire n'est ni sur Elena/Raphael ni sur un des Sept.

Afficher en entier

Date de sortie

Chasseuse de vampires, Tome 13 : Archangel's Sun

  • France : 2020-11-24 (English)

Activité récente

nina13 le place en liste or
2021-01-05T16:30:28+01:00
Elfe le place en liste or
2020-12-29T12:51:51+01:00
Aki- l'ajoute dans sa biblio or
2020-12-25T18:44:43+01:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 33
Commentaires 6
extraits 2
Evaluations 11
Note globale 9 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode