Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Chat-De-Nuit : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
La saga des métamorphes, Tome 1 : Psychisme lunaire La saga des métamorphes, Tome 1 : Psychisme lunaire
M. D. Grimm   
Court...trop court...j'ai aimé les deux personnages, mais tout est arrivé trop vite. L'idée est pas mal, Dereck aurait pu être encore plus craquant s'il avait été plus approfondi, la description de Brian m'a fait oublié que je n'aimais pas du tout ce prénom (j'adore les cheveux longs)...bref, il manque quelque chose, mais c'est tout de même une petite lecture sympathique et agréable, surtout que le surnaturel M/M manque beaucoup !
Je vois en revanche que c'est le tome 1, donc vite les traducteurs !

par Thamriel
Les Tornades d'Acier, tome 1 : Froid comme la Pierre Les Tornades d'Acier, tome 1 : Froid comme la Pierre
Olivia Rigal   
Du potentiel mais trop peu exploité

Le jour où Lisa perd son frère David, elle retrouve Brian, son amour d'enfance et meilleur ami de David. David et Brian appartenaient tous deux à une Unité d'Elite de la police. Mais David avait intégré "Les Tornades d'Acier", un mystérieux groupe de Bikers hors-la-loi... Un premier volet trop court et qui manque de profondeur pour qu'on puisse s'attacher aux personnages. L'univers des Bikers façon "sons of Anarchy" était pourtant prometteur. Dommage.

Lu aussi : 4/10
Jeux de Hasard, Tome 1 : Sous escorte Jeux de Hasard, Tome 1 : Sous escorte
Portia Da Costa   
J'ai longtemps réfléchis avant de lire ce livre à cause du côté BDSM. Bon, on ne va pas se voiler la face, les scènes de sexe sont très nombreuses et très explicites, mais Portia Da Costa les amène sans vulgarité, c'est intense mais sensuel.
Sa plume est fluide et agréable, et malgré certaines réflexions et certains mots qui peuvent rendre le tout un peu "niais", ça se lit plutôt bien.
La relation, tout comme les jeux entre Lizzie et John, évoluent au fil des pages, ce qui rend le tout plus agréable à lire.
Plusieurs fois dans le roman, Lizzie à l'impression d'être dans la peau des héroïnes de Pretty Woman et de Journal d'une call girl, et c'est tout à fait ça. Voyons si Lizzie va vivre la même histoire que Vivian ;-)

par coco69
Paranormalité, Tome 3 : Sans Fin Paranormalité, Tome 3 : Sans Fin
Kiersten White   
4,5/5

Un final juste magnifique et hyper palpitant qui m'a complètement séduit.

ENDLESSLY est mon tome préféré de la trilogie. J'ai ri, j'ai eu les larmes aux yeux, j'ai frissonné, j'ai eu peur, j'ai eu le souffle coupé... On passe véritablement par toutes les palettes d'émotions possibles avec ce roman.

L'histoire est parfaitement maîtrisée : les rebondissements sont cohérents et HYPER saisissants, l'écriture et fluide et prenante, et les héros sont tellement, TELLEMENT, émouvants. Evie m'a profondément bouleversé. Ce troisième opus pousse tous les protagonistes dans leurs derniers retranchements, tout s'accélère, tout devient ultra intense. J'ai été conquis d'un bout à l'autre de l'histoire, ce n'est pas plus compliqué que ça.

La conclusion du livre est superbe : captivante, dévastatrice et éprouvante. On en voit de toutes les couleurs dans les 50 dernières pages, c'est juste de la folie.

PARANORMALCY est une très bonne trilogie que je vous recommande (très) chaudement si vous recherchez de la fraîcheur et de la nouveauté. Avec les trois récits qui la compose, on ne s'ennuie pas une seule seconde !

par Jordan
Paranormalité, Tome 1 Paranormalité, Tome 1
Kiersten White   
C'est très simple : Paranormalcy est génial ! Une histoire exaltante, des personnages qu'on ne peut qu'aimer, des évènements plus inattendus et frappants les uns que les autres et une écriture touchante, voilà de quoi est composé ce superbe livre.
On suit Evelyn, surnommée Evie, une adolescente de dix-sept ans qui travaille pour l'Agence de Confinement Paranormale Internationale ( en anglais les initiales sont IPCA ). C'est Raquel, sa chef, qui lui sert de guide. Evie doit se rendre dans divers coins du globe pour capturer des Paranormaux. Son rôle n'est absolument pas de les tuer ( Evie aimerait qu'on le précise ), mais de les protéger. Enfermés à l'IPCA, ils peuvent trouver un travail et vivre avec des personnes de leur espèce.
L'agence est également aidée par des fées. Ces êtres sont très importants car ils peuvent voyager très rapidement et mener n'importe qui à n'importe quel endroit. D'ailleurs, Evie ne les aime pas trop... Enfin c'est essentiellement à cause du fait que son ex petit-ami, Reth, en soit une. En plus de cela, il est plutôt du genre collant.
Ne trouvez-vous pas qu'en lisant ça, on dirait que l'histoire est légère et frivole ? Au départ, cette impression se révèle très juste ! Evie est l'héroïne que j'attendais depuis longtemps ! Qu'est-ce qu'elle est drôle... Toujours la bonne phrase au moment propice ! Il y a eu des fois où j'avais de vrais éclats de rire ! Elle est excellente et possède un humour réellement décapant ! Je l'adore !
Mais très vite, cette atmosphère détendue va vite devenir beaucoup plus... Étrange. En effet, Evie va se mettre à faire d'étranges rêves, tous portant sur une mystérieuse et inquiétante prophétie promettant la mort de tous les Paranormaux. Le pire, c'est qu'elle semble lui être envoyée par... des fées. Evie aurait bien aimée pouvoir comprendre le danger qui lui semblait provenir de ce présage, mais un second élément va tout faire basculer : Lend.
Lend est un Paranormal, mais très rare. Il possède le pouvoir de se transformer à sa guise en la personne qu'il souhaite. Evie, ne faisant que son travail, va donc se battre et l'emprisonner dans une cellule, le temps qu'elle et l'Agence puisse comprendre la nature de son arrivée. Car le fait qu'il soit là n'est pas anodin, c'est lui qui l'a voulu. Il semblerai que l'IPCA est de nombreuses réponses à ses questions. Des réponses qu'Evie aurait préférée ne jamais connaître...
D'ailleurs, ce sont elles qui vont les rapprocher, elle et Lend. Un étrange lien va lentement se tisser entre eux. Mais Evie va très vite être déboussolée... Peut-elle aimer un être qu'elle est censée enfermer ? Et pourquoi Reth, son ex, semble-t-il toujours apparaître au moment où elle le veut le moins ? Mais Lend est si doux et si gentil qu'elle ne peut pas s'empêcher de s'attacher à lui. C'est là que le livre m'a touché, je dois dire. Evie a toujours été affreusement seule. Elle a vécu cette solitude avec beaucoup de peine et de souffrance. Son rêve ? Avoir une vie normale, aller au lycée, rencontrer des adolescents, aimer... Et être aimée. C'est certainement pour cela que j'aime autant Evie; sous sa carapace de jeune femme drôle et amusante se cache un cœur immense et une sensibilité vraiment émouvante.
Mais pas le temps de souffler, une autre chose vient bouleverser à nouveau la vie d'Evie : des Paranormaux meurent sans cesse, de plus en plus rapidement, un peu partout. La cause de ces décès ? Inexpliquée. Pour Evie, il est grand temps de passer au chose sérieuse. Entre son coup de foudre avec Lend, Reth qui la poursuit, ces morts suspectes et cette incompréhensible prophétie, rien ne va plus !
Vous voyez, on ne s'ennuie jamais ! Ce livre se lit d'une traite ! Le style est fluide, touchant, prenant et saisissant. Evie est vraiment le type de personnage que j'apprécie par-dessus tout. Sa détermination sans faille a su me conquérir, ses remises en question me toucher et ses sentiments me convaincre que cette histoire est exceptionnelle. En plus, cet univers peuplé d'être paranormaux et de secrets est juste génial. On se prend au jeu dès le début ! Ce roman est un vrai "pageturner". Il est bourré de suspense, est excitant et nous permet de plonger au cœur, vraiment, d'un monde unique.
Nous sommes ancrés dans l'histoire de la première à la dernière page, c'est simple. En plus, l'évolution de l'intrigue est parfaite ! Entre instants magiques, doux, passionnants, inquiétants et à couper le souffle, tout est parfaitement dosé ! L'humour ne nous quitte jamais, tout comme cette oppression que l'on ressent en lisant le livre ! Paranormalcy est, comme vous l'aurez compris je pense, un roman qui prend aux tripes. Une très très bonne lecture qui fait du bien et qui nous permet de vraiment nous évader et ça, ce n'est pas négligeable !

par Jordan
Jade Jade
Olivia Rigal   
Je suis déçue ... je suis quelqu'un d'hyper sensible et qui adore le côté romance. Je n'ai rien ressenti du début à la fin. Et puis la traduction du livre était HORRIBLE ... sachant qu'il est dit au début "traduit de l'anglais au français par l'auteur," je me pose des questions.

Pourtant en elle même l'histoire est mignonne, simplette, tout ce que j'aime le soir. Et pourtant ... je n'ai reçu aucune émotion de ma lecture.

par Guahop
Le Secret des damnés, Tome 1 : Possession Le Secret des damnés, Tome 1 : Possession
Audrey Burggraf   
Quel bonheur, bon ok c’est un grand mot, mais j’ai bien aimé ce livre, ce n’est pas un coup cœur, mais l’histoire vaut le détour, sans être dans l’univers d’ange ou de démon ou autre, on se retrouve dans l’univers paranormal, Cristalle (et oui très orignal le prénom) âgée de 19 ans quand on fait sa rencontre voit sa vie basculé en une soirée, après avoir fait la fête et couché avec un mec dont elle n’a pris aucune plaisir se voit attaqué puis « enlevé » disant qu’elle devait aller rejoindre son père dont elle n’a jamais connu qui n’est d’autre le « Tout Puissant » (vilain jeu de mot) donc comme j’ai dit pas d’ange ni de démon pourtant on dirait bien qu’il est une histoire de force du bien et force du mal, mais j’y arrive.

Elle fait la rencontre de son père, belle retrouvaille, mais Cristalle ne peut accepter quelque chose dont elle ne croit pas n’est-ce pas ? Et bien nous voilà trois ans plus tard avec une Cristalle qui est devenue une Damnés, elle a maintenant 22 ans, elle prend petit à petit possession de ses pouvoirs dont elle n’a aucune envie sûr qu’elle ne veut pas être la prochaine Toute Puissante, on aurait pu la prendre pour égoïste, mais ce voir projeté dans un monde dont on ne connait rien et du jour au lendemain il y a de quoi se lamenté sur son propre sort.

Rentre en jeu le héros du livre le très très très vilain Prince des Enfers, Dimitri (et oui encore un *gros soupire*) il veut la tuer pour avoir le trône, mais je me demande bien à quoi cela change, il a son royaume bien que ça soit plutôt des rebelles qu’autre chose, il a déjà des sujets, mais bref passons, et bien il fera des apparitions très flagrant pour essaie de tuer Cristalle, dans tout cela la jeune fille est « amoureuse » d’un de « ses » chevaliers mais celui-ci la voit comme une amie ou une sœur, au début j’ai eu des doutes, mais en lisant plus loin on découvre pourquoi il semblait si indifférent passons, la pauvre, elle se sent délaissé quand elle essaie de parler de son mal être elle trouve une seule personne pour lui tendre son épaule et oui vous avez deviné Dimitri celui qui veut sa mort, mais si on s’y penche bien, il n’a pas l’air être si mauvais (bon ok a dépend dans quel point de vue).

Petit à petit, ils se voient sans chercher à ce tuer, ils jouent à la dominance celui qui a plus de pouvoir et pourtant aucun ne porte de coup fatale et bien quand le père de Cristalle tombe malade que celle-ci découvre que celui dont elle aime, aime une autre, elle va faire une petite crise chez le beau Dimitri dont elle prenait l’habitude d’aller chez lui quand cela la chantait, elle se retrouve cloué au sol et je vous passe cette partie, voilà comment débute leur amour interdit (encore) bien sûr, Clarisse essaie partout les moyens de sortir la tête de l’eau, mais rien n’à faire, elle l’a dans la peau et pour se sermonné, elle dit que ce n’est que physique, de son côté Dimitri dont le cœur était un vrai tombeau froid se voit submergé de sentiment, (oh il ne connaissait pas ce mot lol) se voit navigué en eau trouble et fini ou non par y cédé.

Cristalle et Dimitri sont découvert par une des chevalières, bien qu’irrationnel je dirais la réaction, mais bon cela fait levé le voile d’une autre que je soupçonnais d’être un serpent, je ne sais pas quelque chose m’avait toujours chiffonné chez elle, bref elle doit les quitté et elle se réfugie encore chez Dimitri, qui disait que le mal ne pouvait pas aimer ? Et bien dans tout cela, bien qu’il est un cœur ou non en pierre, il dit qu’elle est à lui et qu’il la protégerait la fin nous montre qu’il a tenu parole, mais ce n’est que le début bien entendu, ils sont en cavale que va-t-il arrivé dans la suite ?


par Sexy'Lo
Paranormalité, Tome 2 : Surnaturellement Paranormalité, Tome 2 : Surnaturellement
Kiersten White   
J'avoue avoir beaucoup de mal à lire Supernaturally avec lequel j'ai, comparé à Paranormalcy, beaucoup plus de mal à me laisser porter par l'histoire. L'absence (ou plutot, sa présence périodique) de Lend enlève à l'histoire son cachet, et Evie me tape sur le système avec ses mensonges et ses histoires de "rose". Bleep quoi, elle a 17 ans. Mais l'humour est toujours là, et je ris encore face à certains passages. Bref, je progresse lentement, mais avec malheureusement peu de plaisir ...
Je reste mitigée.
Alpha & Omega, Tome 1 : Le Cri du Loup Alpha & Omega, Tome 1 : Le Cri du Loup
Patricia Briggs   
Pour tous les inconditionnels de Mercy Thompson, allez-y, faites vous plaisir.
Premier tome sur la meute du Marrok et plus précisément sur son fils Charles et sa nouvelle compagne Anna. J'ai dévoré ce livre en une journée. L'écriture est aussi limpide que Mercy Thompson, la plupart des personnages sont déjà connus de nous et Bram nous paraît plus humain. Quant à Charles c'est une véritable découverte.
Anna de son côté, eh bien on s'y attache presque aussi vite que Mercy. A DECOUVRIR

par ccmars
Le prince des loups Le prince des loups
James Hawk   
Le style d'écriture n'était vraiment pas plaisant, l'histoire n'était pas intéressante bien qu'il s'agisse d'une nouvelle se lisant rapidement, on aurait pu espérer mieux, et pour finir, les personnages ne sont pas plus folichons que ça. L'intrigue coulait de source et l'évidence criait aux yeux.
Une histoire que j'oublierai assez vite.