Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Chataya : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
La Passe-miroir, Livre 4 : La Tempête des échos La Passe-miroir, Livre 4 : La Tempête des échos
Christelle Dabos   
Les effondrements se multiplient, de plus en plus impressionnants : Babel, le Pôle, Anima… aucune arche n’est épargnée. Pour éviter l’anéantissement total il faut trouver le responsable. Trouver l’Autre. Mais comment faire sans même savoir à quoi il ressemble ?
Plus unis que jamais, Ophélie et Thorn s’engagent sur des chemins inconnus où les échos du passé et du présent les mèneront vers la clef de toutes les énigmes.

Au sommet de son art, Christelle Dabos signe le final éblouissant d’une saga devenue un phénomène et une référence de la littérature fantastique.
« L'intelligence psychologique, la finesse du trait, l'humour discret du regard : c'est tout le charme de ces épais volumes. » Télérama
La Communauté du Sud, Tome 4 : Les Sorcières de Shreveport La Communauté du Sud, Tome 4 : Les Sorcières de Shreveport
Charlaine Harris   
Mon préféré, mon coup de cœur...Enfin, nous avons Sookie et Eric ensemble. Hummm!!!Que dire d'autre...Juste que j'ai envie de le relire pour le plaisirs, encore et encore...

par Elena62
Chasseuse de la nuit, Tome 2 : Un pied dans la tombe Chasseuse de la nuit, Tome 2 : Un pied dans la tombe
Jeaniene Frost   
cette série fait partie de mes préfères
après avoir lu le tome 1 mainte et mainte fois j'ai dévorée le tome 2
j'adore la relation entre Cat et Bones et quelle répartie ils ont.
vivement la suite

par natha
L'Épouvanteur, Tome 16 : L'Héritage de l'Épouvanteur L'Épouvanteur, Tome 16 : L'Héritage de l'Épouvanteur
Joseph Delaney   
Alors j'ai plusieurs choses à dire sur ce tome : déjà, merci pour cette fin, il était temps !
En effet, rare sont les sagas qui durent 16 tomes sans avoir un essoufflement au niveau de l'histoire, et j'ai trouvé que c'était ce qui se passait avec les derniers tomes.
Néanmoins, on finit ce livre avec un petit pincement au cœur car on ne lira plus de nouvelles aventures de Tom avec qui j'ai grandi !
D'après les quelques commentaires que j'ai pu lire, je ne suis pas la seule à avoir un goût de précipitation dans la bouche. Les actions se sont enchaînées, à un rythme qui n'a pas faiblit mais je trouve que certaines méritaient plus de profondeur. C'est dommage.
Le gros point noir selon moi, c'est le personnage de Jenny. [spoiler]Elle manquait de développement dans les derniers livres, et n'a eu un rôle que secondaire. Alors, créer ce personnage pour au final la faire tuer... je m'interroge sur sa réelle utilité. [/spoiler]

En tout cas, j'ai beaucoup aimé cet univers !

par cachu50
Le Secret de Crickley Hall Le Secret de Crickley Hall
James Herbert   
Il n'y a pas à dire, James Herbert est le maître du roman d'horreur. C'est bien la première fois, qu'un roman basé sur une maison hantée, me tient autant en haleine et me fasse autant frissonner.
Frissonner, je devrais plutôt dire m'est autant effrayé !
C'est là que je me suis rendue compte, que mon idée de lire ce roman en pleine nuit, n'était pas forcément l'idée du siècle.

Mais même si je reconnais le talent de cet auteur, je ne peux pas dire que ce soit un coup de coeur.
Plusieurs choses m'ont dérangé au cours de ma lecture.
La première étant les descriptions interminables tout au long de l'intrigue. Je comprends bien que l'auteur doive décrire Crikley hall en détail pour que le côté effrayant ressorte, là pas de souci mais TOUT, absolument tout est décrit en long et en large. Comme la fois où la famille va dans une épicerie. Il ne faut pas moins de 10 pages pour décrire ce que contient l'épicerie et les étagères de celle-ci. Long, trop long. J'avoue avoir sauté des paragraphes inutiles.
L'auteur aurait pu raccourcir ce gros pavé, d'au moins 200 pages.

Les personnages quant à eux, ne sont pas très intéressants. Eve est terriblement égoïste et son mari Gabe, lui est plutôt en retrait par rapport à l'histoire. Disons que je me suis plus inquiétée pour Chester, le chien, que pour la famille en elle-même.

Pour ce qui est de l'intrigue, je l'ai trouvé originale et crédible mais certaines scènes m'ont choqué par leur cruauté et leur violence. Peut-être suis-je trop sensible mais je n'ai pas aimé le côté noir et malsain de l'histoire.

En résumé, je dirai que l'histoire faut le coup d'être lu pour son côté effrayant, très travaillé mais qu'il ne faut pas non plus s'attendre à lire un roman extraordinaire.

par Avalon
Le château de Hurle Le château de Hurle
Diana Wynne Jones   
Comme je viens de le lire, je signale à ceux que cela intéresse que ce livre merveilleux à une suite. La suite se nomme le Château des Nuages, et elle est très étonnante.
Il paraît qu'il y a aussi un "tome 3", qui n'est sorti qu'en anglais : House of Many Ways. Je crois que je vais essayer de le lire en anglais.

Donc, voilà ! Je voulais prévenir ceux qui ont aimé le Château de Hurle, qu'il y a une suite, car elle est vraiment génial !

par Kato
La Communauté du Sud, Tome 5 : La Morsure de la panthère La Communauté du Sud, Tome 5 : La Morsure de la panthère
Charlaine Harris   
Un cinquième tome fort en rebondissements : d'abord le changement de nature de Jason, ensuite l'élection du nouvel Alpha -où l'attitude de Lèn, bien que compréhensible jusqu'à un certain point, dépasse franchement les limites ensuite- et bien sûr Eric qui est... tout simplement lui-même, en fait. [spoiler]J'ai adoré le passage où Sookie lui avoue qu'il était "adorable quand il ne savait plus qui il était" et que "c'était plutôt sympa de l'avoir à la maison." Sa réaction est à mourir de rire ! Surtout quand elle lui dit qu'elle le préférait en amnésique ! Son ego en prend un coup, pour une fois ! (p.222-223 dans l'édition J'ai Lu) Il y a aussi l'apparition de Quinn, arbitre lors des élections, qui reviendra dans le tome 6...[/spoiler]

par Selenna
La chambre de lactation La chambre de lactation
Frederic Soulier   
Ne vous attendez pas à lire un thriller tout gentil ! Non !

Avec la chambre de lactation, l’auteur nous entraine dans ce qu’il y a de plus sordide chez l’être humain… Enfin chez la femme… Eh bien, oui ! Pour une fois que c’est une femme qui se trouve au cœur de l’intrigue, enfin surtout au cœur d’un thriller-horrifique et que c’est la femme qui est le monstre… C’est assez original, déstabilisant, pour le souligner !

En même temps, quand deux p’tits cons décident de cambrioler une brave dame… Ils ne méritent que ça… Même si au départ c’est exactement la réflexion qu’on se fait, on va vite déchanter… Et même parfois, on va les plaindre… Juste un peu…

On est dans un huis clos où certaines scènes sont à la limite du tolérable, mais d’autres m’ont faites rires ! Je dois avoir un côté sadique quelque part…

Un huis clos où l’horreur est poussée à son paroxysme. Des descriptions ignobles, dégoutantes, parfois à vomir, mais je me suis laissée emportée par cette plume visuelle, ciselée d’une rare qualité littéraire ! Oui ce n’est pas parce que l’auteur livre un thriller-horrifique qu’il tombe dans un langage facile. C’est de la littérature ma bonne dame ! Une plume d’une qualité irréprochable, parsemée de mots familiers, utilisés par nos deux p’tits cons…Mais une plume recherchée avec un langage soutenu.

Une personne peut en cacher une autre… Et c’est bien ce que l’auteur met en exergue… Avec un postulat de départ assez classique, il va balayer les travers de l’être humain et le lecteur devient un spectateur qui va aussi bien se réjouir, que s’offusquer… J’ai adoré cette folie qui monte crescendo, sans temps morts où l’auteur adapte le rythme de sa plume au rythme de cette violence.

Bien sûr c’est crasseux, immonde, mais on est pas dans le monde des bisounours… La réalité est sous-jacente et c’est tout l’art de la plume de l’auteur de rendre palpable cette réalité qui se cache sous les plus beaux atours… La bête qui sommeille en chacun de nous, mais que certaines personnes laissent s’exprimer…

Dès le départ, vous êtes prévenus : « Cette novella est destinée à un public très averti et à des adultes consentants »… Donc, n’y allez pas si votre cœur n’est pas bien accroché, car l’auteur va vous remuer les tripes dans tous les sens du terme. On est au bord de l’abject et toutes les horreurs sont concentrées en ces quelques pages.

Il y a un peu de « Misery » dans ce livre, mais en beaucoup plus glauque, avec des scènes crues où tous les travers de l’être humain semblent s’être déversés.

C’est pervers à souhait, parsemé d’une rare violence, avec un zeste de gore. Le tout vous filera des envies de vomir ou parfois des envies de meurtres, mais surtout une envie de connaître le fin mot de cette histoire. Préparez votre sceau à vomi… Ou alors ne mangez rien, ni avant, ni après… Préparez-vous à sauter dans le vide, dans une lente descente aux enfers.

Enfin et surtout, préparez-vous à détester ce livre que vous allez adorer.

J’ai tour à tour détesté, adoré ! J’ai adoré détesté… J’ai vécu un moment de pur bonheur dans l’horreur la plus totale, dans ce qu’il y a de plus abject. Et j’ai même parfois trouvé les situations cocasses pour en rire avant de me retrouver au bord de la nausée.

C’est tout l’art de l’auteur, il sait aussi bien malmener ses personnages que ses lecteurs, qu’il ne ménage pas et qui contrairement aux protagonistes, en redemandent…

C’est crade, c’est moche, mais tellement jouissif qu’on en veut encore ….
Vampire Knight, Tome 4 Vampire Knight, Tome 4
Matsuri Hino   
On devient vite vite accro!!

par takiko
Terre, Air, Feu et Eau : Techniques de magie naturelle Terre, Air, Feu et Eau : Techniques de magie naturelle
Scott Cunningham   
Ce guide classique et très populaire vous propose plus de soixante-quinze sorts, rites et rituels que vous pourrez effectuer en vous servant des merveilleux pouvoirs du monde naturel.
« … un trésor de magie pratique, tant pour les novices que pour les pratiquants plus expérimentés… des sorts bien construit qui font appel à l’alchimie des possibilités… »
Une feuille de chêne… une fleur sauvage… de l’eau d’un courant bouillonnant… de la terre ramassée dans une grotte sombre et froide : ce sont les outils millénaires de la magie naturelle. Nés de la terre, chargés d’un pouvoir intrinsèque, ils n’attendent que votre intention et votre toucher pour faire naître leurs qualités magiques. Les quatre éléments sont de puissants outils magiques. Avec leurs énergies, nous pouvons nous transformer, et transformer notre vie et notre monde.

par Auralice