Livres
546 636
Membres
583 000

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de chatonlivresque : Ma PAL(pile à lire)

Plus belle la vie : La tentation de Wendy Plus belle la vie : La tentation de Wendy
Camille Saint-Just   
Première chose qui frappe en découvrant ce récit, est la qualité de celui-ci justement. J'ai de suite accroché au style d'écriture de l'auteur. Tout simplement car c'est très bien écrit. Fluide, aérien, avec des points de vues alternés (un chapitre nous sommes dans la tête de Camille, le suivant celle de Wendy).

Après, sans qu'il y ait des rebondissements incroyables, cette histoire est hyper addictive (un peu comme la série, je pense - du moins c'est ce que j'ai cru comprendre). Il se passe toujours quelque chose qui nous tient en haleine ou aiguise notre curiosité. J'ai lu - dévoré - ce roman en quelques heures, sans pouvoir le lâcher avant la fin.

Concernant les personnages, encore une fois, je suis charmée. Non qu'ils soient parfaits, au contraire.
D'un côté, nous avons le bobo-connard-égocentrique qui a beaucoup de mal à garder sa queue dans son pantalon. Le genre de personnage qu'on adore détester puis qu'on fini, de façon inexpliquée, par prendre en sympathie.
Et de l'autre côté, nous avons la petite esthéticienne, un brin racaille, qui ne brille pas par son intelligence ou sa culture, mais qui sait nous séduire par son naturel, sa fraîcheur et sa simplicité.
Suivre l'histoire de ces deux héros à forte personnalité, est un régal. Ils ont tous deux beaucoup de cachet, et leurs défauts les rendent non seulement plus crédibles, mais aussi plus proches de nous d'une certaine manière. Je ne me suis pas ennuyée une seconde avec eux et j'en redemande.

Quant à la fin... elle est... surprenante ! Il n'y a pas d'autre mot. Alors maintenant, forcément, j'aimerais beaucoup une suite ;)

En bref ? Ne passez pas à côté de ce roman !

chronique complète sur : http://lesreinesdelanuit.blogspot.com/2015/07/plus-belle-la-vie-la-tentation-de-wendy.html

par toutoun
Ma Pire Ennemie Ma Pire Ennemie
Tara Jones   
UNE NEW ROMANCE QUI SORT CLAIREMENT DE L’ORDINAIRE…
Tara Jones a fait fort avec sa toute nouvelle romance. [Ma pire ennemie] sort clairement de l’ordinaire, cette histoire percutante aborde des thèmes inédits, l’autrice a su me captiver et m’émouvoir, me faire réfléchir et remettre en question toutes mes certitudes.

Cette new romance nous propose une expérience de lecture très intense, on ne peut que se prendre d’affection pour tous les personnages, et même si l’ensemble est assez prévisible, cela n’enlève rien à l’excellence de l’histoire.

DES PERSONNAGES SINGULIERS ET ATTACHANTS.
Joanna n’est pas née dans le bon foyer, fille d’une tueuse en série, elle subit la haine et le jugement du monde extérieur. Pour continuer de vivre sa vie, Joanna va dissimuler son identité et prendre un job de serveuse dans un bar branché de la Nouvelle Orléans. Sa rencontre avec Scott, son patron, va bouleverser toute son existence. Comment apprivoiser cet homme brisé par la vie ? Entre eux, l’alchimie est indéniable, étrange et réconfortante. Se pourrait-il que Scott soit sa rédemption ? Son chemin vers le bonheur ?

Joanna est une héroïne très touchante, son parcours m’a brisé le cœur, et je n’ai eu de cesse d’avoir envie de la voir heureuse. Joanna va faire des choix difficiles, elle se plaît à croire que Scott saura lui apporter l’amour qu’elle mérité, l’amour qu’elle n’a jamais reçu de la part de sa mère. Joanna peut compter sur l’amour indéfectible de Cooper, son meilleur ami. Mais avec Scott, elle voit un avenir heureux. Mais qu’en est-il quand une relation commence sur des mensonges ? J’ai aimé Joanna pour sa générosité, pour son tempérament calme et sa gentillesse. Je n’ai pas forcément adhéré à toutes ses décisions, je reviendrai là-dessus un peu après en vous parlant de l’intrigue.

Scott est un héros qu’il faut apprivoiser. Un drame a bouleversé son monde, il est perdu, à la dérive, tout simplement. Joanna devient comme un phare dans son obscurité. Elle est la seule à être capable d’apaiser ses tourments. Scott est un personnage intéressant qui m’a captivé du début à la fin. Il est passionné, il a un caractère assez affirmé, mais sa sensibilité le rend très touchant.

Cooper est adorable, son amitié fusionnelle avec Joanna est intéressante, elle pousse le lecteur à s’interroger sur leur passif à tous les deux. Les autres personnages secondaires ont une place de choix dans l’histoire, cela m’a plu qu’ils prennent part à l’intrigue et que leurs rôles soient si déterminants dans le dénouement de l’histoire.

UNE INTRIGUE PRÉVISIBLE MAIS EFFICACE !
Si l’intrigue est prévisible, elle n’en reste pas moins efficace. Tara Jones nous offre une trame assez classique en ce qui concerne la romance et les révélations mais elle contrebalance très bien en abordant des thèmes percutants. Elle a choisi de parler du racisme ambiant, des répercussions sur la vie des personnes qui subissent sans cesse le jugement des autres. J’ai trouvé cela très intelligent car cela s’insère parfaitement dans l’histoire de notre héroïne. Joanna est métisse et elle a eu trop souvent affaire à des racistes, des gens méprisants qui l’ont traité différemment à cause de sa couleur de peau.

L’originalité réside aussi dans le fait que la mère de notre héroïne soit une tueuse en série. Cela engendre une foule de questions chez le lecteur, on se sent aux prises avec nos émotions. J’ai trouvé cet élément vraiment captivant, c’est du jamais vu/jamais lu en romance, et cela apporte un vent de fraîcheur dans le genre.

En ce qui concerne le rythme de l’histoire, j’ai trouvé l’ensemble très addictif, mais j’ai ressenti quelques longueurs à la moitié du roman, l’histoire tourne en rond pendant plusieurs chapitres, et ce, à cause des décisions de notre héroïne. Alors, c’est ce qui me fait passer à côté du coup de cœur, ce n’est qu’un petit détail, mais j’ai ressenti ce côté cyclique, un enchaînement de mêmes situations, de mêmes hésitations de la part de Joanna, et même si c’est clairement logique, j’aurai aimé qu’il n’y ait pas ce petit flottement dans l’intrigue.

UNE HISTOIRE D’AMOUR INTENSE ET ADDICTIVE…
Rien à dire sur la romance, elle est parfaite, unique, originale et intense. Tara Jones a un talent inné pour l’écrire des scènes érotiques. J’ai trouvé son style envoûtant et grisant. Les émotions déferlent et emportent tout sur leur passage.

L’histoire d’amour est sensationnelle, j’ai particulièrement aimé toutes les émotions que l’autrice a su me faire ressentir. C’était singulier, et ce, grâce à sa plume !

Joanna et Scott dégagent une aura apaisante. Ils se font du bien, ils s’aiment d’un amour sans limite. Et j’ai été conquise par la complexité de leur relation.

EN BREF :
[Ma pire ennemie] est une romance originale, addictive et qui m’a totalement convaincue. Tara Jones nous offre un récit singulier, elle aborde des thématiques percutantes qui toucheront le lecteur de diverses façons. Cette romance marquante saura émouvoir et divertir tous les romantiques dans l’âme. L’autrice nous démontre une fois de plus qu’elle sait se démarquer en mettant en lumière des inégalités bien trop présentes dans notre société actuelle. C’est donc une belle romance, une belle leçon de vie et de savoir vivre. Les messages sont transmis de la meilleure façon qui soit. N’hésitez pas à découvrir cette nouveauté.
Marked Men, tome 6 : Asa Marked Men, tome 6 : Asa
Jay Crownover   

Une histoire sympathique pour clôturer la série.

Enfin presque puisqu'il y a trois spin-off à ma connaissance à propos de ZEb et Sayer, Orlando et Dom et Avett et Quaid dans la série Saints of Denver...

On devrait donc avoir des flashs du devenir de nos 12 personnages de Marked Men...

par LJ51
Black Riders, Tome 2 : Girl Crush Black Riders, Tome 2 : Girl Crush
C. J. Ronnie   
Après avoir lu et apprécié l’univers de bikers dépeint par CJ Ronnie dans le premier volet de sa série « Black Riders », je me suis plongée avec joie dans le second tome des aventures de notre bande de motards. Au programme : toujours plus de virées en moto, de secrets, de danger mais également de liens aussi forts, si ce n’est plus, que les liens familiaux.

Depuis qu’il a été kidnappé, Brandon tente de reprendre le contrôle de sa vie mais cette expérience traumatisante l’a changé et a compromis son début de relation avec Berverly. Pops pour sa part est prêt à tout pour protéger Logan, le petit garçon qu’il a recueilli, même à affronter la nouvelle assistante sociale affiliée à son cas qui ne voit pas d’un très bon œil son mode de vie. Alors que l’avenir des Black Riders est plus menacé que jamais, les bikers et leurs nouveaux amis parviendront-ils à rester soudés pour s’en sortir une nouvelle fois ?

Dans ce nouveau tome, pas de points de vue alternés entre les protagonistes féminins et masculins mais celui des deux personnages masculins principaux. En effet, on suit deux histoires qui se croisent à différents moments : celle de Brandon et celle de Pops. Aussi les deux hommes prennent-ils la parole chacun leur tour.

Si j’ai été contente de retrouver les personnages et l’ambiance si particulière des romans de la série « Black Riders », il m’a cependant manqué quelques petites choses par rapport au premier tome. À commencer par un équilibre entre les deux personnages. Autant me suis-je facilement attachée à l’histoire de Pops, à son grand cœur sous ses airs un peu bourrus et à son rôle de papa biker, autant j’ai eu plus de mal avec Brandon qui se comporte vraiment comme un sale gosse. Et si on l’excuse au début, on se lasse rapidement de ses prises de décisions idiotes.

En vérité, j’ai trouvé le roman un peu trop long. CJ Ronnie nous offre, comme je l’ai dit un peu plus tôt, non pas une histoire mais plusieurs en une : celle de Brandon et de sa relation avec Beverly, celle de Pops et de ses rapports houleux avec l’assistante sociale, celle des Black Riders et de leur lutte contre leurs rivaux de toujours. De quoi nous offrir des rebondissements à gogo et nous tenir en haleine d’un bout à l’autre de l’histoire. Un peu trop parfois. En effet, j’ai eu l’impression arrivée à la fin de l’histoire que certaines pistes avaient été ouvertes mais jamais refermées, comme si l’autrice les avait oubliées en cours de route.

Ce qui m’avait particulièrement plu dans le premier tome est en revanche toujours là : l’ambiance très particulière, parfait mélange de danger et de loyauté indéfectible d’un club de biker. CJ Ronnie nous plonge un peu plus profondément encore dans ce milieu aux codes complexes en ajoutant de nombreuses références à l’histoire des gangs de motards américains à son récit. Malgré tout, certains moments, notamment les dialogues entre Pops et l’assistante sociale, m’ont paru un peu too much et m’ont parfois fait sortir de l’histoire.

Je dois bien admettre que la longueur du livre et l’alternance de points de vue permet au moins une chose : de ne pas voir venir tous les retournements de situation. Si certains d’entre-eux m’ont paru évidents assez rapidement, d’autres en revanche m’ont totalement prise par surprise et m’ont même arrachés quelques larmes. Malgré tout la fin un peu trop rapide de l’histoire après un très long développement m’a un peu déçue et m’a laissée une impression d’inachevé.

Un deuxième tome qui a de nombreux points positifs mais qui pour moi manque un peu de consistance et de cohérence sur la longueur. De plus, nombre de mes questions sont restées sans réponse, notamment concernant certains des personnages secondaires de cette histoire. L’occasion peut être pour CJ Ronnie d’écrire un troisième tome ?
Black Riders, Tome 3 : Tinkerbell Black Riders, Tome 3 : Tinkerbell
C. J. Ronnie   
Suivez-moi sur La Passionnée, sur Facebook: @LaPassionDesLivres

Black Riders, Tinkerbell, saison 3 – C.J. Ronnie

Inédite. Magnifique. Surprenante. Une trilogie que vous devez absolument lire! Vous aimez les bikers possessifs et tendres? Sensuels et sauvages? Laissez-vous tenter!

J’espérais secrètement, au fil de ma lecture des deux premiers tomes, pouvoir lire l’histoire de cet homme mystérieux, sauvage et violent : Splinter. Mais également celle de June, cette « gamine condensée des dix plaies d’Égypte à elle seule. » J’ai adoré cette référence, un peu exagérée, mais tellement vraie concernant notre personnage féminin.

À la suite de la mort de Danny, June est retournée à Austin, sa ville natale. Elle avait cru que retourner aux sources lui permettrait de faire face au décès de l’homme qu’elle a aimé. Toutefois, rien ne se passe comme prévu, surtout depuis qu’elle sent une ombre la suivre. L’a-t-elle imaginé?

« Rares sont les personnes qui ont le cran de me tenir tête, et cette fille aussi légère qu’un poids plume n’a jamais eu peur de le faire. Bien au contraire, j’ai l’impression qu’elle y prend plaisir. J’ai mis un moment à l’admettre, mais j’adore quand elle ose me défier. »

Lorsque Splinter vient emménager chez elle afin de la protéger, c’est la guerre. Elle fera tout afin de le faire partir de chez elle. Malgré l’endurance de Splinter, elle le rendra totalement fou… et avec raison. Entre les paillettes, la musique à fond, les… punaises et il ne faut surtout pas oublier le bordel de June, Splinter ne saura pas où donner de la tête. Mais comment résister à cette June, si énergique, si tendre et si magnifique? Il ne pourra tout simplement pas résister, malgré ses multitudes combats, il fera face à un adversaire à sa taille.

« J’en suis au moment où je ne veux plus résister. June, quand je t’ai dit que toi et moi, on était ensemble, j’étais plus que sérieux. J’ai failli te perdre à trois reprises, je n’envisage pas d’ajouter une quatrième fois à la liste. L’autre jour, quand je t’ai dit que s’il t’arrivait quelque chose, je serais incapable de me relever, ce n’était pas des paroles en l’air. Je t’ai dans la peau, Clochette. »

Sincèrement, avec June : ses taquineries, ses blagues, sa guerre, sa façon d’être… Je croyais que Splinter aurait « pété un cable » beaucoup plus rapidement. Mais en un sens, lorsqu’il appelle Pops au moment au June ira trop loin, il est désemparé et tellement humain. Ils sont tout simplement la moitié de l’autre, ils se complètent, se soutiennent et se protègent mutuellement. Ils forment un duo d’enfer et tellement addictif.

C.J. Ronnie a une plume magnifique, CAPTIVANTE et passionnante. Elle nous entraîne littéralement dans son univers de bikers possessifs, puissants, téméraires et sauvages. Ses deux personnages au caractère explosif nous comblent de toutes sortes d’émotions, surtout avec les thèmes abordés dans ce roman. Wow!

Une touche d’humour, de tendresse, de violence, d’action et de sensualité, un parfait mélange afin d’en faire une série fabuleuse. CE roman est un véritable coup de cœur et, selon moi, le MEILLEUR des trois. 14/10

Merci énormément pour ce service presse!

Résumé :
Les Black Riders ont combattu les Hell’s Eagles et ont réussi à éviter la destruction leur club. Maintenant que Pop’s a cédé les rênes à Jace, il est temps de montrer à tous que les motards de L.A. sont plus féroces que jamais.
Le nouveau Prés’ propose à Splinter, le solitaire du groupe, de monter un chapitre à Austin. C’est le moment pour l’ancien Marines de faire le point sur sa vie au sein du club : nomade ou sédentaire ?
Un choix qu’il lui semblait avoir déjà fait, mais c’était sans compter la demande de Pop’s de veiller sur June.
L’ancienne camarade de Hayley et Beverly a quitté Los Angeles depuis quelques mois : elle a du mal à se remettre de la mort de Danny, décédé lors de la rixe avec les Eagles. Ce n’est cependant pas sa seule source d’inquiétude, puisqu’elle a la sensation qu’une ombre rôde dans ses pas.
Avec Splinter en babysitter, la colocation s’annonce électrique. Pourtant, ces deux âmes que tout oppose ont peut-être plus en commun qu’ils ne le pensent.
Elle a tout perdu. Il va tout quitter. Et si l’un se sacrifiait pour l’autre ?
Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites Toutes ces choses qu'on ne s'est pas dites
Marc Levy   
Ce livre est très beau. Beaucoup de rebondissement, donc on s'ennuie pas. Les relations qu'entretiens Julia avec son père, Tomas ou encore Stanley sont très touchante ! J'espere que "Mes amis Mes amours" sera aussi bien, et beau que celui çi ! :)


par Mariine
My Escort Love, Tome 2 My Escort Love, Tome 2
Laura S. Wild   
J’avais eu un TRÈS JOLI COUP DE CŒUR pour le premier tome de « My Escort Love » et bon sang, qu’est-ce que j’étais pressée de découvrir ce que nous réservait Laura S. Wild pour ce deuxième opus. J’étais extrêmement impatiente mais également énormément stressée car je connais le penchant sadique de l’auteure pour ses personnages… alors évidemment, j’avais un peu peur pour mes NOHANCE chéris.
Ce deuxième et dernier tome m’a comblée à 100%, j’ai vraiment A-DO-RÉ retrouver ce petit couple trop mignon et découvrir ainsi leur évolution, car oui, les bébés ont bien grandi depuis que nous les avons quittés à la fin du premier tome, et surtout Constance que j’ai trouvé métamorphosée.
En clair, UN GROS COUP DE CŒUR pour cette romance passionnante et touchante qui vous procurera son lot d’émotions.
[...]
Mon avis complet ici:
https://readinglovetime.com/2017/07/05/my-escort-love-tome-2-%e2%8b%86-laura-s-wild/
Les Anges, Tome 2 : Affronter Les Anges, Tome 2 : Affronter
Tina Ayme   
Après ma découverte du premier tome des Anges, j'étais vraiment enthousiaste à l'idée de lire la suite de cette série qui s'annonçait prometteuse. A peine arriver, je me suis donc jetée dessus pour pouvoir enfin savoir la suite. Une chose est certaine, Tina Ayme sait tenir en haleine son lecteur. Pas une seule fois je n'ai décroché de ma lecture et la fin est à s'en décrocher la mâchoire. Amis lecteurs vous êtes prévenus, l'attente pour la suite va nous achever.

Entre nos deux personnages, Mia et Zac, la guerre est déclarée depuis leur rencontre. Pourtant, avec la fin du premier tome, Oublier, on sent que les choses évoluent vraiment du côté de Zac. Il commence à changer son point de vue la concernant. Mais rien n'est encore gagné.

Dans le premier tome, ce que j'aimais le plus c'était l'affirmation de Mia. Elle ne manquait pas de piquant et ne se laissait pas marcher sur les pieds. Dans ce second tome, les choses sont un peu différentes. On commence à voir ses faiblesses et surtout sa carapace comment à se briser. On entrevoit Amy et non plus uniquement Mia.

Entre Mia et Zac c'est un peu le jeu du chat et de la souris. Ils soufflent un peu le chaud et le froid. Clairement, ils ne savent pas ce qu'ils veulent et pire encore, aucun des deux n'a confiance en l'autre. Ce qui au final, continue de nous donner quelques scènes bien drôles mais aussi ultra frustrantes.

Pendant une bonne partie des Anges, tome 2, j'ai vraiment découvert une autre facette de Zac. On aperçoit un peu ce qu'il cache à tous depuis toujours. Un trait de caractère intéressant et vraiment agréable. Je dois avouer que dans ses phases calmes et de tendresse, je fondais aisément.

Mais très vite, les choses vont évoluer et quelques passages m'ont un peu fait grincer des dents. Pour ne pas spoiler je ne pourrais pas dire dans ma chronique quoi exactement, mais sachez que le comportement de nos personnages n'a pas fini de nous faire l'effet de vraies girouettes. La relation entre eux évolue enfin, mais j'ai été assez déçue par certaines réactions. Fort heureusement, ce ne sont que quelques passages.

Ce second tome se concentre notamment sur le passé de Mia. Un passé tumultueux dont on a grappillé quelques éléments au fil des chapitres. Le mystère touche à sa fin quant à ce qu'il s'est produit et nous montre une fois de plus le courage et la force de Mia. Ces chapitres dans le passé m'ont vraiment touché et émue. Je dois dire que finalement, ce sont les chapitres que j'ai "préféré" dans ce second tome puisque les émotions sont là et j'ai trouvé que l'auteure arrivait parfaitement à nous faire ressentir la souffrance et la détresse dans laquelle se trouve Mia.

Quant à la fin, eh bien comme je vous le disais au début de ma chronique, l'auteure ne nous épargne pas. Les choses sont laissées en plan avec un cliffhanger vraiment insoutenable. Je n'ai qu'une envie, avoir la suite et découvrir ce que cache encore Les anges.

J'ai quelques frayeurs quant à la possibilité d'un ou plusieurs triangle amoureux pour la suite et j'espère que ça ne sera pas le cas car l'histoire n'en a absolument pas besoin. Quoiqu'il en soit, j'attends de pieds fermes Les anges, tome 3.

En conclusion, une très bonne suite, un style toujours aussi addictif. Des personnages qui se dévoilent enfin et de nombreuses révélations.

http://www.my-bo0ks.com/2018/04/les-anges-tome-2-affronter-tina-ayme.html

par Carole94P
Les Anges, Tome 3 : Guérir Les Anges, Tome 3 : Guérir
Tina Ayme   
Vraiment une super série. Les personnages sont justes parfaits, émouvants,...comme je les aime.
Leur histoire est triste et belle à la fois et l'écriture est tellement parfaite qu'elle est touchante et criante de vérité.
Pour les amateurs de ce style de lecture, je le recommande.
Les Anges, Tome 4 : Renaître Les Anges, Tome 4 : Renaître
Tina Ayme   
Juste sublime, c'était une lecture facile et l'histoire...waouh !! C'est dingue comme les malentendus peuvent faire basculer une histoire dans un sens ou dans l'autre. Une fin comme je les aime, franchement, à lire...

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode