Livres
547 854
Membres
585 312

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de chatonlivresque : Liste d'argent

Sugar Bowl, Tome 1 : Sugar Daddy Sugar Bowl, Tome 1 : Sugar Daddy
Sawyer Bennett   
Ma Chronique : https://labooktillaise.wordpress.com/2019/02/13/sugar-daddy/

Je remercie les éditions HUGO ROMAN pour l’envoie de ce livre

Woah… Je me suis prise une claque. Une claque énorme et je peux vous dire que jai énormément apprécié ce livre malgré le sujet très difficile. Étant partenaire avec Hugo roman,je dois vous avouer que ce livre ne faisait pas partie de ma sélection au début mais je me suis laissé tenter et je ne regrette du tout pas !

Je préviens à l’avance, comme vous le voyez au résumé, ce livre traite de sujet tel que : le viol et la vengeance et c’est dur à lire parfois parce que l’auteur à une plume qui nous fait vraiment ressentir ce que le personnage vis tout en étant quand même douce pour pas énormément choqué.

Dès les premières pages, nous sommes plongés au coeur du passé de Sela. Le fameux jour et c’est dur… c’est dur parce que nous sommes face à une jeune fille qui vis à travers des flashs ce qu’il se passe au moment. Elle est inconsciente, perdu, pâteuse mais on ne perd rien de l’échange avec ses violeurs. Ils sont, IL EST tout simplement horrible. C’était incroyable de voir une telle méchanceté venant d’un être humain qui savait TRÈS BIEN ce qu’il faisait (d’ailleurs à la fin de ma chronique, je dirais quelques mots à ce sujet)

Des années plus tard, Sela ne vis pas… elle survit. Elle se remet constamment en doute, pense quelle a mérité tout ça dune certaine façon et à une façon de voir la vie qui m’a mis les larmes aux yeux. Sela est tout simplement détruite. Un jour, tandis qu’elle regardait la télé, le choc ! Elle se souvient… comment aurais telle pu oublier CE visage, CE tatouage, CETTE voix. C’EST LUI. Ce monstre. Ce monstre qui a réussi dans la vie. Ce monstre en liberté qui continue sûrement de pourrir tous ce qu’il touche. Ce monstre qui ne se souvient sûrement même pas qu’il a détruit sa vie ou qui s’en fou. Ce monstre là.

Et soudain… C’est la chute. le chaos. Le black out. Sela est perdu. ramené d’un coup en arrière. C’est comme si c’était la fin, elle est redevenu l’ado terrifié et a bout. C’est la crise, mais…. derrière tout ça, un nouveau sentiment refait surface, un sentiment beaucoup plus fort que sa peur. Un sentiment alimenté par sa haine. LA VENGEANCE.

Quelques mois plus tard Sela est d’attaque, elle a mis sa vie en règle et elle est prête à se venger. Elle est prête à mettre la vie de cet homme en feu et en sang. A ne faire plus qu’un avec la vengeance. Elle la veut. Elle la désire. C’est sa nouvelle meilleure amie. Mais… MAIS…. Ça, c’était avant de rencontrer Beck. C’était avant Sela tombe dans son lit , sous son charme et qu’elle découvre le plaisir… pour la première fois.

Voyez vous… si vous aimez les romances comme moi vous êtes habitués aux nombreuses scènes de sexe et parfois c’est super bien écrit et important dans l’histoire… parfait c’est chiant mais ici…. ICI…. C’était vitale. C’était vitale parce que pour la PREMIÈRE FOIS, Sela s’est sentie apprécié, désiré et pas obligé de se taire et juste de le faire. Pour la première fois, un homme a pris son temps pour elle. On ressent vraiment toute sa détresse quand on voit comment elle était renfermé sur elle même. Il y a eu plein de première fois avec Beck et le récit sonnait juste. Toute sa vie, elle a fui les relations amoureuses. Elle a eu quelques conjoints, amants mais rien de bien sérieux. Des personnes insignifiante qui ne la regardait pas vraiment mais Beck… BECK LA REGARDE.

Très vite, ces deux la vont en vouloir plus. Ils ne voudront plus se quitter et bien sûr, je ne vais pas tout vous raconter mais leur histoire d’amour est magnifiquement mignonne. Sela s’épanouie et après toutes ses épreuvres, j’avais le sourire aux lèvres mais… MAIS Le monstre n’est jamais très loin et même si Beck ne connaît pas le passé de Sela, même si le monstre lui même refuse de voir qu’il en est un, malgré l’amour naissant de Sela, sa meilleure amie n’est jamais loin.

Je tiens à dur que la fin m’a fait tombe par terre… j’ai horreur de ça et je veux (TOUT DE SUITE) avoir le tome 2. Un cliffhanger vraiment terrible ! En conclusion, J’ai aimé ce livre pour plusieurs raisons.

La plume de l’auteur est poignante mais douce. Assez dur pour nous dépeindre une dur réalité, douce pour l’assimiler et comprendre ce que vis des personnes comme Sela au quotidien.

Si vous êtes sur Twitter ou juste connecté, vous avez sûrement suivis l’affaire du #metoo ou encore plus dernièrement #laliguedulol mais même en étant sur Twitter sans hashtag j’en ai déjà vu passer des tweet horrible. Des tweet de personnes se dévoilant, racontant leur expérience avec le viol et d’autre personne (autant masculine que féminine ce qui est grave) remettre en cause leur parole ou les dénigrer. Mais on est où la ???? Je vais pas m’étendre sur le sujet parce que ça va m’énerver et qu’il y en a beaucoup à dire. Juste, si vous rencontrer des personnes en souffrance, aider les et si vous ne savez pas quoi faire, demandez au moins conseil à des pro. Ne remettez pas la parole de victime en cause, c’est ignoble. Les gens qui pensent que quand une femme se dévoile à ce sujet et quelle brise par cela la carrière dune personne célèbre, pensant donc au violeur et non à la victime, vous êtes TRASH ! Il y a tellement de chose à dire sur ce sujet et je ne suis peut-être pas la mieux placé mais en 2019, il faut que les choses bougent.

Bref… revenons aux livres, Sugar DADDY à été un coup de coeur. Ne vous arrêtez pas au titre, une très » belle » histoire se cache derrière. C’est vrai, le sujet abordé est dur et pourrais choquer (les scènes du début) mais c’est une réalité, tout simplement, de plus à part les premières pages, les scènes sont soft alors lancez vous.
London Celebrities, Tome 1 : Le Rôle de sa vie London Celebrities, Tome 1 : Le Rôle de sa vie
Lucy Parker   
Je savais par avance que cette histoire allait me faire passer un bon moment mais je ne pensais pas aimer à ce point. J'ai adoré l'ambiance, les thèmes, l'écriture. Bref cette histoire m'a conquise.

Dans ce roman vous allez tomber sur un récit qui démarre sur une fausse relation. En effet la comédienne Lainie Graham est chargée de redorer le blason de Richard Troy, une star au caractère tranchant. Ils se détestent mais vont devoir jouer le jeu pendant un mois. Nous avançons également avec un ennemie to lover. 2 thèmes plus que prometteurs qui rendent le roman pétillant.

Ce livre m'a rappelé bad romeo, une romance sortie chez j'ai lu sur laquelle j'ai eu un monstrueux coup de coeur. On va explorer la thématique du théâtre. C'est frais et léger. L'écriture est très agréable et ça se lit tellement rapidement.

Les personnages sont opposés et assez attachants. Ils s'unissent petit par petit. J'ai adoré leur discussion. Les voir se chercher mutuellement est divin. C'est drôle et ça crée une tension entre les personnages.

Par contre j'ai trouvé qu'il y avait un peu de longueur sur le milieu de ce roman. Cependant ça ne m'a pas empêché d'accrocher à ma lecture. En bref c'est une super histoire. Fraîche et drôle. Les personnages se tournent autour et s'approchent petit par petit
Hide Out Hide Out
Lily Arnould   
La plume de cette histoire m'a agrippé. Dès le prologue je sentais mon coeur battre fort contre ma poitrine. Il voulait laisser échapper le flot d'émotion qui l'avait submergé. C'est le genre d'histoire où on en veut toujours plus. On espère qu'elle ne va jamais s'arrêter tellement c'est addictif et fluide.

Pour ne rien vous cacher le début est assez cliché. Personnellement ça ne m'a absolument pas dérangé. J'ai adoré plonger dans l'ambiance du bad boy. De plus l'auteure a su se montrer surprenante. Elle intègre des thèmes plus complexes. Une enquête se met en place, sans oublier le passé rempli de noirceur qui tient les personnages au quotidien.

La fin est un enchaînement d'actions. Les 200 dernières pages ne nous laisse aucun répit. L'auteure ne nous laissent pas souffler une seconde.

Les personnages sont attachants chacun à leur manière. April tient une librairie, elle est passionnée. Elle est gentille douce et ne se laisse pas marcher sur les pieds. Ézéchiel est sur la défensive, il enchaîne les bagarres et les  problèmes. Ils sont tous les deux détruits, brisés et ils essayent de s'en sortir. Leur secret rend l'histoire intrigante.

La romance est cependant assez rapide. J'aurais préféré que les personnages se tournent un peu plus autour, qu'ils se cherchent. Heureusement par la suite un vrai lien les unis. C'est une très bonne histoire que je vous conseille fortement.
Dollars, Tome 1 : Pennies Dollars, Tome 1 : Pennies
Pepper Winters   
Pour commencer, il faut vous avouer que je me suis lancée dans ''Dollars, Tome 1, Pennies'' de Pepper Winters sur un coup de tête. En temps normal, je fais tout pour éviter le genre ''Dark Romance'' parce que ce n'est pas vraiment ce dont je raffole. Pas du tout même si nous prenons en compte que mes dernières lectures ont toujours été laborieuses, et qu'elles m'ont clairement fait comprendre que ce n'était pas pour moi. Jusqu'à hier, je pensais jamais en relire. Mais je suis encore une fois tombée dans le côté obscur, et cette fois-ci, cela a été une agréable surprise. D'autant plus quand la notation de ce livre à ce moment précis était loin de montrer qu'il cachait une petite pépite.

Premier point fort de ce livre, c'est qu'il est impossible de s'en défaire une fois que nous le commençons. J'ai accroché dès les premières lignes, dès les premières pages et dès le premier chapitre pour le terminer en moins de vingt-quatre heures. Alors effectivement, l'intrigue n'a rien d'innovant puisque cela reprend une base que nous connaissons tous dans la ''Dark Romance'', celle de la fille qui a été enlevée et puis vendue à un riche homme qui abuse non seulement d'elle, mais qui l'a maltraite aussi.

Tasmin avait autrefois une vie normale, mais elle a dû faire une croix sur la personne qu'elle était, taire ses sentiments et souffrir en se forgeant une carapace. Elle s'appelle maintenant Pimlico, une esclave qui ne parle plus et qui partage ses pensées sur des bouts de papier toilette à un ami imaginaire qu'elle a appelé Personne. Cette fois-ci, il faut quand même préciser que l'homme qui a mit la main sur Tasmin n'est pas le personnage principal de l'histoire. Alrik Asbjorn sera son maître pendant plus de deux ans, et a donc une place très importance dans ce premier tome. C'est un homme horrible qui lui fait subir les pires tortures.

Le personnage masculin principal de cette histoire, c'est Elder Prest, un riche homme d'affaire qui se présente à la maison de Alrik Asbjorn pour conclure un contrat. Au premier abord, le résumé du livre nous laisse à penser que son comportement sera encore pire que celui de Alrik. J'ai été quand même surprise qu'il puisse faire aussi preuve d'humanité. Attention, ce n'est loin d'être un gentleman. Nous savons qu'il a sa part d'ombre, et son comportement est loin d'être exemplaire puisque sa présence et ses intentions envers Pimlico ont eu tendance à aggraver sa situation. Mais dans le fond, j'ai beaucoup aimé qu'il puisse se montrer aussi protecteur et soucieux envers elle. Il ne se comporte pas avec elle aussi durement que j'aurais pu le penser. Et c'est sûrement pour cette raison que cette ''Dark Romance'' a été plus supportable dans le fond. Supportable aussi parce que la plupart des scènes les plus horribles ne sont pas écrites. Nous avons seulement un aperçu de la réaction de l’héroïne dans ses écrits sur les feuilles de papier toilette.

Mais ''Dollars'' n'en est pas moins un livre très sombre. Nous avons quand même des passages difficiles. C'est loin d'être une histoire à l'eau de rose, mais j'ai beaucoup aimé que la relation entre Elder et Pim soit aussi fusionnelle et que l'alchimie soit bien présente en dépit de l'homme dangereux qu'il peut être. Elle a parfaitement compris qui il était, et ce qu'il pouvait lui apporter. Elle sait qu'elle peut lui faire confiance. Maintenant, nous savons aussi que la suite pourra prendre un tournant très différent, et j'attends avec impatience le deuxième tome.

En tout cas, c'était une excellente lecture. Un livre que je pourrais facilement relire si j'en avais le temps. Pepper Winters m'a agréablement surprise, car elle va à l'essentiel et que son écriture est addictive. J'ai aussi aimé le fait qu'elle donne des prénoms un peu sortis de nulle part à ses personnages. Tasmin, Pimlico, Elder, Alrik, ce n'est pas commun et cela permet de vraiment de se détacher de la réalité. Si on peut le dire comme ça. Je recommande.

Juste un petit regret pour cette playlist de musique qui était à la fin du livre. J'adore écouter de la musique en lisant, et j'aurais bien aimé pouvoir écouter celle qu'avait attribué Pepper Winters à son livre.
Sinners, Tome 2 : Devious Sinners, Tome 2 : Devious
L.J. Shen   
Après mon énorme coup de cœur pour Vicious je n'ai pas tardé avant de plonger dans Devious. Cette fois-ci pas de coup de cœur mais une agréable lecture.

Dans ce tome on va suivre Devious et Rosie. Des personnages haut en couleur. Rosie est atteinte de mucoviscidose. J'avoue que je ne connaissais pas grand-chose à cette maladie mais L J Shen développe bien son sujet et ça nous permet d'en apprendre plus sur cette maladie et la vie compliquée que ça engendre.

Devious a aussi son lot de problème difficile à vivre. Et de nouveau tout est très bien construit. J'ai adoré suivre les thèmes mis en avant par auteure et en découvrir un peu plus à chaque page.

La plume nous transporte toujours autant au fil des romans. L'ecriture est accrocheuse et fluide. C'est parfois cru et parfois poétique. Ce mélange rend le tout tellement fort.

Le seul point qui a empêché le coup de cœur est selon moi quelques incohérences avec Vicious le tome 1 on a l'impression que l'auteure a gommé certains traits du tome 1 ou les a cachés derrière certains points pour faciliter l'histoire on peut voir par exemple le comportement des parents de Rosie changer d'un tome à l'autre, le comportement de Devious s'adapte également. Dans le tome 1 il est jaloux on peut clairement ressentir qu'il a des sentiments pour millie et dans le tome 2 il n'a plus du tout de sentiments on en a jamais eu mais il faut amoureux de rosie depuis toujours

J'ai également eu par moment quelques élans de colère envers Rosie qui refuse d'avancer dans sa relation avec Dean car sa sœur l'a vu en premier alors que cette dernière va se marier et attend un enfant elle n'en a clairement rien à faire

En conclusion j'ai toujours autant aimé le style de LJ Shen c'est un régal de plonger à chaque fois dans l'un de ses romans. Je colle parfaitement à sa plume, ses personnages sont toujours au top. La romance avance doucement. Les seuls points qui m'ont dérangé sont les incohérences entre Vicious et devious.
Scandale Scandale
L.J. Shen   
Comme d'habitude avec L J Shen aucun de ses livres ne se ressemble. Ils ont tous leur particularité. L'auteure voyage entre les thèmes, utilise des styles d'écriture totalement différents

J'avoue que le début m'a un peu fait peur. Le personnage masculin utilise un langage très cru, il y a plusieurs scènes de sexe. Et j'ai eu peur que l'histoire ne soit pas exploitée et juste érotique. Mais au fur et à mesure j'ai avancé dans le récit et j'ai aimé ce que j'y ai trouvé

L'auteure utilise un thème assez connu et pourtant elle arrive à faire sortir son livre du lot. Cette histoire se démarque par ses péripéties mais également par les sujets secondaires. Pour moi c'est le meilleur livre avec une relation patron employé que j'ai pu lire

La plume est magnifique, relevée et en même temps adapté aux lecteurs pour pouvoir comprendre facilement l'histoire. On est bercé par les mots et les citations magnifiques. On ne peut plus décroché de l'histoire tellement c' est addictif et fluide. Les personnages sont comme toujours très développés. Ils ont un caractère bien définit et en lisant ces pages on a l'impression qu'ils sont vivants

Célian a toujours obtenu tout ce qu'il voulait grâce à l'argent et à son charisme et j'avoue que ce trait de caractère m'a donné de nombreuses fois envie de le gifler. Il pense que tout lui est dû, Ii était méchant, odieux, maniaque du contrôle et j'en passe.. Malgré tout j'ai trouvé qu'il dégageait une attirance. J'avais l'impression d'être à la place de Jude.  Il est vrai qu'il a un aspect monstrueux et pourtant quand on creuse plus en profondeur on découvre un homme plus humain que la plupart des personnes qu'on connaît

Jude est un personnage que j'ai beaucoup apprécié, elle choisit les moments où elle veut avoir du caractère c'est-à-dire qu'elle ne se laisse pas marcher sur les pieds sauf si elle veut laisser Celian contrôler la situation elle n'a pas une vie facile elle a bon cœur j'ai adoré la découvrir. L'auteure arrive à se démarquer et à laisser un message gravé sur notre peau.

SUITE SUR LE BLOG
Midnight Blue Midnight Blue
L.J. Shen   
Après être ressortie de l'univers à la fois ultra sombre et rempli d'espoir et autres bons sentiments d'Indie et Alex, je ne sais pas forcément quoi penser. J'ai été extrêmement déçue par un manque cruel de volonté de sortir des sentiers battus. Tout est absolument prévisible, du début à la fin. Et j'ai sincèrement détesté toutes les scènes intimes de ce roman parce que je les ai trouvé mal écrites, trop vulgaires, trop nuancés avec toute la poésie que dégageait le reste de l'histoire alors que d'habitude, ce genre de passages ne me dérangent pas du tout, puisque je trouve que les scènes de sexe, plus ou moins explicites, permettent de crédibiliser la relation entre les personnages et plus cela permet aussi aux lecteurs de découvrir un peu plus leurs personnalités. Tout ça pour dire que dans Midnight Blue, j'ai trouvé ça horrible. Je me suis sincèrement demandée plusieurs fois si ce livre valait le coup que je le termine puisque je pouvais aisément en deviner l'issue. Au final, je ne regrette pas de l'avoir fait puisque cela m'a permis de nuancer un peu mon avis. En dehors des scènes de sexe et de ce manque cruel de suspense, le reste était vraiment beau. Alors oui, je n'ai pas forcément accroché comme je le croyais en lisant le résumé. peut-être avais-je mis trop d'espoir en l'histoire d'Alex et Indie ? Mais à mon avis, ce genre de roman est soit apprécié soit détesté en fonction de la "période" où on l'en est. Si cela se trouve, dans deux mois je le relirai et j'adorerai ! Ce n'est donc pas un avis définitif mais plutôt un rappel pour une relecture !

par armel86
Adopted Love, Tome 2 Adopted Love, Tome 2
Gaïa Alexia   
Autant le premier m'avait beaucoup plus, autant celui la a été long... très long à finir....
Ceux qui ont lu le premier tome savent déjà un peu tout ce qui se passe et les problèmes que Teagan rencontre. Mais il y a un moment j'ai décroché, et c'est de la faute de l'auteur pour n'avoir pas cherché mieux que de sortir un deuxième tome sans réel synopsis. (désolée pour ceux qui l'ont kiffé... [spoiler]On passe l'intégralité de ce deuxième tome à attendre que le procès de Teagan se fasse et surtout que Elena parle ! Oh elle m'a gonflé a ne rien dire pendant 300 pages ! On voyait bien ce qui se passait du coté de Rikers avec Teagan mais on fait du surplace pendant tout le bouquin[/spoiler] Je sais que les problèmes de Teagan ne peuvent pas se régler en 2 chapitres mais passer 300 pages sur Elena et son petit secret qu'elle ne veut pas avouer à Papa et Maman ça va 5 minutes. En dehors du fait qu'il y est la vérité qui éclate a la fin, ce livre tourne en rond et n'a rien de nouveau, d'entrainant ou de sensationnel. Je pense qu'elle a simplement voulu faire ça pour le buzz et c'est dommage car les personnages ne sont, pour une fois, pas des stéréotypes et ça fait du bien !

Déçue. Pour moi fallait sortir un tome 2 à la hauteur du premier mais pas un juste pour le fait d'en sortir un deuxième, c'est sans intérêts !

par Payton
La Confrérie de la dague noire, Tome 2 : L'Amant éternel La Confrérie de la dague noire, Tome 2 : L'Amant éternel
J.R. Ward   
Le seul reproche que je faisais au premier était le langage et la grammaire qui était employé. Rien de cela dans celui-ci. Ce qui me fait penser que c'est une volonté de l'auteur pour montrer les différences entre les frères. J'ai bien aimé ce tome. J'étais contente qe l'auteur commence à introduire le tome 3 e faisant se rencontrer Zsadist et Bella de celui-ci. Vivement le 20 aout!

par Liriel83
Pour le pire Pour le pire
E.G. Scott   
Ce roman va vous plonger au cœur d'un thriller psychologique, prenant, intrigant et intéressant.

Dans cette lecture vous allez faire face à multiples points de vue. Dans la 1er partie nous suivons Rebecca et Paul dans leur vie de couple aussi bien passée que présente. Dans la 2e nous allons développer le mystère et suivre en plus le point de vue des policiers. Et enfin la 3e nous révèle les mystères et ajoute d'autres points de vue.

C'est un livre qui a beaucoup de portes ouvertes. On exploite le passé, le présent, et de multiples points de vue. C'est juste genial et fluide d'en apprendre un peu de tous les côtés.

Dans ce récit on suit un couple qui d'apparence peut paraître parfait, seulement plus nous les suivons et plus nous réalisons que leur relation se base sur des mensonges. Quand deux policiers se retrouve à frapper à leur porte pour les interroger sur la disparition d'une femme. Rebecca va découvrir des secrets sur son mari

La plume est agréable. C'est un récit écrit à 4 mains. Un duo parfaitement maîtrisé. Le début est un peu long mais ça reste très addictif. Ce n'est pas un thriller rempli d'actions mais il développe à merveille les mensonges, les manipulations et l'aspect psychologique

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode