Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de chelia : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Ripple Ripple
Mandy Hubbard   
Ce livre ne traite pas le thème des sirènes de la même manière que ceux que j'ai déjà pu lire. Déjà, la malédiction est héréditaire et Lexi ne peut rien faire d'autre que vivre avec. J'ai beaucoup aimé ce personnage, on sent sa détermination faillir parfois mais elle est prête à faire des sacrifices pour ceux qu'elle aime. J'adore Cole aussi. Il a vraiment tout du mec idéal je pense, il est toujours présent, à prêter attention à la fille qu'il aime.
Les deux autres garçons, Erik et Steven, au long de ma lecture, je découvrais ce qui était étrange chez le premier et ressentais aussi un manque pour le deuxième car malgré sa mort, il est encore présent à travers la mémoire de Lexi et sans le voir, je me suis surprise à m'attacher à lui.
Globalement, j'ai accroché à l'histoire, mais plus particulièrement sur les pages où on en apprend plus sur la malédiction. Pour moi, certains passages n'étaient pas réellement nécessaires.

L'écriture de Mandy Hubbard bien que simple est agréable et facile à lire donc pour ceux qui lisent (ou qui voudraient lire) en Vo, foncez !

par Oceana78
Prada et préjugés Prada et préjugés
Mandy Hubbard   
J'ai complètement adhéré! Après une petite introduction et une mise en place du personnage principal, on entre dans l'action. Ce livre est rafraichissant et hilarant! Les personnages principaux sont bien façonnés. Je me suis beaucoup amusée lors des dialogues entre Callie/Rebecca et le Duc Alex... Touchant et caustique comme dans l'Orgueil et préjugés de Jane Austen. Un classique modernisé à la perfection selon moi. Je n'ai pas pu lacher le livre, même si la trame est copié/collé de l'original, il fallait absolument que je sache comment l'auteur avait mis en scène la suite! La fin est néanmoins sans suprise, on s'attend à ce qui arrive mais Callie revient de son "voyage" transformée, grandie. Elle comprend l'essentiel de la morale justement illustrée par l'époque 1815... Je le conseille donc au fans du la plume de Jane Austen et qui ne sont pas contre une modernisation... ;-)

par zara29
La Révolte de Maddie Freeman, Tome 1 La Révolte de Maddie Freeman, Tome 1
Katie Kacvinsky   
J'ai vraiment adoré ce livre. Ce que j'aime, et que l'on retrouve dans la plupart des livres dystopiques, c'est que l'on voit comment notre monde pourrait devenir.
J'aime beaucoup l'intrigue sur l'école numérique et le fait qu'un groupe de jeune s'y oppose. C'est un livre très facile à lire et très agréable. Pour moi, le seul bémol est peu être le manque d'action dans ce premier tome, j'espère qu'il y en aura plus dans le second. En revanche, il installe très bien la situation et le contexte et il y a une belle histoire d'amour :). J'ai hâte de lire le second tome que je viens d'acheter en V.O !! Bonne lecture à tous !!

par Chloe37
Insaisissable, Tome 1 : Ne me touche pas Insaisissable, Tome 1 : Ne me touche pas
Tahereh Mafi   
Bon, je me prépare au déluge de votes négatifs qui vont accompagner ma review car beaucoup de personnes n'apprécient pas de voir certains d'entre nous avoir un avis différent (personnellement je crois encore à liberté d'expression, désolée), or ce qui est sur c'est que contrairement à l'ensemble des bloggeurs qui semblent avoir été en admiration à la lecture de ce bouquin ça n'a pas du tout été mon cas. Je ne dis pas que je n'ai pas aimé, cependant il y a beaucoup de choses qui m'ont déplu/interpellée.

Le concept de l'histoire est intéressant. Juliette, 17 ans, possède un don particulier. Lorsqu'elle touche une personne elle se nourrie de son énergie jusqu'à la tuer, et elle ne contrôle pas du tout cette particularité. Enfermée dans une asile depuis plusieurs années, elle est en isolation jusqu'au jour où on lui donne un compagnon de cellule : Adam. Cependant ce que Juliette ignore c'est que ce don, qu'elle considère comme une malédiction, est convoité; principalement par Warner, un chef de ceux qui se nomment The Reestablishment et qui ont peu à peu prit contrôle du monde dans lequel le roman se situe.

Cependant le monde dystopique passe au second plan et elle complètement obscurci par l'enchaînement de métaphores que l'auteur nous balance au fil du récit. Parce que ce qu'il faut comprendre lorsque tous les reviewers disent que Tahereh Mafi a un style d'écriture très différent de ce qu'on a l'habitude de croiser, c'est qu'ils ne mentent pas. Et sincèrement je pense que c'est le genre d'écriture que vous adorez ou détestez, y'a pas vraiment de juste milieu. Pour ma part j'ai trouvé que c'était un gros point faible au bouquin car ce style m'a vraiment tapé sur les nerfs, surtout toute la première partie de ma lecture. La ponctuation est très particulière (voir carrément absente à certains moments), les pensées que Juliette n'ose pas avoir sont balancées au milieu de la narration et raturées, et comme je l'ai dit on va de métaphore en gros imbroglio de mots qui se suivent (avec parfois des suites de cinq ou six fois le même mot ce qui arrange encore moins les choses) et qui finissent par ne plus avoir de sens. En gros, le style d'écriture est très frustrant et j'ai trouvé qu'il gênait énormément le récit à certains moments. Alors oui, je veux bien que ça s'arrange au fil des pages et du rétablissement mental et social de Juliette (faute d'autre terme), mais c'est vraiment dur de passer toute la première moitié du bouquin à cause de ça. Il y a vraiment des moments où ça me démangeait de choper un stylo et de mettre des virgules, des points, et du correcteur sur les répétitions (je vous rassure je ne l'ai pas fait, c'est pas demain que je me mettrais à profaner un de mes livres même si la tentation était grande avec celui-ci).

Toutefois la seconde partie du roman est beaucoup intéressante et beaucoup plus vivante. [spoiler]En fait les choses ont commencés à vraiment capturer mon intérêt lorsque Adam et Juliette s'échappent.[/spoiler] La fin offre de bonnes possibilités pour la suite, maintenant à savoir si l'auteur saura les exploiter. Je réserve mon jugement sur le second tome, je ne sais pas encore si je le lirais. Je crois que j'attendrais d'avoir un résumé et des extraits (histoire de voir si le style se stabilise un peu plus ou si on repart dans un méli-mélo sans sens). C'est vraiment dommage car le thème de l’histoire en lui-même est intéressant et les bases qu'offre cette fin promettent beaucoup.

Pour ceux qui seraient intéressés par la traduction Française, le livre sortira chez Michel Lafon mais il n'y a pas encore de date précise à ce que j'ai pu voir (à l'origine le livre était annoncé pour courant 2012). Sincèrement, sans vouloir être défaitiste, j'ai peur de ce que la traduction va donner... ça risque de rendre la lecture encore plus pénible. J’attendais beaucoup de ce roman, surtout avec l’avalanche de reviews élogieuses, mais je crois pouvoir dire que ça a été finalement une déception pour moi.

par Althea
Abandon, Tome 1 : Abandon Abandon, Tome 1 : Abandon
Meg Cabot   
Je pense que je peux officialiser la chose : les romans de Meg Cabot ne sont définitivement pas pour moi. Déjà avec Insatiable j'avais eu du mal, mais j'avais tout de même pu lui attribuer une note de 3/5. Mais là, je me dois de vous prévenir par le biais de ma note : ce livre est moyen, très moyen. C'est d'ailleurs pour cela que je lui ai donné la note la plus basse du blog. Je déteste "casser" un roman ou une auteure dont je respecte le travail et l'écriture. Abandon ne m'a tout simplement pas convaincu. Je pense ( ou plutôt j'espère ) qu'il plaira aux fans d'Insatiable et de Meg Cabot en général.
L'histoire est vraiment étrange. On suit Pierce, une jeune femme qui a déjà vécu l'expérience de la mort. Mais lors de son voyage dans l'au-delà, elle a rencontré un homme, John. Ce dernier ( dont on ne comprend pas vraiment la nature dans ce livre... ) va lui permettre de revenir à la vie. Lors de cet accident, Pierce avait quinze ans. Aujourd'hui, elle en a dix-sept. Depuis ces deux dernières années, Pierce se méfie de tout, tout le temps. Elle vit avec la peur de revoir John, car elle sait au plus profond d'elle-même que son retour serait un très présage. Mais il n'y a pas que son intuition qui l'aide. Il y a aussi son collier... Accessoire qui proviendrait de l'Enfer et que John lui a offert.
Bon ok, au début, je comprends que Pierce doute, qu'elle ait peur et qu'elle se pose des questions... Mais au bout de 200 pages sans que rien - ou presque - ne bouge, ça devient très long. Elle représente le genre de personnes auxquelles je pourrai m'attacher, mais qui se mettent à me taper sur le système. Pierce, tu te prends trop la tête ! Trop d'hésitations, trop de questions, trop de doutes. Tout cela coupe le rythme, on peine à rester dans l'histoire.
Ensuite, il y a cette fameuse histoire d'Enfer... En fait, Meg Cabot a voulu réécrire le mythe de Perséphone, cette femme qui s'est faite enlever par Hades, le dieu des Enfers en question, dans la mythologie grecque. Elle aborde le sujet des Furies, des dieux et des légendes plutôt bien, mais je n'ai pu m'empêcher de faire des comparaisons avec le roman Starcrossed qui, même s'il ne traite pas du tout de la mythologie de la même façon, m'a beaucoup plus séduit.
Après, il y a les personnages secondaires qui n'ont servi à rien, ou presque. Ce n'est pas compliqué, c'est Pierce, Pierce, Pierce, ses questions, Pierce, John, ses "amis". J'exagère peut-être un peu, mais c'est comme ça que j'ai ressenti les choses. Les autres protagonistes auraient pu ne pas être là, ça aurait fait la même chose. Ils auraient pu être des piliers de l'histoire, il y avait des milliers de possibilités, mais l'auteure a choisi la mauvaise.
Derrière tout ça, il y a également... Une histoire d'amour. Enfin, c'est un très très très grand mot. Pierce, bien qu'elle déteste John, se sent attirée par lui. Et vous savez ce que cette amourette va entraîner ? Des questions, des questions et... des questions. C'était déprimant. Vraiment. Je rigole même en écrivant ça tellement j'ai trouvé cette idée de mêler passion et haine de cette manière vraiment décevante. Pour à nouveau faire une comparaison, cette idée avait été abordée dans Starcrossed, d'une tout autre façon, mais ce fut vraiment génial. Là j'ai eu l'impression de tomber dans le niais et le stupide...Enfin.
L'histoire ne devient intéressante qu'à la 250ème page. Sur 304, c'est décevant. La fin est un peu mieux que le reste, mais je me pose de sérieuses questions sur le fait de savoir si je vais continuer ou non cette trilogie. Je lirai la suite si je n'ai vraiment rien d'autre à lire, ce qui ne m'est encore jamais arrivé...
Je pense qu'il n'y a pas grand chose à dire. Ce roman n'était pas pour moi, c'est tout. Je regrette d'avoir eu à écrire un tel avis. Je pense que mon amour pour les livres n'est plus à prouver, mais il y a des cas comme celui-là où un ouvrage vous déçoit. J'aurai aimé aimer. Meg Cabot est une auteure très connue et réputée. Mais maintenant je suis fixé, ses livres ne sont pas pour moi. Donc je ne saurai vous donner de conseils. Tentez, on ne sait jamais. Ce n'est que mon sentiment. Le livre pourra vous plaire, c'est tout ce que je vous souhaite. Personnellement, je n'ai pu trouver ce que je recherche habituellement chez un livre : une intrigue prenante qui me permettre de voyager, des héros attachants et un univers captivant.

http://wandering-world.skyrock.com/3024415512-Abandon-Trilogy-Tome-1-Abandon.html

par Jordan
Une proposition Une proposition
A.J Molloy   
Rien de transcendant. Simple à lire.
L'histoire se déroule en Italie, au sein des sociétés secrètes et de la mafia.
J'ai aimé les descriptions de l'Italie, très dépaysant.

par Adèle
Comment se débarrasser d'un vampire amoureux, Tome 1 Comment se débarrasser d'un vampire amoureux, Tome 1
Beth Fantaskey   
Beaucoup pourraient se dire : Encore une histoire de vampires !
Eh oui, il s'agit effectivement d'une histoire de vampires mais que j'ai trouvée vraiment magique. L'émotion est au rendez-vous et Lucius tantôt saracastique, humain et tendre est mon personnage coup de coeur.
Je le recommande vivement !

par emy27
Un amour de geek Un amour de geek
Luc Blanvillain   
Un roman tout à fait contemporain qui fera certes, dans quelques années office de livre "has been", mais pour le moment on le savoure. Dans l'immédiat toutes les références aux mondes des geeks (WOW, forum et autres réseaux sociaux) est délicieusement drôle.

Cette histoire d'amour, la première, est pleine de fraicheur. On y croit vraiment. J'ai beaucoup aimé que le héro soit un garçon, le détail qui fait sortir le livre du lot (lot où la plupart du temps ce sont des jeunes filles qui nous racontent leur histoire d'amour).

L'univers des ados n'a jamais été aussi bien écris, sans clichés, sans lourdeurs, juste une suite d'actions et réactions/ conséquences crédible.

L'univers de Thomas tremble avec l'arrivée d'Esther dans sa vie (il remarque un beau matin que la femme de sa vie est dans sa classe). Mais l'histoire va beaucoup plus loin, l'auteur montre avec justesse que les problèmes rencontrés par les ados ne sont pas toujours futile et insipide. J'ai reconnu Ludo, Jérémy et Thomas dans mes souvenirs de lycée, et cette justesse a rendu ce livre assez génial à mes yeux.

Une vraie bouffé d'air frais, de douceur et de piquant.
Une vraie dose de sourire, rire et fou-rire.

100 pages de plus ne m'auraient pas déplu. Une lecture que j'aurai beaucoup de plaisir à conseiller en octobre à sa sortie.
Coup de coeur rentrée jeunesse.

par Biibette
Confidences, tome 1 : Confidences d'une fille en colère Confidences, tome 1 : Confidences d'une fille en colère
Louise Rozett   
http://wandering-world.skyrock.com/3162184632-Confessions-Tome-1-Confessions-of-an-Angry-Girl.html

CONFESSIONS OF AN ANGRY GIRL est un roman qui fait du bien. Un roman comme je les adore, à la fois rafraîchissant, drôle, divertissant, léger, mais également touchant et émouvant, qui nous livre de beaux messages et de belles leçons de vie. J'ai adoré l'héroïne, Rose, son cynisme omniprésent, ses sentiments, ses réflexions, ses prises de conscience. Le côté réaliste du récit est vraiment maîtrisé à la perfection : on s'identifie à chaque protagoniste tout en comprenant chaque trahison, chaque mensonge, chaque dispute. CONFESSIONS OF AN ANGRY GIRL nous fait traverser toute une palette d'émotions, on passe du rire aux larmes en quelques pages seulement, et c'est tout simplement exaltant. Je me demande bien pourquoi j'ai attendu aussi longtemps avant de le sortir de ma PAL, vraiment. J'ai passé un trèèèès agréable moment en compagnie de Rose à découvrir son histoire aussi amusante et divertissante qu'attendrissante et ultra poignante.
CONFESSIONS OF AN ANGRY GIRL, c'est l'histoire de Rose Zarelli, une adolescente qui rentre dans sa première année de lycée, et qui n'est pas vraiment préparée à vivre tous les changements que cela entraîne. Dès le départ, je me suis lié à elle d'une manière vraiment forte, car tout ce qu'elle éprouve est réel et humain au possible. Qui n'a jamais eu peur avant de quitter le collège et d'entrer dans la vie lycéenne ? De voir ses habitudes bouleversées, d'affronter de nouvelles choses, et de devoir gérer tout cela tout en se remettant de la mort de son père ? Autant d'interrogations et d'expériences auxquelles Rose va faire face, et ce avec tact, humour, chagrin et colère. La colère... Halala, que le titre est bien choisi ! Rose est une héroïne irritée, mais absolument pas irritante. L'auteure est parvenue à créer un personnage en pleine crise qui ne nous tape pas sur le système, et, rien que pour ça, je pense que nous pouvons la féliciter. Alors que Rose pourrait être perçue comme agaçante, il n'en va pas du tout ainsi. Elle est en colère, certes, mais contre les injustices du lycée, contre les coups bas des adolescents, contre les faux-semblants et les espoirs brisés, contre la mort et contre la douleur.
En effet, notre héroïne est, grâce à son caractère déterminé et irrémédiablement attirant, touchante de part sa maturité. Car sous ses airs drôles et légers, le roman cache de sublimes messages. Rose, dont le père est décédé récemment, va devoir accepter son chagrin et sa rage. J'ai adoooooré cet aspect de l'intrigue. Tout est si émouvant, si déchirant, si réel, que je ne pouvais pas m'empêcher de vouloir serrer Rose dans mes bras pour la consoler. Ainsi, elle va devoir faire le tri entre sa tristesse et sa colère envers ses amis, les changements qu'entraînent le lycée, et les pensées qu'elle peut - ou non - dévoiler aux gens auxquels elle pensait pouvoir faire confiance. Dès lors, nous plongeons dans une histoire poignante et passionnante, où amitié, mort, désespoir, confiance et maturité se mêlent et se démêlent, formant un tourbillon de sensations ultra agréables à ressentir pendant notre lecture. CONFESSIONS OF AN ANGRY GIRL est un livre énormément plaisant grâce à cet aspect plus "noir" et plus "intime" que ce à quoi on peut s'attendre à première vue, et j'ai adoré ça !
Bien évidemment, j'ai également passé un super moment grâce à l'humour qui émane du livre. Seigneur, que Rose m'a fait rire !!! Sa répartie m'a tout simplement tué ! Entre les dialogues piquants avec sa mère, les disputes hilarantes avec son frère, Peter, et toutes les questions stupides que Rose pose à Jamie sans vraiment s'apercevoir qu'elles le sont, j'ai vraiment craqué pour le côté humoristique du roman. Rose possède un cynisme et un aplomb à tout épreuve qui, en s'ajoutant à son aspect touchant et adorable, la rendent encore plus sympathique et plaisante à suivre. C'est une jeune femme qui sait ce qu'elle veut ou non, qui apprend à se connaître tout en ayant déjà pas mal d'opinions sur un tas de choses, et j'ai vraiment été charmé par cette idée. Louise Rozett a créé une héroïne à la fois drôle, forte, en colère tout en restant passionnante, mais également réservée et dévastée de l'intérieur, effet qui lui permet d'être encore plus parfaite et réelle.
Côté rebondissements, j'ai, là aussi, été très agréablement surpris. D'ailleurs, les surprises vont de pair avec les personnages secondaires, eux aussi rudement bien menés et construits comme je les aime ! Je n'ai pas pu m'empêcher de détester Regina, de sourire grâce à Tracy et Stephanie, d'adorer Jamie et Angelo, et de vouloir prononcer à Robert les mots que Rose n'arrivait pas à faire sortir de sa bouche. Les personnages secondaires, au même titre que Rose, nous attirent et nous paraissent réels. C'est comme si tout ce beau monde voyait le jour devant nous. C'était comme aller au lycée chez moi alors que je venais juste d'en sortir. Regina, Tracy et Jamie vont en faire voir de toutes les couleurs à Rose, et nous surprendre à de nombreuses reprises ! J'ai été ébahi de maintes fois devant la tournure qu'ont pris certaines situations. L'auteure ne nous livre pas une histoire où tout va bien, mais plutôt un récit ultra réaliste, ou les choses vont mal et où elles ne s'arrangent pas forcément. La vie, en fait. Entre amitiés perdues et histoires d'amour naissantes, préparez-vous à vivre les montagnes russes émotionnelles ! J'ai adoré le couple Rose/Jamie, qui mêle amour et amitié à la perfection. On doute avec Rose, on se pose les mêmes questions qu'elle, et on ne peut s'empêcher de se demander ce qu'il va se passer après. Tout m'a plu dans ce roman ! Le côté "relationnel" du livre est vraiment captivant ! On croit au moindre changement, que ce soit une rupture ou une déclaration, tout est logique et cohérent. J'ai adoré ça !!!
Jusqu'à la fin du livre, l'auteure parvient à conserver cette justesse et cette plume prenante. Les derniers chapitres nous livrent des ultimes rebondissements que je n'avais pas vu venir, et qui nous empêchent de souffler alors qu'on pensait enfin pouvoir reprendre notre souffle ! Que c'est bon d'éprouver ça ! J'ai désormais terriiiiiiiiiiiblement hâte de lire la suite !!! Premièrement parce que Rose me manque affreusement, et que son humour m'a ensorcelé, et deuxièmement parce que je veux encore pluuuuuuuuuuuuuuuus de surprises, de revanche, de joie, de divertissement et de colère ! Vivement la suite !!!
En résumé, si CONFESSIONS OF AN ANGRY GIRL n'est pas un coup de cœur, c'est une véritable découverte que je vous recommande chaudement ! J'ai tout adoré dans cette histoire : l'ambivalence des sentiments que nous éprouvons - joie et peine s'entrechoquent sans arrêt -, l'héroïne tout simplement drôle et attachante au possible, les personnages secondaires amusants et qu'on adore détester, et le côté ultra rafraîchissant tout en étant profond de l'intrigue. CONFESSIONS OF AN ANGRY GIRL est un roman que j'ai vraiment beaucoup aimé, et que je conseille à tous les types de lecteurs. C'est une histoire irrésistible et craquante, pour laquelle vous ne pourrez que succomber !

par Jordan
L'Or et la Nuit L'Or et la Nuit
Sara Agnès L.   
Une lecture plutôt décevante.
Pourtant le début du livre commençait sur les chapeaux de roue ! J'aimais l'écriture, la rencontre des personnages ainsi que leurs réparties et je m'étais dit que j'allais avoir un petit coup de coeur pour cette histoire. Mais pas du tout. Finalement tout est plat. Lukas s'est avéré être un maniaque du contrôle du même genre que Christian Grey. Victoria me paraissait intelligente et rafraîchissante au début et puis finalement, même quand elle fait preuve d'un peu de caractère, elle pardonne tout très vite. Tout se règle sous la couette. J'en avais ras-le-bol de cette overdose de sexe. Il ne se passait pas deux chapitres sans qu'il y ait une scène. Certes, c'est bien écrit, jamais trash ni vulgaire mais bon sang c'est répétitif et agaçant ! Lukas est le stéréotype du mec en érection 15 fois par jours ! Les personnages ne cessent d'avoir des relations sexuelles, si bien que le côté romance et psychologique n'est pas vraiment présent. Toujours les mêmes clichés: l'homme riche, beau et très bon amant; la femme jolie mais n'ayant pas une grande expérience; l'homme qui ne veut qu'une relation physique mais qui finit toujours par être fou amoureux de l'héroïne; des personnages secondaires totalement inutiles. Bref, tout ce qui m'horripile. J'en ai assez de tout ça. Entre 50 nuances de Grey, Crossfire, A fleur de peau, Stark et j'en passe, je me dis que les auteurs et les éditeurs ne se cassent vraiment pas la tête et nous offrent toujours les mêmes récits.
Donc au final, une grosse déception. Dommage car l'écriture est très bonne et le début était vraiment excellent.