Livres
469 988
Membres
438 011

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Cher Maitre!



Description ajoutée par lailasamburu 2010-09-03T11:36:31+02:00

Résumé

« La cave sentait le moisi. Il s’est alors retire du devant pour forcer l’arrière. J’ai eu mal. Bernard était comblé. »

Des milliers de femmes sont victimes du viol conjugal. Emmurées dans leur drame intime, elles n’osent pas avouer un calvaire qu’elles subissent en toute légalité.

Virginie Dumas a voulu rompre cette loi du silence. Dans un cri violent et cru, car elle ne s’embarrasse d’aucune pudeur, elle raconte comment elle a pu accepter une telle situation, comment elle en est arrivée à descendre si bas dans l’abjection et la négation de soi pour s’assurer un confort matériel. Huit années de cauchemar et de violence ou, quasiment chaque jour, son mari s’est servi de son corps comme d’un instrument de plaisir brutal et égoïste en échange d’un agréable train de vie.

Aujourd’hui libérée de la prison ou elle s’est laissée enfermée, Virginie Dumas témoigne sans complaisance ni détours.

Puisse-t-elle aider ainsi toutes les femmes anonymes qui connaissent cette sordide condition à sortir à leur tour de l’enfer !

Afficher en entier

Classement en biblio - 5 lecteurs


Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Do 2017-08-12T17:51:42+02:00
Pas apprécié

Il existe quantité de mots pour cerner la violence conjugale : abjecte, ignoble, sordide, ignominieuse, indigne... Il y en a presque autant pour exprimer la révolte et l'exécration qu'elle soulève en nous.

Or, ce livre-ci m'a laissé de marbre !

Elle (l'auteur, puisqu'il s'agit d'une biographie), veuve et mère, se marie avec lui, non par amour mais parce qu'elle sait pouvoir bénéficier d'une vie financièrement plus aisée, pour elle et sa fille. Lui, un égoïste, imbu de sa personne, la baise quotidiennement avec beaucoup de violence, en contre-partie de quoi, elle accepte ses cadeaux (resto's, bijoux, fringues).

S'ensuivent huit années de violence sexuelle, de torture physique et psychologique, d'enfermement... jusqu'au jour où elle "se réveille", décide qu'elle n'a pas à se sentir ni coupable, ni responsable et peux s'extirper de cette fange.

J'aurai dû être touché par l'enfer de cette femme. Je peux comprendre qu'on veuille crier sa haine avec autant de violence qu'on a subi. Je n'accepte pas pour autant devoir lire un texte au langage grossier, outrancier et au style d'une froideur clinique.

À aucun moment, ce livre à su m'émouvoir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lailasamburu 2010-09-03T21:58:09+02:00
Bronze

Un livre, denue de toute sensibilite, qui me laisse sur une etrange sensation de vide et de froideur...Bien que la violence conjugale (violence sexuelle a priori) soit ici decrite sans detours, crument meme, elle ne m'a pas touchee...pas une ligne dans ce livre ne relate une degradation lente dans une vie de couple...une violence acceptee depuis le debut de la relation, comme un tribu a payer et paye de plein gre pour une certaine securite materielle...j'avoue que j'ai difficile a comprendre ce genre de situation...et qui me laisse sur une note de deception apres la lecture de ce livre...

Afficher en entier

Date de sortie

Cher Maitre!

  • France : 2004-03-03 - Poche (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 5
Commentaires 2
Extraits 0
Evaluations 3
Note globale 4 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode