Livres
461 709
Membres
418 315

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Chère Mrs Bird



Description ajoutée par violette6989 2018-04-03T11:52:47+02:00

Résumé

Dans la droite lignée du Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates, un premier roman plein de charme et d’humour british, véritable ode à l’amitié, à la générosité et au courage des femmes pendant la Seconde Guerre mondiale.

Londres, 1941.

À vingt-quatre ans, Emmy n’a qu’un rêve : devenir reporter de guerre. Un rêve qui semble sur le point de se réaliser lorsque la jeune femme décroche un poste au London Evening Chronicles. Enfin, Emmy va pouvoir entrer dans le vif du sujet, partir sur le front, se faire un nom au fil de la plume ! Las, c’est un poste d’assistante à la rédaction du magazine féminin Women’s Day qui lui est offert.

La mission d’Emmy : répondre aux courriers des lectrices adressés à Mrs Bird, la rédactrice en chef du journal. Mais attention, la terrifiante Mrs Bird est très stricte, et seules les demandes les plus vertueuses se verront offrir une réponse expéditive dans le poussiéreux journal. Un cas de conscience pour la jeune journaliste qui refuse de laisser ses concitoyennes en mal d’amour et de soutien amical, errer dans les limbes en raison du diktat imposé par une vieille conservatrice bon teint. Et Emmy a un plan pour outrepasser l’autorité de Mrs Bird…

Alors que la ville sombre peu à peu sous les bombes, Emmy va mettre sa carrière en jeu pour venir en aide aux femmes restées seules à l’arrière. L’heure de la résistance féminine a sonné !

Afficher en entier

Classement en biblio - 38 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par LadyRomance 2018-10-05T10:35:14+02:00

Les journaux, la radio et même les magazines comme le nôtre regorgeaient d’appels au courage, à l’optimisme, à la force d’âme. Ils parlaient de batailles gagnées, d’avancées de troupes. Ils parlaient de garder le moral, de prendre soin de son foyer, de son apparence en attendant le retour des hommes, car c’était pour cela qu’ils se battaient. Il fallait être pomponnée, bien coiffée et ne pas se laisser aller pour montrer à Hitler qu’il ne réussirait pas à nous abattre. Et, en plus d’assurer sur le front domestique après six mois de bombardements, nous attendions de nos lectrices qu’elles gardent sous la main un joli corsage et le tout nouveau rouge à lèvres pour quand leurs hommes revenaient le temps d’une permission. Combien de fois leur disions-nous bravo ? Combien de fois complimentait-on les femmes pour le travail qu’elles accomplissaient ? Leur expliquait-on qu’elles n’avaient pas à tout porter sur leurs épaules ? Que c’était normal de se sentir un peu découragée ?

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par cinou13 2019-04-10T08:56:07+02:00
Or

J'ai bien aimé ce roman , je l'ai lu très vite car j'ai été prise dans cette histoire qui m'a beaucoup plu !!!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marie-461 2019-03-10T12:24:07+01:00
Bronze

Lecture sympatique sur fond de 2ème guerre mondiale et de courrier de lecteurs.

le personnage d'Emmy est attachante par son bon coeur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LesLecturesDeLily 2019-01-31T15:10:50+01:00
Or

#Chronique : Chère Mrs Bird de AJ Pearce - Belfond

" S'il y avait une chose que je désirais plus que tout au monde ( excepté bien sûr que La Guerre prenne fin et que Hitler soit frappé d'un sort funeste), c'était devenir journaliste.Ou plus précisément, comme on dit dans la profession, correspondante de guerre. "

Voici un roman fort plaisant ! Vous avez aimé Le Cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates ? Chère Mrs Bird a un petit air de famille, mais est écrit d'une façon plus moderne.

http://www.leslecturesdelily.com/…/chere-mrs-bird-ecrit-par…

Pour vous procurer le livre papier, c'est ici : https://amzn.to/2Bcdke6

Et pour la version numérique, par là : https://amzn.to/2HKMT4W

Bonne lecture !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par KwoL25 2018-12-14T15:11:18+01:00
Bronze

J'ai eu le malheur de lire que ce roman était dans la veine du Cercle littéraire des amateurs d'epluchures de patates, et j'ai donc forcément était très déçue car il ne lui arrive pas à la cheville! Les personnages sont sympathiques mais pas assez creusés, on ne s'y attache pas vraiment. Le début m'a semblé très long alors que la fin est bâclée. Et je n'ai pas du tout aimé le style de l'auteur qui met sans cesse des majuscules en pleine phrase, cela gêne la lecture. C'est malgré tout un livre qui se lit facilement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LadyRomance 2018-10-05T10:34:26+02:00
Or

Chère Mrs Bird est un roman très agréable à lire. Si le début m'a semblé un peu long, je lui ai trouvé beaucoup plus d'intérêt et de rythme par la suite.

Il raconte l'histoire de Miss Emmeline Lake, une jeune femme pétillante de 22 ans dont le rêve est de devenir journaliste ou correspondante de guerre alors que nous sommes en 1941 lors de la Seconde Guerre mondiale. Trop contente pensant avoir trouvé une place pour assister des reporters pour le journal Women's Friend, Emmy s'aperçoit une fois engagée qu'elle sera assistante dactylo. Son rôle : ouvrir le courrier pour la plupart de jeunes filles ou jeunes femmes en détresse avec leur histoire de cœur. Courrier qui finit en grande partie à la poubelle car peu trouve grâce aux yeux de Mrs Bird qui y répond et continue de le faire comme elle le faisait durant la Première Guerre mondiale. Pour elle, les choses n'ont pas évolué et ne doivent surtout pas le faire. Toutes ces femmes se retrouvent donc ne faisant pas parti de sa catégorie des gens fréquentables. Mais Emmy au grand cœur et dans son désir d'aider ne peut rester de marbre devant toutes ces lettres car derrière elles se trouvent souvent des femmes avec beaucoup de tristesse et parfois de vrais gros soucis comme celui d'avoir un bébé dans le ventre sans être mariée. Alors, elle va quand même répondre aux lettres interdites sous la signature de Mrs Bird. Elle cache sa supercherie à tous, même à sa meilleure amie qui est tout à fait contre ce genre d'idée.

Car c'est surtout une jolie histoire d'amitié sur fond de Blitz au cœur de Londres où les femmes font preuve avec les moyens dont elles disposent de générosité et de courage dont il s'agit. Il y a aussi une très belle romance que j'aurais aimé voir plus développée. J'ai été très étonnée que la fin du roman soit aussi abrupte avec une impression d'inachevé. C'est dommage, car le thème central a trop éclipsé la romance alors qu'on aurait pu profité des deux et le roman en aurait été que meilleur à mon avis. Je suis donc restée sur ma faim même si j'ai beaucoup apprécié l’enthousiasme de l'héroïne dans l'effort de guerre en effectuant des permanences chez les pompiers, puis en voulant aider les lectrices du journal déboussolées par la guerre dans les usages qu'elle met à mal. J'ai bien aimé d'ailleurs la description d'une jeunesse qui continue de vivre, à sortir et à s'amuser le samedi soir en défiant Hitler alors que la mort les guette à chaque instant.

En résumé, Les lettres est une comédie très émouvante par moment et au charme certain sans oublier son humour anglais avec une héroïne fort attachante . Elle est d'un naturel sympathique et ses maladresses et son embarras la rendent très touchante, très crédible. C'est une très belle histoire d'amitié dans le Londres du début des années 1940 avec une très jolie romance que j'aurais souhaité voir développé à la fin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par atoutlivre 2018-08-05T12:21:14+02:00
Bronze

Voici un livre qui fait la part belle aux femmes durant la seconde guerre mondiale.

En plein Londres, sous les bombardements journaliers, on suit l’histoire d’Emmy. Jeune femme spontanée et qui garde un optimisme et une fraîcheur malgré le contexte.

Au même titre que les hommes partis au front, elle souhaite réellement s’investir pour l’effort de guerre. Seulement voilà, lors de son entretien d’embauche, son enthousiasme, lui a joué un mauvais tour, en effet elle en a oublié de poser des questions sur ses missions et au lieu d’intégrer le prestigieux journal et devenir journaliste de guerre, elle se retrouve avec le parent pauvre de celui ci et se voit attribuer la rubrique « Problèmes ». Elle va -- la suite https://atoutlivreblog.wordpress.com/2018/05/18/chere-mrs-bird-a-j-pearce/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cam90 2018-07-16T12:49:19+02:00
Lu aussi

Je classerais ce livre dans la catégorie "feel-good", même si le sujet de fond, la guerre, est loin d'être joyeux.

Il est en effet agréable à lire, les personnages sont attachants, mais je ne me suis pas sentie transportée ni addict..

J'aurais surement été moins déçue si je ne m'étais pas attachée à la comparaison avec le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MademoiselleMaeve 2018-06-04T09:36:49+02:00
Lu aussi

https://mademoisellemaeve.wordpress.com/2018/05/30/chere-mrs-bird-a-j-pearce/

Chère Mrs Bird, premier roman de la Britannique A.J. Pearce, est comparé au Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows. Comme j’ai adoré Le Cercle littéraire… j’attendais beaucoup de Chère Mrs Bird.

Emmy, 23 ans, rêve d’être reporter de guerre. Elle vit à Londres en collocation avec son amie d’enfance Bunty. Et son quotidien est ponctué de bombardements, de raids aériens et de privations. L’histoire d’Emmy se situe en effet en 1941.

En attendant de devenir reporter, elle occupe un emploi chez un notaire et participe à l’effort de guerre comme bénévole trois nuits par semaine dans une caserne de pompiers.

Lorsqu’elle tombe sur l’annonce d’emploi de ses rêves, elle se jette à l’eau. Malheureusement, tellement ivre de joie de travailler au London Evening Chronicles, elle n’écoute rien lors de son entretien et elle se retrouve à taper à la machine les réponses au courrier des lecteurs adressés à Mrs Bird, une vieille bigote qui a une liste de sujets non convenables – et donc impubliables – longue comme le bras.

Voyant toutes les lectrices qui n’auront jamais de réponses, elle décide de répondre à certaines, outrepassant très largement ses fonctions. Et bien évidemment, à un moment, ça va lui retomber sur le coin du nez…

C’est une chouette lecture, vraiment. J’ai beaucoup aimé l’ambiance, l’époque, le caractère d’Emmy et l’intrigue plus profonde qu’il n’y paraît. Je me suis en revanche sentie un peu trahie par la quatrième de couverture. J’imaginais que le « plan » d’Emmy était un peu plus dangereux et le résultat plus dingue. Mais il n’empêche que c’est plaisant à lire et qu’il permet de se souvenir de l’importance des lettres pour le moral. Même si elles viennent d’inconnus.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LoliV 2018-05-29T11:39:41+02:00
Lu aussi

Certes il y a ce ton merveilleusement décalé et so British, mais je trouve qu'on est quand même loin de la qualité littéraire du cercle du même nom...

Et puis l'histoire donne parfois l'impression de tourner un peu en rond mais c'est un récit fort instructif sur la vie des Londonien pendant cette sale période et cela reste tout de même un agréable moment de lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par stoufnie 2018-05-14T11:56:38+02:00
Or

Chère Madame Bird, je viens de lire un livre qui me rappelle beaucoup Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows ou de La chorale des Dames de Chilbury de Jennifer Ryan lu plus récemment. Et pourtant, l’auteur arrive à insuffler encore un petit quelque chose de différent.

Madame Bird pouvez vous me dire comment ces auteurs arrivent à ne pas nous offrir de pales copies, mais bien une âme différente voire complémentaire ?

Bien à vous

Une lectrice à visée

Les journaux, la radio et même les magazines comme le nôtre regorgeaient d’appels au courage, à l’optimisme, à la force d’âme. Ils parlaient de batailles gagnées, d’avancées de troupes. Ils parlaient de garder le moral, de prendre soin de son foyer, de son apparence en attendant le retour des hommes, car c’était pour cela qu’ils se battaient. Il fallait être pomponnée, bien coiffée et ne pas se laisser aller pour montrer à Hitler qu’il ne réussirait pas à nous abattre. Et, en plus d’assurer sur le front domestique après six mois de bombardements, nous attendions de nos lectrices qu’elles gardent sous la main un joli corsage et le tout nouveau rouge à lèvres pour quand leurs hommes revenaient le temps d’une permission. Combien de fois leur disions-nous bravo ? Combien de fois complimentait-on les femmes pour le travail qu’elles accomplissaient ? Leur expliquait-on qu’elles n’avaient pas à tout porter sur leurs épaules ? Que c’était normal de se sentir un peu découragée ?

Chère Lectrice à Visée,

Afin de pouvoir vous répondre au mieux, il a fallu que je lise les trois livres en question. Voilà ce qu’il en ressort.

Le contexte, tout d’abord, dans Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates l’auteur vous plonge dans le quotidien d’un groupe de personnes sur l’île de Guernesey. Dans La chorale des Dames de Chilbury, vous êtes avec un groupe de femme qui chante dans une chorale, Chilbury est une petite ville de province. Dans le roman, dont je fais partie, nous sommes au cœur de Londres. Au centre des évènements anglais.

La guerre, oui en effet, cette fameuse guerre est présente dans les trois romans. Les pénuries, restrictions, absences d’hommes se ressentent dans tous. Mais nous sommes confrontés très régulièrement aux bombardements pas rapport aux deux autres romans. Nous essayons de vivre normalement en allant au cinéma, en nous déplaçant et la jeunesse londonienne ne baisse pas les bras. D’ailleurs , dans mon histoire (enfin j’exagère un peu, car il n’est en vérité pas question de moi, mais de la personne qui se fait passer pour moi ! ) les femmes se retrouvent à la caserne des pompiers après leur journée de travail. Elles réceptionnent les appels d’urgence. En étroite collaboration avec les pompiers, au péril de leur vie, mais avec le sentiment d’être utile, d’aider les concitoyens. Un aspect qui n’avait pas été abordé, je pense. Les pompiers anglais pendant la Seconde Guerre mondiale !

La forme du roman pour terminer. Le premier est un roman épistolaire pur et dur, le second est un mélange entre lettre et journal intime. Ici, c’est un roman où se glisse des lettres de femmes perdues, désœuvrées qui racontent leurs détresses à un journal et à moi Mrs Bird en particulier.

Alors oui dans les trois romans se glisse une histoire d’amour bien que finalement, celle présente dans ce roman ne soit finalement pas à la première place, mais agrémente l’histoire principale.

Voilà chère Lectrice à visée, je pense avoir répondu en mon âme et conscience. Vous avez raison de dire que ces livres sont complémentaires. Et que chacun à une âme particulière.

Bien à vous

Mrs BIRD https://lesciblesdunelectriceavisee.wordpress.com/2018/04/29/chere-mrs-bird-aj-pearce/

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Chère Mrs Bird" est sorti 2019-04-25T00:00:00+02:00 en version poche
background Layer 1 25 Avril

Dates de sortie

Chère Mrs Bird

  • France : 2018-04-05 (Français)
  • France : 2019-04-25 - Poche (Français)

Activité récente

ambre96 l'ajoute dans sa biblio or
2019-06-13T13:56:41+02:00
cinou13 l'ajoute dans sa biblio or
2019-04-10T08:54:32+02:00
Millina l'ajoute dans sa biblio or
2019-03-19T11:24:32+01:00

Les chiffres

Lecteurs 38
Commentaires 15
Extraits 3
Evaluations 17
Note globale 7.71 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • Dear Mrs Bird - Anglais

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode