Livres
463 926
Membres
423 699

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par ptitflora92 2017-07-10T08:11:20+02:00

Il retourna au bureau en se sentant plus tranquille...

- Du neuf ? demanda-t-il en entrant.

- Il y a une lettre pirsonnelle pour vous que la poste apporta juste maintenant à l'instant, dit Catarella, et il souligna en appuyant sur les syllabes : Pir-son-nel-le.

Sur sa table, le commissaire trouva une carte postale de son père et quelques communications de service.

- Catarè, où tu me l'as mise, la lettre ?

- Et si je vous dis qu'elle était pirsonnelle ! se récria l'agent.

- Ca veut dire ?

- Ca veut dire qu'étant donné du fait qu'elle était pirsonnelle, il fallait vous la faire avoir en pirsonne.

- C'est bon, la pirsonne est là, devant toi, mais la lettre, où elle est ?

- Elle est là où il fallait qu'elle alla. Là où la pirsonne pirsonnellement habite. Je dis au facteur de la porter à votre maison à vous, dottori, à Marinella.

Afficher en entier
Extrait ajouté par ptitflora92 2017-07-10T08:10:06+02:00

Tandis qu'il descendait ventre à terre le sentier entre les vignes, Montalbano se rappela qu'au commissariat il devait y avoir Agatino Catarella de garde et que, donc, la conversation téléphonique qu'il s'apprêtait à entamer serait au minimum difficile, sinon source de malheurs et de dangers équivoques. Ce Catarella n'était pas vraiment l'homme de la situation. Lent à comprendre, lent à agir, il avait certainement été pris dans la police grâce à une lointaine parenté avec l'ex-omnipotent député Cusumano....

Avec Catarella, les choses s'embrouillaient encore plus s'il lui venait la lubie, et elle lui venait souvent, de se mettre à parler dans ce qu'il appelait le "talien".

Un jour il s'était présenté avec une tête de circonstance.

-Dottori, est-ce que, par hasard, vous pussiez porter à ma connaissance le nom d'un de ces médecins, ceux qui sont spécialistes ?

- Spécialistes de quoi, Catarè ?

-De maladies vénériennes.

La bouche de Montalbano en avait béé de stupeur.

Toi ? une maladie vénérienne ? Et quand est-ce que tu te l'es attrapée ?

-Moi, je me souviens que cette maladie, elle m'est venue quand j'étais encore minot, j'avais juste six ou sept ans.

-Mais qu'est ce que tu me racontes, Catarè ? Tu es sûr qu'il s'agit d'une maladie vénérienne ?

- Très très sûr, docteur. J'ai les veines toutes gonflées. Une maladie vénérienne.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode