Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Chloe38200 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Les rois, Tome 2 : Le Roi fantôme Les rois, Tome 2 : Le Roi fantôme
Heather Killough-Walden   
7/10
Vraiment moyen
Ce tome 2 confirme mon opinion du 1er livre.
Trop de longueurs, trop d'explications.
Un récit lourd, où les 2 personnages centraux ne se rencontrent qu'à la moitié du livre.
J'abandonne

par Adèle
Les Rois, Tome 3 : Le Roi Sorcier Les Rois, Tome 3 : Le Roi Sorcier
Heather Killough-Walden   
J'attendais avec impatience le tome sur ce fameux roi des sorciers et il ne m'a pas déçu!

par ManouBC
Les rois, Tome 1 : Le Roi Vampire Les rois, Tome 1 : Le Roi Vampire
Heather Killough-Walden   
C'était un livre qui me faisait envie tout en sachant pertinemment que les premiers tomes de chaque saga de cette maison d'édition sont en promos, la suite souvent bien trop chère pour ce qu'elle vaut. De plus lors de mes nombreuses lectures j'ai pu y déceler de petites pépites mais aussi de grands désastres littéraires! Ce qui, pour moi est le cas de ce Roi Vampire!

Bien souvent la traduction laisse à désirer ou il s'agit d'un français très canadien ce qui parfois donne un cachet ou ampoule littéralement le style! Et malgré toute ma bonne volonté, j'ai tourné les pages avec de plus en plus de mal, je me suis forcé et Roman d'Angelo tout aussi charmant qu'on veut bien nous le servir a eu beau courir après moi, j'ai été plus rapide à le semer!!!

Le début nous présente des Chimères gorgées de magie (les vampires si j'ai bien compris) et les lycans dont la malédiction a été brisée, une nouvelle mythologie sur le sujet que je n'ai pu apprécier à sa juste valeur tant le récit est indigeste et confus! Il faut le faire étant plutôt têtue et accordant plusieurs chances à un auteur surtout lorsqu'on m'offre le bouquin! Mais d'autres l'ont aimé, peut-être n'avons nous pas lu la même chose, je suis désolée pour l'auteur, mais lire est un plaisir pour moi, pas un parcours du combattant...

par Seregan
Les Loups de Mercy Falls, Tome 1 : Frisson Les Loups de Mercy Falls, Tome 1 : Frisson
Maggie Stiefvater   
Ce livre est un des plus passionnant et ensorcelant que nous a jamais offert la collection Black Moon. Il est magnifique, j'ai passé tout mon temps libre à le lire tant j'étais emporté par l'histoire. Un roman magique, à ne louper sous aucun prétexte.

par Jordan
Les Loups de Mercy Falls, Tome 2 : Fièvre Les Loups de Mercy Falls, Tome 2 : Fièvre
Maggie Stiefvater   
"Fièvre fait parti de ces livres fabuleux, ceux qui, quand vous les avez terminés, vous laissent pantelant, vous font frissonner et vous abandonnent las, les yeux bouffis, dans un silence aussi merveilleux qu'émouvant.
Livre que j'ai longuement attendu, le second tome de Frisson est magique, on se perd entre désir et passion, poésie et haine... Dans un monde sublime, cousu de destructions et de violentes tentations."

Mon avis complet : http://wandering-world.skyrock.com/2934407505-Les-Loups-De-Mercy-Falls-Tome-2-Fievre.html



par Jordan
Les Loups de Mercy Falls, Tome 3 : Fusion Les Loups de Mercy Falls, Tome 3 : Fusion
Maggie Stiefvater   
C'est grâce à des livres comme Fusion que je me dis que lire est vraiment une chose magnifique. Je plains sincèrement toutes les personnes qui ne lisent pas, et qui ne pourront jamais connaître les frissons, les larmes et les rires que peuvent nous transmettre les romans. Fusion m'a fait encore plus prendre conscience de cela.
J'aimerai remercier de tout coeur Maggie Stiefvater pour avoir écrit une si merveilleuse trilogie. Sa saga est magique et lyrique... On fond dans chaque mot, on est envoûté par chaque phrase, et l'intrigue est captivante. C'est un monde doux et à couper le souffle que l'on quitte, et rien qu'en prenant conscience de ce fait, j'ai les larmes aux yeux.
J'aimerai aussi lui dire merci car je suis maintenant en dépression post-Sam et Grace. J'espère ne jamais sortir de cette torpeur car c'est un sentiment vraiment exceptionnel à vivre. J'ai les mains qui tremblent en écrivant ces quelques lignes parce que je me rends compte que ça y est, le voyage est terminé. Il est temps de quitter le train et d'avancer.
Fusion prend place quelques mois après Fièvre. Grace est toujours une louve et Sam l'attend désespérément. On retrouve également les points de vue d'Isabel et de Cole, deux personnages que je me suis mis à adorer. Ces quatre protagonistes vont tous terriblement me manquer. Ils sont vrais, humains et attachants. J'ai l'impression qu'on vient de m'enlever des amis de longue date... C'est atroce et magnifique à ressentir.
Dès le début, on ne peut que s'ancrer dans le livre. L'auteure sait comment emprisonner notre coeur dans son récit et une fois que nous nous y sommes attacher, impossible de s'en séparer. Grace va redevenir humaine à cause de la chaleur. Mais sa situation est très compliquée car elle n'est pas stable. Sam, en apprenant la nouvelle, va vouloir la rejoindre à tous prix. Lors de leur "première" rencontre dans le roman, j'avais les larmes aux yeux. Ces deux-là m'ont ému au possible. Ils s'aiment à mourir... C'est juste époustouflant à lire.
Cole va prendre beaucoup d'épaisseur dans ce tome et devenir très important, tout comme Isabel. Ils vont être très utiles pour la suite des aventures de Sam et de Grace. Pourquoi ? Hé bien, sans vous spoiler, une chasse va être organisée pour tuer les loups de Mercy Falls. Tous, sans exception. Même Grace, s'il le fallait. C'est l'élément qui va tout faire basculer. Tout.
Sam va se lancer dans une bataille pour l'amour et ses sentiments pour Grace qui, elle, va tout faire pour rester en vie. Cole va se mettre à chercher un remède pour sauver les loups et Isabel, la fille de l'homme qui a déclenché cette horrible chasse, va faire tout ce qui en son pouvoir pour empêcher le désastre d'arriver. Quatre héros, quatre destins, quatre personnes qui se battent avec un rêve commun : que tout s'arrête pour être libre d'aimer.
Aimer... C'est la chose à laquelle je penserai en premier en parlant de cette saga. Fusion est un livre sur l'amour. Mais pas l'amour que l'on ressent pour un ami ou pour un membre de sa famille. L'amour, le vrai. Celui qui est capable de faire déplacer des montagnes et qui vous brûle les veines. Celui pour lequel vous seriez prêts à faire n'importe quoi. Celui qui détruit et ravage tout. L'amour qui provoque le chaos. Fusion est le livre qui vous fait prendre conscience qu'aimer est la clé du bonheur.
Et cet amour, c'est Sam et Grace qui nous le communiquent. Ils sont extraordinaires. Les perdre, c'est comme perdre une partie de moi-même. Aucun mot n'est assez puissant pour les décrire. C'est fascinant d'avoir pu lire leur fabuleuse histoire. Ils resteront très longtemps dans ma mémoire. Tant par leur courage que par leur romance. Je l'avoue, à la fin j'ai pleuré pour eux. Ce furent des larmes de joie et de tristesse. Je ne voulais pas les quitter. Mais ils seront toujours dans mon coeur, dans un petit coin bien secret.
Mais avant d'arriver à la fin, on traverse une intrigue beaucoup plus sombre et oppressante que celles des autres livres. On sent bien que le climat a changé depuis Frisson. Là, les enjeux sont plus importants et beaucoup plus dangereux. La chasse pose tout un tas de problèmes qui s'avèrent impossibles à contourner. Fusion est le livre des sacrifices, des choix et des au-revoirs. Tout est vibrant et intense. C'est la première fois de la trilogie que je ressens tout avec autant de violence. Ce roman nous consume et nous anéanti.
Cet avis est très dur à donner, car je n'arrive pas à faire passer tout ce que j'ai pu éprouver. En plus, j'ai mal au ventre en me disant que je l'ai presque terminé. Car oui, toutes les histoires ont une fin. Fusion possède la sienne, et elle me convient très bien. Elle est épique, et vient conclure cette saga extraordinaire avec succès. Les cent dernières pages sont très dures émotionnellement. On passe par une multitude de sensations destructrices. La fin arrive donc trop vite. On quitte le monde unique et inoubliable que Maggie a créée, et ça blesse. Frisson, Fièvre et Fusion forme une trilogie que tout le monde devrait lire. On se perd dans un monde fait de douceur et d'amour, le tout mêlé d'inquiétudes et de regrets dans un équilibre parfait.
Le temps est donc venu pour moi de dire adieu. Adieu Sam, adieu Grace, adieu Cole, adieu Isabel. Soyez heureux, pour moi. Continuez à aimer jusqu'à en avoir mal. N'hésitez pas à venir hanter mes rêves. Je vous souhaite d'être les personnes les plus heureuses du monde, vous le méritez grandement.

par Jordan
Meg Corbyn, Tome 4 : Empreintes fauves Meg Corbyn, Tome 4 : Empreintes fauves
Anne Bishop   
Ce 4ème tome est tout simplement exceptionnel, tellement meilleur que le précédent que je manque de superlatifs. Il se passe tellement de choses ici, pour nos héros mais aussi avec de nouveaux personnages, qu'il faut être émotionnellement préparé. Je ne veux surtout rien spoiler, mais on est happé dans un tourbillon du début à la fin.
Je suis passée par toutes les émotions, j'ai souvent ressenti de la colère, pour l'instant d'après être amusée, puis heureuse, puis à nouveau être envahie par la rage, l'angoisse, et même une grande tristesse. C'est la première fois que je pleure en lisant cette série.
La cassure entre les Terra Indigene et les humains se fait irrévocablement, et chacun oeuvre pour survivre à cette guerre si effroyable.
Mais dans tout ce chaos, cette obscurité, certaines relations entre les Autres et quelques hommes offrent un peu d'espoir. Heureusement d'ailleurs qu'il y a la présence des humains du Courtyard, des Cassandra sangue, des Intuits et des policiers, pour nous laisser un peu de foi en l'humanité.
Nous, lecteurs, sommes les témoins de ces liens qui se forment, de cette confiance qui s'instaure. On s'attache à tous ces personnages si exceptionnels, on rit avec eux, on tremble pour eux.
En résumé, un livre absolument merveilleux, qui se clôt sur une très jolie scène finale, comme un cadeau après tant d'intensité.
Il fait partie de ces livres que l'on souhaiterait ne jamais finir.


par Migabo
Meg Corbyn, Tome 3 : Gris présages Meg Corbyn, Tome 3 : Gris présages
Anne Bishop   
Un tome sensiblement différent des deux premiers. L'action est plus centrée sur la dynamique entre humains et Autres à l'échelle mondiale. La menace du mouvement HFL devient de plus en plus forte. Simon, en tant que leader du Courtyard, prend des décisions qui jouent un rôle primordial dans l'avenir des relations entre les hommes et les Autres. Sa volonté de protéger son peuple et "ses" humains aura des répercussions importantes pour l'avenir de l'humanité. Humanité qui montre parfois tellement de haine et de méchanceté qu'il est ironiquement difficile d'être de son côté.
La montée de la tension ajoute une intensité palpable à ce tome. On sent que la violence peut éclater à tout moment. Cela donne une ambiance sombre et un peu angoissante.
D'un autre côté, voir Simon essayer de comprendre les comportements humains est tellement drôle que l'humour et la légèreté trouvent aussi leur place dans cette lecture.
On s'intéresse aussi aux Cassandra Sangue, à la difficulté qu'elles rencontrent à vivre dans un environnement qui surcharge leurs sens. Meg va devoir être forte, non seulement pour elle-même, mais surtout pour les autres prophétesses.
Je ne veux pas spoiler, donc je ne vais pas disserter sur le déroulement de l'intrigue.
Monty est très présent (trop?!) , de nouveaux personnages font leur apparition (j'ai hâte d'en savoir plus sur ces Terra Indigene les plus anciens et sauvages...), tout le monde a un rôle à jouer.

Attention, ce livre n'est pas une romance paranormale, c'est un livre d'urban fantasy, le titre de la série est The Others, "les Autres", je pense qu'il correspond mieux à l'esprit de la série que le titre français qui laisse penser un développement plus substantiel de l'héroïne et de la romance. [spoiler] Et ceux et celles qui l'espèrent seront déçu(e)s. Les sentiments de Meg et Simon ne deviennent évidents que si l'on détecte les petits détails, les émotions qui apparaissent ici et là. J'aime quant à moi cette douce montée de leurs sentiments. Je trouve que cela cadre avec la psyché de nos personnages. D'un côté Meg qui n'a l'expérience du monde réel seulement depuis quelques mois, et de l'autre Simon qui n'est en aucun cas humain et qui a du mal à appréhender ce qu'il ressent.
Bon, j'espère quand même un peu plus de développement dans le prochain tome dans ce domaine.[/spoiler]
Un tome un niveau en-dessous des deux premiers, mais qui reste très intéressant et qui complexifie bien cette série originale et mature.
Les points positifs : l'humour, l'émotion, la complexité de l'univers créé, des personnages fascinants, Nathan, Vlad, Tess, Meg, Simon. Simon....dans ce tome, il est extraordinaire, protecteur, intelligent et totalement unique dans sa manière de penser. Il pense comme un loup, il agit comme un loup.
J'aurais forcément apprécié plus de moments entre Meg et Simon, mais ils sont tellement jolis que ça fait partie du charme de cette série. C'est une série vraiment à part, qui balaie tous les clichés du genre.
Un livre intense...maintenant, il me faut attendre un an pour avoir le prochain...Arroooo..

par Migabo
Meg Corbyn, Tome 5 : Cartes Ivoire Meg Corbyn, Tome 5 : Cartes Ivoire
Anne Bishop   
(VO) J'ai trouvé ce dernier tome excellent, comme les autres. Il est beaucoup moins sombre que le précédent, et on est non-stop à Lakeside avec nos héros ce qui fait plaisir.
Pour moi cette fin est bien réussie et colle avec le reste de la série, je n'ai rien à y redire sauf que Sam, Simon et Meg vont me manquer. Skippy aussi je l'avoue, j'avais bon espoir pour lui dans ce tome.
Je n'ai pas envie de vous gâcher la surprise en vous faisant un résumé, tout ce que je peux vous dire c'est que ce livre est aussi riche que les autres et que vous ne dormirez pas avant de l'avoir fini.
Vivement la spin off prévue pour 2018 avec une nouvelle héroïne, Victoria “Vicki” DeVine. L'histoire ne se passera pas à Lakeside mais dans un village contrôlé par les terra indigene et il y aura plusieurs meurtres, donc une enquête.
Je ne pense pas qu'Anne Bishop arrivera à faire mieux que Meg, mais bon, tout est possible...

par deeKi
Library Jumpers, Tome 2 : La Gardienne des mensonges Library Jumpers, Tome 2 : La Gardienne des mensonges
Brenda Drake   
http://luminadark.blogspot.fr/

Si vous vous souvenez de ma chronique du tome 1, vous savez que bien que m'ayant été une bonne lecture, cela n'avait pas été sans bémols. Il a donc été un peu délicat pour moi de trouver la bonne façon de vous parler de ce tome 2 sans risquer de vous en donner mauvaise opinion. J'ai donc opté pour la façon suivante, d'abord les qualités puis viendront les défauts et enfin le tout renvelopper de points positifs, de quoi éviter de vous faire fuir ( Du moins je l'espère. :D ), ce qui a été au final, une fois de plus, une bonne lecture.

Le grand point fort de cette histoire, c'est la richesse de sa mythologie, le potentiel de son univers. De ce coté la pas de déception, l'auteure continue de creuser, d'étoffer, de nous en faire découvrir d'avantage, et forcément vu que le tout est lié aux livres et aux bibliothèques, c'est captivant a souhait. Il y'a énormément de matière pour une plus large exploitation de la magie, ds créatures ect A L'image de Cassandra Clare et de ses Shadowhunters, Brenda Drake pourrait tout a fait élargir son univers si elle le souhaitait. Autre force du récit, le personnage de Bastien, secondaire dans le tome 1, il prend de l'importance ici, bien que je le trouve encore trop sous exploité a mon gout. C'est vraiment un personnage intéressant, qui se démarque des autres et qui mériterait d’être d'avantage mit en avant bien que nous progressions en ce sens avec une présence plus accrue que dans le livre précédent.

Du coté des autres protagonistes, il me faut vous l'avouer, dans les premiers chapitres j'ai trouvée Gia assez insupportable et très immature, en plus d’être très prompte a s'apitoyer sur son sort et tout ça juste a cause d'Arik. Par chance, elle s'en rend elle meme compte et se reprend en main au fil des chapitres. Arik, parlons en, comment vous dire que j'ai eu beaucoup de mal avec lui dans ce tome ci, il a beau avoir certaines circonstances atténuantes, je l'ai trouvée assez inconstant et peu travaillé. Quand a la relation du duo, aie, aie, elle m'a parue peu compatible et vraiment pas crédible. D'ailleurs question crédibilité, il faut avouer que certaines choses, par manque d’approfondissement, sont un brin tirées par les cheveux.

Certaines scènes sont bien trop rapides ou manque de transition, ce qui donne un coté parfois un peu trop superficiel a l'intrigue, au développement des relations ou aux personnages. De plus, et ça c'est mon plus gros reproche, l'un des rebondissements de l'intrigue est d'une prévisibilité consternante, j'en avais devinée la teneur dés les premiers chapitres. --.--' Malgré tout, la plume de l'auteure connait une nette amélioration, tant du coté de son récit qui semble plus fluide, plus naturel, et surtout qui se veut bien plus agréable a suivre, que du coté du naturel des sentiments et des liens entre les personnages qui dans le tome 1 pouvaient apparaître quelque peu forcés. Les actions s’enchaînent également avec plus d'aisance et de façon moins précipitée. De plus l'histoire garde son originalité et certaines scènes font sourire ou parviennent a vous émouvoir, bien qu'elles auraient tellement gagnées a etre étoffées ou tout du moins traînées un peu plus en longueur pour en goûter avec plus d'efficacité les émotions.

Pour la petite parenthèse inutile et parfaitement superficielle, les livres de cette trilogie sont tout simplement sublimes. Lumen éditions a fait, comme toujours, un travail magnifique sur la couverture et les effets et rien que pour ça, j'aurais été bien incapable de m'en séparer. :D Ne me jeter pas la pierre, avouez que nous avons tous un livre chez nous, dont nous n'avons pas apprécier le contenu mais que nous gardons juste pour le plaisir des yeux. :p Par chance, je n'aurais pas ici besoin de cette excuse, car malgré ses défauts c'est une histoire, que j'ai appris a beaucoup appréciée, dont je le lirais le tome 3 avec plaisir et il me faut saluer le fait que la plume de l'auteure se bonifie et gagne en qualité. Mais trêve de blabla et venons en au ...

En bref: Malgré un récit qui manque parfois de transition, un scénario quelque peu précipité, et un manque de profondeur regrettable sur différents aspects de l'histoire, " La gardienne des mensonges " est un tome 2 appréciable, qui se démarque par l'originalité de son univers et sa mythologie a la fois novatrice et intéressante. La plume de l'auteure a gagnée en qualité et en fluidité, si bien qu'elle nous entraîne sans mal dans les péripéties que vivent les divers protagonistes. Coté cœur, un triangle trouve résolution, un autre se creuse et je crois bien que je suis dans le mauvais camp, xD il n’empêche qu'il me tarde de découvrir la suite et fin des aventures de Gia, car malgré quelques défauts, j'ai passée un agréable moment.