Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de chlolea : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
(Im)Parfait (Im)Parfait
Emma M. Green   
Mon Dieu quelle belle histoire !!!

J’ai adoré Imparfait du début à la fin. Ce trio m’a emportée immédiatement dans la vie rocambolesque de ce vieil hôtel situé dans l’un des quartiers de la capitale que j’affectionne le plus : Montmartre.

Juliette croque la vie à pleines dents, elle mène une vie insouciante et prône la positive attitude même si sa famille est quasi inexistante. Elle est une bouffée d’air frais à elle seule. Il est impossible de ne pas apprécier son personnage.

« Quand il me prend dans ses bras, qu’il me parle tout bas, je vois la vie en rose »

Lazlo lui est un héros taciturne et vraiment asocial. Malgré cela, il se révèle être un jeune homme blessé par la vie qui l’a contraint à se renfermer sur lui-même. Les auteures ont créé des personnages si différents l’un de l’autre qu’une fois réunis ils forment un ensemble ensorcelant.

« J’ai perdu la tête depuis que j’ai vu Suzette… »

Et puis arrive mon coup de cœur de ce trio, Suzanne ! J’ai adoré cette mamie désinvolte voir rock'n roll qui aime la vie et la rend plus jolie à ceux qui l’entourent. Elle trouve toujours les mots qu’il faut pour réconforter. Et c’est là qu’arrivent les larmes, car oui forcément c’est là que je me suis rendue compte que la mienne me manquait cruellement et que j’aurais donné n’importe quoi pour qu’elle me raconte elle aussi ses souvenirs.

Ce roman est truffé d’amour et de références musicales très éclectiques qui m’ont particulièrement plu. Du baume au cœur à l’état pur ! Il est inutile de comparer les histoires écrites par ces deux auteurs puisqu’elles ont toutes quelque chose d’unique. Mais celle-ci a un goût particulier, c’est une romance douce aux airs de guinguette concoctée avec beaucoup de tendresse et qui respire la joie de vivre. Les héros ont des faiblesses certes mais c’est en unissant leurs imperfections qu’ils forment un tout délicieusement et tendrement « IMPARFAIT ».

A glisser dans votre PAL sans l’ombre d’une hésitation !
21 printemps comme un million d'années 21 printemps comme un million d'années
Camille Brissot   
Posé sur un présentoir de la bibliothèque, le titre ponctué de ses étoiles m’a attirée. Prête à partir, les bras déjà bien chargés, je n’ai même pas lu la 4ème de couverture. Et heureusement car je l’aurais sûrement laissé sur son étagère. Non pas que le résumé ne soit pas intéressant mais se confronter à la question « Et vous que feriez vous si vous apprenez qu’il vous reste peu de temps à vivre? » n’était pas dans mon programme.
▫️▫️▫️
?Le speech: 21 printemps comme un million d’années, c’est d’abord le récit d’une amitié puissante. Celle de Victor et Juliette, amis depuis toujours. Elle fait tellement partie de sa vie qu'elle habite presque chez lui, il sait décrypter le moindre de ses éclats d'humeur, bons ou mauvais.
Car Juliette est difficile à saisir, toujours en mouvement. Elle est capable de partir seule au bord de l'océan sur un coup de tête, et de revenir comme si de rien n'était, avec ses secrets. Elle vit intensément, sans penser à l'après, et Victor la suit, l'attend, prêt à la rattraper si elle trébuche.
▫️▫️▫️
?Mon avis: dès les premières pages, @camillebrissot fait le choix de nous annoncer la mort de Juliette. J’ai espéré. J’ai prié pour me dire que je n’avais pas lu correctement. Je ne voulais pas que Juliette meure. Mais en narrant son histoire à de jeunes filles malades, Victor a su la faire revivre.
J’ai partagé sa soif de vivre, sa recherche de frissons, sa peur de s’engager, son envie d’être une jeune femme qui ne s’inquiète pas du lendemain, en brûlant la vie par les deux bouts…

Oui, j’ai pleuré et je ne ressors pas indemne mais cette rencontre en valait la peine.
Est-il nécessaire que je précise que j’ai adoré ce livre?
Merci @camillebrissot pour ce magnifique récit.
.
Je laisse les lecteurs de cette chronique en compagnie de vos mots.
Ils parlent tellement mieux que les miens.
.
?« C'est peut-être paradoxal, mais la distance peut rapprocher, vous savez. Quand l’autre n'est pas là physiquement, il ne nous reste que ça : sa parole, sa voix... On discute jusqu'à ne plus rien avoir à se dire, et c'est à ce moment que ça devient intéressant - car lorsqu'on n'a plus rien à raconter sur son quotidien, on est obligé d'aller plus loin. On gratte les couches, on les perce l'une après l'autre, on se dévoile… »
✨✨✨
?« Mais c'est quoi, le temps, au fond? Est-ce qu'on en profite plus quand on en a moins? Et pourquoi est-ce qu'on a l'impression que c'est un contenant vide, un truc qu'on doit absolument remplir pour qu'il prenne de la valeur? Est-ce qu'il n'est pas précieux par nature? Une heure à réfléchir, allongée dans son lit, ça vaudrait moins qu'une heure à boire des cocktails sur le pont d'un yacht? »
Trois mètres au-dessus du ciel Trois mètres au-dessus du ciel
Federico Moccia   
Tout simplement magnifique. J'ai été également très surprise de la fin, je ne m'y attendais pas.Ce livre m'a tout simplement fait rêver.
J'ai pu découvrir Federico Moccia, j'ai donc lu d'autres livres de cet auteur. Il a énormément de talent et retransmet les sentiments des personnages avec beaucoup de finesse.

par mimi24
40 choses que je veux te dire 40 choses que je veux te dire
Alice Kuipers   
40 choses que je veux te dire. Un titre qui prend tout son sens à la dernière page. Ce bouquin est d'une beauté extraordinaire. C'est l'histoire d'une vie, l'histoire d'un doute, l'histoire d'une peur, l'histoire de relations, l'histoire d'une erreur, l'histoire d'une joie. C'est l'histoire humaine.
Bird est un personnage humain, qui parfois ce découvre faible alors qu'elle se croit forte, qui se découvre triste alors qu'elle se croit heureuse, qui découvre l'inconnu alors qu'elle voit son chemin tout tracé, mais elle découvre aussi ses forces au delà de ses faiblesses, elle découvre des joies au delà de sa tristesse et elle trouve une nouvelle voie, cachée sous l'ancienne.
C'est un livre inspirant, époustouflant, touchant. C'est un livre qui rappelle l'humanité et l'enfant qui se cache au fond de nous tous.
49 jours, je compterai pour toi 49 jours, je compterai pour toi
C. S. Quill   
http://www.lmedml.fr/2019/03/22/49-jours-je-compterai-pour-toi-c-s-quill/

WAHOU… CETTE CLAQUE…
Le premier ou la première qui vient me dire que la romance ce n’est pas de la littérature et que ce n’est pas digne d’intérêt, je lui met mon poing dans la figure… Vous avez vu comme je suis menaçante, là ? En terminant ce roman, j’ai pensé à toutes ces personnes qui m’ont un jour dit que la romance ce n’était pas un genre littéraire, punaise ce que cela peut m’énerver !

[49 jours, je compterai pour toi] est classé en new romance, et cette histoire a totalement sa place dans les étals des plus grandes librairies au rayon romance, mais ce livre, c’est bien plus qu’une histoire d’amour à proprement parlé, c’est une ode à la vie, à l’amour avec tout ce que cela implique.

Je suis encore un peu sous le choc de cette lecture, c’est pour cette raison que j’ai décidé d’écrire mon avis à chaud, pendant que mes émotions bouillonnent encore sous ma peau.

UNE HISTOIRE INDESCRIPTIBLE…
Je suis là devant mon écran à me demander comment vous parler de cette histoire… Et tout ça c’est ta faute Cami ! A cause de ce qui se passe dans ta tête quand tu décides de te lancer à corps perdus dans une histoire qui te hante.

Peut importe ce que je pourrais dire sur ce livre, rien ne sera jamais suffisamment à la hauteur de Breen et Sawyer ! Le résumé est une perfection, tellement intriguant que l’on se lance dans l’histoire sans vraiment savoir où on va, aussitôt reçu, aussitôt lu ! Je le savais qu’il allait me bouleverser, j’ai lu les précédents récit de Cami, et ils avaient tous réussi à me faire rêver, à me faire comprendre la complexité des personnages et de leurs histoires respectives. Mais rien ne me préparait au contenu de [49 jours, je compterai pour toi].

« QUAND L’AMOUR SE VIT EN 49 JOURS… »
C.S. Quill est une autrice que j’admire pour son audace, son culot et sa façon de voir la vie. Avec ce roman, elle nous offre une oeuvre plus personnelle, plus délicate et en même temps qui ravage tout sur son passage. Elle a ancré son histoire en France, dans un cadre qui incite au voyage. Je me suis téléporté à Camaret, cette petite ville pleine de charme qui abrite cette histoire au contexte si particulier. Dès les premières pages, j’étais conquise, sous l’emprise de ce décompte inéluctable… Ai-je angoissé ? Oui, à mort. Ai-je spéculé sur les tenants et les aboutissants de l’histoire ? Bien sûr, quelle question. Me suis-je planté sur toute la ligne ? J’étais à des kilomètres de découvrir ce que cette histoire dissimule. La chute a été violente, l’effet absolument magistral. Je ne m’en suis toujours pas remise.

DES PERSONNAGES TRAVAILLES, PARTICULIÈREMENT VIVANTS ET TOUCHANTS !
Breen, notre héroïne est une énigme. On la découvre entre passé et présent, un aspect totalement envoûtant qui nous permet de faire la lumière sur ce qui l’empêche d’aimer plus que 49 jours… Ça vous intrigue, hein ? Breen est une jeune femme saisissante, je l’ai aimé dès les premières pages, m’attachant à elle au-delà du possible. En évoluant à ses côtés, j’ai compris de nombreuses choses, j’ai éprouvé une foule d’émotions qui m’ont dévastées autant qu’elle ont fait battre mon cœur à la chamade. Breen est exceptionnelle, son histoire est indescriptible, elle se vit, je me suis sentie si proche d’elle et en même temps tenue à distance par cette histoire de jours qui passent. Cette héroïne a une personnalité très bien travaillée, à tel point que vous ne pourrez que l’accompagner vers cette rédemption qu’elle mérite tant. Sawyer, c’est Sawyer ! Vous voyez je n’ai pas vraiment envie de parler de lui, parce que vous allez forcément craquer pour lui… Je peux vous dire que Cami vous l’a bichonné, elle a donné vie à un BBF proche de la perfection. Un homme qui a de nombreuses qualités autre que celle d’humidifier vos sous-vêtements, même si ce sera peut-être tout de même le cas . #coquine

« CETTE FILLE ME REND DINGUE DEPUIS QUE JE L’AI APERÇUE LÀ-BAS… J’AI SAUTÉ SUR L’OCCASION DE ME RAPPROCHER D’ELLE, SURPRIS DE RÉUSSIR SI VITE À ENTRER DANS SA VIE. MAIS LE PROBLÈME AVEC BREEN, C’EST QUE J’EN VEUX PLUS. ELLE EST EXACTEMENT TELLE QUE JE L’AVAIS IMAGINÉE. LA SEULE CHOSE QUE JE N’AVAIS PAS ANTICIPÉE, C’EST CETTE URGENCE QUI CRÉPITE ENTRE NOUS, COMME SI LE TEMPS QUI DÉFILE ÉTAIT COMPTÉ. »
Il y a pas mal de protagonistes dans ce roman et franchement je reste admirative du fait que l’autrice ait réussi à leur donner une personnalité propre à chacun, ils ont tous un rôle déterminant dans le dénouement de l’histoire et là encore c’est vraiment un festival de révélations de taille les concernant.

UN SCÉNARIO HORS NORME. UNE HISTOIRE BOULEVERSANTE, HUMAINE, PLEINE DE NUANCES ET DE VIE !
Vous allez vivre une aventure hors du commun avec ce roman. C.S. Quill s’est surpassé et pourtant on sent que rien n’est forcé ! Le récit est fluide, entre passé et présent avec une alternance de point de vue absolument fantastique…

Oubliez tout ce que vous connaissez de la plume de l’autrice, ici son talent augmente d’un cran, plus encore. Sa plume se veut plus mâture par rapport aux thèmes abordés, malgré cela son style conserve un côté léger qui se marie à merveille avec toutes les émotions plus brutes engendrées par le récit.

La psychologie est sans doute le plus gros atout de l’autrice car elle en fait ce qu’elle veut. Elle connaît les relations humaines et elle aime explorer la psyché de ses personnages en les décortiquant avec brio. Ce roman c’est une foule de questions qui bouleverse le lecteur. Je n’ai pas été stimulée de la sorte depuis un moment, les sujets que l’on découvre sont percutants, vous ne ressortirez pas indemnes de cette fiction réalité.

La plume de l’autrice se veut poétique, mélancolique et pleine d’émotion. La modernité et l’addictivité sont évidemment au rendez-vous pour scotcher le lecteur.

L’AMOUR…
Je ne souhaite pas que l’on s’arrête uniquement sur le côté romance de cette histoire, romance qui est magnifique, qui a fait battre mon cœur à un rythme effréné… Plus j’avançais dans l’histoire, et plus j’avais l’impression de savoir ce que j’allais découvrir, grosse erreur et c’est là que l’on prend la pleine mesure de l’originalité et du caractère unique de l’histoire.

C.S. Quill joue avec les nerfs de ses lecteurs, elle explore la notion d’amour de plusieurs façons. Elle met en lumière son héroïne qui ne cesse de se retrouver à la croisée des chemins, à la recherche de cette rédemption… On suit un véritable cheminement dont on ne connait absolument pas la destination.

Je suis une grande fan de romance, mais j’ai de plus en plus de mal à y trouver mon compte, j’essaye de sélectionner mes lectures avec soin et CE roman c’est la perle rare, le graal de toutes les grandes romantiques… C’est une merveille pour les lecteurs qui aiment vivre au cœur d’un récit qui ne cessera de les épater et de les surprendre.

« RETIENS-MOI, SAWYER. RETIENS-MOI QUOI QU’IL ARRIVE. JE NE VEUX PLUS M’ÉCHOUER, J’AI TELLEMENT BESOIN D’UN PORT OÙ M’ANCRER. »
EN BREF :
[49 jours, je compterai pour toi], c’est plus qu’un coup de cœur. L’histoire de Breen et Swayer a profondément marqué mon âme de lectrice, au-delà de leur histoire d’amour… C.S. Quill nous offre une histoire indescriptible, poétique, un peu mélancolique avec un fond profondément touchant équilibrée par des touches de légèreté et d’humour. Vous allez vibrer aux côtés des personnages, être submergé par les émotions et vivre une aventure humaine hors norme. Le récit se déroule en France et l’autrice a réussi à sublimer les lieux qu’elle nous décrit avec passion. Le voyage se vit de la première à la dernière page.

[49 jours, je compterai pour toi] c’est LE ROMAN à se procurer de toute urgence ! Disponible dès le 28 mars <3
7 lettres 7 lettres
Olivia Harvard   
Ce thriller, plutôt jeunesse, ne rentrera pas dans mes favoris... Pourtant il partait bien, très bien même!

Une plume entraînante, l'auteur glissant ça et là des éléments pour nous tenir en haleine, une intrigue bien construite et qui s'étoffe progressivement, à chaque réponse son lot de nouvelles questions...

On s'identifie bien aux protagonistes de l'intrigue, on comprends leur ressenti et on s'énerve autant qu'eux tout du long!

Hélas la magie n'a pas opérée jusqu'aux derniers rebondissements avec moi... En effet deux trois éléments permettant la résolution de l'intrigue m'ont semblé manquer de cohérence, ou en tous cas n'ont pas été éclaircis de façon suffisamment claire pour ne pas avoir l'air "bâclés". D'autres sont juste trop improbables. Enfin, la fin est trop tirée par les cheveux et échappe au réalisme que le début avait et qui permettait de se plonger à fond dans l'histoire.

J'ai le sentiment que l'auteur a "changé de cap" en fin de rédaction, ne s'en tenant pas à la chute prévue initialement, ou qu'il s'est dit qu'il allait faire "encore plus fou"... Mais du coup trop fou et bancal à mon goût...

Mais une lecture qui reste très prenante et fait un bon page turner!!

par btizlit
99 jours 99 jours
Katie Cotugno   
«I was trying not to lose you. But I lost you anyway.»

WARNING: sûrement pas le meilleur de mes commentaires. (Et certainement pas le meilleur livre que j'ai lu.)

J'ai lu How To Love fin 2015 (c'est le moment où je réalise pleinement qu'on est en Mars 2017 et que j'ai l'impression d'avoir quitté 2015 hier) et ce fut une légère déception pour moi. Pourtant, je me suis quand-même décidée à donner sa chance à 99 Days (un bon bout de temps après mais quand-même).
Résultat, je ne suis pas sûre de pouvoir dire que j'ai aimé 99 Days.

J'apprécie la plume de l'auteure. Ce n'est pas mal écrit, c'est même plutôt agréable et c'est une plume fluide. Sincèrement, je n'ai pas de problème avec sa façon d'écrire. Même si j'ai toujours le sentiment qu'il me faut une éternité entière pour lire ce qu'elle écrit.

Ce qui ne m'a pas plu dans 99 Days c'est l'histoire (et par extension les personnages). Le synopsis me plaisait. Dès le départ on nous prévient, Molly a brisé le cœur de son premier amour Patrick en passant la nuit avec son frère Gabe. Même si je ne suis pas fan de l'idée d'infidélité, je n'avais pas envie de m'arrêter sur ce point et risquer de passer à côté d'une bonne histoire (ça risque pas).

SAUF QUE....

J'aurais pu vivre avec cette histoire du mec trahi par la fille qu'il aime parce que celle-ci a préféré son frère. Seulement, en ce qui concerne Molly et les frères Donnelly, je n'ai pas apprécié une seconde de tout ça.

Je n'ai pas aimé l'histoire et je n'ai pas aimé les personnages et je n'ai pas aimé ce qu'ils faisaient, blablabla.
J'ai même pas envie d'en parler! Je veux juste oublier ce livre. Je veux faire comme si je ne l'avais pas lu.

(MENTEUSE!
Je dirais juste...
Je ne comprends pas vraiment les gens qui se mettent dans une telle situation. Déjà ça complique toujours tout à mort et ça n'apporte clairement pas grand chose qui en vaut le coup. Mais quand c'est ton frère la personne d'en face (vous savez la personne avec laquelle votre amoureux/se vous trompe = personne d'en face -ouais je mets des parenthèses dans les parenthèses-), c'est une double trahison! Quel genre de frère/sœur peut faire ça? Et quand tu es la copine (n'est-ce pas Molly!?), si jamais ça te tente vraiment de tromper ton copain, est-ce que t'es obligée de le faire avec son frère et ne même pas te sentir réellement coupable? AHRRR!!! (mon cri inhumain, le retour).

Ça me donne des envies de violence. Moi, la petite fille si gentille! *pleure de façon dramatique* *ouin ouin ouin ouin*

Voilà pour ce point.
Seconde point!

Au-delà de cette situation dont je pourrais parler pendant un certain bout de temps pour ne rien dire de spécial au final, je voudrais qu'on parle de la mère de Molly... qui a écrit un livre sur sa fille.
(PAUSE: Quelle idée.)
Déjà, quand est-ce que tu te dis que tu vas bousiller la vie privée de ta fille juste pour entrer dans la longue liste des bestsellers? Et quand est-ce que tu te dis que ça serait cool de raconter dans ce fameux bouquin que ta fille a trompé son copain avec le frère de ce dernier en sachant qu'après elle passera pour la pire des salopes? (Désolée pour le mot.) Non mais sérieux, quelqu'un a pensé à lui donner un cerveau? Ou un cœur?! Quel genre de parent peut faire un truc pareil? C'est le moment où je me sens vraiment désolée pour Molly.

Je suis révoltée! ^^)

Je dois admettre que je n'ai pas grand-chose d'autre à dire. Je n'ai pas aimé et je ne suis vraiment pas désolée de ça parce qu'étant la personne que je suis (si, si, je vais laisser cette phrase) aka je me sentais pas capable d'aimer un tel roman. (C'était inutile, hein? Même pas une réelle explication.)

Personnages? Non.
Histoire? hmmm... non.
Bref, tu peux apprécier une plume autant que tu veux, si l'histoire tu n'aimes pas (Hello, je m'appelle Yoda) et que les personnages tu as envie de frapper, il n'y a pas une infinie de possibilité. (Toujours inutiles?)

En gros,
CE QU'IL Y A À RETENIR c'est que je ne mettrais plus jamais la main sur un roman de Katie Cotugno. Sauf si elle écrit un truc de malade. Là, peut-être.

Au fait! J'allais oublier, c'est une romance, on est d'accord? Où est passée l'alchimie entre les personnages? (Al' sort de ta cachette on a besoin de toi d'urgence!!)

OK.

par Sheo
A comme Aujourd'hui A comme Aujourd'hui
David Levithan   
J'ai mis un peu de temps à rentrer dans l'histoire et à vraiment m'attacher aux héros. Je sentais qu'il y avait énormément de possibilités et de chemins vers lesquels David Levithan pourrait se diriger, et j'avais un peu peur qu'il oublie certains thèmes pour s'arrêter sur d'autres choses moins importantes. Mais non. Il est parvenu à me couper le souffle. EVERY DAY est une magnifique d'amour qui m'a anéanti.

Jusqu'à la fin, je me suis demandé comment le roman se terminerait. Puis PAF, la conclusion nous explose à la figure. Je pleurais tellement que les lignes en devenaient floues. Cette fin. Cette fin ♥ Je suis déchiré, ébloui et brisé.
C'est brillant.

Je ne sais pas encore si la suite est nécessaire ou pas, mais j'ai terriblement envie de découvrir ce qui attend A et Rhiannon.

J'avais oublié à quel point pleurer en refermant un roman était magnifique.
Ce livre m'a permis de m'en souvenir.

par Jordan
A Good Girl A Good Girl
Amanda K. Morgan   
Ma Chronique : https://fiftyshadesofbooks2017.wordpress.com/2017/10/11/a-good-girl/

Ok…. Je viens de me prendre une claque, et je ne vais sûrement pas dormir cette nuit ! je suis en PLS même et je me demande encore comment je vais pouvoir écrire cette chronique tout en vous vendant du rêve et SANS SPOIL ! Si quelqu’un a lu venez me voir en PV j’ai besoin d’extérioriser tout ça !

Alors, Comme le dit le résumé, Riley est la fille parfaite… Mais quand je vous dit parfaite… Vraiment, on dirait un robot !

Elle est major de sa promo, n’a jamais des notes en dessous de 18/19, a assisté depuis son plus jeune âge dans des associations caritatives, sauve les bébés chiots, aide les personnes âgées, les militaires ! Elle à fait du mannequinat.. Enfin bref vous voyez le tableau ! Elle est chef des pom-pom girl et à toujours été élu reine du bal ! même quand elle est arrivée en seconde ! Riley EST parfaite ! Elle est entourée de ses meilleures amies : Kolbie et Neta qui elles aussi sont intelligentes mais pas des intellos et très belle, elle forme à trois un beau trio ! Je m’attendais donc à découvrir qu’en fait Riley faisait ça pour masquer un profond secret, qu’au fond c’était une peste, qu’elle était méchante.. Mais non… C’est bien plus complexe que ça !

Pour retourner à l’histoire, de fil en aiguille.. Les amies de Riley l’encourage à sortir de son cocon de petite fille modèle et de commencer à s’amuser… Jusque la rien de grave puisque Riley n’arrive pas à se détendre.. Les fêtes alcoolisés remplis de gamins… Ce n’est pas sa tasse de thé.

Tout commence quand Le professeur de français de Riley commence à lui prêter un petit peu pus d’attention (Ok, je vois que j’ai votre attention.. Mais ne sous-estimer pas cette histoire.. Ce n’est pas ce que vous croyez !) Petit à petit, une relation amoureuse naît entre les deux et petit à petit on commence à percevoir la personnalité de Riley, mais trop car ce récit et de son point de vue… Et franchement, qui dirais du mal de lui même !!??

Pendant tout le livre jusqu’à la fin rien de spécial n’arrive et je me demandais OU l’auteur venait nous emmené… Tout ce que je voyais c’est que Riley était toujours.. PARFAITE !

Comment je le sais ? A part le fait qu’elle le dise elle même ?

Et bien, chers amis, à la fin de quelques chapitre, il y a une liste avec les qualités et toutes les bonnes choses que Riley a accompli dans sa vie, une liste à faire pâlir de jalousie n’importe qui, une liste à se sentir minable et à se demander… Mais en fait, je ne fais pas grand chose de ma vie… Ou cette fille trouve-t-elle le temps de faire des brownies, sauver des bébés chiens, participer à 3 œuvres caritatives tout en maintenant sa vie scolaire et sa vie sur le plan social !!! Ça doit cacher quelques choses… Et bien… Jusque la NON ! Tout ce qui est dit … EST VRAI ! Riley est un ange…

« Je suis une fille sage, après tout. »

Je continue donc ma lecture… Entre elle et Alex, une fois ça va, une fois elle se montre jalouse car toutes les filles du lycée lui tourne après, celui ci lui promet de quitter sa femme pour elle… Bref une histoire lambda comme on s’y attend, une sorte de cliché en somme…

Alors, je me demandais.. Mais il est ou le thriller à la fin quoi !!!

Et la… Les dernière pages… LE CHOC ! D’où la position de PLS :

Je vous vois derrière vos écrans trépigner d’impatience, vous demandant MAIS QU’A T-IL PU BIEN SE PASSER POUR QUE JE SOIT COMME CA !

Chers lecteurs.... L’heure est grave car je ne dormirai pas ce soir…

Le pire dans ce livre c’est qu’après avoir tourné la dernière page, on est pas sur d’avoir bien compris l’histoire, on se rend compte que Riley… Cette fille est bizzare ! Je ne dirais pas d’autres mots pour ne pas SPOIL mais… Woah !

Ce livre nous fait tourner en bourrique pendant tous les long et ce n’est qu’au 5 dernière pages que TOUS le récit prend son sens ! Toute la force de ce livre repose dans les dernières pages !

Cette fin nous laisse… Perdu, j’ai même du aller demander sur Insta à des âmes charitable si c’était bien ce que j’avais compris du récit tellement je n’étais pas sur ! Tellement ce livre m’a retourné le cerveau ! Ce livre est mon deuxième thriller… Et vous savez quoi ? Selon la définition de ce mot ! Les conditions sont REMPLIS ! Et je suis désolé moi même de vous en dire sans trop vous en dire, mais si je vous disais réellement ce qui se passait ! Ça gacherait TOUT !

A good girl c’est l’histoire d’une fille parfaitement imparfaite, je dirais !

" Les apparences sont parfois trompeuses "

C’est une histoire normale, une histoire qu’on lit tout en se demandant où est l’action, une histoire ou on a hâte d’en découdre et au final, on ne s’attend pas à cette fin ! Ce livre était vraiment un thriller psychologique car à la fin…. Vous le découvrirez vous même

Je me suis dit que la fin aurait pu être plus développé car j'étais vraiment perdu... Comme si je n'avais pas vraiment compris toute l'histoire.... Je me suis alors demander si justement... C'était volontaire de la part de l'auteur car après tout c'est un thriller psychologique... Et qu'à la fin nos cerveaux en sont tout retourné.. et j'avais raison car quelqu'un viens de m'apporter une info cruciale et je quoi que je me suis mise encore en PLS parce que ce livre.. c'est du pur génie !
À jamais : Une vie pour l'autre À jamais : Une vie pour l'autre
Fanny André   
Ce n’est pas la première fois que je lis Fanny André, j’aime beaucoup ce qu’elle fait et je dois dire qu’avec ce livre j’ai vraiment été transportée, j’ai adoré l’histoire du début à la fin.

Chloé et Adehan sont deux adolescents pas comme les autres, tous deux cachent un secret, une vie, des sentiments. Chloé est atteint d’un cancer et sait que ses jours lui sont contés. Elle cache sa souffrance et sa situation aux yeux de tous, personnes ne connait sa maladie mis à part ses parents et les professeurs. Elle évolue, vit au jour le jour, mettant une distance entre elle et les autres. Ne voulant pas se fondre dans la masse, elle est provocante par ses tenues, son langage et ses décisions, c’est une personne forte qui cache ses faiblesses aux yeux de tous.

Adehan lui aussi est arrivé en fin de vie, mais pas comme on pourrait le penser. Il s’apprête un passer une étape importante pour lui comme pour sa communauté mais il ne désire pas passer ce cap, vivre comme les siens, et décider de la vie ou non d’une autre personne. Il veut pouvoir choisir sa vie, ne pas porter ce fardeau que sa famille lui impose. C’est un jeune homme remplis de haine et de culpabilité, confus et pourtant sûr de lui.

Adehan va de suite être attiré par Chloé, lui qui c’est toujours forcé à ne pas voir les autres est désormais pris au piège. Attiré et à la fois agacé par ce qui est en train de lui arriver il va tout faire pour ne pas s’approcher d’elle, ne plus penser à elle et encore point la fréquenter, mais le destin en a décidé autrement et la route de Chloé va croiser de plus en plus la sienne.

Chloé avais déjà vu Adehan, un garçon intriguant mystérieux, et tellement maladroit, ce qui l’amuse beaucoup, il peut aussi se montrer froid, fuyant alors que la minute d’avant il était charmant et attentif. Tous deux se ressemblent bien plus qu’ils ne le pensent, cachant chacun à l’autre ce qui leur pèse et une partie importante et non négligeable de leur vie et de ce qui la constitue.

Entre eux, c’est une histoire d’amour impossible, qui ne peut pas aboutir et qui pourtant va être ce qu’ils auront de plus précieux. Ils vont se forcer à être comme tout le monde en présence de l’autre, ils savent bien que rien ne peut ressortir de positif de leur histoire. Celle-ci ne pourrait avoir que des conséquences graves pour celui d’en face, mais l’attraction entre eux est trop forte pour ignorer les sentiments qui naissent et qui ne cessent de grandir au fil des jours

Je dois dire que j’ai vraiment adoré, du début à la fin, l’histoire est vraiment sublime. J’ai été plus que séduite par les personnages, ce qu’ils sont et vont vivre. L’auteure a choisi un thème sombre et va faire vivre des moments dures à Chloé. J’avoue avoir pleuré à plusieurs reprises, imaginant cette adolescence souffrir et se résigner à mourir entourée de parents désespérés et complètement anéantis par la future perte de leur enfant. Tout comme Adehan qui doit faire face à des traditions inconcevables pour lui, douloureuses et en complet désaccord avec ses choix et convictions.

C’est une lecture addictive, où se mêlent maladie, fatalité, amour et désillusion. Un Young-Adult/ fantastique qui vous transporte et vous fait vivre à travers les personnages des moments intenses, émouvants, troublants et tellement touchants. Tout au long de la lecture, on est surpris par ce qui s’y passe et par des découvertes toutes plus perturbantes et inattendues. L’auteure a su apporter ce qu’il faut de rebondissements et de doutes qui nous happent et nous empêchent de refermer le livre avant de l’avoir terminé.

Cette lecture, c’est un peu un doigts d’honneur à la vie et à ses fatalités, je ne suis vraiment pas passée loin du coup de cœur. C’est un des livres qui m’aura le plus marqué en 2017, celui qui aura réussi à m’émouvoir tout en me faisant garder espoir. On avance un peu à tâtons, sans vraiment savoir comment les personnage vont évoluer, ni comment l’histoire va se terminer, j’ai été conquise, surprise et en total osmose avec ce qui s’y passe.
Ce livre et celui que j’ai préféré de tous ceux que Fanny André a pu écrire. A livre absolument !

http://www.livresavie.com/a-jamais-une-vie-pour-lautre-de-fanny-andre/

par Natoche