Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de ChloLG : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
L'amour harcelant L'amour harcelant
Elena Ferrante   
Publié par Gallimard pour la première fois en 1995, ce roman vient d'être réédité, sans doute en raison du succès des romans successifs. Premier roman de Elena Ferrante, il est axé autour du lien entre une fille, Délia, et sa mère, Amalia, à partir de la mort mystérieuse de cette dernière. Personnage fort, absent, mais en réalité présent tout au long du roman, Amalia est une femme à la personnalité composée de lumière solaire et de zones d'ombre, à l'image de la ville de Naples, omniprésente en arrière-plan.
Un roman fort, parfois dur, ainsi que la vie, pendant une période historique qui garde la trace des misères humaines et sociales de la seconde guerre.

par idea77
Sauver sa peau Sauver sa peau
Lisa Gardner   
Dans ce polar-Thriller, Lisa Gardner nous donne un apperçu de son grand talent.
Le début de l'histoire en bref: Annabelle granger quitte brusquement le domicile familial à Boston avec sa mère sur ordre de son père.
Ce dernier qui à interrogé Catherine, une petite fille de douze ans enlevée et séquestrée dans une sorte de grotte en 1980 par un sérial killer et qui s'en est sortit vivante à peur pour sa fille Anabelle qui est épiée. Nous sommes en 1982. Ils changent de nom et de villes très souvent.
De nos jours Anabelle revient à Boston ou elle apprend que dans une caverne on a retrouvé six corps de fillettes dont elle. En réalité il s'agit de son amie d'enfance Dori Petracelli.
Bobby Dodge et D.D.Warren, commandante de la police de Boston enquêtent.
Ce polar se lit d'une traite et les rebondissements ne manquent pas.
Personellement, je pense que cet écrivain a un grand avenir. Il va de soit que je conseille ce livre sans la moindre hésitation.
Bonne lecture.
Adanson Marco.

par Adanson
La magie du rangement illustrée La magie du rangement illustrée
Marie Kondo   
Voici un petit livre bien sympathique qui nous aide à faire tris quand trop d’objets s’entassent dans nos placards. On commence donc l’histoire avec Shiaki Suzuki, une femme de travail débordée qui se laisse complètement aller. Ce n’est que lorsque son voisin lui fait une réflexion qu’elle se rend compte de l’ampleur de la tâche à venir. Son appartement est complètement encombré, et elle ne sait pas du tout par quoi commencer pour tout ranger, c’est là qu’elle fait appel à Marie Kondo, une fée du logis.

En bref, c’est un petit livre pratique qui donne de bonnes explications comme la façon de plier son linge ou de trier ses livres ou encore ses papiers. Il n’y a bien sûr aucune obligation forcée de se séparer de ce qu’on aime véritablement, c’est justement pour faire ressortir ce qui nous tient à cœur et je pense d’ailleurs suivre aussi toutes les indications données afin de faire mon grand ménage de printemps, je vais avoir grandement besoin de ces astuces !

En bref, bien illustrée, les personnages sont amusants et ça donne envie faire un bon gros nettoyage à son tour ! Une très bonne découverte pour les gens qui comme moi ont du mal à jeter leurs affaires usées.


Read more at http://ma-boite-de-pandore.e-monsite.com/pages/chroniques/manga/la-magie-du-rangement.html#DRdC8uqcUDdUUpaB.99
Les Variations sentimentales Les Variations sentimentales
André Aciman   
Paul est encore adolescent quand il s’éprend de Giovanni, le menuisier de ses parents, pendant des vacances estivales sur une petite île italienne. Premier amour. Plus tard, à New York, c’est avec la belle Maud qu’il pense construire une vie de couple. Il l’aime et la jalouse fiévreusement. Trop peut-être. Manfred, lui, est d’abord une silhouette aperçue sur un court de tennis à Central Park, avant d’obséder Paul, corps et âme. Il finira par vivre avec lui. Puis Chloé revient dans sa vie et tous deux retournent sur le campus en Nouvelle-Angleterre où ils se sont rencontrés étudiants, pour faire le bilan de leurs vies. Trop tard ? Et lorsque Heidi, une jeune musicologue, lui envoie un article pour sa revue, Paul tombe sous le charme. Ce jeu de séduction intellectuelle permettra-t-il à Paul d’être à nouveau amoureux ?
À travers le récit d’une vie où les êtres aimés se suivent, se rencontrent ou s’entrechoquent parfois – comme autant de variations sur un thème – André Aciman nous interroge sur l'énigme de nos désirs, de nos amours, de nos vies. Son écriture est sensuelle, mais aussi porteuse d’une mélancolie profonde. Car si son narrateur, Paul, observe et évoque les corps avec minutie, il se fait aussi le chroniqueur du temps qui passe, et du désir qui naît, s’étiole puis s’éteint. Lorsqu'il réfléchit aux rêves avortés de nos existences, difficile ne pas céder à l'émotion. Les variations sentimentales est un livre exceptionnel, bouleversant.

par bazinga
Le Chuchoteur Le Chuchoteur
Donato Carrisi   
Ce thriller est juste excellent, autant dans l'écriture que dans la trame. L'histoire est superbement ficelée, l'enquête époustouflante ponctuée de quelques descriptions macabres comme il le faut! Un livre à recommandé aux amateurs du genre serial killer.

par Fionasim
Temps glaciaires Temps glaciaires
Fred Vargas   
À une période où on couvre de lauriers la littérature policière scandinave, et j'ai sacrifié à cette mode, un Vargas est un véritable bol d'air frais transmis sans l'intervention d'un traducteur. Ce livre est bâti sur un scénario joliment articulé. J'ai particulièrement apprécié la description de la concrétisation d'une intuition en idée sous forme de la métaphore de la transformation d'un têtard en grenouille. Le premier usage de cette figure de style constitue selon moi l'acmé de l'intrigue.

Comme toujours chez Vargas, l'intrigue ne finit pas en apothéose mais medio voce. Cela est de peu d'importance. L'intérêt de ce roman se situe dans le processus intellectuel du commissaire Adamsberg qui évidemment permet d'identifier le coupable.

Les souvenirs de la lecture d'un livre sur la révolution française, "Bourgeois et Bras-nus" de Daniel Guérin, m'ont été d'un précieux secours. Il ne faut pas être totalement inculte sur cette période si on veut retirer la "Substantifique Moelle" du scénario.


par Biquet
L'Armée furieuse L'Armée furieuse
Fred Vargas   
j'ai vraiment beaucoup aimé... un excellent Vargas...
on retrouve tout ce qui fait le charme de son univers avec bien sur le commissaire Adambsberg au centre...
l'intrigue est bonne et se tient, et nous tient en haleine jusqu'au bout....
j'attends le prochain !!

par Lilou
Un lieu incertain Un lieu incertain
Fred Vargas   
J'ai beaucoup aimé ce roman, avec ce qu'il faut d'humour au 2ème degré, des personnages décalés, mais qui se respectent dans leurs douces folies, et qui poursuivent un tueur aussi décalé qu'eux. Un régal de lecture
Dans les bois éternels Dans les bois éternels
Fred Vargas   
c’était le 2e livre que je lisais de Fred VARGAS. J’avais déjà lu « Pars vite et reviens tard » que j’avais bien aimé. Un peu décalé avec un commissaire très particulier : Jean-Baptiste ADAMSBERG.
Et c’est avec plaisir, que je l’ai retrouvé dans cette histoire un peu fantastique, bizarre, nostalgique….
Car chez Fred VARGAS, il faut beaucoup de patience, car ses personnages ont l'art d'effacer leurs traces et de s'évanouir dans la nature. Mais flâner est un bonheur dans ces ouvrages placés sous le signe de la mythologie et des légendes.
Fred VARGAS se plaît à nous berner, multipliant les fausses pistes, qui semblaient pourtant fort probables… pour nous étonner encore. Bref, un vrai livre palpitant que l’on dévore et que l’on a du mal à quitter…
C'est en flânant également, sur les bords de la Seine, par exemple, où il suit le vol des mouettes, que le commissaire ADAMSBERG, l'éternel rêveur, résout ses enquêtes. On se demande parfois où vont le mener ses déambulations fantasques. Sait-il au moins ce qu'il cherche ?

par Lilou
Sous les vents de Neptune Sous les vents de Neptune
Fred Vargas   
[spoiler]Pas d'accord Gomette, à aucun moment je n'ai suspecté Danglard, c'est trop facile de voir que ce qu'il dit au téléphone est à double-sens ! =P [/spoiler]
A part ça, ce qui est génial c'est qu'il est suffisamment long pour qu'Adamsberg tourne et retourne ses délires dans tous les sens, encore que j'aie trouvé un peu lourd, au bout d'un moment, sa manie de vouloir fourrer tout et n'importe quoi dans la cathédrale de Strasbourg. C'est un peu trop facile comme effet d'humour ! Et puis... elle n'a pas mérité ça. =P

Mais le bilan général est SUPER positif, surtout que Clémentine revient en force, si c'est pas magnifique ça. =D
  • aller en page :
  • 1
  • 2