Livres
558 072
Membres
606 058

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bibliothèque de choucax : J'ai lu aussi

La Revendication de l'alpha, Tome 1 : Née pour être liée La Revendication de l'alpha, Tome 1 : Née pour être liée
Addison Cain   
Une dark? Une romance?
Je dirais plutôt un porno vulgaire, sale et sans intérêt.
Les scènes de sexe se succèdent; répétitives, mauvaises... Des descriptions hallucinantes qui donneraient presque envie de vomir, tellement les détails dégueu sont insistants. [spoiler]On parle (en boucle) de "mouille", de "jus", de "cyprine qui coule jusqu'au sol, de queue aussi grosse qu'un avant-bras", de "ramonage" ... [/spoiler]
L'auteur sait-il qu'il existe des tas d'autres mots que "chatte" et "queue" pour désigner les attributs sexuels? Il semblerait que non ... Cela dit, on a échappé au mot "bite" toutes les 3 phrases, c'est le seul point positif.
Les personnages sont inintéressants. Aucune personnalité, rien de plaisant, d'attirant ou même qui éveille la curiosité.
Je ne l'ai pas lu en entier, la moitié c'était déjà trop.
Ce livre fait à présent partie du top 3 des pires "dark" (si on peut appeler ça comme ça) que j'ai lues. Un livre poubelle qui me fait regretter amèrement l'argent gaspillé
La Revendication de l'alpha, Tome 2 : Née pour être brisée La Revendication de l'alpha, Tome 2 : Née pour être brisée
Addison Cain   
Un second opus très riche à tout point de vue.
Une Claire plus que fragile mais combative.
Toujours aussi altruiste même pour des gens qui vendraient père/mère pour survivre.
Un résistance qui tend à prendre davantage de place avec le fameux Corday.
On y dépeint les origines de la révolution. Cependant, je trouve que cette contextualisation est souvent male placée dans le livre,ce qui est dommage.
Une histoire "d'amour" plus que décalée et empreinte de cette nature profonde animale qui est l'excuse pour beaucoup de scènes de sexe. Cette nature, "la revendication", permet sans doute de relativiser certaine chose.
Et puis sans doute, ce qui est le plus appréciable, il y a une certaine complexité qui apparaît sur le sens moral de nos personnages. Claire: es tu trop naïve face à toit-même ou cette société qui est quand même corrompue et toi, Shepherd, qui est né dans la Fosse, il peut y avoir autre chose au-delà de ton univers...
Le troisième tome sera sans doute, j'espère, l'occasion de nouvelle révélation
La Revendication de l'alpha, Tome 3 : Renaissance La Revendication de l'alpha, Tome 3 : Renaissance
Addison Cain   
Ok !
La clairement, ce tome a foutu en l’air toutes les certitudes que j’avais. Je suis sur le cul !!!
Je ne m’attendais pas du tout à ça... chaque personnage a une face cachée, loin d’être celle qu’on attendait.
Il y a des moments tellement tendres au milieu du chaos... une histoire d’amour en dépit des circonstances douteuses des débuts. Et un retournement de situation bouleversant. Et puis... c’est quoi cette fin frustrante bordel ?
Je veux savoir la suite... je veux savoir comment ça peut évoluer.
Je veux savoir ce que l’avenir réserve à Claire et Sheperd.

par mounsch
La Revendication de l'alpha, Tome 4 : Dérobée La Revendication de l'alpha, Tome 4 : Dérobée
Addison Cain   
O M G ! Que dire sur ce tome...a part incroyable! bon sang!!!!
Je viens juste de le finir, alors au début on est un peu dérouté par ce nouveau couple formé par Jacques et Brenya, on se demande ce qu'il est advenu de Shepherd et Claire [spoiler]on finit par les retrouver, quelques chapitres après, quel soulagement après la fin du tome 3[/spoiler], mais on s'attache très vite a ce nouveau pan de cette civilisation Française, ces nouveaux personnages, un dôme qui a d'autres lois, d'autre mœurs.
La où l'auteure est très forte c'est qu'on reprend un peu le même principe que le tome 1, mais totalement détourné, avec d'autres mécaniques et c'est put**n d'addictif! Avec Brenya on est loin du caractére de Claire, douce, conditionné, presque robotique, idem pour Jacques qui ne ressemble pas a Shepherd (qu'on pensait cruel et manipulateur, il n'en es rien face a Jacques), et pourtant une évolution des 2 personnages va être ressenti et puissante au fil des chapitres. Quelle plaisir de retrouver le bêta, Jules aussi <3
Les scènes de sexes n'ont rien de lassante ou redondantes, elles arrivent a m'étonner a chaque fois, par l’ingéniosité d'écriture (attention quand même aux lecteurs/trices sensibles, on est vraiment dans un style d'écriture qui peut rebuter) et la fin, le dernier chapitre, je ne pensais pas ça possible ET POURTANT l'auteure a réussis a me rendre dingue, un véritable mindblow!
Par bonheur elle a annoncé une suite, il nous faudra maintenant patienter quasi 1 an pour retrouver tout ce petit monde et se demander si tout ceci finira bien un jour.

Si vous aimez la dark romance, vraiment foncez, cette saga est surement une des meilleures que j'ai pu lire !

par Sookiki
Attirance criminelle, Tome 1 Attirance criminelle, Tome 1
Jenn Guerrieri   
« Attirance Criminelle » est un livre que je souhaitais quand même lire depuis quelque mois. Mais comme je n'étais pas décidée, il restait à prendre la poussière dans ma pile à lire. Je me suis enfin décidée à le commencer, et je peux déjà vous dire que c'était une très bonne lecture même si nous ne sommes pas sur un coup de coeur.

Tout d'abord, il faut savoir que la thématique que nous propose Jenn Guerrieri peut tout de suite faire penser à celle de la série de livre de Cynthia Havendean, « Les Somber Jann ». Nous avons dans les deux cas une jeune fille innocente qui se retrouve malgré elle confronté à un ou des tueurs criminels. Elle se retrouve alors kidnappée contre son gré. Mais même malmenée, elle tombe amoureuse de son tortionnaire. Je vous rassure, même si nous avons une approche similaire, l'histoire reste néanmoins assez différente et tout autant captivante.

Si ce n'est pas un coup de coeur, c'est parce que nous avons quand même des petits points qui m'ont dérangé dans ma lecture.

A savoir dans un premier temps que Jenn Guerrieri est une auteure qui débute. Il s'agit, sauf erreur de ma part, de son tout premier roman. Et forcément, cela se ressent dans sa plume. Ce qui m'a le plus dérangé, c'est le vouvoiement que décide d'employer pendant toute la durée du roman l'héroïne quand elle s'adresse à son ravisseur. Je peux comprendre que ce soit nécessaire dans les premiers chapitres puisqu'ils ne se connaissent pas. Mais que cela dure jusqu'à la dernière page alors qu'ils ont eu le temps quand même de se rapprocher, je ne comprends pas. C'est d'autant plus dérangeant quand on sait qu'ils n'ont pas une grosse différence d'âge. Et si je ne me trompe pas, Maya aura tutoyer deux à trois fois Evann.

Le deuxième point qui ne peut que me choquer, c'est que je ne comprendrais sûrement jamais comment Maya peut tomber amoureuse de Evann après tout ce qu'il a pu lui faire. Pour le coup, et même si ce n'est pas le cas, nous pourrions facilement parler du syndrome de Stockholm. Le développement de la romance se fait quand même progressivement, et certains changements dans la personnalité de Evann ainsi que la révélation de son passé vont nous permettre d'apprécier quand même le rapprochement.

Je ne peux pas dire que je me sois réellement attachée aux personnages. Maya est une héroïne assez fade, même si je l'ai bien aimé. Elle n'a rien de vraiment extraordinaire qui puisse la démarquer. En ce qui concerne Evann, j'ai un petit faible pour les bad boys qui fument des clopes. Maintenant, je ne peux pas non plus dire que j'étais sous son charme car je n'accepte pas facilement qu'on puisse s'en prendre de la sorte à Maya, sans aucune raison valable. Son passé a beau ne pas être joyeux, cela ne m'a pas convaincu pour expliquer pourquoi il était devenu ainsi.

Mais ce qu'il faut quand même retenir, c'est que nous avons une histoire prenante avec pas mal de rebondissements. Certaines scènes peuvent parfois faire un peu clichées, mais dans l'ensemble c'était vraiment un bon livre. Il me tarde maintenant de pouvoir lire la suite qui ne saurait tarder à l'heure où j'écris mon avis sur le premier tome.
Attirance criminelle, Tome 2 Attirance criminelle, Tome 2
Jenn Guerrieri   
Si le tome 1 était sympa sans plus, j’avais quand même envie de connaître la suite. Erreur fatale ! Avec ce tome 2, on touche le fond.

• Les situations sont tout sauf crédibles, exemple à la clé :
Par exemple, notre héros qui vient de sortir de prison de manière peu conventionnelle et doit donc se cacher et ne pas faire de vague, cherche Maya, la fille qui l’attire et qu’il aime persécuter (bah bien sur, sinon c’est pas drôle). Donc après une énième crasse, elle refuse de le voir. Que fait-il pour l’obliger et la retrouver ? Il se pointe à la fac, dans l’amphithéâtre, prend la place du professeur et le micro pour la trouver dans la salle et proférer quelques menaces au passage…

• Les réactions des personnages immatures, et les dialogues, OMG !
Extrait 1 :

[spoiler]« Evann se tut et fixa mon amie en reprenant une bouffée de nicotine. Il la provoqua :
- La meuf qui a la même couleur de cheveux qu’une canette de Fanta sait donc parler ? »[/spoiler]

Extrait 2 :

[spoiler]« - Si tu t’étais appelé Evann Orange (Note, il s’appelle Evann Black), tu te serais habillé… tout en orange ?
- Putain, c’est devenu une tueuse ! s’esclaffa Tony. »[/spoiler]

Ouais, ouais, c’est de ce niveau là !! :o Et après il passe son temps à l’appeler Fanta. Oh mon dieu le grand méchant criminel qui appelle une fille « Fanta », ça fait froid dans le dos.

Bon, je passerai outre (ou pas :p ) le fait qu’il traite l’héroïne comme de la merde en lui répétant au moins 30 fois que ce n’est qu’une idiote mais attention, il y a des variantes « Pauvre idiote », « idiote », « tu n’es qu’une idiote », et la meilleure pour la fin « tu joues la bouffonne ». Le fait que l’auteur joue avec la tension sexuelle entre les deux tout le livre (mon dieu que c’est lassant), qu’elle soit vierge (encore une !)

Bref, tout ça pour que ça se termine sur un… To be continued. Non mais achevez moi !!!

Je finirai par dire qu'il ne se passe RIEN dans ce livre, il n'y a aucune intrigue, aucune substance. Quel dommage d'avoir voulu faire deux tomes au lieu d'un si c'est pour ce rendu là.

par Cissou33
Attirance criminelle, Tome 3 Attirance criminelle, Tome 3
Jenn Guerrieri   
Les amoureux des lettres
On retrouve Maya et Evann après la visite des parents de la jeune fille. Une arrivée totalement inattendue qui remettra en question le bien-fondé de leur relation. Une rencontre que j’avais tant attendu…mais qui n’est jamais venue.

Pour moi, cette rencontre devait marquer un tournant dans cette dark romance. Ce sont eux aussi des dommages collatéraux. Il était essentiel pour ce dernier tome de travailler davantage l’idée du Syndrome de Stockholm confrontée à celle du Syndrome de Lima. La psychologie des personnages et l’évolution de la romance auraient été parfaitement mises en lumière et auraient pu terminer cette saga en apothéose. Mais encore une fois, ce n’est pas arrivé.

J’ai regretté aussi qu’à la différence du tome 2, le récit soit moins axé sur la romance mais davantage sur l’action et le suspens de l’histoire. J’ai eu la sensation de revenir au tome 1 alors que dans une saga, la relation amoureuse doit évoluer et non stagner. Lorsque l’on s’attaque à une dark romance, il faut être minutieux et saisir la psychologie des personnages pour que le lecteur puisse comprendre leurs choix. Dans ce troisième tome, Evann redevient cet homme que j’ai détesté autrefois. Sans spoiler, j’aurais aimé que le pont entre ses raisons et ses actions soient davantage plus souligné et travaillé. J’ai eu la sensation d’avoir affaire à un personnage déséquilibré et immature de nouveau. Je pensais qu’il allait être le personnage le plus abouti, mais j’ai été surprise de voir que c’était Maya qui prenait cette position.

Notre bella est devenue une femme plus affirmée et combative. J’ai beaucoup apprécié la voir plus femme, même si je n’ai pas toujours réussi à m’attacher à elle. Quant aux autres personnages, j’ai beaucoup apprécié de revoir d’anciennes personnes et d’en découvrir de nouveau. Des choix qui m’ont beaucoup plu et qui je l’espère amèneront à un spin-off ^^.

La relation entre les personnages est moins présente, et est laissée au détriment de l’intrigue, de l’action. Bien que j’ai réussi à m’attacher à certains personnages secondaires, je me suis détachée des principaux. Pourtant, dans le tome 2, j’avais réussi à aimer Evann et Maya. Je pense que si les liens entre les personnages avait été plus développée, j’aurais pu m’attacher, à eux, à nouveau.

J’ai bien aimé l’ambiance des différentes scènes. Les climats de terreur et de violence règnent dans ce dernier opus. C’est stressant, addictif. Les émotions sont captées. L’écriture est toujours fluide et agréable. On découvre davantage l’univers des gangs et de la photographie qui étaient intéressants. Il y a de l’action, des rebondissements, beaucoup de suspens, de nouveaux dangers et bien plus encore ! On ne s’ennuie pas un seul instant.

J’ai noté quelques incohérences aussi qui m’ont parfois fait lever les yeux de ma lecture ^^. J’ai trouvé que Maya se sentait plutôt à l’aise entourée de criminels alors qu’il y a à peine un an, elle se retrouvait séquestrée et torturée par l’un d’entre eux. Il y aussi le fait que la tante de Evann ne soit pas présente dans ce dernier tome, alors qu’elle porte une place très importante dans sa vie. Des petits détails, certes, mais qui ont fait la différence. J’aurais sans doute eu une réponse plausible à la question : Comment peut-on finir par aimer un monstre ?

La suite ici https://lesamoureuxdeslettres.wordpress.com/2020/03/09/attirance-criminelle-3-jenn-guerrieri/
Is it love ? Carter Corp, Tome 1 : Gabriel Is it love ? Carter Corp, Tome 1 : Gabriel
Angel Arekin    Claire Zamora   
Un livre que j'ai dévoré en moins de 24h.
Je n'ai pas grand chose à redire, il ne fait juste pas partie de mes favoris parce qu'il est assez basique dans son déroulement.
J'ai apprécié les personnages, surtout Matt (Ash et Lisa sont top aussi), à un point où j'aurais presque aimé qu'Ash finisse avec lui, plutôt qu'avec Gab (qui reste un personnage tout à fait bien, juste pas aussi intéressant que Matt -ce qui me donne envie de lire le tome le concernant, j'avoue).
L'écriture est fluide, facile à lire, les actions s'enchaînent bien, l'alchimie du couple principal est de qualité (j'aime bien le fait qu'ils se surnomment par le nom de leur voitures), chaque personnage remplis bien son rôle (mention spéciale à Cassidy, qui sait être parfaitement détestable).
[spoiler]J'aurais peut-être apprécié une scène finale quelques années plus tard qui confirmerait cette idée "d'amour dans la durée" entre les deux personnages, avec peut-être une famille, ce genre d'happy-end étant ce que je préfère.[/spoiler]
Une bonne lecture dans l'ensemble. J'en suis contente !

par Soaz_0804
Is it love ? Carter Corp, Tome 2 : Matt Is it love ? Carter Corp, Tome 2 : Matt
Eva De Kerlan    Claire Zamora   
Alors autant le tome sur Gabriel ça passait grâce à Angel Arekin . Mais là je n'ai même pas fini! Les personnages ont une attitude d'ado clairement. Cela tourne en rond, c'est long ,lent et fade...
On reconnaît vraiment pas le perso de Matt. Je me continuerai pas la série déçu...

par Angeilina
Is it love ? Carter Corp, Tome 3 : Ryan Is it love ? Carter Corp, Tome 3 : Ryan
Eva De Kerlan   
Une belle adaptation très fidèle du jeu is it love. Nous avons retrouvé l'univers dans son intégralité avec des personnages hauts en couleur. Eva a su s'approprier le monde de Claire sans l'ombre d'un doute, y ajoutant sa patte d'auteure, cette plume qui nous fait tant rêver et voyager.

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode