Livres
483 452
Membres
470 883

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par triskeliga 2019-12-13T09:04:16+01:00
Bronze

Franz est un flic envoyé à la campagne car il a un peu trop joué les desperados avec son flingue et ça tombe bien puisque c'est dans son village natal.

On y croise volontiers le boucher, si important dans le récit car la bouffe y est sacrée, l'électricien volage et son jogging, une superbe inconnue qui séjourne au manoir et fait perdre la tête à tous les hommes du coin et bien sûr, la célèbre mémé sourde et à l'affût des bons de réduction.

Les membres d'une famille du village meurent chacun leur tour de manière sacrément accidentelle, ce qui éveille les soupçons de notre policier et on peut dire qu'il est du genre tenace et que c'est bien sa seule qualité... tout lui est servi sur un plateau par les autres et même là il doute, donc ce ne sera pas pour l'intrigue que vous allez apprécier ce bouquin mais plus par sa façon d'être conté, simple, comme si l'auteur te la racontait lui même et de manière humoristique.

Comme ce dernier point est ressenti différemment par chaque lecteur on peut dire que je n'ai pas ressenti l'étincelle ni la barre de rire mais je ne doute pas que d'autres puissent la trouver

Afficher en entier
Commentaire ajouté par anne58 2019-11-15T23:42:11+01:00
Argent

un policier assez atypique. Heureusement que d'autres lecteurs m'avaient prévenu car je ne sais pas si j'aurai lu au delà des 10 premières pages. Le style est vraiment très particulier épuré et haché assez souvent. Le héro est très loin des héros conventionnels des policiers classiques, ici on a vraiment pas du tout affaire au fin limier attentif aux détails et férus de déduction. Pour moi il n'y a pas eu d'étincelle mais j'ai passé un très bon moment.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pendergast 2018-12-26T17:35:26+01:00
Bronze

Ici, il est plus question de gastronomie locale que de véritable enquête policière, le héros patauge à fond dans la choucroute et on sait dès le début qui sont les coupables. Mais bon, on passe un bon moment de détente, que demandez de plus! Un petit verre de bière??

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Malikame 2018-09-14T20:14:40+02:00
Argent

Voilà un polar bien rustique (et culinaire). Ici on suit un commissaire dans son petit village de Bavière où les ragots circulent très vite. C'est un bon moment de détente, dans lequel l'auteure s'amuse à s'inscrire à l'opposé du thriller haletant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Do 2018-01-28T16:59:07+01:00
Argent

« Winterkartoffelknödel » est le titre allemand original de ce polar du terroir bavarois et humoristique, bouquin qu’à l’occasion on peut également utiliser comme livre de cuisine, puisque la recette du titre y figure (e.a.).

C’est la première enquête du commissaire Franz Eberhofer, muté par sanction disciplinaire, de Munich à son village natal.

À Niederkaltenkirchen donc, Franz mène une vie plutôt tranquille de célibataire de la quarantaine entre son Papa (ancien éleveur de porcs, passionné des Beatles et fumeur de joints), La petite Mémé (sourde à son grand âge, faisant la chasse aux articles de toute sorte à prix réduits et surtout excellente cuisinière), son frère Léopold, dit « le lèche-cul », son chien Louis II et ses copains-buveurs-de-bière...

Jusqu’au jour où Franz estime que quatre morts par accident dans une même famille du patelin, c’est un peu trop pour pouvoir être définis comme des « simples » destins tragiques.

Et quand, de plus, arrive alors une belle bourgeoise qui met les yeux des hommes du bourg sur tiges... la vie peinarde du commissaire va devenir (presque) effervescente.

Tout ça n’empêchera pourtant pas ce pataud de Franz à se jeter, langue pendante, sur les saucisses, choucroute, patates et strudels de sa Mémé !

L’intrigue est bien là, bien que plutôt mince et sans réel suspens, dans ce récit qui raconte, dans un langage familier et de façon truculente, les existences de quelques ostrogoths à la campagne bavaroise. Une pochade picaresque qui ne m’a peut-être pas complètement séduite, mais qui m’a assurément bien fait rigoler !

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode