Livres
450 889
Membres
395 791

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Pendergast 2018-12-26T17:35:26+01:00
Bronze

Ici, il est plus question de gastronomie locale que de véritable enquête policière, le héros patauge à fond dans la choucroute et on sait dès le début qui sont les coupables. Mais bon, on passe un bon moment de détente, que demandez de plus! Un petit verre de bière??

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Malikame 2018-09-14T20:14:40+02:00
Argent

Voilà un polar bien rustique (et culinaire). Ici on suit un commissaire dans son petit village de Bavière où les ragots circulent très vite. C'est un bon moment de détente, dans lequel l'auteure s'amuse à s'inscrire à l'opposé du thriller haletant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Do 2018-01-28T16:59:07+01:00
Argent

« Winterkartoffelknödel » est le titre allemand original de ce polar du terroir bavarois et humoristique, bouquin qu’à l’occasion on peut également utiliser comme livre de cuisine, puisque la recette du titre y figure (e.a.).

C’est la première enquête du commissaire Franz Eberhofer, muté par sanction disciplinaire, de Munich à son village natal.

À Niederkaltenkirchen donc, Franz mène une vie plutôt tranquille de célibataire de la quarantaine entre son Papa (ancien éleveur de porcs, passionné des Beatles et fumeur de joints), La petite Mémé (sourde à son grand âge, faisant la chasse aux articles de toute sorte à prix réduits et surtout excellente cuisinière), son frère Léopold, dit « le lèche-cul », son chien Louis II et ses copains-buveurs-de-bière...

Jusqu’au jour où Franz estime que quatre morts par accident dans une même famille du patelin, c’est un peu trop pour pouvoir être définis comme des « simples » destins tragiques.

Et quand, de plus, arrive alors une belle bourgeoise qui met les yeux des hommes du bourg sur tiges... la vie peinarde du commissaire va devenir (presque) effervescente.

Tout ça n’empêchera pourtant pas ce pataud de Franz à se jeter, langue pendante, sur les saucisses, choucroute, patates et strudels de sa Mémé !

L’intrigue est bien là, bien que plutôt mince et sans réel suspens, dans ce récit qui raconte, dans un langage familier et de façon truculente, les existences de quelques ostrogoths à la campagne bavaroise. Une pochade picaresque qui ne m’a peut-être pas complètement séduite, mais qui m’a assurément bien fait rigoler !

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode