Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de choupette48 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Duo à quatre Duo à quatre
Emily Giffin   
j'ai adoré, j'avais deja beaucoup aimé "prete moi ton homme" mais je pensais qu'apres rachel, je n'apprecirais pas darcy. EH ben j'avais tort,bien sur au debut on se demande si elle a un cerveau et puis on commence la connaitre, elle devient attachante et on finis par la comprendre (du moins un peu, des fois),et surtout on veut vraiment savoir comment elle va s'en sortir,surtout avec ethan.
Et j'ai beaucoup aimé les clin d'oeil a rachel et dex ,surtout a la fin.
tout ca pour dire qu'il faut vraiment le lire, c'est leger, marrant,addictif...
Vraiment 1 belle histoire

par ynessa7
Douze ans, sept mois et onze jours Douze ans, sept mois et onze jours
Lorris Murail   
C'est un livre assez atypique et vraiment sympathique que j'ai eu entre les mains. La couverture était mystérieuse et inquiétante, le résumé très attirant et alléchant. Alors, j'avais très hâte de le découvrir, bien évidemment. Et même si le texte était un peu trop jeunesse à mon goût, j'ai bien apprécié ce moment de lecture.

Certains diront peut-être qu'ils n'ont pas vraiment ressenti ce côté jeunesse. C'est vrai qu'avec Jack, le père, on ne le ressent pas du tout. Mais avec Walden, c'est autre chose. J'ai trouvé ce jeune garçon vraiment peu mâture et même parfois pleurnichard dans ses réactions. Je n'ai pas du tout accroché avec lui. Certes, se retrouver seul dans une cabane au milieu de centaines d'hectares de forêt n'est pas vraiment une situation dans laquelle on peut se montrer courageux tout de suite.

Mais ses réflexions étaient trop peu réfléchies à mon sens, et cela jurait fortement avec le Walden de la fin de l'histoire. Il y avait un trop gros décalage. C'est en ce sens que j'ai trouvé ce roman un peu trop jeunesse, car il était un peu approximatif, et là où un lecteur assidu s'en rend compte immédiatement, un jeune, lui, ne s'en formalisera pas.

Du coup, toute la première partie concernant Walden m'a semblé un peu longue d'emblée. Voir évoluer ce garçon sans vraiment savoir ce que cherche son père, et le voir imaginer des théories assez folles était amusant, mais un peu longuet. Là où j'ai été surprise et où j'ai été follement amusée, c'est lorsque l'on en vient à l'histoire du père, à l'explication.

Jamais je n'ai imaginé une telle histoire en commençant ce roman ! C'était un vrai plaisir d'être étonnée à ce point. De là, plus une trace d'ennui, bien au contraire. Ma lecture s'est accélérée, et je voulais arriver à la fin de ma lecture, je voulais savoir ce qui allait advenir du père et du fils. Que de mystères !

Une idée vraiment originale et une mise en place sympathique. Même si la longueur du début m'a un peu gênée, cela s'oublie vite et on se plaît à suivre l'histoire dès la seconde moitié du roman, tant l'intrigue devient incroyable. Bref, un moment atypique que je vous conseille !

http://mes-reves-eveilles.blogspot.fr/2015/04/douze-ans-sept-mois-et-onze-jours.html
Duo à trois Duo à trois
Emily Giffin   
Je pense que beaucoup de filles (dont moi) pourront s’identifier à Rachel, l’héroïne principale qui est trop effacée, discrète et qui n’ose pas s’affirmer. Comme elle j’ai eu une « amie » (ben voyons) qui à un caractère très prononcé comme Darcy et qui en un sens à toujours eut plus que moi.


Voila l’un des premiers livres que j’ai lu avec enthousiasme cette année, n’arrivant pas à décrocher de l’histoire. La Chick-Lit, c’est vraiment un genre de livre à ne pas me mettre dans les mains si je veux conserver un semblant de vie sociale ^^


L’histoire n’est pas forcement originale, mais elle repose sur des recettes qui ont marché. Une héroïne trop peu sure d’elle qui vit dans une grande ville, une personne proche qui lui prend tout et qu’elle déteste, et bien sur un dénouement heureux.

L’actrice Ginnifer Goodwin à été choisie pour incarner Rachel, e t Kate Hudson pour Darcy. Je n’ai pas encore eut l’occasion de visionner un film avec Ginnifer Goodwin, mais physiquement je trouve qu’elle colle parfaitement au personnage ! Une personne pale, assez banale, mignonne et un peu rondelette (rondelette comparée à ces New Yorkaise du style Carrie Bradshaw hein, pas comparé à la definition de ronde selon les médecins ^^), et je suis persuadée que Kate fera une merveilleuse Darcy. Pour ceux qui ont lu le livre, visionnez le film « Meilleures Ennemies » avec Kate Hudosn & Anne Hathaway, vous comprendriez tout de suite pourquoi je vois trèèèès bien Kate Hudson en Darcy. Dans « Meilleures Ennemies », elle campe Liv, une jeune avocate déterminée et prete à tout pour avoir ce qu’elle veut, avec un caractère très « Darcyesque ».

Le film sort en 2011.
Thérapie Thérapie
Sebastian Fitzek   
Ce n'est pas un grand livre mais, c'est un bon thriller.
Très addictif : une fois entamé, il est difficile de le lâcher.
Au début, j'étais assez déçue... Même si l'histoire commence immédiatement, l'intrigue me semblait un peu bateau et son dénouement bien trop facile à deviner.
Pour mon grand plaisir, j'avais tort. Les différents soupçons et hypothèses que nous pouvons avoir ne cessent d'être remis en question ce qui rend le suspense presque intenable.
Tout de même un petit bémol [spoiler]pour la pathologie de schizophrénie décrite ici. Encore une fois, on en retrouve uniquement le cliché bien que cette maladie soit bien plus complexe. C'est dommage.[/spoiler]

En conclusion : Je vous le recommande mais, attendez-vous à passer une nuit blanche ou à rater vos changements dans les transports en communs...

Petite recommandation à part : n'hésitez pas à lire les remerciements de l'auteur

[spoiler]Pour terminer je vais m'attarder à critiquer le terme de schizophrénie :
Les symptômes décrits ici montrent une psychose et EXCLUENT précisément la schizophrénie dont, telle que la décrit la psychiatrie française, les délires sont DÉSORGANISÉS ! On pourrait éventuellement supposer une psychose paranoïaque mais pas de la schizophrénie puisque le délire ici se tient.
La psychose ne veut pas forcément dire schizophrénie.
Je tenais à le préciser car c'est une erreur qui est souvent commise ; c'est un cliché qui se retrouve fréquemment mais qui est pourtant entièrement faux ![/spoiler]

par dadotiste
The Cellar, Tome 2 : You'll Always Be Mine The Cellar, Tome 2 : You'll Always Be Mine
Natasha Preston   
After escaping from police custody, Clover tries to piece his life back together. Determined to return to home and be reunited with his family, he has to first elude the country wide man hunt. Will he be able to resist his old ways in order to remain undetected? After hearing that Colin has escaped, Summer and Becca prepare themselves for the inevitable; Clover is coming back for them. Will the police and their families be enough to protect them? Clover’s coming back and he’s determined to prove to the girls you’ll always be mine.

par Gkone
Mon ex, sa copine, mon faux mec et moi Mon ex, sa copine, mon faux mec et moi
Juliette Bonte   
Une très bonne comédie romantique qui tient ses promesses.
Juliette Bonte écrit avec humour une histoire idéale à lire l hiver bien calée au chaud : direction la Savoie, entre quiproquos et catastrophe sur catastrophe, Chloé nous embarque dans ses aventures rocambolesques. Chassés croisés de destins contraires et de caractères opposés, les situations cocasses s accumulent.
Si vous nourrissez une envie de revanche sur la vie, ce roman se dévore tout seul. On se reconnaît dans les personnages, même secondaires et on apprécie la normalité de Chloé qui n est ni un canon de la mode ni une ecervelé patentée. Elle a juste la poisse et c est difficile de ne pas s y retrouver.
Tous les codes de ce style de littérature sont respectés, on sait dans quoi on s embarque néanmoins ce fut une bonne surprise dans le genre pour le côté décalé.
Très bon moment avec Juliette Bonte.
La Cabane La Cabane
William P. Young   
Ce roman m'a été offert, je dirais presque qu'il s'est retrouvé dans ma PAL "par erreur". Le développement personnel, le thriller ou la religion ne sont pas des thèmes que j'apprécie... Mais je me suis dis "Aller motive toi, tu vas peut être apprendre plein de choses !"

J'ai trouvé le début long. Très long. Les cents premières pages sont consacrées à la disparition de la fille du héros, c'est sans grand intérêt surtout qu'on sait d'après le résumé qu'il ne la retrouvera pas.
J'étais sur le point d'abandonner quand Mack, le héro, rencontre Dieu. Je pense que l'auteur à chercher à casser certains code étant donné que Dieu ressemble plus à Big Mama qu'à Gandalf et je vous laisse découvrir l'apparence de Jésus et du Saint Esprit ! J'avoue que ça a attisé ma curiosité et que j'ai voulu laissé une chance à l'auteur de développer ce qu'il avait à dire.
Au final Dieu va aider Mack à surmonter son deuil et répondre aux questions qu'il se pose. Je ne suis vraiment pas croyante alors j'ai finalement fini par abandonner...
Ce n'est pas un mauvais livre mais il n'était vraiment pas pour moi :/

par Jadany
Siddharta Siddharta
Hermann Hesse   
Un roman initiatique intéressant même s'il ne s'agit aucunement de la vie du bouddha Gautama Siddharta mais plutôt d'un personnage intemporel et anonyme, un jeune homme épris d'indépendance et de liberté intérieure qui pourrait ressembler à un adolescent des pays occidentaux et qui veut avant tout être lui-même en se libérant des carcans sociaux et idéologiques et en faisant sa propre expérience de l'existence sous tous ses aspects : amour, sexe, spiritualité, matérialité...

par isa
Le chemin de la plage Le chemin de la plage
Anna Fredriksson   

Le monde de Jenny s'écroule lorsqu'elle apprend que son mari la trompe. A quarante ans, avec un divorce qui semble inéluctable, l'heure est aux bilans, et force est de reconnaître que sa vie ne s'est pas déroulée comme elle l'aurait voulu.

C'est pourquoi, lorsque ses trois amies d'enfance lui proposent de passer la fin de l'été à parcourir la magnifique région d'Österlen à vélo, Jenny y voit l'occasion idéale de reprendre sa vie en main. Un projet qui tombe à pic car cela fait des années qu'elle se consacre totalement à sa carrière, au point d'en négliger ses proches.

Pourtant, l'atmosphère joyeuse et détendue tourne rapidement au vinaigre lorsque Jenny découvre que l'une d'entre elles était au courant de l'infidélité de son mari. Les amies de Jenny finissent par comprendre que derrière ses soucis de couple se cachent des problèmes bien plus graves.

par LIBRIO64
Les Couleurs de la vie Les Couleurs de la vie
Lorraine Fouchet   
Belle découverte, tant pour l'auteur que pour le roman ! J'ai beaucoup aimé l'écriture, léger, drôle et émouvant ! C'est la vie ! et dans la vie, il y a la famille que l'on ne choisit pas et les amis qui deviennent la famille ! la vie, c'est l'amour ; la vie, c'est l'amitié ! et puis après la vie, la fin d'une belle étape de la vie avec ses joies, ses peines ! Vivons ici et maintenant !