Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Chris06 : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Forever you, tome 4 Forever you, tome 4
Rose M. Becker   
https://lmedml.com/2017/06/30/forever-you-4-rose-becker/

Si j’avais trouvé le précédent tome un peu plus lent, ici, Rose Becker nous redonne un rythme très soutenu où s’enchaînent les rebondissements et les révélations qui vont en choquer plus d’un.

Grace et Noam forment désormais un couple, j’adore leur duo. Ils sont tellement différents et pourtant ils s’accordent à merveille. Noam est toujours aussi séduisant, avec son cynisme caractéristique. Dans cet opus, Rose Becker lève le voile sur certains aspects de sa vie de famille, ce qui nous nous donne encore plus envie de nous attacher à lui.

Le Corbeau est plus menaçant que jamais ce qui crée une ambiance lourde et angoissante. Toutes les questions affluent et nous plongent dans l’incertitude, dans l’envie de savoir qui se cache derrière « The Crow ».

Avec ce tome, l’auteure relance totalement l’intrigue, on est complètement absorbés par les révélations, j’ai adoré retrouver Grace et ses amies qui vont une fois de plus être déroutées par les événements. Je dois dire que je commence à développer des avis sur certains personnages, et je commence mes suppositions sur l’ensemble de l’intrigue.

En bref, un épisode où l’action est terriblement présente. Rose Becker ne nous laisse pas une minute de répit avec cette suite. Elle relance son intrigue pour captiver les lecteurs, et cette fin on en parle ? Parce que je l’ai adoré !
My stepbrother, l'initiation My stepbrother, l'initiation
Sophie Santoromito Pierucci   
Sophie Pierucci m’a une nouvelle fois embarquée dans son univers dans lequel sa plume marie avec adresse l’humour et l’émotion…

Si j’attendais Carl et son lâcher de petites culottes avec une grande impatience , je peux vous dire que dans My strepbrother, c’est surtout Cassie que j’ai trouvée… Le duo qu’elle forme avec Carl est à tomber ! Il fonctionne à merveille et pas de la manière dont on peut s’y attendre. Il nous emporte dans un récit haut en couleur où la tension est à son paroxysme, et le piquant de la plume de Sophie S.Pierucci nous ravit de sa répartie et de ses sarcasmes au fil des pages.

Carl et Rick sont qualifiés pour le championnat du monde de Surf malgré leurs déboires entre l’alcool et les filles qui leur ont presque coûté une disqualification. Mais ils sont ce qu’ils sont, des dieux vivants tombeurs de petites culottes et rien ni personne ne les changera. Pourtant si Rick n’a pas besoin de cet argent, ce n’est pas le cas de Carl qui ne vit pas dans les mêmes conditions que son meilleur ami et espère obtenir la victoire pour aider sa mère à vivre mieux. Mais après quelques mois d’absence, ce dernier sera surpris de voir une petite tête rousse lui ouvrir la porte de la maison familiale… Une petite tête rousse qui se prénomme, Cassie.

10 ans plus tard

Cassie débute sa carrière au Miami News, après quatre ans d’études à l’université de New York, et lors de sa première journée, le résultat est accablant… On la prend une fois de plus pour une enfant… Par sa jeunesse et son inexpérience « sociale » nous pourrions la penser réservée, mais c’est une tout autre facette d’elle qu’elle va nous montrer. Cassie aux yeux de sa famille n’est pas la même femme que celle qu’elle laisse s’exprimer dans la vie publique et cela donne des passages captivants, enivrants, où l’attention du lecteur est totalement happée par sa fraîcheur et son franc parler qui ne dispose d’aucun filtre, tout comme par sa maladresse auprès des hommes. Cassie est intelligente mais ne connait rien de la sexualité, elle souhaite gagner en assurance et en sex appeal. Cette dernière est une grande passionnée qui ramène toujours tout à la science et aux faits, ce qui a tendance à faire fuir les personnes qui ne partagent pas sa passion. Et puis aussi, il faut bien se l’avouer, vierge à 21 ans, elle a dépassé les statistiques nationales qui annoncent une moyenne d’âge de 17 ans pour une première fois ! Et qui à part son demi-frère Carl qui liquéfie n’importe quelle fille en un regard, pourrait lui servir de proffesseur ? Personne… le meilleur prof qu’elle puisse avoir est là dans la même pièce qu’elle, reste plus qu’à le convaincre d’accepter… Après tout elle ne lui demande pas la lune, juste qu’il lui apprenne à devenir désirable, rien de malsain entre demi-frère et demi-sœur, et puis comme vous le dirait Cassie : en terme d’étymologie, c’est un fait prouvé, ils n’ont rien en commun !

C’est sous une plume authentique, émouvante sans fioriture et pourtant très travaillée que Sophie S.Pierucci va nous embarquer sans préavis dans ce roman pas comme les autres. Carl est à la hauteur de mes attentes sinon plus, il faut savoir qu’il était attendu comme le messie et nous avions hâte de savoir qui le ferait courir ! Mais jamais au grand jamais, je ne me serais imaginée un parcours comme celui-ci. Carl m’a subjuguée, émue et complètement conquise à nouveau. Derrière cette carapace il y a bien un cœur qui bat, qui bat pour sa famille qu’il chérit plus que tout, mais aussi pour cette rousse maladroite qui ne voit même pas le charme et la sensualité qu’elle dégage par son naturel.

Carl va se laisser happer dans une sorte de toile que Cassie tisse avec charme, mais Cassie est sa demi-sœur et elle est pour lui ce que lui est pour elle… « interdit(e) ». Il devra faire un choix qui risque de mettre un sacré foutoir dans cette famille dont le respect de James, son beau-père, compte beaucoup pour lui…

Si ce thème demi-frère et demi-sœur a été abordé mainte et mainte fois, (il n’y a qu’à taper Stepbrother dans la barre de recherche Amazon pour voir le nombre d’ouvrages que l’on peut trouver à ce sujet), il faut savoir que l’auteure ne va pas l’aborder de la façon à laquelle on s’attend.

Et puis il est si facile d’oublier le lien que les unit… La tension entre eux est électrique et ce, depuis toujours, même si cela n’était pas pour les mêmes raisons, cela reste un facteur à ne pas négliger car c’est ce qui rend le défi très crédible. Cette tension qui ne cesse d’augmenter, et qui est le gros atout de ce roman. Tout comme les échanges entre eux qui s’en trouvent intensifiés. On se régale de leurs dialogues, on ne veut en aucun cas qu’ils appuient sur la touche pause, on veut encore et toujours plus.

Un sujet d’actualité par le nombre de remariages et de familles recomposées, un sujet caliente qui ne va pas laisser votre petite culotte indemne ! Quoi ? Vous l’aviez déjà laissée aux pieds de Carl ? Alors il ne vous reste plus qu’à déguster cette romance et à vous laisser porter par les vapeurs et l’émotion qu’elle dégage.

Un grand merci à Sophie S. Pierucci pour ce merveilleux moment de lecture que j’ai lu déjà deux fois ! Oui quand je vous dis qu’on en redemande, et la deuxième fois c’est encore meilleur
Sex, Love in the ring - Tome 1 Sex, Love in the ring - Tome 1
Blandine C.   
Bof !
Je n'ai pas réussi à rentrer dans l'histoire.
Cela partait pourtant bien, mais c'est rapidement devenu franchement redondant.
Il ne se passe grand chose, c'est long. Très très long et quand on arrive à la dernière page, finalement on n'est pas plus avancé qu'à la première.
On ne sait absolument rien de Kayden, et honnêtement je ne lirais pas la suite pour connaitre son passé.
Je ne comprends pas non plus le titre ( et encore moins le classement dans érotisme). Sex? Vraiment??? C'est plutôt le calme plat de ce côté là, puis qu'ils n'ont même pas échangé un baiser à la fin de ce tome. Quant à l'amour ...

par helayss
Dance for me Dance for me
Lily Tortay   
Je viens de terminer ce livre qui est juste une gourmandise pour les yeux !! Des personnages attachants une histoire addictive.
J'ai beaucoup ris par moment et même versé ma larme à un certain passage ! Je remercie l'auteure pour ce roman qui m'a fait passé un agréable moment ! Je suis presque triste de l'avoir terminé si vite. Je le recommande à 100%

par SanGeliSa
Le Palace, Tome 2 : Last kiss Le Palace, Tome 2 : Last kiss
Laurelin Paige   
W-A-W! J’ai dévoré ce 2eme tome. Au début j’étais choquée de certaines scènes dans le tome 1 mais au final toutes les pages m’ont conquises ! Le 1er tome m’a semblé être le prologue de Last Kiss. L’auteur m’a malmenée le cœur dès le début et m’a surprise jusqu’à la fin. Pour une fois qu’il y a une telle histoire derrière la romance des personnages principaux ! J’ai adoré le fait de n’avoir qu’un seule point de vue, ce qui m’a permis de me mettre entièrement dans la peau d’Emily et d’avoir les mêmes réactions qu’elle.
Bref énorme coup de cœur pour moi

par Julie1712
Le Palace, Tome 1 : First Touch Le Palace, Tome 1 : First Touch
Laurelin Paige   
http://www.voluptueusementvotre.fr/2018/03/palace-tome-1-first-touch-laurelin-paige/

Le palace est le nouveau diptyque de Laurelin Paige en France. Depuis son arrivée sur les sites de ventes, je n’avais qu’une envie : me jeter dessus. Nulle surprise donc à ce que le jour tant attendu je m’arme de ma liseuse et plonge la tête la première dans ce récit aussi noir qu’addictif.

Vous connaissez l’auteure grâce à Fixed sorti il y a quelques années déjà et bien laissez moi vous dire qu’ici aucune similitude avec sa précédente série. Avec First Touch on aborde un univers sombre, dangereux aux mœurs douteuses, voire discutables. Adepte des comédies romantique et autre histoire d’amour sans nuages passez votre chemin, car pour vous attaquer à ce livre il faut avoir l’esprit ouvert et le cœur bien accroché.

Toutefois, ce roman n’est pas de la Dark, je tiens absolument à le dire. Le contexte est certes tragique sans doute même un peu glauque, cependant les personnages sont pleinement conscients de leurs agissements et entament une partie d’échecs renversante où chaque coup à son importance.

Et c’est là tout le génie de l’auteure qui nous entraîne bien malgré nous à travers une histoire complexe dont les héros brisés se trouvent, se jaugent et se lancent sans regard en arrière dans une liaison dévorante, fracassante, victime de cette sombre attirance qui les unit l’un à l’autre.

Entre Emily et Reeve la tension s’installe immédiatement, ils font preuve d’une franchise à la fois déroutante et rafraîchissante. Ils ne ressemblent en rien à d’autres personnages connus et posent leurs propres bases, érigent leurs propres règles. Il est d’ailleurs très facile de les juger sur leurs vécus néanmoins, je pense qu’ils sont justement le genre de personne qu’il faut décortiquer. Je conçois qu’en lisant ce texte il est impossible de rester neutre face à leur situation, on prend forcément parti à un moment donné, on se fait ses propres idées et l’on tire nos propres conclusions sur cette relation hors norme.

Bien sur, l’aura de danger qui plane sur ce couple est tout à fait addictive or je peux vous dire que ce roman est surtout érotique et place le sexe au rang d’exutoire d’ou l’ouverture d’esprit dont je vous parlais en début de chronique. C’est une guerre des nerfs qui se joue entre Emily et Reeve, un embrasement des sens qui n’a aucune limite. Reeve est le seul capable de lui donner ce sont elle a besoin, le seul à l’amener là où elle doit aller, le seul à voir clair dans son jeu. Leurs ébats sont empreints de fougue et d’excitation, d’une dose de perversité et de dépravation, mais ils sont surtout le reflet de leurs émotions profondes.

First Touch est un livre sur une relation si puissante qu’il n’y a pas de place pour la peur et les doutes. Je me suis retrouvé tiraillé entre plusieurs sentiments contradictoires durant cette lecture pourtant j’en ai aimé chaque instant. L’épilogue arrive bien trop vite et le dernier rebondissement est tout aussi inattendu que le reste du récit. Il me tarde dorénavant de savoir jusqu’où Laurelin Paige va amener ce couple à l’équilibre précaire et de découvrir la véritable force de cet amour atypique.
Attractive Target Attractive Target
Sarina Cassint   
Plusieurs sentiments avec ce livre. J'ai tout d'abord trouvé le début très long, j'ai pas réellement adhérer à Vince et à ses raisons un peu rapides de se méfier de Caro. Et puis dans la 2ème partie, ça devient addictif, les sentiments s'installent, les personnages s'étoffent et Vince devient plus intéressant à mon goût. Et puis bam, cette fin !!!
[spoiler]le coup du "je suis ton père, j'ai trouvé ça un peu (trop) gros et trop rapide, trop invraisemblable[/spoiler], ça me gène.
Donc en résumé, je ne sais pas trop quoi en penser: ce n'est pas du tout une lecture désagréable, un peu longue au départ mais rien d'insurmontable. Mais la fin me laisse un goût un peu de gâchis dans la bouche. A vous de vous faire votre idée...

par cicrane
The Team, Tome 1 : Compétition The Team, Tome 1 : Compétition
Lynda Aicher   
https://lmedml.wordpress.com/2016/12/07/the-team-1-competition-lynda-aicher/

La réputation de Lynda Aicher n’est plus à faire en matière d’érotisme.. Avec sa saga RedRoom elle avait enflammé mes sens avec des scénarios osés et extrêmement bien écrits. Même si le décor change, l’auteure exprime avec autant de facilité la passion et l’intensité des relations amoureuses et érotiques.

Le milieu du hockey est à la mode en ce moment et Lynda Aicher à réussi à s’approprier cet univers en se démarquant avec une intrigue plaisante et des personnages forts et complexes.

C’est un fait l’auteure aime les femmes fortes qui ne se laisse pas faire par la gent masculine. Et ici elle ne me déçoit pas, une fois de plus elle nous dresse le portrait d’une héroïne forte, indépendante et qui sait ce qu’elle veut.. Samantha est une véritable femme fatale que j’ai adoré dès le début, bien loin des héroïnes habituelles, elle m’a plu pour sa façon de diriger sa vie de femme.. Véritable passionnée sur la glace elle se trouve être aussi fougueuse et sauvage dans l’intimité. Elle n’est pas du genre à se laisser submerger par ses états d’âme.. Elle a toujours évolué dans un milieu masculin où les femmes n’ont que très peu de perspectives d’avenir.. Les femmes hockeyeuses ne se font pas recruter par de grosses équipes, pas de transferts exorbitants.. Non ce n’est pas encore accessible et Sam en souffre, son rêve se voit réduit à néant alors qu’elle ne vit que pour ça.. Samantha se retrouve donc face à des choix difficiles.. Elle doit trouver sa voie loin de ce qui la raccroche au hockey.. Mais Samantha c’est aussi une femme douce, fragile et généreuse portée par une intelligence hors du commun.. Elle est aussi piquante, malicieuse et autoritaire et reste sans cesse en plein contrôle de ce qui se passe dans sa vie. Sa rencontre avec Dylan va perturber son quotidien si bien organisé.

Il ne devait y avoir qu’une nuit.. Le sexe c’est facile.. Mais quand les sentiments s’en mêlent le match s’annonce serré !

Dylan Rylie est lui aussi un personnage central de l’histoire, c’est notre héros sexy en diable qui m’a tout de suite plu.. Petit à petit Lynda Aicher nous dévoile son personnage, entre passion et raison la frontière est mince.. Dylan est un jeune homme qui vit pour sa passion, le hockey. Il s’est donné les moyens de réussi en se bâtissant une solide réputation qui le mène devant les projecteurs.. Mais Dylan est bien loin d’être un play boy arrogant qui use et abuse de sa notoriété.. Non c’est un homme authentique qui ne perd pas de vue ses objectifs, mais ici encore sa rencontre avec Samantha va quelque peu modifier ses plans…

Les personnages de l’auteure ne souffrent pas des clichés du genre, ni du milieu du hockey sur glace. Le contenu érotique du récit fait que le roman se démarque des autres romances que l’on trouve dans ce même milieu, comme je l’ai dis plus haut, les hockeyeurs sont à la mode, j’avouent que c’est sexy le hockey et toute cette testostérone m’affole les sens.. Lynda Aicher nous démontre avec ce premier tome qu’elle sait être à l’aise dans un genre légèrement différent, bien que j’ai retrouvé sa plume érotique que j’aime tant. Par rapport aux autres sagas je trouve que la complexité de la relation de Dylan et Samantha contribue à captiver le lecteur.. Le désir est rarement raisonnable et l’auteure met l’accent sur l’attirance de nos personnages, mais pas que sur l’attirance sexuelle, elle a lentement tissée une base solide dans leur relation. Et cette base c’est le hockey, ils sont habités par la même flamme qui brûle au fond d’eux et cette petite flamme n’aura de cesse de prendre de l’ampleur..

Entre nos héros ce sera un « un contre un » hautement érotique où les enjeux seront importants, la passion du sport va se mettre au service de leur alchimie sexuelle.

Je félicite une fois de plus Lynda Aicher pour la crédibilité des scènes de sexe, c’est stupéfiant et bien plus agréable qu’un héros qui peut enchaîner les rapports sans jamais faiblir.. Non, ici notre Dylan est un athlète de haut niveau, il a de l’endurance dans la chambre à coucher mais il reste un simple homme..Et a besoin de temps avant de partir pour le second round :p Du coup l’auteure nous vend du rêve parce qu’elle reste cohérente dans ce qu’elle écrit ! La fréquence des scènes sexy est délicieuse et renforce notre perception de leur sentiments naissants.

En ce qui concerne l’intrigue j’ai adoré l’évolution et le dénouement final qui nous pousse à comprendre les réactions de nos personnages. L’idylle de nos héros prend de l’ampleur, se consolide sur des sentiments puissants et intenses. J’ai aimé l’approche de l’auteure en ce qui concerne l’univers du hockey sur glace, elle contourne le sujet pour nous montrer une autre facette de ce sport et de ce qui anime les sportifs.

Le récit est à la troisième personne et habituellement je ne suis pas super fan de cette narration et pourtant là avec la plume si addictive de Lynda Aicher je n’ai eu aucun mal à me faire à sa façon de nous raconter son histoire. On est là, spectateur d’une belle histoire d’amour rythmée et extrêmement sexy.

En bref, ce premier tome est un véritable coup de cœur, l’histoire commence simplement, une nuit, pas d’engagement, je sais que ça vous laisse un goût de « déjà vu ».. Et pourtant elle m’a agréablement surprise avec l’histoire de Samantha et Dylan. Ses personnages sont vivants, passionnés et torrides. Elle nous démontre une fois de plus tout son talent dans un univers qu’elle s’approprie totalement. Son scénario est plaisant à lire avec un dénouement crédible et captivant. L’érotisme fait monter la température et impose un rythme effréné au récit. J’ai vibré pendant tout cette lecture grâce à une plume aussi émouvante qu’excitante. Je ne peux que vous conseiller de découvrir cette série avec un début aussi décoiffant !

Cette lecture en trois mots :

Addictive – torride et captivante.
Crazy Love Crazy Love
Joh Harper   
https://sweetyhoneyaddictions.blogspot.com/2017/09/crazy-love-vol-11-joh-harper.html

Si je devais parler de Crazy Love en seulement quelques mots, je dirai qu'il est complètement dingue et hilarant. Il porte vraiment bien son nom pour le coup.

Je vais tout de même rentrer un peu plus en détails. Je lis Joh Harper pour la première fois (j'ai beaucoup de premières fois, en même temps j'ai jamais le temps de lire tout ce que je veux, comme beaucoup d'entre vous) et je dois dire que je suis enchantée. Joh Harper a créé une héroïne haute en couleur, délirante, attachante. Éva vit une aventure très rythmée, alors surtout soyez bien accroché au wagon.

Le prologue est le point de repère du roman, avec ce moment de vie d'Éva, on comprend ce qu'elle ressent pour Alex et pourquoi dans le présent elle s'en protège. Cet événement lui a permis de tourner la page, d'aller de l'avant et surtout de se sentir mieux dans sa peau. Elle assume sa personnalité, ses envies et ses désirs. Et c'est accompagnée de ses amis les plus proches, tels que Justine, Laurence and co, qu'elle va avancer dans cette "nouvelle vie", vie où Alex n'aura plus sa place. Dites bonjour à Léo.

Evidemment, il ne s'agit que du début de l'intrigue. Il se passe tellement de choses que je serais incapable de vous les lister. Par contre, je peux vous dire que Joh réserve de nombreuses scènes cocasses. Son héroïne n'a pas sa langue dans sa poche, elle gaffe beaucoup, bave devant de beaux fessiers, boit à en perdre la tête parfois,..., elle rit, elle crie, elle pleure, elle s'amuse, elle vit quoi et je dirai même qu'elle vit à 100 à l'heure. Elle est obligée de tenir cette vitesse, entre Léo qui semble parfait pour elle, Alex qui débarque et la veut, Elliot son frère qui perd pied et devient mystérieux, Maud qui joue avec ses nerfs (non je ne vous dirais pas qui elle est), Sean qui prend plaisir à la taquiner (pour lui non plus je dirai rien)... Bref ça ne s'arrête quasiment jamais.

Mais je vous rassure, Joh finit par prendre pitié de ses lecteurs et apaise les cœurs. Bon, j'en fais un peu trop mais j'ai été tellement emballé par son histoire et ses intrigues un peu folles, par ses personnages tous très attachants à leur manière malgré les mauvaises actions de certains. Mention spéciale à Paula (Oui il y a pas mal de personnages à intégrer).

Le récit est plein d'humour, de tendresse, de passion mais aussi de coups bas, de mensonges, de doutes. Bref j'ai passé un excellent moment et je vous le recommande vivement.
Fight with darkness, volume 2, avec toi Fight with darkness, volume 2, avec toi
Lucie F. June   
Je suis un peu decu par la suite.
Je sais que c'est une dark romance mais la le scenario est trop tirée par les cheveux.
Il y a trop de resilience ...

par vivi