Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Chris2196 : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Ma Gourmandise Défendue Ma Gourmandise Défendue
Stefy Quebec   
Ce roman, « Ma Gourmandise Défendue » est un Spin-off de la saga « Ma Gourmandise Préférée ».
Même si je n'ai pas lu « Ma Gourmandise Préférée », grâce à la couverture et au résumé, j'ai eu envie de découvrir « Ma Gourmandise Défendue » et le personnage de Mat.
Je dois dire qu'après un début un peu mitigé, je me suis finalement laissée prendre dans l'histoire de Mat et Lisa jusqu'à la dernière ligne.
Même si pour moi il y a quelques points négatifs, j'ai passé un très bon moment en lisant ce roman et je suis contente d'avoir une nouvelle fois découvert la plume de l'auteure Stefy Quebec.
Je vais commencer par le début. J'ai eu un peu de difficulté à rentrer dans l'histoire. J'ai trouvé la manière de parler d'Alex un des amis de Mat trop cru, puis insupportable en ne laissant pas Mat en placer une alors que celui-ci avait besoin de se confier à son ami.
Ensuite, il y a eu Lana. Nous avons un bon rappel de comment ça a commencé pour elle et Vadim dans la saga « Ma gourmandise Préférée » et je dois dire, que j'ai été un peu choquée de ce que Vadim a demandé à Mat. Pour ce qui est de Lana, je n'ai pas du tout aimé sa façon d'agir avec Mat. Trop envahissante, trop cash et cru dans sa manière de savoir ce qu'il en était pour Mat et Lisa. Sachant ce que Mat ressentait pour elle, ce n'était pour moi pas du tout le bienvenu.
Par la suite, c'est un personnage que j'ai pu apprendre à connaître et apprécier au côté de Vadim.
Ici, nous découvrons Mat White qui assiste en Egypte au mariage de ses amis, le couple Lana et Vadim (de la saga « Ma Gourmandise Préférée »).
Mat est le PDG d'une grande maison de presse française (White Press). J'ai beaucoup aimé son métier, ça change un peu.
Pendant son séjour, il va retrouver une jeune femme qu'il a eu le plaisir de découvrir plus intimement deux ans auparavant, la belle Lisa. Lisa est la directrice marketing d'un des plus gros magazines féminins.
Mat et Lisa sont deux personnages attachants, avec leurs défauts et leurs qualités, leur passé qui les façonne et les fait douter de ce qu'ils sont réellement.
Au début, j'ai été très touchée par Mat. Les sentiments qu'il ressent face à Lana. Tout est très bien décrit.
Puis après, c'est Lisa qui m'a touchée pourtant au début, elle paraît un peu excentrique lors de sa soirée au restaurant avec Mat. Cependant, on apprend vite à la connaître et à l'apprécier. Sa douleur face aux remontrances de son entourage et de sa patronne, c'était très dur.
Lisa et Mat m'ont rendu dingue du début à la fin. Avec eux, c'était comme l'écrit si bien Stefy « ils avancent, ils stagnent et ils reculent ». C'était franchement la folie !
Au final, c'est un couple qu'on apprend à aimer, on leur donne leur chance et quelque part à la fin, on en aimerait plus et rester avec eux. Un petit épilogue m'a manqué, malgré tout, je n'avais pas envie de les quitter.
Je vous recommande ce roman !
Maîtres et seigneurs, Tome 1 : Le Maître de mon cœur Maîtres et seigneurs, Tome 1 : Le Maître de mon cœur
Karin Tabke   
Une romance divertissante sans être pour autant passionnante, mais se lit facilement malgré certaine longueur et rebondissement un peu "facile"...
Pour ma par je n'est pas détesté Rohan, il est juste fidèle à la mentalité de l'époque ...

par meliaa
Kincaid Highland, Tome 1: Certaines l'aiment Chaud Kincaid Highland, Tome 1: Certaines l'aiment Chaud
Teresa Medeiros   
L'histoire commence bien mais ne va nul part ensuite. Le livre est trop long et les deux personnages principaux ont fini par m'énerver à la fin. C'est dommage car les dialogues sont plutôt réussis.

par sameera
Les Sœurs Essex, Tome 1 : Le Destin des quatre sœurs Les Sœurs Essex, Tome 1 : Le Destin des quatre sœurs
Eloisa James   
Je vous avoue que je n'ai apprécié ce livre qu'à moitié.
Je suis affreusement déçue que l'intrigue se mette en place très tard dans le livre. Je n'ai pas aimé certains personnages comme Imogène que jai trouvé très très, mais très agaçante.
Cela dit quand l'histoire commence à vraiment se mettre en marche et bien cela devient tout de suite beaucoup plus intéressant.
L'histoire Licius et Tess reste très mignonne, mais je m'attendais à mieux concernant le livre et le début de leur relation.
Je n'ai pas aimé non plus le fait que l'auteure fait changer de point de vue comme ça sans rien dire donc, des fois on se retrouve d'un personnage à un autre et cela peut rendre la chose désagréable.
J'ai mis ce livre en bronze, car malgré ses nombreux défauts j'ai quand même bien aimé l'histoire d'amour entre Tess et Lucius.
Honnêtement, je ne conseille pas ce livre, mais cela ne veut pas dire pour autant que je le désapprouve, je trouve qu'on peut le lire, mais ce n'est pas un des meilleur livre de la collection J'ai lu.

par Alize-1
Les Plaisirs, tome 3 : Plaisirs interdits Les Plaisirs, tome 3 : Plaisirs interdits
Eloisa James   
Dernier de la série, j'aime toujours et encore. On aurait pu appelé cette série un jour, une histoire.
On retrouve Quentin que nous avons déjà découvert dans les deux tomes précédents.
L'histoire révèle le pouvoir de l'amour qui va bien au delà des a priori.
je quitte à regret cette série si délicieuse.
A LIRE
Birmingham, Tome 1 : Quand l'ouragan s'apaise Birmingham, Tome 1 : Quand l'ouragan s'apaise
Kathleen E. Woodiwiss   
Je crois que je m'attendais à tout autre chose de ce roman et je ne peux m'empêcher d'être déçue... Le héros... quel gougeat ! Violeur, autocratique, je n'y ai vu, au début de ce roman, qu'un butor odieux... Alors ça fait peut-être rêver les histoires de femmes prises de force par des mâles diablement beaux, mais quand le gars a 35 ans et que la fille est encore une minaude qui ne sait que répondre par la soumission eh bien moi, ça me laisse incrédule devant une lecture censée être romantique.
Jusqu'au bout il sera fier de son viol... mouais...
[spoiler]Le coup de la robe qu'il lui reproche d'avoir échangé, bien après leur mariage, parce que c'est celle qu'elle portait le soir où il l'a violée et qu'il se remémorait cette soirée avec excitation m'a laissée sur le c... Et elle de s'excuser... ourf ![/spoiler]
Après tout c'est un roman et rien n'interdit alors au personnage masculin principal d'être un salaud frustré, [spoiler]et encore frustré parce qu'il a décidé de la punir, pas par repentir ![/spoiler] mais là encore je n'ai pas trouvé son rôle crédible... C'était trop (pour faire une romance) ou pas assez (pour faire un drame) et l'acceptation d'Heather de son abaissement m'a quelque peu mise mal à l'aise.

Bref, lui est écrit pour être un gougeat incontenté et sexy et elle une jolie pouliche totalement assujettie qui fait tourner la tête de tout le monde par son joli décolleté. Une potiche, quoi... Dire que c'est une femme qui a écrit cette histoire et donne cette image de nous... Mais ce roman est ancien. Autre temps, autres fantasmes...

Malgré ça, ça se lit. L'écriture est fluide plutôt agréable et malgré la platitude du scénario (j'ai trouvé qu'il ne se passait pas grand chose quand même), la diversité des personnages a rendu ce roman convenable.
J'ai bien aimé les 50 dernières pages... Mais sur 400 ça fait pas beaucoup.

Allez, faut pas se décourager de le lire quand même ! Ce n'est pas un mauvais roman, c'est juste un roman qui m'a un peu asticotée... Ben c'est aussi fait pour ça, la lecture.

Kincaid Highland, Tome 2: Certaines l'aiment Fort Kincaid Highland, Tome 2: Certaines l'aiment Fort
Teresa Medeiros   
Mouais...: A la mort de leur mère, une actrice reconnue dans l’incendie du théâtre, Pamela se retrouve seule avec sa soeur. Afin de la protéger et de subvenir à ses besoins, elle se lance dans la recherche du fils disparu d’un vieux duc mourant pour récupérer la récompense offerte. Elle se rend donc en Ecosse avec sa soeur chercher un homme pouvant jouer le rôle de ce fils disparu mais en chemin, elles se font attaquer par le plus célèbre brigand des Highlands qui en réalité est Connor Kincaid, frère de Catriona. Courageuse et déterminée, Pamela lui expose son plan et Connor relève le défi en acceptant de jouer cette mascarade, espérant prendre sa revanche sur les anglais et en profiter pour séduire Pamela... Une romance sympa mais sans plus.

par Folize
Le Secret des croisés, Tome 3 : L'Héritière disparue Le Secret des croisés, Tome 3 : L'Héritière disparue
Catherine Archer   
Suite et fin de cette trilogie. Dans ce dernier tome on sait ce qu'il s'est passé à Ashcroft pendant le séjour de Christian. [spoiler]On se doute de Rowela est Rosalind surtout dès que Christian parle de sa tache de naissance, là c'est clair que ce sera LA preuve qu'il manquait.[/spoiler]
Bref pas trop de suspense mais on a le fin mot de l’histoire de ces trois chevaliers.

par Skipere
Warehaven Warriors, Tome 1 : L'enfant du guerrier Warehaven Warriors, Tome 1 : L'enfant du guerrier
Denise Lynn   
un livre qui m'a assez déçue, le sujet était bon et le style aussi mais l'intrigue était parfaitement ridicule, et l’héroïne Lea est le personnage le plus agaçant, le plus énervant et le plus...je ne trouve même pas de noms pour la décrire, tout au long du livre elle m'a tapé sur les nerfs, elle est si stupide et irréfléchie! au final elle devient carrément insupportable!
ce lire m'a fait subir une telle torture et je ne le conseille certainement pas à lire à celui qui sait encore ce qui est un bon livre!

par sar199
Dear Bridget, I Want You Dear Bridget, I Want You
Penelope Ward    Vi Keeland   
Bridget est une jeune mère célibataire qui fait de son mieux pour élever son fils de neuf ans après le décès de son mari, quelques années plus tôt. Pour arriver à joindre les deux bouts elle a mis la chambre au-dessus de son garage en location. C’est ainsi qu’elle va rencontrer Simon, un jeune britannique qui fait son internat de médecine aux Etats-Unis. Simon et Bridget se sont déjà croisés auparavant dans une situation assez compromettante et Bridget ne sait pas trop comment réagir avec son nouveau colocataire. Surtout qu’une chose est indéniable: l’alchimie qu’il y a entre eux. Seulement Bridget n’est pas sûre d’être prête pour une nouvelle relation d’autant plus qu’elle doit penser à son fils. Mais c’est de plus en plus difficile de résister au charme de Simon…

J’ai bien aimé ce roman. « British Bedmate » (d’abord intitulé « Dear Bridget I Want You »), est dans la lignée de la série de One-Shot coécrit par Penelope WARD et Vi KEELAND. On retrouve toujours ce côté assez humoristique mêlée à une romance plus ou moins compliquée. Cette fois on est dans le domaine du plutôt compliqué puisqu’il y a pas mal d’obstacle entre Simon et Bridget. La différence d’âge, le fils de Bridget, le fait que Simon ne soit là que provisoirement… Et puis il y a aussi leurs passés respectifs. Un passé qui peut parfois ressurgir au moment où on s’y attend le moins et ouvrir des blessures qui ne sont pas toujours complètement refermées… Mais ce n’est pas pour autant que Simon se laisse abattre. Au contraire il est bien décidé à se battre pour Bridget et profiter du peu de temps qu’ils ont ensemble.

J’ai bien aimé les deux personnages principaux. Bridget m’a beaucoup touchée. On sent qu’elle est encore meurtrie par la mort de son mari et qu’elle fait de son mieux avec son fils et son métier d’infirmière qui n’est pas toujours évident. Simon lui est un homme sûr de lui et assez drôle. Mais c’est une façade qui lui sert à dissimuler un événement de son passé assez tragique dont il n’a jamais vraiment réussi à se remettre. J’ai aimé suivre la relation entre ses deux personnages qui m’a autant amusée que touchée. On sent dès le début qu’il y a de l’alchimie entre les deux mais on comprend très vite que les choses ne vont pas être si simple que cela…

L’histoire en elle-même est plutôt bien ficelée même si elle reste assez classique et prévisible. Une nouvelle fois, Penelope WARD et Vi KEELAND nous réserve un joli twist au milieu de l’histoire. Cependant j’ai trouvé qu’il n’avait pas autant d’impact que les twists qu’elles nous ont réservées dans les histoires précédentes, notamment « Cocky Bastard » et « Playboy Pilot ».

« British Bedmate » est une romance parfaite pour se détendre. Il y a beaucoup d’humour, pas mal d’émotions et un petit côté sexy plutôt sympathique.

Il me reste un stand-alone à lire de Penelope WARD et Vi KEELAND, mais je préfère le garder pour un peu plus tard. J’ai envie de changer un peu et de lire d’autres auteurs.