Livres
374 694
Comms
1 301 090
Membres
255 677

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Chronique du Tueur de Roi, Première Journée - Le Nom du vent

242 notes | 145 commentaires | 60 extraits


Description ajoutée par Polichina 2013-10-20T19:45:10+02:00

Résumé

J'ai libéré des princesses, j'ai incendié la ville de Trebon. J'ai suivi des pistes au clair de lune que personne n'ose évoquer durant le jour. J'ai conversé avec les dieux, aimé des femmes et écrit des chansons qui font pleurer les ménestrels.

J'ai été exclu de l'Université à un âge où l'on est encore trop jeune pour y entrer. J'y étais allé pour apprendre la magie, celle dont on parle dans les histoires.

Je voulais apprendre le nom du vent.

Mon nom est Kvothe.

Vous avez du entendre parler de moi.

Afficher en entier

Classement en biblio - 967 lecteurs

Or
245 lecteurs
PAL
304 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par pompompidon 2013-09-19T18:41:59+02:00

Les mots sont les ombres pâlies de noms oubliés. De même que les noms, les mots ont aussi un pouvoir. Les mots peuvent allumer des incendies dans l'esprit des hommes. Les mots peuvent tirer les larmes des cœurs les plus endurcis. Il y a les sept mots qui rendront une femme amoureuse de toi. Il y a les dix mots qui réduiront à néant la volonté d'un homme fort. Mais un mot n'est rien d'autre que la peinture d'un feu. Un nom, c'est le feu lui-même.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Commentaire ajouté par Aude
Or

Pas d'univers baroque ici, pour ce qu'on peut en lire pour le moment au moins. Il semble assez fouillé mais également très classique, ce qui évite l'exercice parfois périlleux de longues expositions.

A part quelques particularités et traits de couleur locale distillés ici et là le récit se concentre donc sur le vécu et l'environnement immédiat du personnage principal laissant le reste dans un arrière-plan qu'on peut supposer relativement générique, ou qui sera détaillé au besoin le moment venu.

Le personnage de Kvothe aurait pu être difficilement supportable (surdoué, maniant presque par hasard quoique pas sans danger à 12 ans un sortilège que la plupart mettent des années à maîtriser...). Mais il lui reste heureusement assez de défauts et traits de caractère plus ou moins louables pour le rendre plus vivant, le fourrer dans les ennuis et entretenir le suspense.

La trame générale du scénario et les péripéties traversées sont aussi classiques, mais tout cela est très bien écrit et mené, avec parfois un subtil clin d'oeil ou décalage humoristique par rapport à ce qu'aurait pu être la scène, entre ce qui s'est réellement passé et ce que la rumeur en a fait.

J'ai adoré l'épisode du dragon 8)

Afficher en entier
Argent

Un livre que je place dans le top 5 de l'année 2009 pour la Fantasy.

la force de ce roman outre le récit est le fait qu'il touche un large éventail de lecteurs. Les amateurs de fantasy légère et pas trop complexe seront autant séduis que ceux qui veulent du plus pointu.

Le roman est bien écrit, construit classiquement sur le mode initiatique de l'enfance à l'âge adulte. Le plus, c'est que le récit est raconté par cette même personne plus agé, un peu comme l'assassin royal de Robin HOBB, sauf qu'ici, le narrateur ne s'adresse pas directement au lecteur mais a l'homme qui a reconnu en lui le plus grand magicien de tous les temps disparu de la circulation(pour ma part je dirais le plus grand magicien de son époque car nul ne sait tout du passé et encore moins du futur,mais je suis subjectif). Il s'en est fallu d'un poil pour que je le classe au-dessus peut-être montera-il dans ma classification si la suite est à la hauteur du premier volet. Il est à noter que le livre se déroule en trois journée soit trois tomes, donc tout est déjà prévu dans la tête de Maître ROTHFUSS ce qui laisse bien pésagé de la qualité de la suite, foi de KRAGVELD ROTKOPF!

Afficher en entier

Commentaires récents

Ajouter votre commentaire

Commentaire ajouté par Manon-Marie 2017-06-11T13:05:42+02:00
Or

Grande adepte d’heroic fantasy, je lis énormément de titres parus chez les éditions Bragelonne qui proposent un catalogue particulièrement riche. Lorsque ce titre est paru, je me suis jetée dessus, ne serait-ce que pour la couverture que j’aime beaucoup. Je me disais que compte tenu de son épaisseur, ma lecture allait durer un bon moment. Que nenni ! Une fois plongée dedans, j’ai eu beaucoup de mal à en sortir. Pourtant, ce n’était pas gagné avec les premières pages…

En effet, le livre est assez long à démarrer mais heureusement la plume de Patrick Rothfuss est juste sublime. Et si j’ai trouvé l’histoire assez lente, dans un premier temps j’ai continué ma lecture ne serait-ce que pour le plaisir de voir ces enchaînements de mots et de phrases parfaitement maîtrisés. Puis, progressivement, je me suis laissée entraînée par l’histoire qui a pris du rythme au fur et à mesure que j’avançais.

L’histoire commence par l’arrivée d’un scribe désireux de découvrir l’histoire de Kvothe, ce magicien de légende dont les aventures ont beaucoup fait parler de lui. Il fait alors la rencontre de Kote, un simple aubergiste. Quelle n’est pas surprise lorsqu’il découvre que se cache en réalité derrière ce propriétaire le personnage de légende en personne ! Ne pouvant laisser passer sa chance, le Chroniqueur, ce scribe connu pour sa démystification des légendes, va alors tout mettre en œuvre pour que Kote lui raconte sa version de l’histoire. Nous plongeons alors dans le récit de la vie de cet homme qui a su construire sa légende. Car oui, le point essentiel pour cerner le personnage est de savoir qu’il a lui-même bâti son propre mythe. Ainsi, présent et passé vont se mélanger habilement tout au long du livre pour nous permettre de mieux comprendre les raisons qui ont poussé le puissant magicien à se retirer et à se cacher sous l’identité d’un simple aubergiste. À de nombreuses reprises, Kote coupera son histoire afin d’apporter un regard nouveau sur des évènements survenus il y a longtemps.

En dépit de nombreuses longueurs, Le Nom du Vent nous offre un monde extrêmement riche et bien construit, au point qu’en 800 pages, je n’ai toujours pas l’impression d’en avoir fait le tour, seulement de l’avoir effleuré. Si je n’ai donc pas immédiatement adhéré à l’histoire, j’ai très rapidement changé d’avis, d’autant plus que le début m’a beaucoup fait penser à une trilogie que j’avais énormément apprécié : La Trilogie du Magicien Noir de Trudy Canavan, notamment avec le système de l’université.

Qui dit monde vaste et riche dit aussi nombreux personnages. Et ils sont nombreux à avoir croisé la route de Kvothe ! Celui qui a retenu le plus mon attention est bien évidemment son assistant Bast, dont la présence ne peut qu’intriguer. Il vaut mieux se méfier de ce jeune homme qui sous des dehors affables et une apparence agréables pourrait se révéler bien plus dangereux qu’il n’y paraît. C’est ce que va découvrir à ses dépens le Chroniqueur. Quel est le lien unissant Bast à son maître ? Question à laquelle le Chroniqueur va chercher une réponse mais ce ne sera pas la seule. Si ce premier tome permet de répondre à nombre d’entre elles, une fois refermé, il y en a encore plus restées sans réponse. Le seul moyen pour y voir plus clair est de se plonger dans le deuxième tome, La Peur du Sage, qui s’annonce encore mieux !

Encore une fois, les éditions Bragelonne nous prouve avec ce roman la richesse et la qualité de leur catalogue. Le Nom du Vent de Patrick Rothfuss est un roman remarquable tant pour son histoire que pour son écriture. 800 pages, c’est beaucoup ! Pourtant, on se surprend à en redemander 800 autres tant il est difficile d’abandonner ne serait-ce que quelques instants Kvothe, cet homme qui a su créer sa propre légende !

http://drunkennessbooks.blogspot.fr/2016/01/chronique-du-tueur-de-roi-premiere.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Feluriane 2017-05-31T14:56:57+02:00
Diamant

Un de mes livres préférés, que je ne me lasse pas de relire. L'histoire est magnifique, l'écriture sublime et pleine de poésie. L'univers et le personnage de Kvothe sont fascinants. Le récit est prenant et plein d'originalité. Pour moi c'est un chef d’œuvre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ekh4z 2017-05-25T11:41:08+02:00
Diamant

J'ai longtemps était réticent à lire ce livre à cause du fait que le heros, a douze ans, soit deja meilleurs dans tous les domaines que n'importe qui, je me disais que c'était un livre pour jeunes ados, où les heros sont toujours parfait etc...

Mais il n'en ai rien, ce livre est tout simplement sublime, le côté enfant parfait ne ressort pas du tout, et n'est pas du tout désagréable si bien que l'histoire est très plaisante à lire, et que je regrette d'avoir attendu aussi longtemps pour le commencer

On est vite amené à s'attacher au personnage principal et nombre d'émotions passent par la tête à la lecture de ce livre, bien plus que dans tout ce que j'ai pu lire avant

On est tantôt en colère pour ses actions stupides qui amènent de lourdes conséquences que joyeux quand sa situation s'améliore et qu'amusé par les punchlines plutôt drôles de maître Elodin et de Kvothe

L'histoire parfois ramenée au present est également très intéressante et ce retour au présent est fait aux bons moments, si bien que cela n'est pas dérangeant, au contraire

Il en ressort un roman à conseiller fortement, dont l'hisoire nous accroche à tout moment

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nawalouthy 2017-03-30T22:00:31+02:00
Diamant

Ce livre me faisait de l’œil depuis un petit bout de temps Pourquoi donc ,alors, ne l'ai je lu que récemment ? (c'est une question que je me pose figurez-vous)

Je le voyais chez le libraire, l'apercevais dans des vitrines (dont une en Croatie, c'est vous dire qu'il me tournait autour!), mais je ne me décidais pas à me le procurer.

Et un jour, paf, je m'y mets. (d'un coup, sans réfléchir, le gout de l'aventure). Maintenant que lecture est faite, je tiens à m'adresser à mon moi encore vierge de sa lecture : BORDEL MAIS T'AS ATTENDU QUOI AU JUSTE PENDANT CES ANNÉES? QU'IL VIENNENT DIRECTEMENT SONNER CHEZ TOI?

Vous voyez, il m'arrive régulièrement de plonger dans les tréfonds d'internet pour essayer de dénicher une pépite à la hauteur des dernières pépites que j'ai lues. La recherche est longue, fastidieuse et emplie de fausse joie. Et là, je l'avais ma pépite, et juste, je la lisais pas.

Ce livre, c'est le genre où dès les premières lignes, tu sens que tu vas être embarqué dans quelque chose, tu ne sais pas encore dans quoi exactement, mais l'auteur t'offres en quelques lignes une entrée en matière qui fait frémir d'impatience.

Une impatience qu'il va falloir tenir en laisse mon petit gars. Car oui, nous n'avons pas affaire à une histoire simple : héros heureux, héros triste, héros entrainé par personnage X, héros prêt à battre le méchant ( Situation initial, élément perturbateur, péripétie, élément de résolution, schéma narratif, tout ça tout ça) .

Non non mon petit coquin, ici t'es conté la vie du personnage principal. Et Kvothe, sa vie ne se résume pas à une seule simple histoire.

Le roman avance en douceur, pas à pas, tu entres dans ce monde , tu en comprends les codes, tu navigues, grandi en même temps que le petit Kvothe au son de la voix du grand Kvothe. Car quoi de mieux que l'intéressé lui-même pour narrer son histoire?

Conseil d'amie : fonce

Franchement

Fonce

La fille qui a attendu trop longtemps rend l'antenne.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LudiCullen 2017-03-27T19:39:35+02:00
Diamant

Un excellent premier tome.

L'histoire est un peu lente a commencer mais sa ne m'a pas dérangée du tout.

Une fois que la rencontre entre Kvothe et Chroniqueur à lieu, l'histoire débute vraiment et de-là sa va crescendo.

J'aime bien aimée les interludes entre les chapitres qui amène un petit répits par rapport aux faits ou une bonne dose de suspense.

Le récit est addictif.

Les personnages sont attachants surtout Kvothe bien sûr mais aussi Bast et Chroniqueur. Ambrose m'a tapée sur les nerfs.

Un gros coup de coeur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MissMokka 2017-03-21T00:34:14+01:00
Or

Si la traduction n'était pas aussi mauvaise, je l'aurais placé en liste de diamant.

Néanmoins, et malgré cela, ce bouquin est une pure merveille. Encore un auteur capable de faire de l'Heroic-Fantasy sans tomber dans le pathos ni le cliché, sans nous ressortir des races mille fois utilisées (nains, elfes, etc.), sans être misogyne et sans se lancer dans une quête redondante.

Que dire de plus... Les personnages sont excellents, vraiment. Autant Kvothe pourrait être un véritable emmerdeur, lui qui est aussi intelligent, autant il a tant d'humilité et d'humour que l'on ne ce sent par rabaissé par ce héros. De plus, et comme lui-même l'explique, il n'est pas un si grand héros que ça... On ne se trouve pas face à un personnage qui réussit tout ce qu'il entreprend, il lui arrive toutes sortes de mésaventures plus ou moins sordides desquelles il se sort grâce à la chance (mais une chance plausible, pas un deux ex machina à deux sous) et, certes, à des compétences durement acquises. Tout ne lui tombe pas tout cuit dans la bouche, il doit se battre en permanence. Les autres personnages ne sont pas en reste, j'ai une affection particulière pour Auri, et Denna est franchement fascinante...

Spoiler(cliquez pour révéler)
Je crois que l'histoire d'amour entre Denna et Kvothe est finalement l'une des plus belles, sincères et réalistes que j'ai jamais lues.

De tels personnages et une telle virtuosité scénaristique ne sont pas sans me rappeler une certaine Robin Hobb...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par kyra1510 2017-02-12T12:07:29+01:00
Diamant

J'ai adoré ce livre ainsi que la plume de l'auteur. Le monde décrit dans ce livre est tellement immersif que je ne voulais pas que l'histoire s'arrête et en même temps je voulais connaître la suite de l'histoire.

J'ai également apprécié les différents personnage du livre et j'espère bientôt lire la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par scara 2017-02-01T19:37:32+01:00
Diamant

https://myreadingtime.wordpress.com/2016/10/27/chronique-du-tueur-de-roi-premiere-journee-le-nom-du-vent-patrick-rothfuss/

J’ai beaucoup entendu parlé de ce livre, notamment chez les booktubeuses outre-atlantique. Appréciant beaucoup la fantasy, je me suis lancé et je ne regrettes pas ma lecture.

Le roman début à l’auberge de la Pierre Levée. Une auberge aux allures quelconque qui s’avère être la propriété de Kvothe la légende. Un scribe en voyage découvre son identité et lui propose d’écrire son histoire, ses exploits comme ses crimes sans fioritures. Kvothe hésité et accepte finalement. Ainsi donc commence le récit de son épopée.

Je pense que le terme tout désigné pour ce livre est : Épique !

Kvothe est fantastique et son personnage est tellement charismatique, il nous raconte son histoire, et le fait que le récit soit à la première personne apporte énormément. On grandit au fil de l’histoire avec lui. Ce premier tome nous fait découvrir son enfance principalement et son arrivé à l’université.

Les personnage secondaires sont également bien décrit, on s’imagine leur caractère et il n’est pas difficile de les imaginer. Denna et Elodin sont deux personnages que j’apprécie particulièrement. Elle, car elle ne se laisse pas impressionner par Kvothe qui est très confiant durant ces débuts à l’université. Et Elodin, car j’aime ce personnage fantasque et intelligent, il a un petit côté Dumbledore.

Le style d’écriture de l’auteur est fluide, et le roman se lit très rapidement donc il ne faut pas se laisser impressionner par le nombre de page.

L’univers imaginé par l’auteur est très réaliste, et la description nous permet de vraiment bien visualiser les choses.

Je ne peux que conclure en disant que j’ai adoré ma lecture, c’est un coup de cœur. J’ai aimé ce côté magique, médiévale, et historique de l’oeuvre. L’univers me fait rêver et je pense que c’est l’essentiel pour ce type de roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Titou19 2017-01-30T11:42:12+01:00
Diamant

Je ne sais pas par où commencer. Ce livre est touchant, poétique, beau et bon. Patrick Rofhuss sait mettre de la poésie dans ce roman. Les personnages sont extrêmement bien choisies et le déroulement de l'histoire collent parfaitement. Ainsi, je conseille à tous ce livre. Il faut prendre le temps de le lire. La description est une des meilleures que je n'ai jamais vu

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elodie-2 2017-01-19T14:38:42+01:00
Diamant

Découvrez l'extraordinaire destin de Kvothe : magicien de génie, voleur accompli, musicien d'exception... infâme assassin. Bien sur ce premier tome reste un tome d'introduction mais qui nous promet une superbe suite et nous laisse rêveur, car l'auteur est un poète, un musicien, un amoureux des mots qui les enchaîne avec grâce et volupté : l'auteur aurait pu écrire ce livre sur une portée de musique. En effet, on entend la musique en lisant l'histoire ! Tout au long des pages, on a l'impression d'être aux côtés de Kvothe, de subir avec lui ses années de souffrance, de solitude, de participer avec lui à ses aventures. Et pourtant, on a aussi l'impression d'être dans un bon fauteuil capitonné au coin du feu... Peut-être est-ce la façon dont le livre est bâti : deux récits à deux époques distinctes.

Afficher en entier

Date de sortie

  • France : 2009-04-30 (Français)

Activité récente

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 967
Commentaires 145
Extraits 60
Evaluations 242
Note globale 8.94 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • The Name of the Wind (The Kingkiller Chronicle #1) - Anglais