Livres
520 034
Membres
535 779

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Chronique du tueur de Roi - Deuxième Journée : La Peur du Sage - Partie 1



Résumé

Le jour se lève sur l’auberge de La Pierre levée et l’homme reprend son récit, fidèle à sa promesse. Suivez ses pas sur la voie qui mène à l’héroïsme et à la déchéance. Découvrez la vérité qui a créé la légende.

J’ai dormi des milliers de nuits et parcouru des milliers de kilomètres.

Je m’imaginais que tout serait très facile, une fois que je serais à l’Université. J’y apprendrais la magie et trouverais les réponses à toutes les questions que je me posais. Je croyais que tout se passerait aussi simplement que dans les livres de contes.

Et il aurait pu en être ainsi, si je n’avais pas eu le don de me faire des ennemis et de m’attirer les ennuis.

Cette histoire n’a rien d’une romance enlevée. Ce n’est pas une fable, où l’on revient d’entre les morts. Ce n’est pas un récit épique destiné à galvaniser les esprits.

Non. Nous savons tous de quel genre d’histoire il s’agit.

Quand quelqu’un vous raconte une partie de sa vie, c’est un cadeau qu’il vous fait.

Afficher en entier

Classement en biblio - 946 lecteurs

Extrait

« Tu penses être intelligent, mais c’est là ta faiblesse. Tu crois savoir où tu mets les pieds, mais il n’en rien. Tu crois pouvoir me faire confiance en tant qu’enseignant. Tu crois que je te protégerais. Mais c’est la plus grossière erreur que tu puisses commettre. »

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

Ce découpage était certe malheureux mais nécéssaire, vu le gros pavé que nous avait pondu Rothfuss...

Et au final ce tome des Chroniques du Tueur-de-Roi (personnellement, j'appellerais toujours cette saga "le Nom du Vent" tant ce titre est accrocheur) se lit tout seul, d'un pure régal de bout en bout !

Et... ça m'a fait un bien immense ! Ce livre m'a rappelé pourquoi j'aime désespérément lire ! Pourquoi est-ce que j'aime lire ? Pour ce sentiment qui tord les tripes, pour cette écriture qui nourrit l'âme aussi bien que l’appétit vorace de la connaissance et la profonde fascination pour l'histoire qui se construit.

Ce tome était un bonheur, un enchantement hors du temps. Pendant la semaine qu'a durée ma lecture, ma vie n'avait qu'un seul sens : rentrer au plus vite chez moi, et reprendra ma lecture. Rothfuss fait parti de ces auteurs qui arrivent à me faire tellement aimer son écriture que je me surprends à reprendre ma lecture un chapitre avant celui où je m'étais arrêté, juste pour le plaisir de me replonger dans l'ambiance de son récit.

La Peur du Sage est de ces récits doux, terriblement bien menés, dont tout l'intérêt réside en l'envoutement qu'il déploie : ce tome manque un peu d'action (la faut au découpage) mais les tableaux qu'il dépeint, l'ambiance qu'il installe, tout ceci relève d'un long charme bienveillant et puissamment révélateur de son talent. La Peur du Sage n'est pas faite pour se lire vite, au contraire : elle se déguste, avec toute la patience et la délicatesse que requière ce genre de chose. Une longue étreinte, face à face avec l'écriture et ses histoires entre magie et vérités.

C'est beau, il y a là tout ce que j'aime dans l'écriture, tout ce que je voudrais un jour créer : l'harmonie presque parfaite, un récit passionnant sans jamais être racoleur, et une sensibilité profonde doté d'un sens précis de la mesure.

Ma plus belle et saisissante lecture de ce début d'année, assurément pour un bout de temps (jusqu'à ce que j'entame la seconde partie de cette Peur du Sage ? Sans doute)

Afficher en entier
Diamant

Je dois dire que j'ai littéralement dévoré ce livre !

Je l'ai lu presque d'une seule traite et je ne le regrette pas! J'aime vraiment cette trilogie, c'est incroyable ce que j'y suis addict' ! Je trouve le personnage de Kvothe absolument parfait et la façon dont les phrases sont tournées est absolument magnifique, plusieurs fois je me suis arrêtée pour relire un passage qui m'avais plu !

En bref, une suite à la hauteur de mes espérances, et même encore plus haute !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Tout d'abord, je dois dire que c'est une brique. 1000 pages, et avec l'espacement qu'a un livre de poche. Il ne pourrait y avoir un format de poche, tant qu'il y a de contenu.

Bref, on continue l'histoire de Kvothe, qui continue toujours à se mettre dans le trouble avec Ambrose. Je dois dire que je m'attendais à beaucoup des scènes qui se sont passées. Je m'explique: je voyais le début de la scène, et ce fut facile d'imaginer la suite. Symbole que c'est bien écrit ou prédisible ? Je ne suis pas sûr.

Spoiler(cliquez pour révéler)Par exemple, Kvothe va rencontrer le "roi" de Vintas. Il est terriblement malade. Deviner ce qui se passe... Eh oui. Il n'est pas malade, il se fait empoisonner par son sorcier,qui finit par lui échapper. Déjà entendu de ma part, mais je ne sais pas où.

Aussi, il y a plus de sexe que je ne pensais ! Jamais explicite. Pour moi, ce n'est ni négatif ni positif. (Quoique je me demande toujours dans ces cas si nous lisons les petits fantasmes de l'auteur...)

Ce fut une lecture agréable malgré mes critiques.

Cependant, j'ai de la misère à imaginer comment l'auteur peut terminer tout ce qu'il a commencé en 2 tomes. J'ai l'impression qu'il ne répondra pas à toutes les questions et que je vais être laissé sur ma faim... Spoiler(cliquez pour révéler)Dans le 3e livre, il devra rencontrer Bast, être renvoyé de l'université, tuer un roi, en trouver plus sur les 7 et les Amyrs, rencontrer le patron de Denna, savoir ce que contient la boite des Lackless (quoiqu'on s'en doute de ce qu'elle contient), découvrir ce qui se cache derrière la porte de la bibliothèque, et finir l'histoire avec le scribe et Bast au moment présent... C'est beaucoup à couvrir.

Afficher en entier
Diamant

Kvothe est un personnage fascinant, si sûr de lui malgré ses 15 ans et pourtant capable de se remettre en question, de mûrir davantage et de se sortir d'à peu près n'importe quelle situation, d'autant plus que le récit étant raconté par une version un peu plus âgée du personnage, on a droit à des remarques nous renseignant un peu sur ce qui l'attend dans le futur. L'Université, encore, et puis finalement de plus verts pâturages, avec une nouvelle culture et de nouveaux personnages, mais également d'autres qui sont là depuis le début et reviennent régulièrement dans le récit. Il n'y a pas assez de mots dans le dictionnaire pour exprimer mon attachement à ce roman.

Afficher en entier
Diamant

Cette première partie du deuxième tome est dans la lignée direct du premier. On retrouve Kvothe exactement où on lavait laissé. On va le suivre à l'université où des événements vont l'amener à devoir prendre des décisions qui vont impacter son futur.

Afficher en entier
Argent

Ce tome est bien plus addictif que le premier ! On connait déjà l'atmosphère, l'environnement et les personnages, on est donc replongés immédiatement dans les aventures de Kvothe à L'université.

J'ai aimé les détails sur cette vie d'étudiant, rien n'est laissé au hasard. J'ai aimé la place que prend la musique dans ce livre, et j'ai aimé la subtilité et l'exhaustivité avec lesquelles la "magie" de ce monde est décrite. On sent que tout est mûrement réfléchi, chaque détail vient servir un grand tout, qui est alors plein de cohérence, de poésie et de charme.

Je n'ai toujours pas apprécié Denna, que j'assimile à une sale gamine capricieuse, ce qui m'a un peu agacé sur la fin de ce tome.

Même si c'était un plaisir de retrouver l'Université, que nous commençons maintenant à bien connaitre, j'ai beaucoup aimé le fait de découvrir une nouvelle partie de ce monde immense dans le dernier tiers de ce livre.

Il me tarde de lire la suite.

Afficher en entier
Or

Un deuxième un peu en-dessous du premier, selon moi... Pour cause, des longueurs, des passages sans intérêt et une intrigue qui n'avance que dans le dernier quart du livre. Malgré tout, j'ai apprécié retrouver les personnages et le style de Patrick Rothfuss.

Afficher en entier
Diamant

Le premier tome de la série avait été un immense coup de cœur, et honnêtement c'est la même chose pour ce deuxième tome. L'auteur a une plume magnifique, unique, qui nous entraîne et ne nous lâche pas avant d'avoir terminé le roman. Cette série est vraiment impressionnante.

Afficher en entier
Or

L'écriture est toujours aussi élégante et l'histoire prenante. Cependant, après un tome aussi volumineux, on aurait aimé avoir avancé un peu plus dans la recherche des Chandrians, dans le pouvoir des noms, dans l'histoire avec Denna et également avec ce qui se passe à l'auberge.

Une petite impression de faire du surplace qui lui coûte sa place en liste de diamant dans ma bibliothèque.

Afficher en entier
Diamant

Un deuxième volet toujours aussi captivant. Je me lance dès à présent dans le volume 2.

Afficher en entier
Diamant

CTR, pour moi, c'est comme un bon gâteau de pâtissier : j'en mange tous les deux ans, mais chaque bouchée est un régal. Du coup, il s'est écoulé 2 ans depuis ma lecture du T1, que j'avais adoré. J'avoue que je ne me précipite pas pour lire cette série, car je veux en profiter à fond et, vu le temps de parution entre chaque tome, j'ai peur d'attendre le T3 encore un moment… Alors j'avance doucement, dévore le livre en 3 jours, puis attends une année ou deux avant d'acheter la suite.

CTR, c'est à la fois assez classique, mais complètement dingue. C'est assez dur d'en parler, car le mieux est de le lire… je dis pas souvent ça d'un bouquin (dans le sens où il faut le lire pour "comprendre" XD) mais ça s'applique plutôt à cette saga. Pour ceux qui ne connaissent pas, il s'agit d'une retranscription en direct de la vie d'une légende. Pour faire simple, la trilogie du CTR, ça dure 3 jours. 3 jours durant lesquels Kvothe, aubergiste un brin taciturne, à la langue agile et à l'œil acéré, va conter l'histoire de sa courte, mais intense vie. Une vie qui a mené à la légende du Tueur de Roi.

Ce tome 2.1 (merci les éditeurs VF d'imaginaire pour découper les tomes, c'est toujours aussi appréciable! Si les anglo-saxons savent le faire, pourquoi pas vous ? X') ) reprend donc le matin du 2e jour, 2e jour de narration pour Kvothe.

On replonge brusquement à l'Université, haut-lieu d'étude et d'apprentissage des différentes formes de magie, où Kvothe a bien fait sa place. Je trouve toujours fascinant les différents aspects que P. Rothfuss fait prendre à la magie, entre le nom des choses, le sympathisme… Surtout que l'auteur approfondit vraiment la magie, la mystifie puis la démystifie… C'est fin et très intéressant !

Question personnages, Kvothe est magistral et son plus gros défaut est de toujours vouloir faire plus, faire mieux, plus fort… Il est le 1e à le reconnaître et c'est cette arrogance juvénile (car il est quand même un peu plus âgé lorsqu'il narre son histoire) qui le rend imparfait (parce qu'il y aurait de quoi se poser des questions autrement haha). Effectivement, Kvothe est un génie, un étudiant précoce à qui les magies sont plutôt innées, un musicien formidable… Bref, de quoi faire pâlir nombre de héros de fantasy. Fort heureusement, il reste un enfant, d'une certaine façon, et ça se ressent plus d'une fois. Les autres personnages, notamment Auri, Denna, Simmon, William et les autres… sont encore approfondis dans ce tome, apportant avec eux la fraicheur de leurs propres caractères.

Pour l'intrigue, c'est assez linéaire, entre les cours à l'Université, les recherches de Kvothe sur ses ennemis mystérieux, sa musique, ses amis… Puis vient finalement l'heure de la pause estudiantine, de l'année sabbatique… Où Kvothe est envoyé à la Cour d'un royaume lointain. Le T2.1 se coupe assez rapidement à une étape plutôt cruciale du rôle de Kvothe à cette Cour. On en sait néanmoins déjà pas mal sur les intrigues et la population de ce royaume et l'immersion est totale.

Je n'ai qu'une chose à dire : vivement mon prochain passage chez le pâtissier.

Afficher en entier
Or

Quel plaisir de retrouver Kvothe :-) il lui arrive toujours d'incroyables aventures et c'est ce qui fait son charme.

Comme pour le précédent tome, je trouve les moments "dans le présent" très peu intéressant. J'avais surtout hâte de retourner dans le passé de Kvothe pour comprendre comment il avait fini aubergiste.

Pas d'explications en vue dans ce livre, je suppose que cela sera dans le prochain tome ^^

Afficher en entier

Date de sortie

Chronique du tueur de Roi - Deuxième Journée : La Peur du Sage - Partie 1

  • France : 2012-08-24 (Français)

Activité récente

Titres alternatifs

  • The Wise Man's Fear - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quiz terminés récemment

Les chiffres

Lecteurs 946
Commentaires 79
Extraits 40
Evaluations 243
Note globale 8.9 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode