Livres
613 077
Membres
710 210

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Chronique du tueur de Roi - Deuxième Journée : La Peur du Sage - Partie 1



Résumé

Le jour se lève sur l’auberge de La Pierre levée et l’homme reprend son récit, fidèle à sa promesse. Suivez ses pas sur la voie qui mène à l’héroïsme et à la déchéance. Découvrez la vérité qui a créé la légende.

J’ai dormi des milliers de nuits et parcouru des milliers de kilomètres.

Je m’imaginais que tout serait très facile, une fois que je serais à l’Université. J’y apprendrais la magie et trouverais les réponses à toutes les questions que je me posais. Je croyais que tout se passerait aussi simplement que dans les livres de contes.

Et il aurait pu en être ainsi, si je n’avais pas eu le don de me faire des ennemis et de m’attirer les ennuis.

Cette histoire n’a rien d’une romance enlevée. Ce n’est pas une fable, où l’on revient d’entre les morts. Ce n’est pas un récit épique destiné à galvaniser les esprits.

Non. Nous savons tous de quel genre d’histoire il s’agit.

Quand quelqu’un vous raconte une partie de sa vie, c’est un cadeau qu’il vous fait.

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 119 lecteurs

extrait

« Tu penses être intelligent, mais c’est là ta faiblesse. Tu crois savoir où tu mets les pieds, mais il n’en rien. Tu crois pouvoir me faire confiance en tant qu’enseignant. Tu crois que je te protégerais. Mais c’est la plus grossière erreur que tu puisses commettre. »

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

Ce découpage était certe malheureux mais nécéssaire, vu le gros pavé que nous avait pondu Rothfuss...

Et au final ce tome des Chroniques du Tueur-de-Roi (personnellement, j'appellerais toujours cette saga "le Nom du Vent" tant ce titre est accrocheur) se lit tout seul, d'un pure régal de bout en bout !

Et... ça m'a fait un bien immense ! Ce livre m'a rappelé pourquoi j'aime désespérément lire ! Pourquoi est-ce que j'aime lire ? Pour ce sentiment qui tord les tripes, pour cette écriture qui nourrit l'âme aussi bien que l’appétit vorace de la connaissance et la profonde fascination pour l'histoire qui se construit.

Ce tome était un bonheur, un enchantement hors du temps. Pendant la semaine qu'a durée ma lecture, ma vie n'avait qu'un seul sens : rentrer au plus vite chez moi, et reprendra ma lecture. Rothfuss fait parti de ces auteurs qui arrivent à me faire tellement aimer son écriture que je me surprends à reprendre ma lecture un chapitre avant celui où je m'étais arrêté, juste pour le plaisir de me replonger dans l'ambiance de son récit.

La Peur du Sage est de ces récits doux, terriblement bien menés, dont tout l'intérêt réside en l'envoutement qu'il déploie : ce tome manque un peu d'action (la faut au découpage) mais les tableaux qu'il dépeint, l'ambiance qu'il installe, tout ceci relève d'un long charme bienveillant et puissamment révélateur de son talent. La Peur du Sage n'est pas faite pour se lire vite, au contraire : elle se déguste, avec toute la patience et la délicatesse que requière ce genre de chose. Une longue étreinte, face à face avec l'écriture et ses histoires entre magie et vérités.

C'est beau, il y a là tout ce que j'aime dans l'écriture, tout ce que je voudrais un jour créer : l'harmonie presque parfaite, un récit passionnant sans jamais être racoleur, et une sensibilité profonde doté d'un sens précis de la mesure.

Ma plus belle et saisissante lecture de ce début d'année, assurément pour un bout de temps (jusqu'à ce que j'entame la seconde partie de cette Peur du Sage ? Sans doute)

Afficher en entier
Diamant

Je dois dire que j'ai littéralement dévoré ce livre !

Je l'ai lu presque d'une seule traite et je ne le regrette pas! J'aime vraiment cette trilogie, c'est incroyable ce que j'y suis addict' ! Je trouve le personnage de Kvothe absolument parfait et la façon dont les phrases sont tournées est absolument magnifique, plusieurs fois je me suis arrêtée pour relire un passage qui m'avais plu !

En bref, une suite à la hauteur de mes espérances, et même encore plus haute !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

Un deuxième tome qui laisse sur sa faim. Forcément, vu que les éditeurs Français ont divisé la version originale en deux. Ça devient une spécialité, mais passons…

Un an après la lecture du Nom du Vent, c’est avec plaisir, et sans difficulté à m’y remettre, que j’ai retrouvé Kvothe, Bast, et Chroniqueur à l’auberge de La Pierre Levée, et tous les autres personnages du récit du protagoniste. L’histoire progresse lentement, tranquillement. L’intrigue, elle, ne progresse pas des masses. En revanche, l’inimitié entre Kvothe et Ambrose, elle, s’amplifie encore, et on ne peut qu’anticiper avec angoisse l’issue de leurs confrontations.

Côté worldbuilding, j’aime toujours autant. On quitte enfin les alentours de l’Université pour découvrir autre chose, et j’ai beaucoup apprécié les us et coutumes de la court du Maer Alveron.

Les personnages sont toujours aussi vivants, et j’apprécie tout particulièrement la douce Auri, le gentil Simmon et Elodin, ce grand excentrique. Je n’oublie pas Bast, car l’existence même de ce personnage est à mes yeux un véritable mystère. Qui est-il ? D’où vient-il ? Comment a-t-il rencontré Kvothe ? Quel est son objectif (réel) ?

Ça manque franchement de révélations sur les Amyrs et les Chadrians à mon goût, mais je ne m’attendais pas non plus à obtenir des informations critiques dans une moitié de livre. A l’issue de ma lecture, je me pose toujours les mêmes questions sur ces deux mythes. Je soupçonne toujours deux personnages du tome 1 et un nouveau personnages d’être des Amyrs, et un autre, tellement suspect, d’être un Chandrian. Quant à Denna, à chaque fois que certaines suppositions me viennent, de nouveaux éléments viennent contrarier mes hypothèses, je ne sais vraiment pas où j’en suis avec elle.

J’ai trouvé particulièrement intéressantes les dernières révélations sur la famille Lackless, notamment sur Meluan Lackless et sa soeur, mais aussi les origines du nom de famille (« lockless » = « sans verrou », ça rappelle furieusement une certaine porte quelque part…).

En bref, aucun mystère n’est résolu, mais de nouveaux indices viennent se glisser dans le mystère déjà épais établi par Le Nom du Vent.

D’ordinaire, j’aurais lu la deuxième partie à la suite, mais vu le rythme de publication des tomes, je vais plutôt prendre mon temps avec cette série…

Afficher en entier
Diamant

Ayant eu un véritable coup de foudre pour le premier tome de la série, j'étais inquiet à l'idée que la suite ne soit pas à la hauteur. Heureusement, cette suite ne déçoit en rien. Le récit des aventures de Kvothe est toujours aussi intriguant et la plume de l'auteur aussi poétique. Les sessions de lecture m'ont procuré un tel bonheur que je me suis souvent forcé à reposer le livre pour faire durer le plaisir.

Afficher en entier
Pas apprécié

Incipide, je ne le conseille pas.

Afficher en entier
Argent

Ce second tome permet la cristallisation des aventures du jeune Kvothe qui cherche les Chandrians : si vous avez aimé le premier lancez-vous sans hésitation à la découverte du Nom du Vent et de bien d'autres choses, ce volume contient de nombreux rebondissements et des personnages hauts en couleurs.

Le style de l'auteur est au rendez-vous. Personnellement, ce qui me dérange le plus dans cette saga, c'est l'alternance entre le présent (l'aubergiste qui raconte son histoire à Chroniqueur) et les chapitres où l'on se plonge dans l'histoire, racontée à la première personne. Mais Patrick Rothfuss nous offre une histoire terrifiante.

Afficher en entier
Argent

Cette saga est époustouflante. Elle a un côté immersif complétement magique. De ces livres qui se déguste et non se dévore, il nourrit l'âme et l'esprit. J'aime me plonger dans la vie de Kvothe, suivre ses péripéties, comprendre son fonctionnement et le déroulement de ses pensées. Son personnage étant très intelligent il comprend souvent les choses et les manipulations qu'on tente de lui faire subir avant le lecteur (ce qui change des autres récits), je trouve ça très plaisant.

Un roman lent mais sans longueur qui nous permet de nous évader avec délectation. Cet auteur a un véritable talent, m'a seule crainte que la suite "Les portes de Pierre" attendue depuis bientôt 11ans et toujours en court de "peaufinage" ne voit jamais le jour !

Afficher en entier
Or

Première partie du tome 2 (en français), il a répondu à mes attentes qui étaient suffisamment grandes. Je m'attendais à ce qu'il Spoiler(cliquez pour révéler) quitte l'université plus tôt, mais c'est finalement arrivé pour mon plus grand plaisir =) La deuxième partie du tome deux promet une aventure différente de ce que l'on a eu jusque maintenant, j'ai hâte !!

Afficher en entier
Argent

Cette deuxième partie de la "deuxième journée" de l'histoire de Kvothe, l'Arcaniste Nommeur, commence bien mais se fourvoie dans un trop long épisode érotique avec Félurian, femme-fée fatale, en tout cas presque fatale pour le livre.....Plutôt bien écrit, plaisant à lire, mais ça tourne en rond ... à la fin du tome on n'a pas vraiment beaucoup avancé. Pas étonnant que l'auteur n'ait jamais écrit la suite car je pense qu'il ne savait pas oú aller ... bref il y a beaucoup mieux dans le genre !

Afficher en entier
Or

Une superbe suite, vraiment entraînante. Malgré une histoire qui avance à son aise, principalement centrée dans l’université, on ne s’ennuie jamais. Le récit regorge de détails, ce qui en fait un univers extrêmement riche. On ne retrouve aussi avec pas mal de scène sans grande utilité, je trouve, mais ce qui fait le charme du travail de Rothfuss est bien son caractère immersif.

Par contre, ce qui contrebalance négativement ce dernier point, c’est l’aspect peu réaliste de ces aventures, trop idéalisées malgré un personnage qui est loin d’être parfait tout en étant ridiculement doué en tout. De plus, son ennemi est toujours le même, et leur combat est celui de deux gamins qui prouvent chacun à leur tour leur immaturité et leur malveillance. Au bout de deux tomes, ça devient un peu long.

J’ai trouvé très drôle (et c’est sans doute la blague derrière) que Kvothe s’étende pendant une éternité sur son séjour à l’université, mais refuse catégoriquement d’aborder les deux épisodes qui sortent du lot, dont un qui participe énormément à sa légende.

Je compte bien me jeter sur la suite.

Afficher en entier
Argent

J'ai trouvé ce deuxième tome assez longuet dans l'ensemble, ce n'est pas ennuyeux mais je m'attendais à quelque chose de plus dynamique. Espérons que la suite soit un peu plus palpitante !

Afficher en entier
Diamant

[Lu en VO]

J'ai lu la version anglaise qui, elle, n'est pas découpée en 2 partie. Je pense que la première partie doit s'arrêter juste avant le départ de Kvothe pour débusquer les voleurs du "trésor public" du Maer.

Concernant donc cette première partie, j'ai adoré, du début à la fin. Tout était très bien rythmé, sans aucune longueur pour moi.

On ne progresse pas d'un iota sur les Chandrian mais le scénario est tellement agréable à découvrir que ça n'est pas un obstacle.

Dommage que la 2ème partie aura été plus laborieuse pour moi (trop de longueurs).

Afficher en entier

Date de sortie

Chronique du tueur de Roi - Deuxième Journée : La Peur du Sage - Partie 1

  • France : 2012-08-24 (Français)

Activité récente

Eleoia l'ajoute dans sa biblio or
2022-09-21T17:42:24+02:00
Luc-71 l'ajoute dans sa biblio or
2022-09-15T12:36:42+02:00
anoli99 l'ajoute dans sa biblio or
2022-08-30T13:55:36+02:00
4isling l'ajoute dans sa biblio or
2022-08-30T00:17:41+02:00
Iscia l'ajoute dans sa biblio or
2022-07-19T08:23:35+02:00

Titres alternatifs

  • The Wise Man's Fear - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 1119
Commentaires 91
extraits 46
Evaluations 285
Note globale 8.85 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode