Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par Chroniques-etoilees

Extraits de livres par Chroniques-etoilees

Commentaires de livres appréciés par Chroniques-etoilees

Extraits de livres appréciés par Chroniques-etoilees

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
https://chroniquetoilee.wordpress.com/2018/03/10/le-sang-de-leden-livre-1-lengeance-sabrina-lionat/

Tout d’abord, je remercie Sabrina pour ce service presse proposé sur le site simplement.pro.

Je me suis plongée dans une histoire qui a prit une tournure à laquelle je ne m’attendais pas. J’ai été complètement immergée dans le monde crée par Sabrina, à mon plus grand plaisir. Ce monde est décrit et pensé avec brio. Tout est précisément détaillé, à tel point, que j’avais l’impression que les scènes étaient jouées sous mes yeux. Un film se tournait dans ma tête.

L’intrigue est présente dès le début, et ce jusqu’au dernier mot. Je n’ai eu a aucune moment, l’envie de décrocher de ma lecture. J’ai été totalement captivée par cette histoire, énigmatique, et au rythme soutenu. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde.

Pour ce qui est des protagonistes, Eva est le personnage principal. Une jeune fille comme les autres, qui se contente des choses simples de la vie. Ca la rend très touchante. J’ai beaucoup aimé son évolution au cours de l’histoire. Mais mon personnage préféré reste Lucas. Dès la première fois ou il est apparu, il m’a paru mystérieux. Il était clair qu’il cachait quelque chose mais impossible de savoir quoi avant la grande révélation. D’ailleurs, je ne me suis doutée de la nature d’aucun des personnages. Je suis donc allée de surprise en surprise autant par rapport aux protagonistes qu’aux événements qui ont eu lieu. Le point fort de ce livre, est que chaque personnage est différent. Je n’ai pas deux fois retrouvé la même caractéristique physique ou caractérielle chez deux personnages. La psychologie de ceux-ci est tellement poussée que chaque personnage est différent.

La plume fluide et percutante de Sabrina rend cette histoire captivante. J’espère pouvoir bientôt me plonger dans le prochain tome pour retrouver ces personnages et cet univers propres à Sabrina qui m’a totalement étonnée. Cet avec grand plaisir que je vais continuer à suivre ses futures publications.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 11-02-2018
https://chroniquetoilee.wordpress.com/2018/02/11/nos-mondes-superposes-eloise-grand/

Que diriez vous de pouvoir voir un autre monde ? Identique au nôtre, qui évolue de la même façon, dont seules les personnes sont différentes. C’est la capacité qu’a Lily. Elle voit un autre monde qui se superpose au sien. Elle est spectatrice de ce qui se passe dans ce monde sans pouvoir interagir avec ceux qui y vivent. Jusqu’au jour ou elle a un accident. Ce jour la, elle se retrouve dans cet autre monde, à la place d’Emily. Lily va donc devoir prendre la place d’Emily, vivre sa vie. Elle la découvre avec ses amis, ses secrets,… Elle rencontre les garçons qu’elle ne fait qu’observer depuis toujours, dont celui dont elle est amoureuse.

Lily est un personnage attachant, au caractère fort. Elle sait ce qu’elle veut et fera tout pour l’avoir. Quand elle voit le chaos qui règne dans la vie d’Emily, elle décide d’y remettre de l’ordre. Elle va, par la même occasion découvrir beaucoup de choses sur son don. J’ai beaucoup aimé ce personnage, dans lequel je me retrouve beaucoup. J’ai aussi particulièrement aimé les protagonistes des esprits, farceurs mais attendrissants. Je ne vais pas vous énumérer tous les personnages il y en a trop. Tous différents, avec leurs propres caractères. Même les personnages secondaires sont tellement bien travaillé et complexes que je ne peux que m’attacher à eux. D’ailleurs au fil de l’histoire, ils ne sont plus si secondaires que ça ces personnages. Le point positif, est que malgré le nombre de personnages crée par Éloïse, aucun d’eux ne se ressemble, ils sont tous différents de par leur physique mais également leurs caractères et leur façon de voir les choses.

L’histoire d’amour que vit Lily, n’est pas toute rose. Mais bel et bien compliquée, avec les hauts et les bas que pourraient avoir une vraie histoire d’amour. Et celle-ci ne prend pas toute la place dans l’histoire. L’intrigue des mondes superposés reste la trame principale et cela m’a plu. J’avais peur que la romance prenne le dessus sur l’intrigue principale.

Le monde créé par Eloïse est complet, richement illustré par les descriptions et les personnages qui le composent. Mais également complexe. Deux mondes, oui, mais pas que. Des rebondissements juste ou il en faut pour ne pas s’ennuyer, du suspense et du mystère du début à la fin de l’histoire. Ainsi que de l’action, une histoire d’amour et des amitiés.

J’ai adoré plonger dans cet univers, partir à la découverte de ces mondes superposés, de leurs origines et des conséquences qu’ils ont sur Lily. Les protagonistes cachent des choses tout au long de l’histoire. Rien ne se passe jamais comme je le pensais. J’ai donc pu être surprise tout au long de ma lecture.

La fin est originale et surprenante. De quoi finir ce roman en beauté.

La plume fluide et percutante d’Éloïse m’a donné envie de continuer ce roman sans m’arrêter. Je regrette de devoir quitter ces mondes et les personnages les composants à qui je me suis énormément attachés tellement ils sont complexes et bien travaillés.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 11-02-2018
https://chroniquetoilee.wordpress.com/2018/02/11/les-quatre-elements-noemie-vernier/

Cette histoire commence par la découverte d’un livre, par une petite fille. Celui-ci raconte l’histoire d’Arthur, une personne de sa famille et Lucie. C’est Arthur lui-même qui va lire cette histoire à la petite fille. Tout en la racontant, il va découvrir des aspect de sa propre histoire et de celle de Lucie qu’il ne connaissait pas. Je trouve cette façon de raconter l’histoire très intéressante et originale. Même si parfois, à force de passer du présent au passé et inversement, je me suis quelque peu perdue. Mais rien de bien grave, parce que étant bien accrochée à ma lecture, tout ce remettait assez vite en place.

Arthur et Lucie sont deux jeunes lycéens comme les autres. Sauf, qu’ils vont découvrir le monde des quatre éléments. Divisé en quatre partie, ce monde est composé d’une partie feu, une air, une terre et une eau. Les personnages vivant sur ses différents éléments sont influencés par celui-ci et ont donc un tempérament proche de l’élément.

Au fil de ma lecture, je vais découvrir un monde complexe, richement illustré par des descriptions en tout genre qui jalonnent l’histoire. Mais aussi des protagonistes tous plus différents les uns que les autres. Déjà rien qu’Arthur et Lucie, ils sont deux opposés. Lucie est fragile et forte à la fois et évolue énormément au court de l’histoire. Cette évolution la rend très attachante et travaillée. Quant à Arthur, j’avais l’impression que tout ce qu’il voulait c’était protéger Lucie. Qu’il n’en avait rien à faire de leur quête. C’est le personnage, pour moi, qui du début à la fin de l’histoire reste sur ses positions. Ne se remet pas en question. Malgré les révélations qu’il a en lisant son histoire, il n’y en a que pour lui et Lucie… Et c’est dommage.

Cette histoire est jonchée de rebondissements et de retournements de situation. Mais aussi de suspense et d’action. Au court d’un même chapitre, je suis passée par différents points de vue mais également par plusieurs époques. Les divers points de vue m’ont permis d’en apprendre plus sur les autres personnages crées par Noémie, dont Thalès, le méchant de l’histoire. J’ai découvert qui il était avant tout ça et pourquoi il est devenu un méchant. Ce qui est assez rare dans ce genre de roman et qui m’a beaucoup plu. J’ai autant adoré découvrir son histoire que celle de Lucie et d’Arthur.

Quant à la fin de l’histoire, je m’y attendais un peu, et aurais voulu que Noémie arrive à me surprendre.

La plume fluide et facile à lire de Noémie rend cette histoire addictive. Je n’ai pas eu une seule seconde envie de m’en décrocher. Une histoire riche et complexe que je vous adorerez découvrir.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
https://chroniquetoilee.wordpress.com/2018/02/11/reves-tome-1-le-coeur-des-flammes-cedric-roux-et-robin-marcoux/

Je remercie déjà les auteurs pour leur confiance pour leur premier tome que j’ai eu en service presse.

Dès les premières lignes, je rentre dans l’histoire. Il n’y a pas de mise en place des personnages et du monde dans lequel ceux-ci vont évoluer. Au contraire, je me retrouve de suite dans une scène d’action et de suspense. De quoi, dès le début de la lecture, donner envie d’en découvrir davantage. Le monde, je le découvre petit à petit, avec les descriptions et les innombrables détails distillés au fil des pages. Mais également par un livre qui va raconter l’histoire de ce monde. Un monde brillamment construit, riche et complexe.

Le personnage principal, Kyllian, se trouve être amnésique. Ce qui ajoute du mystère et de l’originalité à l’histoire. Kyllian est un personnage que j’ai de suite apprécié, malgré les doutes instaurés par les auteurs. En effet, Kyllian fait-il semblant d’être amnésique ou l’est-il vraiment ? Est-il gentil ou méchant ? Je ne le saurais qu’a la fin de ce premier tome. Malgré cela, Kyllian est très attachant. J’ai beaucoup aimé son initiation à travers ses rêves. Je ne savais pas trop si c’était bel et bien des rêves ou la « réalité ». Initiation à quoi ? Vous le découvrirez en lisant ce roman.

Kyllian et ses amis vont donc devoir faire face à divers revirements de situations, des obstacles à franchir. Il va également se retrouver affublé d’une quête. En plus d’être amnésique, il va être assailli par le doute. Surtout quand Samantha, la seule qui croyait en lui jusque la, se met elle aussi à douter de lui. C’est ce qui rend Kyllian réel. Il n’accepte pas sa quête et son statut du jour au lendemain, mais bien au fil de son périple. Ce qui est un grand point positif dans cette histoire. Kyllian se trouve avoir les mêmes sentiments que nous pouvons avoir au quotidien.

La fin de ce premier tome m’a surprise. Je ne m’attendais pas du tout a une fin pareille. Mais celle-ci est très bien pensée, me donne beaucoup de réponses sur les questions que je me suis posée au fil de ma lecture, et me donne très envie de lire la suite.

Les plumes de Cédric et Robin, fluides, percutantes, addictives, permettent de ne pas s’ennuyer une seconde et de vouloir coûte que coûte finir ce premier opus le plus vite possible. Une histoire de fantasy, regroupant le schéma habituel du genre, mais innovant par ses détails et ses rebondissements. Une histoire facile à lire, mais qui, quand j’y réfléchis bien, se trouvera sûrement plus profonde et compliquée que ce que je pensais. Un monde et des personnages complexes et très riches que je vous conseille de découvrir.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 27-01-2018
https://chroniquetoilee.wordpress.com/2018/01/09/ray-shepard-tome-1-amnesie-morgane-rugraff/

Pour ce premier tome, j’ai d’abord accroché sur la couverture. C’est d’ailleurs le seul roman que j’ai acheté à Mon’s Livre tellement je la trouvait magnifique.

La deuxième chose, c’est le résumé. Il ne fait que deux ligne. Et cette phrase d’accroche sur la couverture. De quoi entourer ce roman de mystère avant même l’avoir ouvert.

Quand ma dernière lecture a été terminée, je me suis donc plongée avec empressement dans l’univers de Ray Shepard. Et quel régal ! J’ai littéralement été emportée, autant par les personnages, que le monde créé par Morgane. Dès les premiers chapitres, ce roman s’est classé dans mes coups de coeur. Et cela s’est confirmé tout au long de l’histoire. Pourquoi ?

Et bien d’abord, j’adore l’idée de scinder l’âme des protagonistes en deux. Une première partie qui se trouve dans le corps humain, et une seconde qui se matérialise sous forme de spectre animal, représentant l’âme humaine. Deux moitié qui ne font donc qu’une. Le spectre de Ray, est un tigre blanc qui est superbement illustré sur la couverture. Raison pour laquelle j’aime tant celle-ci, le tigre est un de mes animaux préférés. Les félins sont en grande partie présents dans ces spectres, mais il y a également d’autres espèces tel que le buffle ou l’aigle royal. Pour ce dernier, je me suis imaginée à la place du personnage, avec un spectre « aigle » blanc gigantesque voler au-dessus de moi. C’est un animal que j’admire énormément et j’ai adoré les scènes ou il apparaissait.

Je suis donc Ray, son tigre, et son équipe, les UCB, dans la préparation d’un tournoi de duels. Tout au long de l’histoire, il y a des duels très bien décrits, mais ceux-ci sont en arrière plan, tout en restant très importants. Morgane s’est surtout attardée sur Ray en lui-même, avec son passé flou, vu qu’il est amnésique, sa force de caractère, son charisme,… Ray est un personnage torturé psychologiquement, très dur envers lui-même et par la même occasion envers ses amis. Un personnage très complexe, que Morgane a su me présenter dans ce roman avec brio. Un grand mystère entoure ce protagoniste durant une grande partie de l’histoire, ce qui m’a laissé dans le flou total sur beaucoup de point. Heureusement, la fin de l’histoire m’a apporté son lot de réponses.

Pour ce qui est des autres personnages, j’ai eu un coup de coeur pour Mariah, une des amies de Ray. Je n’ai par contre pas du tout apprécié ce que Morgane lui a fait ! Kaily m’exaspérait au début, à ne pas savoir ce qu’elle voulait, à rester dans l’ombre de son frère, mais c’est le personnage qui évolue le plus et pas comme je le pensais.

Pour ce qui est du méchant de l’histoire, j’avais beau ne pas savoir de qui il s’agissait durant toute une partie du roman, l’identité de celui-ci devenait assez vite évidente au fil de la lecture.

La ou Morgane laisse planer le doute et le mystère, c’est pour les deux sociétés secrètes sur lesquelles elle parle sans vraiment en dire beaucoup. Elles m’intriguent et je me pose énormément de questions à leurs sujets.

Je me suis donc retrouvée immergée dans un univers fascinant, très bien décrit et scrupuleusement construit. Une bonne intrigue, du suspens ou il en faut ainsi que des rebondissements tout au long de l’histoire. Du mystère et des zones d’ombres qui persistent même à la fin du roman. La plume fluide, efficace et percutante de Morgane m’ont fait lire ce roman sur à peine quelques jours, sans que je ne m’ennuie une seconde, et sans que je puisse décrocher de ma lecture. J’attends avec impatience de pouvoir m’offrir le second tome !
Avez vous apprécié ce commentaire ? +3
date : 27-01-2018
https://chroniquetoilee.wordpress.com/2017/12/21/la-strategie-des-as-damien-snyers/

Ce roman commence fort ! Dès les premières lignes, Damien me plonge dans l’histoire. Je prends la place du protagoniste principal avec les premières scènes d’actions et les premiers rebondissements (vous pouvez découvrir ces premières lignes ici). Et ceux-ci sont au rendez-vous jusqu’au dernier mot.

Je prends donc la place de James Laany, elfe, au passé lourd. Et je me retrouve en plein milieu d’un trio qui va devoir voler le « rein ». Et dire que c’est une question de vie ou de mort est un doux euphémisme. Car pour James c’est réellement le cas. Le rein, n’est pas l’organe auquel tout le monde pense. Si vous voulez découvrir de quoi il s’agit, n’hésitez pas à plonger dans cette histoire rocambolesque.

Le trio, qui devient au fil de l’histoire un quatuor, est donc composé de James, de Jorg, Troll incompris, d’Élise, demie au caractère fort, et par la suite, de Mila. Je ne me suis pas particulièrement attachée à un personnage, mais ils m’ont tous touchée d’une façon ou d’une autre. Même Nihkto et Wency les méchants de l’histoire. Je ne connais pas très bien Mila à la fin de l’histoire vu qu’elle n’est pas présente dès le début. Mais Damien à réussi à pallier à ça en ajoutant une nouvelle sur la demoiselle à la fin de l’histoire principale. Ce qui m’a permi de découvrir son passé et les circonstances de sa rencontre avec le trio et de son implication dans le casse. J’ai donc découverts des personnages classiques du fantasy tels que les elfes et les trolls, mais différemment. A la manière de Damien. Ce qui est un grand plus à cette histoire car je n’avais nullement envie de découvrir des personnages que dans le fond, je connaissais déjà.

Damien traite à sa manière, et à merveille de sujets tels que le racisme, la maladie, la richesse et la pauvreté,… Ce n’est pas qu’un roman de fantasy brillamment écrit, il y a une certaine morale derrière tout ça. A chacun de la définir tel qu’il le voudra.

Au niveau de l’univers, je ne l’ai pas vraiment découvert, étant donné que l’histoire est axée sur le casse. J’espère donc avoir l’occasion de pouvoir retrouver ces différents protagonistes, ou d’autres, dans cet univers et pouvoir le découvrir plus en profondeur.

L’action et les rebondissements sont donc bien présent tout au long du roman, mais il y a également du suspens et de l’humour noir. Ajoutez à cela l’écriture fluide et facile à lire de Damien et me voila en possession d’un excellent roman.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 27-01-2018
https://chroniquetoilee.wordpress.com/2017/12/14/dernieres-nouvelles-de-la-vie-matthieu-gloiret/

Un recueil de nouvelles impressionnant ! Un style étonnant et très bien travaillé. Un vocabulaire recherché. Des histoires de longueurs différentes, mais toutes aussi surprenantes les unes que les autres. Des histoires qui pourraient être un avenir à la terre… terrifiant. Une écriture fluide et percutante.

La marche glorieuse:

Une réinvention de l’histoire de Neil Armstrong. Surprenante, différente, intrigante. Matthieu me laisse m’imaginer la suite de sa nouvelle avec une fin inattendue.

Reloaded:

Je suis sur la terre, telle que je la connais, jusqu’à ce que tous les animaux se transforment, la plupart en monstres. Des monstres plus abracadabrants les uns que les autres. Matthieu a une imagination débordante. Une nouvelle haletante, imaginative.

Des étoiles plein le ciel:

La nouvelle sûrement la plus simple du recueil. Mais également ma préférée. Elle parle de la création de la vie tel qu’elle aurait pu l’être sur terre. Mais également de sa disparition, et des différentes phases qu’il y a entre les deux. Riche d’un vocabulaire biologique recherché. Je me suis imaginée chaque étape avec plaisir. J’étais en quelque sorte spectatrice car je ne me suis retrouvée dans aucun des personnages et c’est ce qui rend cette nouvelle spéciale.

Le voyage de Ssaski :

Je suis dans un monde qui pourrait ressembler à la terre. Sauf qu’elle est peuplée d’hommes-lézards. C’est la nouvelle qui m’a le moins plu. Je n’ai pas spécialement accroché aux personnages, a l’univers. Même si donner la pensée rationnelle a un être mi homme mi animal est bien trouvé. J’ai vu la chance qu’on a de pouvoir penser par nous même plutôt que d’avoir que de l’instinct.

Cinérama:

Je me suis retrouvée dans différents univers de cinéma rassemblés dans une seule et même histoire. Je n’ai pas tout compris à cette nouvelle. Il y a des moments où je n’arrivais plus à suivre et ne savais pas où Matthieu voulait m’emmener.

Malgré des nouvelles qui m’ont moins plu, c’est un très bon recueil que j’ai découvert ou j’ai vu la vie sous différentes formes. La vie vu par Matthieu.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
https://chroniquetoilee.wordpress.com/2017/11/29/les-royaumes-ephemeres-tome-3-le-plus-sombre-des-deux-mondes-geoffrey-claustriaux/

Que dire sur ce troisième tome, à part que sur la trilogie, c’est celui que j’ai préféré.

Je me suis plongée, pour la troisième et malheureusement dernière fois, dans cet univers si riche et merveilleux que Geoffrey à construit. Un univers que je quitte à regret tellement j’ai adoré y être durant la lecture de ces 3 tomes.

Je continue à suivre David, Milia, Garvin et Matthew dans leurs aventures toutes plus folles les unes que les autres. Mais je suis également Zy’vel, aquitaran, qui rejoint l’équipe de David et que j’ai adoré découvrir. Sur ce dernier opus, il est d’ailleurs mon personnage préféré. Il est franc, va droit au but, qu’importe la situation et j’aime ça. David suit toujours ses principes et reste campé sur ses positions malgré ceux qui essayent de le faire aller contre ceux-ci. Les doutes l’aissaillent souvent mais il finit toujours par revenir sur son chemin. Ce qui m’a étonnée, c’est une Milia, dans la majeure partie de ce tome, qui est presque l’opposée de celle qu’elle est dans les autres tomes. Mais heureusement je la retrouve comme avant à un moment de l’histoire. Un autre protagoniste qui apparaît aussi et que j’ai adoré découvrir, est Adam, le frère de David.

J’ai fait des découvertes tout au long de l’histoire, qui est pleine de rebondissements, de suspens, et de mystère. À aucun moment, je ne savais (ou presque) dans quelle direction allait m’emener Geoffrey. J’allais donc de surprise en surprise au fil des pages, surtout à la fin. Celle-ci m’a interpellée. Les choix des différents protagonistes étaient tout autre que ce à quoi je m’attendais. Les rôles de ceux-ci aussi. Car oui, ce ne sont plus de simples vagabonds ou hors la loi recherché par un quelconque ennemi. Ce que je trouve dommage, c’est que David arrive à se faire oublier si facilement. Meme si le doute persiste dans l’esprit de ses amis. Cette fin me laisse m’imaginer ce qui pourrait se passer apres le point final. Je trouve original que chacun puisse imaginer la fin à sa façon.

Ce que j’ai beaucoup aimé, c’est que cette trilogie est entièrement axée sur le monde des royaumes éphémères et l’évolution de celui-ci et des protagonistes. Pas une seule histoire d’amour entre les personnages, même si des sentiments les liant ont été évoqués. Et c’est bien là première fois que je lis une trilogie, qu’importe son genre, ou il n’y a pas d’histoire d’amour entre les protagonistes principaux ou secondaires. Ce qui ajoute à l’originalité de l’histoire.

L’écriture de Geoffrey à bien évoluée par rapport aux deux autres tomes. Elle est toujours fluide et agréable à lire mais bien plus percutante et addictive.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 27-01-2018
https://chroniquetoilee.wordpress.com/2017/11/28/anienda-tome-2-anienda-et-les-sept-prayeurs-alexandra-streel/

Pour ce qui est du second opus, j’ai été agréablement surprise. Je découvre plus en profondeur l’univers créé par Alexandra et cela m’a beaucoup plu car je l’ai vraiment apprécié. Un univers plus riche, plus détaillé, qui peut me surprendre autant dans le bon que dans le mauvais sens.

Les descriptions, plus présentes que dans le tome précédent, m’ont directement plongées dans l’histoire pour mon plus grand plaisir.

Les personnages ont également évolué et leurs pensées et émotions par la même occasion. Mon personnage préféré reste encore et toujours Maïna en qui je me retrouve beaucoup. La relation qu’elle a avec Elwyn me touche également énormément. J’attends juste de la voir évoluer un peu plus !

Rebondissements et suspens sont toujours présents quand il faut pour ne pas que je m’ennuie. J’ai eu le plaisir de découvrir des légendes que je ne connaissais pas mais que j’apprécie. L’écriture d’Alexandra, toujours fluide mais plus riche et percutante m’a permis de lire ce roman d’une traite. Comme quoi, cette histoire, malgré un premier tome pas assez soutenu, vaut vraiment la peine d’être lue.

J’espère pouvoir découvrir la suite prochainement et qu’elle soit aussi riche.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 27-01-2018
https://chroniquetoilee.wordpress.com/2017/11/28/anienda-tome-1-alexandra-streel/

Anienda me plonge dans un univers fantastique, onirique, parallèle au nôtre. Un monde où nos légendes n’en sont plus mais sont belles et bien réelles. Tous les monstres et les personnages que j’ai admiré étant enfants ou dont j’avais peur prennent vie. Un monde riche, nouveau et original qui a tout de même un point faible dans ce premier tome. Il n’est pas assez approfondi et exploité.

Les descriptions, un peu courtes, tardent à me plonger dans l’histoire pourtant bien construite et imaginée. Les rebondissements et le suspens rendent l’histoire plus facile à lire.

Les personnages, tous plus attachants les uns que les autres, me marquent par leur vécus, les épreuves qu’ils ont traversés. Marqués par la vie, par leurs aventures, leurs émotions sont les miennes. J’aime beaucoup Elwyn même si je trouve qu’il accepte un peu trop vite la situation dans laquelle il se trouve du jour au lendemain. Mais mon personnage préféré reste Maïna. Je découvre un personnage complexe, une partie en tout cas, mais je sait qu’il se cache autre chose sous cette facette qu’elle me montre et que j’ai envie de découvrir.

C’est en partie elle qui m’a donné envie de découvrir la suite de cette histoire. Mais également l’écriture fluide et riche d’Alexandra.
Un premier tome sur lequel je suis donc un peu mitigée.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 27-01-2018
https://chroniquetoilee.wordpress.com/2017/11/28/le-secret-damy-lee-marc-brucker/

Dans ce roman fantastique, Marc me fait découvrir les fantômes sous un nouveau jour. Enfin, certains d’entre eux ! Ils ont une mission, ce sont bel et bien des fantômes, mais ils ne sont pas tout à fait morts. Ce sont même toujours des être vivants ! Et c’est ce qui m’a fasciné dans cette histoire. Il a une vision bien à lui des fantômes qui m’a beaucoup plu. Je me suis plongée avec grand plaisir dans cet univers. Un univers riche, détaillé, et qui sait, peut être réel !

Marc me fait tourner les méninges dans cette histoire, mélange de fantastique, de policier, d’imagination, de mystère et bien d’autres choses encore. Un mystère très bien ficelé, tout comme les personnages et l’intrigue. L’imagination est de mise, car oui, on ne peut faire autrement qu’imaginer ce qui va suivre, avant de le lire. Je pourrais croire à une histoire tordue, mais au contraire, elle est très logique et cohérente.

Les protagonistes, qui n’ont rien en commun, vont tout de même se rencontrer, et passer une partie de leur vies ensemble. Pourtant, qu’est-ce qui aurait pu réunir, un policier travaillant aux «affaires non classées», une vieille femme dans une maison de retraite et un fantôme ? Eh bien, je ne vous le dévoilerai pas ! Si vous voulez le découvrir, plongez-vous dans ce roman hors du commun.

Le fantôme, Amy-Lee, m’a beaucoup touchée. Je pense que c’est mon personnage préféré. Pourquoi «pense» ? Car je m’attache au fil de l’histoire aux trois protagonistes et je ne peut que les aimer. Alors comment choisir son personnage préféré? Très développés psychologiquement, des descriptions qui me font me les imaginer dans les moindres détails, rendent ces personnages encore plus attachants et presque réels. Ils ne ressortent pas indemnes des différents obstacles qu’ils doivent affronter, tout comme moi je ne suis pas ressortie indemne de ma lecture. Elle m’a touchée au plus profond de mon âme !

Le mystère ainsi que les rebondissements sont distillés au fil de l’intrigue pour me donner envie de me plonger encore un peu plus dans cet univers. La plume de Marc, fluide, percutante, attachante, a finit de m’achever. De quoi ne pas avoir envie de lâcher ce livre avant le mot «fin»!

Une merveilleuse histoire fantastique, imaginative, mystérieuse, qui vous fera passer un très agréable moment.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
https://chroniquetoilee.wordpress.com/2017/11/28/doudou-le-peti-t-dragon-qui-voulait-lire-emilie-ansciaux-chris-weyer/

Doudou est un petit dragon qui veut apprendre à lire. Mais comment faire quand on crache du feu et qu’on a des griffes très aiguisées? C’est ce que Doudou va vous faire découvrir à travers ce livre jeunesse.

Accompagné de ses amis le lutin, la fée et la sorcière, ils vont tenter de trouver comment Doudou pourrait lire. Une histoire fantastique très bien écrite, originale, qui plaira aux petits et grands «enfants».

La plume d’Emilie, fluide, percutante, ne pourra que vous enchanter. Agrémentée des dessins de Chris Weyer, cette histoire vous emmènera ainsi que votre enfant à la découverte d’un nouveau monde, d’un nouvel univers. Des dessins magnifiques qui raviront vos enfants.

Vous allez vous dire, c’est fini, ça s’arrête là, après tout ce n’est qu’un livre comme un autre. Eh bien non ! Ce livre a quelque chose de spécial ! «Quoi ?» me direz-vous. Il est accompagné d’un cd… Pourquoi ? Pour immerger encore un peu plus votre enfant dans ce monde merveilleux. L’histoire est racontée par la comédienne Brigitte Lecordier. Elle y fait les différentes voix des personnages. Et à merveille ! Il y a également des bruits d’ambiance. Votre enfant aura vraiment l’impression de se retrouver avec ses personnages aussi attachants les uns que les autres. Vos enfants pourront donc, soit lire l’histoire, soit l’écouter avec le cd ou vous écouter, ou même encore faire les deux en même temps. De quoi passer un agréable moment avec eux.

Pour ce qui est des enfants, j’ai fait découvrir l’histoire à plusieurs d’entre eux, d’âges différents, et ils ont tous adoré ! Alors vous savez ce qu’il vous reste à faire.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 27-01-2018
https://chroniquetoilee.wordpress.com/2017/11/28/rebels-1-la-selection-aspi-deth/

#Rebels, dernier roman d’Aspi Deth, m’a mis une claque ! Je l’ai littéralement dévoré !
L’univers est très bien travaillé. Aspi nous immerge dans son monde dès les premières pages. Un monde où tout est chaos. Où l’anormal est interdit. Un monde où la rébellion se lève. Un monde que je n’avais aucunement envie de quitter.

Les personnages, diamétralement opposés, me touchent tous d’une manière différente. Il y en a que j’aime depuis le début, d’autres que je commence ou arrête d’apprécier au fil des pages, et d’autres encore que je déteste. Mon personnage préféré est Aldon. Ce sont ses émotions que j’ai le plus ressenti. Et ses pensées qui m’ont le plus touchées. Naé quant à lui, m’a énervé à ne pas savoir ce qu’il veut, ne pas se décider. J’ai aussi beaucoup aimé Vigdis. Je me suis assez souvent retrouvée en elle. La psychologie des différents protagonistes est très poussée. Ils sont torturés autant physiquement que psychologiquement. Aucun d’eux ne ressort indemne des différents obstacles qu’ils doivent affronter.

L’histoire est très riche, recherchée, pleine de rebondissements, d’action, de romance et de suspens. Car oui, malgré la dystopie présente, la romance reste la base de ce livre. Une romance nouvelle. Presque interdite. Autant par le monde créé par Aspi que par les personnages eux-mêmes. Une romance que l’on veut découvrir à tout prix.

La plume d’Aspi est touchante, travaillée, fluide et percutante. J’ai ressentis toutes les émotions. J’ai vécu cette aventure aux côtés des protagonistes.

Un premier tome plutôt introductif, mais haut en couleurs et qui tient ses promesses. Plus qu’addictif ! J’ai plus que hâte d’en découvrir la suite car ce premier opus est un véritable coup de cœur. Qui se place dans le haut de la liste !
WE ARE #REBELS !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 27-01-2018
https://chroniquetoilee.wordpress.com/2017/11/24/pentecote-geoffrey-claustriaux/

Si je devais décrire ce roman de Geoffrey en quelques mots, ceux-ci seraient: coup de coeur !

Cela m’a beaucoup surprise de découvrir que Geoffrey avait écrit un thriller. Ce n’était pas un genre littéraire dans lequel on le trouvait et j’appréhendais un peu ce roman, mais celui-ci est une réussite totale. Le résumé, à lui seul, donne déjà très envie de lire et montre le suspense et le mystère qu’il peut y avoir dans ce livre. Distillés tout au long de l’histoire, les indices nous donnent des pistes, nous font découvrir certaines petites choses, sans pour autant découvrir ce qu’il se passe réellement. Car plus j’avance dans la lecture, plus je suis surprise. L’action et les rebondissements sont également omniprésents et sont donnés juste au bon moment pour ne pas s’ennuyer de sa lecture. L’histoire est très bien ficelée et travaillée. Elle est profonde tant il a eu des recherches de la part de Geoffrey et du travail en dehors de l’écriture. Les rituels d’anciennes civilisations et d’autres que l’on connait un peu moins, sont très bien décrits.

Pour ce qui est des protagonistes, j’ai eu plaisir à suivre Vaness et Enrique, couple de policiers/gendarmes. Je me suis retrouvée plongée dans leurs pensées, avec leurs doutes et leurs sentiments. Ils sont chacun a leur manière très attachants. On a du mal à les quitter à la fin de l’histoire. La psychologie de tous les personnages est très poussée. Même celle des personnages secondaires ce qui est assez rares dans les romans que l’on trouve aujourd’hui. Ils sont poussés dans leurs derniers retranchements. Ils traversent beaucoup d’épreuves très difficiles et n’en ressortent pas indemnes. J’ai suivi des protagonistes complets, presque réels, qui souffrent comme tous les humains. C’est un des grands points positifs de ce roman. Les caractères des personnages sont diamétralement différents et opposés ce qui donne de la couleur à l’histoire. Certains sont gentils et veulent aider tout le monde, d’autres ont un caractère très fort ou sont manipulateurs, et notre tueur est un psychopathe dans l’âme. Un tueur que j’ai détesté (Geoffrey aussi par moments !) depuis le début et que du coup j’ai également eu envie de coincer.

Je me suis littéralement retrouvée plongée dans l’univers de Geoffrey. Un univers que j’ai toujours plaisir à retrouver et que j’aime beaucoup.

L’écriture de Geoffrey est fluide, soutenue, riche et me fait simplement rêver. Une écriture presque magique qui m’emporte dans des contrées lointaines et qui fait de ce nouveau roman un énorme coup de coeur que je conseille à tout le monde.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
https://chroniquetoilee.wordpress.com/2017/11/24/le-livre-des-ames-tome-1-bethany-sylvie-ginestet/

Un premier tome excellent ! Hors du commun ! Il me fait voir le monde autrement. La Mort autrement.

Car oui, c’est l’histoire de la Mort que j’ai découvert dans ce roman. Et celle de sa main préférée Bethany. Sylvie a réussi à me faire apprécier le personnage de la Mort. Une fois je l’ai vu sous son vrai visage, tel que Bethany le voit. Une autre fois, magnétique, charismatique, tel que l’homme le voit. Malgré que ce soit son histoire qui soit racontée, il persiste un grand mystère autour de ce personnage. Et ce mystère ma empêché de refermer le livre ! Il me donnait sans cesse envie de continuer à lire. Envie de savoir. Et quand j’arrive au dernier mot, frustration ! Je ne sais pas ! Il faudra attendre le prochain tome.

Le personnage que j’ai découvert n’est pas mystifié. Il n’est pas tel que je le connaissais. Certes, il est vêtu de noir et a une faux, mais ce n’est qu’un détail dans cette histoire. Je l’ai découvert maître des éléments. Il pourrait déclencher l’apocalypse s’il le voulait. Mais j’ai surtout découvert la Mort avec des sentiments. Pas comme un humain pourrait les ressentir, mais tout de même des sentiments. Il apprécie certaines choses, n’en n’aime pas d’autres, il est parfois heureux, parfois en colère,… Tout ça l’a rendu attachant et m’a fait oublié la mort telle que je la connaissais.

Bethany, quant à elle, est déjà beaucoup moins énigmatique. Je savais déjà pas mal de choses sur elle sans vraiment m’en rendre compte.

Le Livre qu’elle donne aux personnes qu’elle a choisie les font souffrir avant qu’elles ne meurent. Et j’ai ressenti leur souffrance. Je me serais presque crue à leur place. Toutes leurs émotions étaient les miennes. Sans exceptions ! Et leurs pensées également. Je suis passée par bon nombre de vies différentes dans cet ouvrage. J’ai aussi voyagé.

La façon dont les chapitres sont organisés m’a beaucoup plus. J’ai découvert, un à un, les différents protagonistes. Leurs histoires défilent, les unes à la suite des autres, en alternance. Je n’ai pas découvert toute l’histoire d’une personne pour ensuite passer à la suivante et ne plus en entendre parler.

La plume de Sylvie, fluide, percutante et addictive m’a immergée dans un nouvel univers que je n’avais pas envie de quitter. Un univers plein de mystère, de rebondissements en tous genres, de suspens,… Les descriptions sont la juste quand il faut, ni trop courtes, ni trop longues, pour s’assurer que je ne quitte pas cet univers qu’elle a inventé et raconté avec brio. Un nouveau coup de coeur pour moi et un second opus que j’attends avec impatience ! En espérant avoir les réponses que je cherchais.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
https://chroniquetoilee.wordpress.com/2017/11/24/eclipsis-la-destinee-des-mondes-tome-3-le-choix-emilie-ansciaux/

Je voudrais d’abord remercier Livr’S éditions et Emilie Ansciaux pour SP !

J’ai, avec grand plaisir, retrouvé Angélique et ses compagnons pour la fin de leur aventures.
Merydrias complote encore et toujours pour arriver à ses fins. Seulement, elle devra se débrouiller à peu près seule car même certaines de ses soeurs ne veulent plus la suivre. Elles en ont marre de faire le mal partout où elles passent et se rangent donc du côté du bien. Cela m’a particulièrement étonnée car je pensais qu’elles s’entraideraient et qu’elles seraient ensemble jusqu’à la fin.

Le plan que Merydrias à mis sur pied m’a également étonnée. Mais c’est une idée originale de la part d’Emilie et cela m’a beaucoup plu. On découvre l’héritier sous un nouveau jour. On le voit également évoluer d’une manière incroyable.

Mais ce qui m’a le plus surprise, c’est le choix final. Comment vous dire que je m’étais imaginée des tas de scénarios possibles, mais celui-ci n’en faisait pas partie. Et c’est pourtant une fin logique à cette trilogie. Ce dernier tome est bien dans la continuité des deux premiers. Mais il en ressort bien plus sombre.
Dans ce troisième opus, on y redécouvre les personnages, plus torturés que jamais. Travaillés psychologiquement, ils ne ressortent pas indemne de leur combats. J’ai été particulièrement touchée par Arimane. Je l’avais déjà beaucoup aimé dans le second tome mais alors ici, il est mon personnage préféré. J’ai également été contente de retrouver Aurèle. Je ne voyais pas la suite de cette histoire sans elle !

L’écriture fluide et accrocheuse d’Emilie nous emmène dans son univers au fil des pages avec du suspens et des rebondissements à revendre. Voici donc que ce troisième tome entre dans la liste de mes coups de coeur. Ce qui fait que la trilogie s’y trouve ! Je ne peux donc que vous conseiller de lire cette trilogie qui sort de l’ordinaire !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
https://chroniquetoilee.wordpress.com/2017/11/24/les-grisommes-tome-1-avenement-frederic-livyns/

Que dire d’un roman où l’imagination est reine à part que j’ai adoré et que je me suis régalée. Moi qui pense qui l’imagination est la seule limite de l’homme je ne pouvais qu’aimer ce roman.

Au début de l’histoire, comme souvent, Nathan est un jeune garçon comme les autres. Sauf qu’il a une destinée toute tracée. Il se rend compte que ce qu’il voit, ce qu’il connaît, n’est pas tout ce qui existe. Il y a des créatures, dans d’autres dimensions qu’il n’aurait même pas imaginé dans ses rêves les plus fous. Et la clé de tout ce qui se passe dans cette histoire ? C’est ce jeune garçon justement. Son pouvoir ? Son imagination ! Rien que ça oui. Mais un pouvoir fort, qui évolue en même temps que ça volonté.

J’ai beaucoup aimé découvrir les différentes dimensions dans lesquelles nos deux protagonistes évoluent. Façonnés par les plus grandes peurs de Nathan, par son imagination. Chaque dimension à une couleur, et chaque couleur lui évoque quelque chose. Ce à quoi il pense avant de pénétrer dans cette dimension se matérialise devant lui quand il y entre. Souvent à ses dépends. Mais sa meilleure arme est également son imagination. Tout ce qu’il peut imaginer, il peut le matérialiser.

Nathan est un personnage très touchant qui à des doutes et des peurs comme tout le monde. Mais également une énorme volonté. Il fait tout pour arriver à son but, pour surmonter les obstacles. J’ai également beaucoup apprécié Orianne, la jeune fille qui l’accompagne dans ses aventures. Elle est l’opposé de Nathan et je trouve que c’est ce qui rend ce duo si original, si attachant.

Je trouve que la couverture reflète très bien l’univers du roman et elle est superbement réalisée. Plusieurs illustrations parsèment également le livre pour donner encore plus de rêve et de magie au lecteurs!

Une histoire, profonde, touchante, énigmatique, pleine de suspens et de rebondissements. Avec la plume fluide, accrocheuse, riche et originale, je ne peux qu’aimer ce livre jeunesse qui sort de l’ordinaire et qui fera rêver petits et grands.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
https://chroniquetoilee.wordpress.com/2017/11/24/marylou-et-larbre-aux-murmures-gaelle-k-kempeneers/

Voici un livre jeunesse magique qui emportera petits et grands au creux de la forêt.

Dans cette histoire, je suit Marylou, petite fille pas tout à fait comme les autres. Pourquoi ? Car elle vient d’une famille d’ensorceleuses. C’est donc en toute logique que Marylou en est une aussi. Cette fillette est très attachante et touchante malgré son fort caractère. Car oui, elle est très têtue. Ce qui l’emmène dans des aventures toutes plus folles les unes que les autres. Son ami Sam, m’a également beaucoup touché. Quand je vois tout ce qu’il est prêt à faire pour elle, je ne peux que l’aimer.

Marylou m’emmène donc dans un univers enchanteur, au cœur de la forêt. Mais cette forêt n’est pas faite que de lumière. Au plus profond de celle-ci, se cachent les créatures les plus sombres. Créatures qu’elle va devoir affronter malgré elle. La magie et les ténèbres se battent sans cesse tout au long de l’histoire pour me donner un livre, qui sera peut-être, le prochain conte de fée préféré de vos enfants. Qui sait ?

La plume de Gaëlle est douce et poétique ce qui rend cette histoire encore plus féerique. Mais ne croyez pas que vos enfants liront ce livre facilement. Malgré que ce soit un roman jeunesse, le vocabulaire n’est pas pour autant simple. Mais rassurez-vous, des notes de bas de pages sont la pour expliquer tous ses mots que vos enfants pourraient ne pas comprendre. Une raison de plus pour découvrir ce roman. Il enrichi le vocabulaire de vos enfants.

Pour couronner le tout, de magnifiques illustrations parcourent ce livre. De quoi donner encore plus envie de le commencer avec la couverture et de le finir avec celles qui nous suivent au fil de l’histoire.

Alors n’hésitez plus. Allez découvrir cette jolie histoire où se mêlent amitié, magie, amour de la nature,… De quoi passer un bon moment lecture en famille !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 27-01-2018
https://chroniquetoilee.wordpress.com/2017/11/23/les-ombres-samusent-sylvie-ginestet/

Une nouvelle particulière, agréable à lire et surprenante. Voilà ce qu’est ce roman. Une agréable tentation livresque.

Le personnage principal ? Il est peu banal. Qu’a-t-il de particulier ? Eh bien, il se trouve qu’il est en chaise roulante. Une caractéristique que l’on retrouve dans très peu de romans et qui est un des points positifs de cette nouvelle. Un personnage têtu, rêveur, qui se laisse aller à la tentation de cette voix. Un personnage touchant que j’ai plaisir à suivre.

Au fil des pages, je rentre dans ses pensées, je vis son histoire, je deviens lui. Car oui, cette histoire ne fait pas que ce lire. Elle se vit. Au fil de la lecture, j’ai eu l’impression d’être le protagoniste. J’ai ressenti les mêmes sentiments que lui, je me suis parfois surprise à avoir les mêmes pensées.

Le suspens est soutenu jusqu’au dernier mot. Les rebondissements arrivent juste quand il faut pour ne pas qu’on s’ennuie. Et qu’est-ce qu’ils peuvent être surprenants !

Tout cela découle d’une seule et unique chose. La plume de Sylvie. Une plume fluide, riche, accrocheuse et addictive. Un nouveau coup de coeur que je ne peux que vous conseiller. Avec une fin qu’on peut comprendre de plusieurs façons différentes. Une raison de plus pour ne pas hésiter à le relire.

Alors laissez vous aller à la tentation de cette nouvelle unique et étonnante !
Quand on plonge dedans, on en sort plus, ou alors plus tout à fait comme avant.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 27-01-2018
https://chroniquetoilee.wordpress.com/2017/11/23/les-velazquez-tome-1-aspi-deth/

C’est toujours un plaisir de voir Aspi et d’échanger avec elle. Au fur et à mesure de nos rencontres, elle m’a donné très envie de découvrir ses mafieux.

Je plonge dans une histoire où tout commence par une rencontre magnétique. Je pourrait également dire qu’elle est improbable. Une jeune fille comme les autres qui tombe sous le charme d’un brun ténébreux et mafieux, et inversement. Qui y aurait cru ! Au fil des pages, un lien fort et sincère s’installe entre nos deux protagonistes. Un lien que tout le monde aimerait avoir avec la personne qu’il aime.
Je suis rentrée dans le quotidien de cette famille de mafieux avec tous ses hauts et ses bas. Et malgré tous les problèmes qui leur tombent dessus, je voit que la famille et les amis sont très important. Ils sont très fidèles à leur proches. Rien ne compte plus que la famille pour eux, ce qui les rend très humains. C’est également un point que j’apprécie beaucoup. Ce qu’ils sont prêts à faire les uns pour les autres m’a énormément touchée. Il y a également des situations très dangereuses, et des trahisons. Les nombreux rebondissements et le suspens me tiennent en haleine jusqu’au dernier mot.
Nos deux personnages principaux paraissent tellement réels de par leurs émotions et leurs actions face à certaines situations. Ricardo est mon personnage préféré et il m’a beaucoup touché. Malgré les années passées avec sa famille à faire des choses pas toujours légales, il se remet en question par amour pour Marie. Ils ont une vie de couple qui pourrait bien être réelle avec tous ses beaux et mauvais moments. Les disputes sont parfois récurrentes mais permettent à Ricardo et Marie de mieux se retrouver.

Aspi à une plume fluide et très agréable à lire qui rend ce roman touchant et presque réel. Elle a réussi à créer un monde riche, soutenu, plein d’humour et cohérent que je n’ai pas eu envie de quitter. Un roman fort et addictif que je vous conseille fortement. Pour ma part, je vais m’empresser de lire le second opus.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 27-01-2018
https://chroniquetoilee.wordpress.com/2017/11/23/le-marteau-des-sorcieres-philippe-boizart/

J’ai eu le plaisir de rencontrer et de discuter avec Philippe au Festiv’arts de juin 2015. Une rencontre très agréable !

Je me suis retrouvée plongée dans une histoire poignante et fascinante sans savoir fermer le livre avant d’avoir lu le dernier mot. Cette histoire est super addictive. Je suis rentrée dans un univers très riche et précis. Le mélange entre l’enquête et l’ésotérisme est bien dosé. Je voit que Philippe c’est renseigné sur le sujet qui est très précis et bien construit. La cohérence est de mise tout au long de l’histoire ce qui n’est pas simple en mélangeant ces deux sujets. Philippe a réussi a écrire l’histoire de telle sorte que j’arrive à me tromper d’assassin ! Il y a tellement de pistes différentes que c’est compliqué de trouver l’assassin sans se tromper.

Les différents protagonistes me touchent chacun à leur façon. Ils sont poussés psychologiquement ce qui les rapprochent de personnes réelles. J’aime particulièrement bien Camille (je me retrouve un peu en elle) qui ne se laisse pas faire. Et quand elle a une idée dans la tête, elle fait tout pour arriver à ses fins. J’apprécie ce fort caractère qu’elle a. J’aime la façon dont elle retourne dans son village d’enfance au biais de rêves un peu particuliers qu’elle fait. Les liens qui unissent les différents personnages m’ont également beaucoup touchée car on sent qu’ils sont fort.

Philippe prend un grand plaisir a écrire et ça se ressent dans ce récit. Il a une plume simple mais efficace. Agréable à lire et très percutante. J’ai été littéralement transporté dans un autre monde ou l’ésotérisme qui me fascine beaucoup prime sur tout le reste. Voilà un roman envoûtant qui vient se classer dans mes meilleurs coups de coeur !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
https://chroniquetoilee.wordpress.com/2017/11/23/saga-lucynda-dubois-tome-1-un-avenir-compromis-delphine-wysocki/

J’ai rencontré Delphine à Château sous les étoiles à Trazegnies et en discutant avec elle, elle m’a donné très envie de découvrir son univers.

Un univers très riche et travaillé avec des tas de créatures surnaturelles que j’ai adoré découvrir. Je suis rentrée dans un monde qui m’a tout simplement émerveillée. Dans un monde qui m’a fait rêver.

Pendant ma lecture, je suis passée par des tas d’émotions, de la joie à la peine, de l’ennui à l’excitation, en passant par la rage et bien d’autres encore. Comme je l’ai dit je me suis un peu ennuyée pendant cette lecture. En effet je trouve que le début est un peu lent au démarrage. Mais une fois cette partie passée, j’étais tellement plongée dans l’histoire que je n’ai pas su la quitter.

J’ai rencontré des tas de protagonistes tous aussi différents les uns que les autres et chacun touchants à leurs manières. Commençons par Lucynda. Je trouve qu’elle n’est pas assez curieuse et qu’elle accepte trop vite sa situation. Je l’aurais bien secouée comme un prunier… Elle pose des tas de questions et n’obtient que des réponses évasives tout au long du livre et le fait qu’elle se contente de ces réponses m’a fortement exaspéré. Quant a Hely, elle m’agace à tout le temps vouloir protéger Lucynda. Je trouve également que leur relation évolue trop vite. J’ai eu l’impression qu’elles se connaissaient depuis toujours et qu’elles ne s’étaient jamais quittées alors qu’elle viennent de se rencontrer. J’ai par contre un énorme coup de coeur pour Thomas, l’homme-chat sensible et espiègle prêt à tout pour rendre Lucynda heureuse. Moi qui adore les chats, je ne pouvais qu’aimer ce personnage haut en couleurs.

Delphine a une plume fluide et agréable à lire. Malgré quelques point négatifs, ce premier livre est un très bon roman que je conseille. Delphine est une auteure très prometteuse. Je me laisserai bien tenter par la suite de ce roman.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
https://chroniquetoilee.wordpress.com/2017/11/23/les-imhumvamps-tome-2-la-recouvrance-sylvie-ginestet/

Un deuxième tome haut en couleurs ! La vision que Sylvie a des vampires évolue au fil des pages. Et de façon assez surprenante ! Je découvre une toute autre facette de ceux-ci qui est très appréciable. Lilly est confrontée à la vie en communauté pour la première fois depuis qu’elle est devenue vampire et on peut dire que ça ne se passe très bien. Je découvre énormément de choses à son sujet et au sujet de la communauté vampirique en général. Je découvre également la signification du mot « Imhumvamps » et tout ce qui y a trait. Que de surprises dans ce deuxième opus. Je n’aurais jamais imaginé les vampires de cette façon qui est fort originale. Et j’aime beaucoup cette vision.

Les protagonistes ont en grande partie gardé leur humanité et c’est ce qui rend cet ouvrage si unique. J’évolue avec eux et leur histoire. Lilly est toujours aussi têtue et je me retrouve encore un peu plus en elle, qui est plus travaillée psychologiquement et caractériellement que dans le premier tome. Darren quant à lui reste toujours assez mystérieux malgré quelques découvertes à son sujet. Je n’aimais pas le professeur Monroe dans l’opus précédent et j’avais bien raison ! Je le déteste encore plus dans celui-ci. Je fait d’agréables rencontres avec les frères et soeurs de Lilly.

Les pouvoirs des différents vampires que je rencontre au fil de l’histoire sont nombreux et très bien expliqué ainsi qu’exploités. Il y a des rebondissements dans tous les sens qui arrivent quand je m’y attend le moins. Une intrigue toujours aussi forte. Du suspens et du mystère juste où il faut pour me donner une histoire à laquelle je deviens accro.

L’écriture addictive de Sylvie est toujours aussi fluide et agréable à lire tout en étant plus soutenue. Il ne me reste plus qu’a attendre avec impatience le troisième opus !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 27-01-2018
https://chroniquetoilee.wordpress.com/2017/11/23/tangram-nathalie-dau/

Je souhaite remercier les éditions Lune écarlate pour ce SP et pour leur confiance.

Un tangram est un ensemble de sept pièces géométriques que l’on doit assembler pour former un carré. Comme ce roman qui est composé de sept histoires. Je trouve que c’est une façon très originale d’écrire un roman, car les sept histoires ont des liens et plus j’avançais dans ma lecture, plus je repensais aux histoires que je venait de terminer.
Le bleu a une grande place dans ce roman. Couleur qui fait penser à l’infini et qui symbolise la paix, la sérénité ainsi que la sensibilité, contraste énormément avec la souffrance, la peur et l’étrange. Car oui, ce roman est étrange. Il me fait entrer dans une dimension fantasmagorique où l’imagination est la seule limite à ce qui peut ou ne peut pas être.

J’ai beaucoup aimé faire les différents liens entre les histoires et reconstituer ce tangram. Certaines histoires sont touchantes, d’autres sont mythologiques. Je découvre des légendes très connues d’une nouvelle façon. Je passe un Noël hors du commun. De quoi emmener les plus imaginatifs d’entre nous dans un long voyage à travers rêve et réalité.
On pourrait croire que sept histoires sur 212 pages ne nous laisse pas le temps de nous attacher aux personnages, mais c’est complètement l’inverse. L’intrigue et le style d’écriture me font m’attacher très vite aux différents protagonistes et les rends très réels. Et les liens entre les différentes histoires me donnent aussi des informations sur les personnages. Ils ne me quittent donc jamais vraiment.

Nathalie a une écriture fluide, soutenue et très percutante qui rend ce roman très touchant et me mets dans l’impossibilité de le lâcher avant d’être arrivé au dernier mot. Un livre qui bien qu’étrange autant dans sa conception que dans ses histoires m’a touché au plus profond de mon âme et qui est un énorme coup de cœur.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 27-01-2018
https://chroniquetoilee.wordpress.com/2017/11/23/les-herbes-de-la-lune-tome-1-anne-laure/

Voici un premier tome très enrichissant sur l’herboristerie, les éléments, la nature ainsi que la lune et ses effets et bien d’autres choses encore. Un premier tome empli de magie, de rituels druidiques ainsi que de nombreux cycles lunaires. Les éléments et la nature sont des personnages à part entière et font partie intégrante du roman.

Abigaïl est une jeune fille qui va découvrir que son destin n’est pas celui qu’elle s’imagine et qu’elle n’est pas comme les autres filles de son âge. La façon dont elle apprend ceci, est original et peu commun. Elle est émotionnelle, courageuse, travailleuse et réfléchie. Ce qui m’a d’avantage fait aimé le personnage. Malgré qu’elle accepte un peu trop vite ce qu’elle est à mon goût, j’ai aimé qu’elle veuille apprendre sur ce nouvel univers et qu’elle cherche à comprendre ce qu’il lui arrive. J’ai aussi beaucoup apprécié les liens qui l’unit à Morgan et Gwen ses deux meilleurs amis qui ont des caractères bien différents du sien. Ce qui fait un magnifique contraste.

J’ai découvert une région avec des valeurs anciennes, des légendes et des croyances, et qui pourtant, donne une impression d’être sauvage, qui m’a complètement fascinée.

Les éléments qui se déchaînent à l’arrière plan rendent la couverte forte et accrocheuse. Les personnages ainsi que les lieux où se déroule l’histoire sont parfaitement décrit et sont très passionnants. J’ai été imprégnée de cet univers unique tout au long de ma lecture !

L’intrigue est très intéressante et renforcée par la plume d’Anne Laure qui nous emporte facilement et qui rend la lecture très agréable. J’ai hâte de découvrir ce que nous réserve le tome suivant !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
https://chroniquetoilee.wordpress.com/2017/11/23/la-derniere-terre-tome-2-des-certitudes-magali-villeneuve/

Ayant dévoré le premier opus, je me suis empressé de me procurer le second à Trolls & Légendes. Une très agréable rencontre avec Magali Villeneuve et Alexandre Dainche malgré le monde présent.

Ce deuxième tome démarre à la fin déchirante du premier. Axé sur Cahir, on en apprend beaucoup sur celui-ci ainsi que sur les Giddires et sur Raya et Uka. J’ai tout au long de l’histoire, de plus en plus apprécié ce peuple mis à mal par les Agrevins. On découvre une toute autre facette de Merehde et je me suis fortement attachée à ses habitants.

On découvre également un autre aspect de Cahir. Retourné auprès des siens, il redevient celui qu’il est vraiment. Et Raya et Uka font ressortir son meilleur côté. C’est un personnage toujours aussi attachant voir même plus que dans le premier tome.



Quant à Reghia, elle m’a beaucoup étonnée. Sa force de caractère m’a surprise et les retournements de situations liés à celui-ci également. Mais mon personnage préféré reste tout de même Féor, avec son humour et sa légèreté même dans les pires moments. J’apprécie aussi beaucoup son amitié avec Ghent qui est son exact opposé ce qui donne droit à des scènes épiques. Son attachement a Gayle m’a également beaucoup touchée.



Ce deuxième opus nous fait découvrir et voir la panoplie de personnages différemment.

J’ai été immédiatement plongée dans le roman et les différentes descriptions autant des personnages que celles de l’univers dans lequel l’histoire se déroule m’ont émerveillées. L’action est plus présente que dans le tome précédent, et j’ai grandement apprécié que les arpenteurs doivent d’un jour à l’autre assumer leur rôle. La plupart des questions que je me suis posée dans le tome 1 n’ont pas trouvé de réponses dans celui-ci mais il y a tout de même des pistes qui m’aident à m’orienter. Ce qui donne très envie de découvrir la suite. Cet opus à renforcé mon coup de coeur pour la saga et l’attente pour le 3e roman va être longue !

La plume particulière de Magali est plus soutenue dans ce tome et est toujours aussi agréable à lire. Elle nous prouve qu’elle a encore beaucoup de choses à nous révéler. Les caractères s’affirment, les personnages se dévoilent,… De quoi me donner envie de lire le livre jusqu’au bout et de ne pas le lâcher.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0


  • aller en page :
  • 1
  • 2