Livres
384 441
Comms
1 348 371
Membres
271 073

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Chroniques de l'oiseau à ressort



Description ajoutée par Lilou 2009-12-08T21:48:35+01:00

Résumé

Un chat égaré, une inconnue jouant de ses charmes au téléphone, des événements anodins suffisent à faire basculer la vie d'un jeune chômeur, Toru Okada, dans un tourbillon d'aventures. L'espace limité de son quotidien devient le théâtre d'une quête sans cesse renouvelée où rêves, réminiscences et réalités se confondent. Aucune frontière, physique ou symbolique, ne résiste à l'effervescence des questionnements qui s'enchaînent au rythme de rencontres déroutantes, chacune porteuse d'un secret, d'une fragilité propre. Haruki Murakami (La Course au mouton sauvage, La Ballade de l'impossible) tente de nous donner à voir la part d'ombre des choses et des êtres. Replaçant la méditation bouddhique dans la violence contemporaine du japon ou d'ailleurs, il se propose d'explorer nos ténèbres intérieures. Sans se départir d'un humour où perce la détresse, il emmène le lecteur dans un monde fantastique où, toujours plus fuyante, la réalité n'en devient que plus envoûtante.

Afficher en entier

Classement en biblio - 178 lecteurs

Or
56 lecteurs
PAL
58 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Thanata 2011-12-18T18:08:24+01:00

« La vérité n'est pas forcément dans la réalité, et la réalité n'est peut-être pas la seule vérité. »

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

Un roman surréaliste et profond composé d'une structure littéraire complexe (les histoires intriguantes s'entrecroisent de toute part). Se concentrant sur la problématique de la dualité et de la quête identitaire, l'auteur nous projette dans le cerveau de Toru Okada (tout à fait ordinaire et banal en début de récit), où foisonne un réseau de pensées bouddhiques, d'évènements incompréhensibles, d'histoires étranges (et non moins fascinantes) et de rencontres de personnages énigmatiques.

Liant le féérique au réel, les rêves prémonitoires à la conscience, les pouvoirs surnaturels au matérialisme pur et dur, l'ouvrage mêle des sujets habituels à l'auteur tels, la question de vie et de mort, de ténèbres et de rayonnement, de détachement et d'emprise, de situations absurdes et d'instants quotidiens « terre-à-terre ».

La substance si riche n'est pas digérable en une seule lecture. Un conseil : ne perdait pas votre chat, on ne sait ce qui peut arriver à la suite de cela... Pour moi, il s'agit d'un des ouvrages les plus aboutis de Haruki Murakami.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par fantastique27 2017-06-19T21:03:18+02:00
Diamant

Magnifique, envoûtant, déroutant, moderne ...

Un Murakami mené une fois de plus avec brio, une intrigue pleine de ramifications et de personnages tous plus extravagants les uns que les autres. Et en même temps l'écriture reste claire, limpide alors que lecteur erre, délicieusement perdu entre rêve et réalité.

Toru Okada est un homme simple, normal, honnête, sérieux et pourtant sa vie à la fois réelle et intérieure emmène le lecteur un peu plus loin à chaque page ... beaucoup plus loin.

Magnifique, à lire de toute urgence !!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Whale 2017-04-25T13:01:56+02:00
Argent

Bien qu'il puisse sembler complexe, le style de Murakami est captivant et profond par son écriture à la fois fantastique, romanesque, humoristique et psychologique.

Le début de l'histoire paraît calme, ordinaire, simple. Mais plus on avance dans le récit et plus celui-ci devient complexe.

On passe d'une petite histoire de couple et de son quotidien, à des rencontres étranges et loufoques; des disparitions et apparitions inexpliquées; des rêves étranges qui se mélangent à la réalité; des récits de guerre dure et sanglante; un puits ouvrant les portes de l'absurde; ...

Un véritable labyrinthe d’irrationalité et de logique, ou rêve et réalité s'entremêlent. On bascule petit à petit dans un tourbillon d'aventure et de mystère, dans un monde surréaliste avec ses propres symboles et son langage.

Les personnages sont uniques et tout aussi insolites les uns des autres. On constate au fil de l'histoire que chacun d'entre eux et relié par un infime lien.

Bien que le livre soit long (dans les 900 pages), je n'ai rencontré aucune longueur, aucun moment de lassitude ou d'ennui. Bien au contraire ! J'ai été happé par chaque page, chaque chapitre.

Une lecture riche, poétique et hypnotique !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pearson 2017-04-06T10:10:40+02:00
Or

Ce livre est comme un long réseau de fils qui permettent de faire des liens tout au long de l'histoire c'est fascinant ! ^^

J'aime surtout beaucoup le fait que l'histoire de chaque personnage est développée, tout le monde a sa place et son rôle a joué dans l'histoire !

C'est un livre qui peut être un peu déroutant mais c'est ce dernier point qui le rend si génial, j'ai beaucoup aimé, c'est très paradoxal je trouve. Dans un sens c'est complètement irréel mais très réel aussi. Vraiment très bon livre !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Alice0508 2017-03-13T11:21:26+01:00
Argent

Difficile de faire un commentaire sur les romans de Murakami. Il faut l'aimer. Ce livre ne fait pas défaut à ses autres romans.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kyriaan 2016-07-29T22:02:02+02:00
Argent

Une très belle découverte que ce roman absurde et surréaliste qui nous questionne sur la frontière qu'il y a (ou pas) entre la réalité et le rêve, le temps qui passe et l'amour. Malgré quelques longueurs, le roman se lit facilement tellement nous sommes pris dans cet univers si différent et si proche du nôtre à la fois.

Mon premier Murakami et sûrement pas le dernier !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Owenna 2016-04-13T13:08:46+02:00
Diamant

Par où commencer?

Ce livre est mon premier Murakami et il m'a fait un effet! absolument magique !

Le livre nous plonge dans le quotidien d'un homme banal, à première vue (bon mise à part qu'il mange des spaghettis à 10h du matin mais bon!) Toru Okada. Etant au chômage, il reste chez lui des heures durant. un jour, il perd son chat, et là, c'est la débandade. Tout commence à aller de travers pour lui (dans une certaine mesure toute fois).

De la première ligne à la dernière on suit Okada-san au fil de ses rencontres saugrenues avec des personnes qui n'ont rien de banal. Et on se rend compte que Okada-san non plus, n'es pas banal. On est alors transporté dans un rêve éveillé, ou pas, on ne sait pas vraiment. Et c'est ça qui crée toute la magie du livre. On vogue entre deux réalités, celle des gens qui vont travailler dans des bureaux, qui prennent le train tous les jours, et portent des costumes, et cette réalité où l'on comprend des choses insoupçonnées, où on peut se sauver et surtout sauver les autres.

Le livre a une histoire certes, mais il n'en a pas qu'une seule. En effet, on est amené à suivre le récit de nombreux personnages qui entourent Toru Okada. Ceux-ci sont passionnants et complètements captivants.

Quand on lit ce livre, on ne voit pas le temps passer, pour ma part, j'ai vraiment eu l'impression de dormir (dans le bon sens du terme cette fois!) et de rêver de tout ça, quand je sortais du bouquin je me souvenais de ce rêve avec précision et je voulais en connaître la fin. C'est une sensation très étrange mais très agréable en somme.

Je ne sais pas quoi dire sur ce livre tellement il est riche en mille et une informations, je pense qu'il faut le lire pour comprendre et connaître ces sensations.

En tout cas il m'a énormément plu, le style est d'un poétique! C'est beau. L'histoire est vraiment très originale et nous fait vivre des choses à travers son personnage principal qui peut nous être assimilé.

Je conseille à tous de le lire, ce livre retranscrit nos rêves finalement et c'est cela qui est fou car, quoi qu'il se passe, nous sommes comme insensible, comme si tout était normal, c'est un vrai rêve éveillé.

Pour finir je parlerais des réflexions sur tout plein de sujets comme la mort ou l'adolescence (ce ne sont que des exemples), on a le point de vue des différents personnages et c'est vraiment intéressant.

En bref, un excellent roman qui nous transporte dans une autre réalité.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pennyworth 2015-12-07T10:44:11+01:00
Or

Comme toujours avec Murakami, je suis profondément troublée quand je referme un de ses livres. L'histoire de celui-ci est pour moi à la fois la plus réaliste et la plus frustrante. je me suis immédiatement attachée aux personnages, à tous sans exception, y compris à ce pauvre chat avec la queue tordue. j'ai essayé de relier tous les points avant d'y renoncer parce qu'avec Murakami, je préfère me laisser porter plutôt que d'essayer de comprendre. résultat, j'ai adoré même si je suis un peu perplexe sur la fin mais c'est toujours le cas avec ses histoires énigmatiques.

Je n'ai pas adoré parce que c'est Murakami et que je n'ai jamais été déçue. j'ai adoré parce que l'écriture est poétique, que l'auteur nous transporte avec une facilité déconcertante dans le voisinage de ses personnages et dans leur vie intime, parce que par moment je ressens ce qu'ils ressentent. J'ai adoré parce que l'histoire, toutes les histoires m'ont beaucoup parlé, celle d'une séparation que l'on accepte pas parce qu'on sait qu'il y a quelque chose d'autre derrière, celle d'une fille paumée qui ne sait pas quoi faire avant de trouver sa voie pendant un moment du moins, celle d'un homme dévoré d'ambition, et toutes les autres. j'ai adoré parce que Murakami ne nous raconte pas l'histoire d'un personnage mais de plusieurs. chacun d'entre eux est travaillé, étudié comme des gens réels. ils ne sont pas de passage dans le roman, ils ne servent pas de faire valoir pour le personnage principal, ils ont tous des vies intéressantes que l'auteur prend le temps de nous faire deviner et ça fait un bien fou. à cause de cela, ses univers sont toujours très réalistes et très prenant.

Enfin j'ai adoré parce que cette fois il a beaucoup insisté sur le passé du Japon. c'est une constante dans ses romans, il s'attache toujours à rattacher ses personnages à un élément du passé japonais, parfois il n'est pas très présent et ce n'est que quelques lignes dans un chapitre mais cette fois le passé du Japon, ce Japon conquérant que je n'ai pas connu, est très présent. et parce que je n'ai pas connu ce Japon conquérant, terrorisant jusqu'aux américains, j'apprécie beaucoup. ce n'est pas dans nos livres d'histoires que l'on verra l'histoire de la seconde guerre mondiale sous l'angle japonais (on voit toujours la guerre du côté des vainqueurs, c'est comme cela) et c'est pour cela que j'ai tellement apprécié ces passages. d'autant qu'ils ont une réelle importance dans l'intrigue et là encore c'est la magie de Murakami qui s'exerce. rien n'est inutile, rien n'est superflu. chaque mot, chaque expression compte et finalement lire Murakami et spécialement celui-là c'est à chaque page se rapprocher du sens de l'esthétique auquel les japonais tiennent tant.

Ce livre n'est pourtant pas mon préféré de l'auteur mais c'est celui qui m'a entrainé davantage dans des réflexions plus profondes, au-delà de la simple histoire des personnages.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Miyu55 2015-07-08T15:56:00+02:00
Or

C'est probablement le livre le plus tordu qu'il m'a été donné de lire; je ne sais pas trop quoi en penser, mais pourtant je ne peux pas dire qu'il s'agisse d'une superposition d'évènements tordus; il y a une véritable intelligence dans ce livre, sur laquelle je n'arrive pas à mettre le doigt. Il reste de nombreuses questions à la fin du livre, mais suffisamment d'indice pour se faire une idée.

Un "drôle" de livre, à lire!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par marlinette 2015-06-30T14:08:21+02:00
Or

Quand je m'apprête à lire un Murakami, je sais que je vais passer un bon moment, je sais que je vais encore me trouver profondément troublée par son mystérieux et envoutant univers ! J'ai lu 1Q84 avec la même impression que j'ai eu pour Les chroniques de l'oiseau à ressort : les limites entre la réalité et l'imaginaire troublées ; la puissance de la pensée qui prime sur tout le reste...

Ce type de personnage banal (que nous retrouvons dans pas mal de ses histoires) auquel on suit le quotidien, doit faire face à des étranges circonstances (assez surréalistes) qu'il subit et qu'il doit chercher à comprendre un moment donné. Tout ça est à a découvrir dans ce roman bien écrit et assez complexe pour nous laisser se perdre avec Toru ...qui commencera son aventure à la recherche de son chat égaré (qui n'est que le début d'un engrenage qui le mènera vers de plus graves événements).

Voilà, tout ça m'a beaucoup plu et à été très intéressant à lire, je ne me suis pas du tout ennuyée à la lecture de ce livre !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dadotiste 2015-02-11T12:03:35+01:00
Argent

Une lecture agréable mais encore bien loin d'égaler « Kafka sur le rivage». Toutefois, ce livre précis mis à part, il doit s'agir du meilleur Murakami que j'aie lu.

Complètement surréaliste, à tel point qu'on s'y perd parfois...

Très complexe, il donne à réfléchir.

Il faudra que je le relise un jour car au moment de ma lecture, j'avais besoin de légèreté et du coup, je pense que je suis passée un peu à côté de certaines réflexions et que du coup, j'aurais pu l'apprécier davantage.

Afficher en entier

Date de sortie

Chroniques de l'oiseau à ressort

  • France : 2012-03-15 - Poche (Français)

Activité récente

kerelle l'ajoute dans sa biblio or
2017-05-18T18:54:36+02:00

Les chiffres

Lecteurs 178
Commentaires 19
Extraits 29
Evaluations 29
Note globale 8.1 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode