Livres
394 576
Comms
1 385 921
Membres
288 915

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Chroniques de la Fin du Monde, Tome 1 : Au Commencement



Description ajoutée par x-Key 2011-03-11T21:17:18+01:00

Résumé

Enfin c'est le grand soir : l'astéroïde dont tout le monde parle va percuter la Lune ! Familles, voisins, amis, tous se rassemblent pour observer le phénomène. Mais les choses ne se passent pas comme prévu. L'impact a été si violent que la Lune a dévié de son orbite et s'est rapprochée de la Terre. Peu à peu tout se dérègle... L'électricité puis l'eau sont coupées et les vivres commencent à manquer. Miranda et sa famille vont devoir accepter que la vie telle qu'ils la connaissaient a disparu à jamais.

Afficher en entier

Classement en biblio - 673 lecteurs

Or
190 lecteurs
PAL
222 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par ilovethehost 2013-02-05T01:59:14+01:00

Chaque fois que je vais me coucher, je me traite de nase de m'être ainsi apitoyée sur mon sort la veille. Chaque jour qui passe est pire que le précédent. Ce qui signifie que demain ne pourra être meilleur. Pourquoi m'apitoyer sur mon sort quand il n'y a rien à attendre du lendemain ?

C'est de la philosophie de comptoir, mais je n'ai rien d'autre à offrir.

ilovethehost.overblog.com

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Commentaire ajouté par Jordan
Diamant

http://wandering-world.skyrock.com/3131585104-Chroniques-De-La-Fin-Du-Monde-Tome-1-Au-Commencement.html

Bon ok, j'ai envie de pleurer. De pleurer, de hurler, de courir dans mon lit, de me rouler dans mes couvertures et de m'endormir. Purée, je suis dans un sale état. Ce premier tome de la trilogie Chroniques De La Fin Du Monde m'a bouleversé. Je ressors de ma lecture avec un goût étrange dans la bouche. Je suis perdu. Égaré dans le brouillard. C'est angoissant. Angoissant et merveilleux. Mon cœur est en train de louper des battements, et j'ai les mains qui tremblent. Au Commencement est un coup de cœur. Pas un gigantesque coup de cœur, mais un coup de cœur quand même. Le genre de coup de cœur qui vous laisse haletant pour la suite, et qui vous donne envie de sortir de chez vous en courant pour vous rendre dans la librairie la plus proche et payer n'importe quel prix pour avoir le second tome entre les mains.

En commençant ma lecture, je ne m'attendais vraiment pas à être autant retourné. Le truc, c'est que je désirais lire ce livre depuis des mois ( voire même un an maintenant ), mais que je n'avais pas vraiment eu l'occasion de me le procurer. Puis on attend plus trop parler de cette trilogie, vu que le dernier tome est paru en mai 2012. Haaaaaaaaaaa, mais pourquoi n'en parle-t-on plus ?!!! Il faut absolument que cette histoire se retrouve entre les mains de tout le monde. Purée, je suis vraiment vraiment vraiment vraiment anéanti par ce chef-d'œuvre !

Nous découvrons ce récit derrière le regard de Miranda, une lycéenne de seize ans. Aurais-je déjà dû ajouter que j'avais complètement craqué pour elle ? Parce que c'est le cas. Sincèrement. Miranda est une héroïne hors du commun, qui me manque déjà terriblement. Elle est drôle, forte, cynique, sincère, aimante, prête à se sacrifier pour ceux qu'elle aime et vraiment humaine. Tellement profonde et authentique. Tellement touchante et émouvante. Mon cœur a saigné à de nombreuses pour elle. J'ai ressenti tellement de peine pour Miranda que je pense avoir épuiser mon stock. Surtout qu'au départ, c'est une jeune femme comme les autres. Elle vit avec sa mère et ses deux frères, son père va se remarier et sa nouvelle compagne est enceinte. Quoi de plus normal ? Enfin, c'est le cas jusqu'au jour où un astéroïde frappe la Lune de plein fouet, et modifie complètement l'attraction de cet astre. Là, tout change. A jamais.

Je ne vous cache pas que j'ai surtout voulu lire Au Commencement parce que je voulais découvrir de quelle manière l'auteure allait traiter cet aspect apocalyptique, et parce que j'étais vraiment très curieux concernant les effets de se rapprochement Terre/Lune. Hé bien sincèrement, Susan Beth Pfeffer a dépassé toutes mes attentes. Mais absolument toutes. Maintenant, j'ai peur de la Lune, et je risque de la regarder d'un mauvais œil pendant pas mal de temps... Je n'arrive même pas à trouver les mots pour exprimer tout ce que j'ai ressenti. L'auteure maîtrise son sujet à la perfection. Tout est cohérent. Tellement vrai que le récit nous paraît trop réaliste, d'ailleurs. Tout ceci pourrait nous arriver demain, dans dix ans, dans un millénaire, et je suis persuadé que les choses se dérouleraient exactement comme Susan Beth Pfeffer les a décrites.

On passe par des catastrophes naturelles aux dégâts immenses, par des tremblements de terre monstrueux, des gelées en plein mois d'août, des tornades, des tempêtes, des éruptions volcaniques, des tremblements de terre et j'en passe. J'ai toujours été captivé par ce genre de catastrophes. Bon ok, j'ai peut-être un soucis mental, mais tous ces phénomènes ont toujours été passionnants à mes yeux. Du coup, l'adorateur de phénomènes apocalyptiques en moi a complètement succombé. Tout est décrit de manière à ce qu'on y croit. Les rebondissements se manifestent au moment idéal. Tout est parfait. Tout est dévastateur. Un rien nous brise dans ce récit.

Susan Beth Pfeffer possède une telle écriture qu'il en devient presque difficile physiquement de refermer le roman. Mes bras et mes yeux n'en faisaient qu'à leur tête. Alors que je voulais dormir, ils continuaient à dévaler les mots et les lignes, et à tourner les pages. On devient véritablement addicts à ce récit. Et j'ai bien une explication à cela... En effet, bien qu'on y découvre comment la planète réagit à ce bouleversement dans l'univers, on vit également au jour le jour l'évolution de la situation dans la famille de Miranda. Et là, je devrais vous écrire un milliards de "ouaw" pour vous transmettre toutes mes émotions. J'ai pleuré. J'ai ri. J'ai eu peur. J'ai paniqué. J'ai suffoqué. J'ai été déchiré, éclaté, fragmenté. L'auteure nous offre une histoire de survie, de courage, de sacrifice, de mort, de bonheur, d'amour et d'espoir. Miranda nous livre via son journal intime tout ce qui se déroule autour d'elle. Et on comprend dès lors que son monde, tout comme le nôtre, est dévasté. On la voit traverser des dizaines d'émotions, toutes plus justifiées et légitimes les unes que les autres. Les autres membres de sa famille, Matt, Laura et Jon, m'ont énormément touché également. On les voit devenir fous, heureux, s'aimer, se haïr, s'inquiéter les uns pour les autres, et on n'a aucun mal à croire à toutes leurs réactions. Comment ne pas débloquer en restant enfermé pendant des mois dans la même pièce, tout en sachant pertinemment que l'univers tout entier s'écroule autour de vous ? Je crois que je ne me remettrai jamais de cette lecture.

Susan Beth Pfeffer est vraiment très forte pour nous en faire voir de toutes couleurs. Si son roman est véritablement teinté d'horreur où la mort et le chaos sont omniprésents à chaque page, elle parvient à rendre son histoire pleine d'espoir et de rêves. Même dans un monde sombre et violent, elle arrive à laisser se perdre quelques éclats d'espoir par-ci par-là. Je ne compte même plus les fois où j'ai eu des papillons dans le ventre en lisant certaines réflexions gorgées d'espérances de Miranda. C'est beau. C'est poétique. C'est envoûtant. Mais j'ai également pris plusieurs coups de poing dans l'estomac face aux phrases tout aussi poignantes glissées dans quelques chapitres. Si l'espoir est bien présent, la peur de mourir, l'effroi et la désillusion le sont aussi. Un récit perdu entre lumière et ténèbres, duquel il est impossible de ressortir indemne.

Au cœur même de l'intrigue se cachent des messages et des leçons de vie frappantes, qui m'ont laissé sur les fesses à chaque fois. Chaque réaction des protagonistes dépeint avec brio comment l'humanité pourrait se comporter face à une telle catastrophe, et nous permet ainsi de tirer des conclusions pour le moins surprenantes. Sacrifice, loyauté, amour, mort et prises de conscience saisissantes sont au rendez-vous dans ce récit. Et accrochez-vous. Vraiment. De véritables gifles vous attendent ici.

En résumé, et vous l'aurez compris, Chroniques De La Fin Du Monde Tome 1 est un coup de cœur. C'est une histoire sans fautes ni défauts que nous découvrons ici. L'intrigue m'a juste achevé, et je sens que je vais avoir besoin de pas mal de temps pour m'en remettre. J'ai envie de pleurer parce que Miranda et sa famille me manque, de hurler devant l'injustice de l'existence et de courir dans mon lit, de me rouler dans mes couvertures et de m'endormir pour tenter de dissiper tous les sentiments intenses qui se chevauchent dans ma tête. Je veux le tome 2. MAINTENANT !!! L'onglet "Amazon" m'attend bien sagement en haut de la page de mon navigateur, et je sens que je ne vais pas tarder à craquer. Mais comment ne pas vouloir retourner dans cet univers angoissant et consumant ? Une lecture exceptionnelle et inoubliable, à ne manquer sous aucun prétexte.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Adèle
Argent

Stressant, oppressant, terrifiant.

Une lecture qui terrifie car cette histoire pourrait très bien nous arriver.

Bouleversant

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par PeregrineCelia 2017-09-30T12:46:26+02:00
Diamant

Malgré une intrigue loin d'être exceptionnelle, j'ai adoré, après avoir lu les trois premiers tomes je voulais me lancer dans la lecture su tome 4 mais il n'st disponible qu'en anglais...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Enrika 2017-09-03T21:54:11+02:00
Or

Je suis vraiment contente de relire la série ! J'ai été prise d'une soudaine envie de me replonger dans la série après l'avoir terminée il y a déjà quelques années de ça. Et il est toujours aussi bon de lire Chroniques de la fin du monde. Je me suis attaché aux personnages et malgré le monde horrible dans lequel ils doivent vivre, j’admire leur force et leur désir de survivre. Ils sont une famille unie qui s'entraide dans les moments les plus dures. La manière dont l'histoire était racontée, sous forme de journal, m'a bien plu. Même si je trouvais parfois les réflexions de la principale puérils et égoïstes compte tenue des circonstances dans lesquels sa famille et elle vivaient. Mais malgré tout j'ai aimé l'histoire et même si je connais déjà l'histoire, j'ai hâte de lire la suite !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ombreuse 2017-08-13T19:09:23+02:00
Pas apprécié

Au début, c'était la série de secours au cas où celle que j'avais pris ne me plairait pas pendant les vacances mais finalement, ça a été le contraire. La façon dont le livre commence n'est pas trop mauvaise mais le problème, c'est la suite, quand les gros problèmes arrivent, quand Miranda se mets à débloquer dans son journal... Je sais pertinemment que c'est le principe d'un journal mais je l'ai vraiment trouvé bête (pour ne pas dire complètement idiote) à certains moments.

En fait, j'ai lu le début, survolé le milieu et lu un peu la fin... Bref, j'ai pas apprécié.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lumina33 2017-07-23T20:21:24+02:00
Pas apprécié

Grâce à certains points communs, je me suis sentie très proche de l’héroïne, J’ai très vite accroché à l’histoire, la narration à la première personne et le style très agréable y étant sans doute aussi pour quelque chose. Par conséquent, j’étais ballottée d’une émotion à l’autre au cours de l’histoire ! Peur, stress, pleurs… Donc un très bon début. Cependant, passé la réaction et les décisions des personnages suite à la catastrophe, il ne se passe plus grand-chose. Les personnages passent le temps comme ils peuvent, se disputent de temps en temps, se réconcilient, ne pensent qu’à la nourriture et c’est tout. Il m’est tombé des mains avant même la page 200.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nephilima 2017-07-03T18:45:30+02:00
Bronze

De façon générale j'aime les univers post apocalyptiques, et ce livre m'ayant été conseillé par une personne de confiance,j'ai décidé d'en entreprendre la lecture.

Cette histoire tranche un peu avec les romans habituels sur le sujet car il paraît d'une certaine manière plus réaliste : ce sont des gens lambdas qui cherchent à survivre comme ils peuvent et avec leurs compétences/moyens. Ils sont aussi très humains car malgré la situation le personnage principal a des pensées qui peuvent paraître idiotes mais qui sont en réalité normales, même en situation de crise notre cerveau peut nous rappeler à quel point on aime le chocolat (et le triste fait qu'il n'y en a pas !).

Il reste une famille soudée bien que quelques disputes éclatent parfois, ce qui est normal quand on est coincé dans un espace restreint avec les mêmes personnes pendant des semaines voire des mois.

De plus, l’événement déclencheur m'a agréablement surpris car, en toute honnêteté, je n'ai pas souvenir de l'avoir déjà vu ailleurs !

Le récit raconté sous forme de journal intime n'enlève rien à la plume agréable et permet de s’immiscer pleinement dans la psychologie du personnage.

Un bon roman que je conseillerais sans problème !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mokota 2017-03-10T09:07:56+01:00
Bronze

Ce roman est une leçon de survie mais aussi et surtout une leçon de vie.

Réellement surprenant et réaliste malgré des longueurs et une inaction évidente vu que les personnages sont enfermés.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Wanheda 2017-02-19T17:16:12+01:00
PAL

Deux mois qu'il est en cours de lecture . . .

Je finirais ce commentaire quand j’aurais trouvé la force de finir :/

Tout ça pour dire que l'histoire est très très lassante ZZzzzz

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SoAddict 2017-01-23T15:25:33+01:00
Or

Une histoire surprenante car très accrochante malgré le manque d’action qui au final n’est pas un problème. Les personnages sont très réalistes et cette histoire fait réfléchir.

https://soaddictblog.wordpress.com/2016/10/26/chroniques-de-la-fin-du-monde-1-au-commencement-de-susan-beth-pfeffer/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alexiabutler 2016-10-13T22:38:39+02:00
Bronze

Personnellement, ce roman m'a laissée un peu perplexe et mitigée : d'un côté, l'histoire est assez lassante, on tombe vite dans une sorte de routine désespérée, une course contre-la-montre perdue d'avance et presque... vaine. Mais d'un autre côté, wow, je me dis en fait que ce livre fait partie des les plus intéressants que j'ai jamais lus. Paradoxal, non ?

Cette histoire, au fond, est magnifique. Elle nous raconte la fin du monde sans fioriture, sans embellissement, sans héros et sans miracle. Elle nous montre que notre monde est fragile, que notre santé ne tient qu'à un fil, que notre vie peut basculer du jour au lendemain et que tout ce que nous considérons comme acquis ne l'est en fait pas du tout. On assiste au développement de l'héroïne, à l'apparition d'une maturité qu'elle n'aurait jamais dû acquérir à seulement 16 ans. On voit tous les dilemmes, toutes les questions, toutes les peurs et toute la terreur que la fin du monde peut provoquer. On grandit avec les personnages, on a froid, faim, peur pour eux. Et même si l'histoire, globalement, est répétitive, elle n'en reste pas moins bouleversante, réaliste, crédible et vraie.

Alors je la conseille vivement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par julie84 2016-09-10T21:11:40+02:00
Or

je reste sans voix après la lecture de ce première tome.

je l'ai lu en trois jours tellement je vivais l'aventure avec cette famille.

Afficher en entier

Dates de sortie

Chroniques de la Fin du Monde, Tome 1 : Au Commencement

  • France : 2011-03-03 (Français)
  • Canada : 2011-04-11 (Français)
  • USA : 2006-10-01 (English)

Activité récente

Wapity l'ajoute dans sa biblio or
2017-11-14T19:14:34+01:00
Enrika le place en liste or
2017-09-03T21:54:39+02:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 673
Commentaires 138
Extraits 19
Evaluations 201
Note globale 7.96 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • Moon Crash, Book 1 : Life as we Knew it - Anglais
  • The Last Survivors, Book 1 : Life as we Knew it - Anglais