Livres
554 224
Membres
599 119

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Chroniques de Weyän, tome 1 : L'aigle de Fer



Description ajoutée par Ravenheart 2019-04-23T10:49:14+02:00

Résumé

Weyän, notre terre, a été noyée dans le sang ; submergée par des cendres, débris de nos espoirs anéantis. Que pleurent tous ces spectres à la face fanée, échappés au fil de Vatrish, fendeuse de morts ! Car le roi de Fer reviendra, et il se vengera ! »

Paroles d’un auspice funeste.

Il y a mil ans, Weyän s’inclinait face à Herlingar, le roi de Fer. Il guerroyait, détruisait ses ennemis et dirigeait son royaume avec cruauté. Arendal mena la révolte et, aidé de ses Servants, il mit fin au règne d’Herlingar. Le roi de Fer fut ainsi exécuté et son essence, scellée. À la fin de cet âge de Héros, un Ordre mystérieux fut créé et se jura de garder cette dernière.

Un jour, ces Héros découvrirent combien leur acte avait mis Weyän en danger, combien ils s’étaient montrés idiots.

Herlingar fut et est encore haï. Craint. Ce roi de Fer était-il vraiment un fou, ou s’agit-il là de contes pour âmes crédules ?

Et si les Héros avaient menti ?

« Rien ne saurait vaincre le Fer ! La fin est inéluctable ! »

Afficher en entier

Classement en biblio - 4 lecteurs

extrait

Le col du Vashtar se dressait face à Fændal. Cette muraille naturelle veinée de glace était fermée par une ruine : le Portail des mille lames. Un vestige d’une ère oubliée de tous. À en croire l’Ordre et tous les manuscrits des magisters, cet édifice comme tant d’autres avait été érigé par Herlingar à l’âge des Héros, dans sa guerre contre les contrées vertes. Fændal n’y avait jamais cru. Pour lui, Herlingar écrasait ses ennemis, ne se terrait jamais derrière des murs. Quelle était donc l’utilité de telles constructions ?

Fændal talonna son âne et se faufila parmi les décombres de ce fameux Portail. Le jeune magister semblait absolument minuscule à ses côtés. Son armature en obsirium chuchotait, animée par le vent, et à son sommet, des congères crachotaient des morceaux de glace. Il émanait de cet endroit un mana résiduel très étrange. Fændal démonta un moment, attisé de curiosité. Il toucha le sol, sentit cette énergie courir en lui et faire écho au fiel. À son oreille siffla le vent, et il jura entendre une clameur de combats.

Son regard glissa vers ses sacoches. Et si l’Ordre cachait la vraie histoire ? Et s’il y avait autre chose, avant cet âge des Héros ?

Fændal secoua la tête et se remit en selle.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Chronique complète :

https://plumedayorin.wordpress.com/2019/06/08/chroniques-de-weyan-t1-laigle-de-fer-ellen-raven-martin

L'auteure de ce roman a une plume magnifique ; elle donne une force incroyable aux passages tantôt sensuels, tantôt macabres ou cruels, comme dans les descriptions.

La magie est tirée des tréfonds d'un monde où la pitié n'existe pas. Les personnages sont plongés dans un univers odieux et devront se débattre pour leur amour, leurs objectifs, leurs idéaux.

Et il semble évident qu'il n'en sortiront pas indemnes...

L'on navigue au fil des chapitres entre chacun d'eux. C'est ainsi que nous découvrons toute la complexité de l'histoire dont ils sont les protagonistes.

La fin est extrêmement surprenante. Leurrée, je n'ai pas imaginé un seul instant une telle révélation, un tel rebondissement.

En résumé, un roman en rouge passion et noir macabre mené par une plume très belle, et une intrigue puisée dans les entrailles d’un univers éminemment sombre qui a encore beaucoup de secrets à nous révéler…

Afficher en entier
Argent

L’aigle de Fer est le premier tome des Chroniques de Weyän, un univers de dark fantasy où on retrouve les luttes de pouvoir, les manigances politiques et les menaces mystiques. S’il a un vrai potentiel, il n’est pas exempt de défauts, comme un style qui se fait « trop » à force de se vouloir « beau », ou de nombreux personnages au patronyme assez proche. Il garde toutefois une cohérence globale qui s’affine au fil des pages et qui promet une suite riche en sombres problématiques.

Chronique complète : https://bulledeleyna.wordpress.com/2019/06/05/chronique-litteraire-chroniques-de-weyan-t1-laigle-de-fer-ellen-raven-martin/

Afficher en entier

Activité récente

Les chiffres

lecteurs 4
Commentaires 2
extraits 1
Evaluations 2
Note globale 7.5 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode