Livres
464 305
Membres
424 751

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Argent

Chronique complète :

https://plumedayorin.wordpress.com/2019/06/08/chroniques-de-weyan-t1-laigle-de-fer-ellen-raven-martin

L'auteure de ce roman a une plume magnifique ; elle donne une force incroyable aux passages tantôt sensuels, tantôt macabres ou cruels, comme dans les descriptions.

La magie est tirée des tréfonds d'un monde où la pitié n'existe pas. Les personnages sont plongés dans un univers odieux et devront se débattre pour leur amour, leurs objectifs, leurs idéaux.

Et il semble évident qu'il n'en sortiront pas indemnes...

L'on navigue au fil des chapitres entre chacun d'eux. C'est ainsi que nous découvrons toute la complexité de l'histoire dont ils sont les protagonistes.

La fin est extrêmement surprenante. Leurrée, je n'ai pas imaginé un seul instant une telle révélation, un tel rebondissement.

En résumé, un roman en rouge passion et noir macabre mené par une plume très belle, et une intrigue puisée dans les entrailles d’un univers éminemment sombre qui a encore beaucoup de secrets à nous révéler…

Afficher en entier
Argent

L’aigle de Fer est le premier tome des Chroniques de Weyän, un univers de dark fantasy où on retrouve les luttes de pouvoir, les manigances politiques et les menaces mystiques. S’il a un vrai potentiel, il n’est pas exempt de défauts, comme un style qui se fait « trop » à force de se vouloir « beau », ou de nombreux personnages au patronyme assez proche. Il garde toutefois une cohérence globale qui s’affine au fil des pages et qui promet une suite riche en sombres problématiques.

Chronique complète : https://bulledeleyna.wordpress.com/2019/06/05/chronique-litteraire-chroniques-de-weyan-t1-laigle-de-fer-ellen-raven-martin/

Afficher en entier
Diamant

Par où commencer, peut être par le fait que le roman débute par un petit être ayant échappé à un massacre et qui sera sauvé puis ramené en sécurité. Qui est-il ? Une malédiction !

Il sera tout de même placé à l'abri et portera le prénom de Damhàn, fils adoptif du roi.

S'en suit alors le début de sa vie sous cette identité qui devra à tout prix rester un secret.

Nous aurons le plaisir de le voir grandir, apprendre les rudiments de l'épée, les leçons dispensées par les maîtres, mais rapidement, nous découvrons que ce jeune garçon n'a pas sa langue dans sa poche. Espiègle, arrogant, la diplomatie n'a pas vraiment l'air de faire partie de son caractère, mais je ne peux nier que tout cela fait de lui un personnage vraiment très intéressant et amusant. Le voir répondre aux adultes, les faire tourner en ridicule, mettre en avant son côté casse-cou et surtout, le voir changer complètement de comportement en présence de sa sœur ... C'est tout simplement adorable. On peut aisément sentir à quel point il tient à elle, sa précieuse sœur est aussi d'après moi l'un de ses plus gros point faible, car son rôle de frère, il le prend terriblement au sérieux ! Mais franchement, cet amour est formidablement charmant.

Durant ce premier tome, les sentiments ont un rôle très important, qu'ils soient positifs ou négatifs, ce sont comme des impulsions que peu de personnages n'arrivent à contrôler.

Les personnages sont multiples et variés, secondaires ou principaux. C'est d'ailleurs le seul point un peu délicat de ce roman, il y a beaucoup de noms, de titres de noblesse .. Et j'ai eu du mal au tout début à savoir qui était qui. Petit à petit, la fonction et le rôle de chacun prennent place dans l'histoire, nous aidant plus aisément à comprendre l'identité de ces personnages.

Je tiens d'ailleurs à mettre un "wow" sonore et bien audible à la personne qui a fait la couverture, le personnage est d'une beauté sans pareil, mais je ne citerais pas son nom, à vous de découvrir qui est cette femme ! Elle est d'ailleurs mon personnage favoris, j'aime son caractère fort et puissant.

L'histoire en elle-même est très judicieusement menée, comme nous suivons pas mal de personnage dans des quêtes différentes et variées, l'auteure a su jouer la carte parfaite pour ne pas que le lecteur se perde, c'est-à-dire raconter une partie de l'histoire du personnage dans un chapitre, et alterner ensuite avec les autres protagonistes. Cela donne plus de puissance au récit, plus de vie et de faciliter pour suivre ces aventures simultanées.

L'auteure à une place à la fois délicate et douce, mais également aussi mordante que diabolique ! Les différentes scènes sont saisissantes et terrifiantes, Ellen Raven Martin peut passer d'une scène tranquille à un chapitre ou le sang coule à flots. Je trouve que c'est également un point très positif pour le récit, car cela nous confronte à une horde de rebondissements pouvant toucher plusieurs à la fois. Et donc, que faire dans ce genre de cas ? Lire, lire et continuer à lire jusqu'à tout savoir ! Un page-turner bien ficellé !

Je vous conseil vraiment de vous procurer ce livre, en format papier ou e-book, mais surtout, ne passez pas à côté de cette pépite ! C'est une grande fan de Dark Fantasy qui vous le recommande chaudement !

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode