Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de chrysB : Liste d'Or

retour à l'index de la bibliothèque
Anita Blake, Tome 16 : Sang noir Anita Blake, Tome 16 : Sang noir
Laurell K. Hamilton   
Au même titre que " Micah " ce tome est un entre-deux. On a beau apprécier Jason et le considérer comme un ami, ce livre n'apporte rien de nouveau ou d'essentiel à la série.
Alors que le précédent nous réconciliait avec un " retour aux sources " dans l'action, les enquêtes et la violence - clés du succès des premiers volumes - celui-ci se concentre sur l'ardeur au détriment du reste. De nouveaux personnages agrémentent le cheptel d'Anita et les scènes sont abordées d'une manière froide et impersonnelle, aucun intérêt.
Oui cet opus m'a déçue bien que cette saga reste de loin ma préférée. Vivement le prochain !

par ccmars
Charley Davidson, Tome 9 : Neuf tombes et des poussières Charley Davidson, Tome 9 : Neuf tombes et des poussières
Darynda Jones   
J'adoré ce tome, un peu moins que les autres tomes mais j'ai tout de même adoré.

J'étais frustrée pendant tout le livre qu'elle ne reconnaisse personne. J'avais envie de secouer Charley et de lui dire de se rappeler. Ca m'a fait mal au coeur de voir les autres, qu'ils ne puissent rien y faire, à quel point ils étaient "perdus". Par contre, heureusement qu'elle n'avait pas perdu son sens de l'humour et son esprit totalement déluré. Il y énormement de situations et de répliques qui m'ont fait pleurer de rire.

Mais bon, ça devient un peu lassant parce qu'elle met énormement de temps à retrouver la mémoire et que les personnages secondaires ne peuvent pas faire grand chose.

Mais on peut voir que cette fille, même amnésique, attire les ennuis comme un aimant.

Par contre, la fin m'a fait versé quelques larmes, j'étais contente pour elle mais triste pour son père.

J'ai plus que hâte de lire le prochain tome, même si ça va être dur d'attendre autant.
Anita Blake, Tome 14 : Danse macabre Anita Blake, Tome 14 : Danse macabre
Laurell K. Hamilton   
TROUBLANT & ADDICTIF !

Bien consciente de manquer de partialité concernant cet auteure et cette série qui pour moi est celle de prédilection, j'ai comme toujours dévoré ce livre à belles dents sans considération ni pour ma fatigue, ni pour mon sommeil.
Cet opus commence très fort et dès la première page nous sommes dans le vif du sujet.
J'avoue que les personnages, l'humeur caractérielle d'Anita, ainsi que le style d'écriture de Laurell K. Hamilton m'avaient manqué.

Anita se retrouve une fois de plus au coeur d'intrigues et de politique vampirique mais cela n'est rien comparé aux autres problèmes auxquels elle doit faire face.
L'Ardeur, une montée considérable des pouvoirs, le nombre recrudescent de ses amants et la préservation de l'ego et des sentiments de chacun, auront presque réussi à avoir raison d'elle, qui, à un moment donné, lâchera prise en se mettant en danger ainsi que son entourage.

Jean-Claude est plus parfait que jamais -sublime-, Richard malheureusement fidèle à lui même, Asher toujours exigeant et touchant, Micah un peu trop Mr Parfait mais adorable !
Requiem refait son apparition dans ce tome et ne manque pas de nous surprendre, quant aux nouveaux partenaires de notre héroïne (de parfaits étrangers), je trouve dommage de ne pas se concentrer davantage sur ceux déjà introduits depuis de nombreux tomes et qui me paraissent de ce fait, un peu négligés face à la situation (exception faite pour Requiem qui avait retenu mon attention dans le tome 12).

Cela étant, il s'agit d'un petit bémol car j'ai ADORE ce livre comme les précédents, m'en délectant à chaque mot, tout en étant sidérée que l'auteure arrive encore à me surprendre, voire à me choquer mais sans jamais me détourner de ses oeuvres.
TRES FORT !

par ccmars
Charley Davidson, Tome 7 : Sept tombes et pas de corps Charley Davidson, Tome 7 : Sept tombes et pas de corps
Darynda Jones   
Je suis toujours aussi fan de cette série! Charley est toujours aussi drôle (non sérieusement je suis la seule à rire toute seule devant certains passages? Parfois je me fais peur) et devient de plus en plus puissante. On en apprend plus sur elle, et l'intrigue prend une nouvelle tournure. L'intrigue policière est un peu moins travaillée que dans les précédents livres [spoiler](j'avais deviné dès la moitié du livre qui était le coupable)[/spoiler] au profit de l'intrigue surnaturelle qui fait vraiment tourner les méninges! Cette fois on sent que les enjeux sont de tailles, et on va de révélation en révélation.
Avec l'humour, les personnages sont le point fort de cette série. Ahh Reyes, que dire sur lui? Toujours aussi masculin, beau, parfait, puissant. Et aussi beaucoup plus vulnérable dans ce tome. Garret est beaucoup moins présent (malheureusement). Cookie et Oncle Bob [spoiler](et leur histoire d'amour naissante)[/spoiler] toujours prêts à aider Charley dans ses aventures. Bref, j'ai hâte de lire la suite, et je recommande vraiment cette série!
Anita Blake, Tome 12 : Rêves d'incube Anita Blake, Tome 12 : Rêves d'incube
Laurell K. Hamilton   
Avec ce tome 12, Laurell K. Hamilton continue la déchéance de sa série phare. Toujours plus de pages, plus de métaphysiques, plus de jambes en l'air... Le plus sidérant reste le n'importenawake de l'auteure qui fait penser à l'imagination d'une adolescente en découverte de la puberté.
On retrouve donc Anita empêtrer dans des pseudos liens métaphysiques à n'en plus finir. Car oui, Anita ne cesse de créer des liens "par erreur" mais pas de soucie, Jean-Claude, Richard et toute la clique sont toujours la pour dispenser un cours de 15 pages grâce à leurs savoirs incommensurables. Tout ces liens qui rendent notre (plus très chère) Anita si puissante. Du moins en théorie car moi tout ce que j'ai remarqué, c'est qu'elle passe plus de temps affaiblie qu'autre chose et voila donc le grand sujet du livre : il faut nourrir l'ardeur! Mais comme elle devient plus puissante, elle doit se nourrir plus souvent (bravo Mme Hamilton, on ne l'avait pas vu venir!) et au lieu de 2 fois par jour, on passe à 3. Mais comme Anita reste un peu prude (c'est la grande trouvaille de ce tome, faire admettre à l'héroïne qu'elle c'est un peu dévergonder!), l'auteure nous invente toujours plus de n'importenawak pour la faire coucher à droite et à gauche. Car oui, comme Anita est une grande philanthrope dans l'âme, elle saute au secours de son amant n°1 pour recharger les piles de ce dernier grâce une partie de jambes en l'air. Peu après, ce sera l'amant n°5 qui aura besoin d'être secouru de la même manière... Mais quel inventivité!
Et l'histoire dans tout ça? Non seulement elle n'est pas très intéressante mais ne doit vraiment se dérouler que sur les 100 dernières pages (1/10 du bouquin consacrer à l'intrigue en gros) et en plus, n'offre même pas de résolution satisfaisante. En faite, je crois que la véritable intrigue du livre, c'est Nathaniel, couchera ou couchera pas avec Anita?

Mais au risque de me faire beaucoup d'ennemies, ce que je trouve le plus dommage, ce sont les avis que je peux lire à droite et à gauche. Que l'on aime ce genre de livre, c'est une chose dont je ne polémiquerais pas (chacun ses gouts après tout) mais comment peut-ont parler d'évolution de la série? Dois-je rappeler que Anita tome 1 à 5, c'est zéro scènes de jambes en l'air et le souhait du mariage avant l'acte (une scène pour le tome 6 et 1 pour le tome 8)? Dois-je rappeler la proportion que prenais l'intrigue des premier tomes vis-à-vis de tout le reste? Si dés le premier tome, Anita c'était mis à avoir autant d'amants qu'une équipe de foot compte de joueur, je n'aurais certainement pas commencer cette série. Non, je ne me voile pas la face, depuis le tome 10, l'auteure à belle et bien trahie sa série d'origine et je comprend parfaitement que de nombreux lecteurs se sentent trahis. Mais le plus frustrant? C'est de voir des séries excellentes comme Kate Daniels ou Rachel Morgan peiner à trouver le succès qu'elles méritent alors que les orgies d'Anita s'arrachent par milliers d'exemplaires en France.

par Caly
Charley Davidson, Tome 5 : Cinquième tombe au bout du tunnel Charley Davidson, Tome 5 : Cinquième tombe au bout du tunnel
Darynda Jones   
Wow!! Je ne pensais pas que c'était possible, mais chaque livre est encore meilleur que le précédent et celui-là ne fait pas exception!

Charley est toujours aussi hilarante, Reyes est toujours aussi sexy et l'histoire est toujours aussi intéressante.

La relation entre Charley et Reyes évolue beaucoup dans ce livre pour notre plus grand plaisir. L'histoire aussi évolue, on commence a apercevoir des buts plus importants et les personnages secondaires qui semblaient moins importants commencent à s'imbriquer plus dans le récit. Reste à voir dans les prochains livres quelle place chacun va avoir. Charley découvre tranquillement d'autres pouvoirs, mais pas encore assez vite à mon goût.

Je ne peux pas attendre le prochain! C'est très cruel de la part de l'auteure de nous laisser sur une fin comme ça! Comment je vais faire pour patienter jusqu'au tome 6? J'ai si hâte et aucune date n'est encore annoncée sauf 2014!! :'(

par thjess
Anita Blake, Tome 10 : Narcisse enchaîné Anita Blake, Tome 10 : Narcisse enchaîné
Laurell K. Hamilton   
Nous y sommes, le tome charnière de mes plus grosses craintes. Celui par qui la suite va divisée la communauté des fans. Et tout cela en 1 mot qui risque de devenir tabou : l'ardeur!
Capacité hérité de Jean Claude et qui va obliger Anita à se nourrir de désir et permettre à Laurell K. Hamilton de tourner sa série de plus en plus vers le sexe (Pour une Anita si prude à ses débuts et qui pensait au sexe qu'après le mariage!). Pour autant, ce tome 10 reste assez convenable dans ce domaine. Nous avons bien 2-3 scènes "olé olé" mais il ne s'agit pas (encore) de la prédominance du récit même si, les scènes de dialogue qui en découlent deviennent vite lassantes.
Niveau histoire, ce n'est pas la joie non plus. Après un semblant d'intrigue au début, les 2 tiers du roman semblent destinés à Anita et ses problèmes. Problèmes qui trainent en longueurs et chaque déplacement d'Anita semble bien parti pour durer 100 pages chacun. Il faudra attendre le dernier quart du récit pour que l'auteure se rappelle qu'elle à une histoire à boucler.
Un tome décevant mais qui n'est pas dénudé d'intérêt pour autant. Au vu des commentaires, je m'attendais à pire, mais il semble que je doive attendre les tomes 11 et 12 pour ça...

par Caly
Anita Blake, Tome 25 : Mort écarlate Anita Blake, Tome 25 : Mort écarlate
Laurell K. Hamilton   
Comme d'habitude, énormément de détails, tellement que je me suis souvent perdue : une question et 15 pages plus loin la réponse (c'était quoi la question ?), une action se passe le matin et 15 pages plus loin on a l'impression d'avoir passé un mois et non on est toujours le même matin de la même journée...

Sinon, il y a Edward, qui dit Edward dit plus d'action, sauf dans ce tome en fait, c'est ballot.

Très contente de trouver un autre Nathaniel, mais pas du tout de Mika.

Toute l'action, l'apogée du livre se trouvent dans les 4 dernières pages. Ce n'est pas rapide, c'est au-delà et du coup invraisemblable, Damian arrive d'un coup, comment ? Idem avec Edward, Nolan et la Cie. Pourquoi faire un livre avec autant de pages, des descriptions à n'en plus finir pour ensuite tout boucler en 4 pages ? Dommage, surtout sachant que le dernier c'était fini de la même façon, doit-on lire que les dernières pages du livre dorénavant ?

Ce n'est pas le meilleur, pas le pire non plus.

(classé en or pour être avec la série)
Charley Davidson, Tome 3 : Troisième tombe tout droit Charley Davidson, Tome 3 : Troisième tombe tout droit
Darynda Jones   
Nous avions laissé Charley assez décontenancée par toutes les misères qui l'avait frappée, notamment son père qui lui avait scotché une horrible cible virtuelle dans le dos pour protéger sa belle mère et sa sœur, et son amoureux horriblement blessé par des démons, qui voulait se suicider afin de ne plus être entravé par son corps physique! Charley avait donc lié le corps astral, éthéré de Reyes à son corps physique le renvoyant donc en prison, le privant bien sur de bien plus que sa liberté.

Après avoir rit comme une baleine pour le premier tome, comme une grosse vache atteinte de crampes aux abdos, Ben oui rire les fait fonctionner mine de rien, donc juste de temps en temps pour le second, l'humour et les expressions imagées sont bien moins présentes ici, même si Charley n'a pas digéré le clown qu'elle a avalé à la naissance, pour ce troisième épisode, mais bon, je suis une femme il m'en faut donc toujours plus, et à ce niveau ce n'est pas le cas! Et pourtant j'ai tout autant apprécié car le ton demeure léger même si l'histoire l'est moins! L'intérêt prend une autre direction!

Dans le second opus, plusieurs intrigues en même temps, ici des investigations pour seulement deux enquêtes, mais qui nous prouvent que vaut mieux la qualité que la quantité, car ces deux affaires nous tiennent en haleine jusqu'au bout, sans nous perdre en route!

La cocasserie de certaines situations prête à sourire et la surprise fait son effet aussi notamment lorsque nous faisons enfin la connaissance de notre chère Maîtresse Souci, administratrice du site sur les anges et comment combattre les démons...cette adorable déjantée va nous donner quelques clés permettant d'ouvrir les portes sur la réelle nature de Charley, sa mission et ce qu'elle va trouver sur sa route, tout en gardant le mystère de son énigme! Mais ce n'est pas la seule surprise que nous est réservée!

Charley a toujours le chic pour s'attirer des ennuis et mettre sa vie en danger lors de situations improbables, elle se voit embringuée dans la disparition de Terésa Yots, épouse du splendide chirurgien Nathan qu'immédiatement Charley soupçonne puisqu'elle a le don de déchiffrer les émotions humaines! Il va falloir choisir de quel côté se placer, et mettre toutes ses compétences au service de la bonne cause, mais le hic, c'est que la dame préfère ne plus dormir et ce depuis 10 jours car dans ses rêves Reyes va et vient non seulement entre ses reins, mais de sa prison à ses pertes de conscience oniriques! Et il est furieux! Prisonnier de son corps physique il ne demeure pas sans ressources et lorsqu'il s'évade de sa prison, Charley va devoir faire face à d'autres problèmes!

Heureusement elle a également des possibilités peu communes ne serait-ce qu'avec ses relations spectrales, qui vont lui permettre de faire la connaissance d'une bande de motards assez attachants et nous démontrer que malgré sa nature quasi inhumaine, son cœur peut s'attendrir face notamment à une adorable chienne ce qui va sans nul doute plaire à certaines! C'est la petite séquence émotions! Charley ne sait toujours pas ce dont elle est capable car elle ne comprend pas tout, mais elle entend bien ce qu'on lui dit pourtant. Ce qu'elle sait, c'est qu'elle doit gérer la colère de son amoureux qui se fait de plus en plus mystérieux, son père veut qu'elle arrête ses activités actuelles quitte à employer des moyens pas très moraux, son oncle BOB toujours hyper protecteur qui la fait filer par Garreth, qui risque sans nul doute de nous réserver pas mal de surprises lors des prochains épisodes...

Dans ce monde de fou, une constante, sa complicité avec Cookie qui ne cesse de l'épauler envers et contre tout, souvent pour le pire car Charley partage tout et Cookie raffole de l'adrénaline que son amie saupoudre sur sa petite vie de mère célibataire ennuyeuse! Dans la même optique d'equitabilité et sous prétexte de se rapprocher de sa sœur Gemma, quitte à lui fiche des frousses de tous les diables, Charley va s'épancher sur sa psychologue attitrée...

Je n'ai pas retrouvé le charme du premier tome qui m'avait tant emballée de par son humour, c'est sûr, difficile il faut dire de conserver un rythme aussi soutenu, mais pourtant cette nouvelle direction m'a embarquée par le suspens qu'elle distille et qui me donne vraiment envie de découvrir ce que Charley nous réserve, outre l'attirance qu'elle a pour le sublime Reyes, (Ben oui on nous le répète comme si le splendide fils de Satan nous avait grillé les neurones au point de ne pas comprendre qu'il est le plus beau et le plus sexy de tous les mâles)), on se demande ce qu'il va advenir de cette relation pré destinée semble t-il, mais même si nous avançons un tant soit peu dans la découverte de la nature profonde notre détective privée, trop de mystères subsistent et pas des moindres!

par Seregan
Anita Blake, Tome 8 : Lune bleue Anita Blake, Tome 8 : Lune bleue
Laurell K. Hamilton   
Très bon tome davantage centré sur Richard.
On découvre une autre meute de loups garous et la montée en puissance des pouvoirs d'Anita avec ses conséquences.
Lu en une nuit, fatiguée le lendemain mais il m'était impossible de le lâcher.

par ccmars