Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de chrysti : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Indiana Teller, Tome 2 : Lune d'Été Indiana Teller, Tome 2 : Lune d'Été
Sophie Audouin-Mamikonian   
Je suis un peu déboussolé à propos de ce deuxième tome. Je l'ai adoré, kiffé, voir même sur-kiffé et c'est aussi pour ça qu'il se trouve dans ma liste de diamant, mais en tournant la dernière page, j'ai un petit goût amer dans la bouche et c'est bien dommage.

Je m'explique : Katerina m'énerve, me tape sur le système nerveux et sincèrement, j'aimerais bien la faire taire une bonne fois pour toute. Indiana à aussi eu ses passages, comme lorsqu'il est un peu trop nais et qu'il dit "ma Katerina". Bon sang, le mec qui ose dire que je lui appartiens, je le bouffe ! Quant à l'intrigue, que dire ? C'est prévisible. Mais alors tout. Je savais ce qui allait se passer et dieu sait que je déteste ça !

Heureusement que la plume de Sophie sauve le tout et que j'aurais, une fois de plus, rigolé -comme une débile- devant certaines répliques/scènes.

J'espère être un peu plus surprise en lisant le troisième tome et qu'Indiana deviendra un peu moins niais et moins romantique. (Car bon, j'ai perdu espoir avec Katerina...)

par Philla
Indiana Teller, Tome 3 : Lune d'Automne Indiana Teller, Tome 3 : Lune d'Automne
Sophie Audouin-Mamikonian   
Je pense que c'est le meilleur des 3! Au début, Indiana est toujours là: ma pauvre Katerina, elle va mourir, bat-toi etc... C'est un peu énervant mais en même temps on peut le comprendre. En revanche une fois l'action vraiment démarrée, le livre est fascinant! On va de rebondissement en rebondissement, de problème en problème, de nouveau plan en nouveau plan... bref, vous l'aurez compris, il se passe plein de trucs! Avec tout le long le même humour des mythes revisités!

par cams0712
Indiana Teller, Tome 4 : Lune d'Hiver Indiana Teller, Tome 4 : Lune d'Hiver
Sophie Audouin-Mamikonian   
j'ai trouvé ce tome encore mieux que les trois autres, avec des choses auxquelles on ne s'attend vraiment pas, et j'ai adoré savoir l'avenir d'Indiana avec le dernier chapitre :3 On peut avoir un tome 5 !?

par Fauva
L'Amour Interdit, Tome 3 : Heaven L'Amour Interdit, Tome 3 : Heaven
Alexandra Adornetto   
http://wandering-world.skyrock.com/3174680667-Halo-Tome-3-Heaven.html

Ok, c'est quoi cette histoire ? Le dernier tome de la trilogie HALO m'a juste laissé sur les fesses et m'a totalement pris au dépourvu... Mais pas dans le bon sens du terme, bien au contraire. Je crois que j'aurais dû lire HEAVEN directement après HADÈS, que j'avais adoré. En l'espace de deux ans, j'ai eu le temps de grandir, et je pense que cela a nui à mon attachement à la série. J'ai remarqué un tas de choses ULTRA dérangeantes qui ne m'avait absolument pas gêné jusque là. Le problème avec HEAVEN, c'est que j'ai eu l'impression de lire un remake de la bible. Alexandra Adornetto n'hésite pas à pousser à l'extrême ses valeurs religieuses dans ce roman : pas de sexe avant le mariage, dieu est partout et nous sauve toujours, il faut être croyant pour aller au Paradis et j'en passe et des meilleurs. Il n'y a vraiment pas grand chose qui m'a plu dans ce livre, si ce n'est de connaître enfin le dénouement de l'intrigue et les quelques rebondissements qui nous sont offerts. Les héros m'ont semblé plus inutiles et immatures que jamais, et la trop grande place de la religion dans le récit m'a tout simplement décontenancé.
Le problème avec HEAVEN, c'est que, suite à la fin du tome 2, l'auteure n'hésite pas à nous transmettre (ou essayer de nous transmettre, dans mon cas) des messages religieux de manière récurrente. Ayez la foi, priez dieu, croyez en lui car lui seul peut vous sauver, ne consommez pas votre relation avant d'être mariés, blablabla. Houla, on va s'arrêter tout de suite mademoiselle Adornetto. C'est quoi ce délire ? Depuis quand les livres YA sont aussi moralisateurs ? Soit je n'ai jamais remarqué ce trait dans les deux précédents tomes car j'étais plus jeune, soit l'auteure a décidé de mettre le paquet pour nous convertir. Désolé, mais ça ne fonctionne pas. J'ai vraiment eu l'impression que ce roman était là pour nous montrer à quel point l'existence de dieu et le fait d'avoir la foi étaient importants - voire nécessaires - pour vivre. Heu... ok. Je suis bien conscient qu'aux États-Unis les croyances de chacun occupent une place énorme dans la société, mais quand même ! Je ne m'attendais absolument pas à recevoir autant de valeurs en pleine tête. Surtout que je ne suis pas croyant, donc le contraste était assez bouleversant ! Je respecte bien évidemment les croyances de chacun, mais j'ai vraiment été surpris par cette omniprésence de religion.
Côté personnages, ce n'est pas beaucoup mieux. Moi qui adorais Beth, Xavier, Gabriel et Ivy dans les précédents romans, je les ai trouvé bien fades et immatures avec HEAVEN. Beth et Xavier sont plus niais et irritants que jamais. Leur relation ne m'a ni charmé ni envoûté. Bethany m'a semblé agaçante au possible. Elle est égoïste, naïve, et n'hésite pas à mettre tout le monde en danger. Ivy et Gabriel ont beau être conciliants avec elle, j'ai trouvé qu'ils n'agissaient pas assez pour faire changer les choses. C'est comme si tous les héros étaient passifs. Ils attendent. Ils sont mous et assommés. Cette impression m'a semblé étrange, vu que je ne l'avais jamais éprouvé jusqu'ici.
La seule chose qui a donné un tout petit peu d'importance au récit, c'étaient les rebondissements. Enfin, si on veut... Je m'explique : les coups de théâtre sont, en eux-mêmes, assez plaisants mais, dans l'histoire, ils apparaissent comme entrecoupés et saccadés. Rien ne se suit. Par exemple avec les Sept, je m'attendais à découvrir des personnages effrayants et ténébreux, qui auraient pu donner un second souffle à l'histoire. Oui... bah non. Ce n'est absolument pas le cas ! L'auteure nous offre bien certaines scènes avec les Sept, mais ça s'arrête là. Pas d'explications, pas de gros retournements de situation, rien n'a vraiment de sens. Le résumé laisse entendre qu'ils sont au cœur de l'intrigue et, pourtant, l'auteure passe complètement à côté. Elle les utilise de temps en temps, mais c'est tout. Ils disparaissent comme ça, en plus. Pouf, je n'en ai plus besoin donc j'arrête d'en parler. Au secours. Par contre, les surprises en elles-mêmes sont assez agréables à découvrir. Il y a certains passages plutôt prenants que je n'avais pas vu venir. Malheureusement, ces quelques (rares) moments sont bien trop entrecoupés pour qu'on leur attribue une quelconque importance. Les rebondissements se manifestent de temps en temps, comme si Alexandra Adornetto les avais mis ici et là car elle ne savait plus quoi faire. Dommage.
La conclusion du roman - et de la trilogie - m'a plu. C'est une belle fin, et elle me convient parfaitement. Malheureusement, il reste bien trop de questions sans réponses et d'épisodes que l'auteure a préféré sauter pour que j'en garde un excellent souvenir. Il y a même de gros trous qui ne seront jamais comblés, chose que je trouve juste ultra désagréable. Je ne comprends pas comment, en tant qu'auteur, on peut laisser ses lecteurs comme ça. Malgré tout, la fin regorge de révélations et permet à l'histoire de s'intensifier un peu. Le rythme s'accélère et les surprises s'entrechoquent à une vitesse bien plus agréable que durant toute notre lecture.
En résumé, HEAVEN est une lecture décevante et vraiment passable. Alexandra Adornetto nous livre ici un final qui possède de très nombreux aspects dérangeants et agaçants pour le lecteur. Entre la présence trop importante et trop marquée de la religion, les personnages antipathiques et immatures, ou les rebondissements bien trop saccadés, HEAVEN n'a pas grand chose à nous offrir pour nous divertir et nous plaire. Il n'y a que la conclusion du récit qui nous permet d'apprécier l'histoire, ainsi que certaines révélations qui nous sont faites. Je garderai donc un souvenir plutôt mitigé de la trilogie, car cet ultime opus m'a complètement pris au dépourvu et déplu, alors que j'avais adoré les précédents volets de la saga.

par Jordan
L'Exécutrice, Tome 7 : Jalousies L'Exécutrice, Tome 7 : Jalousies
Jennifer Estep   
Excellent : Après avoir été confrontée à Donovan dans le tome 6, Gin doit maintenant affronter l’ex-fiancée d’Owen. De retour à Ashland, Salina, une femme splendide mais sociopathe manipulatrice, compte prendre la place de Mab Monroe. Gin est désorientée puisqu’elle perçoit la dangerosité de Salina et qu’Owen semble avoir encore des sentiments pour elle. Mais la vie de ses amis est menacée et elle compte bien faire ce qu’il doit être fait. Elle pourra aussi compter sur Phillip Kincaid dont nous faisons la connaissance... Encore une fois, un excellent tome qui joue avec nos nerfs. La relation Gin/Owen est mise à mal et la fin est surprenante. Vivement la suite.

par Folize
La Maison de la Nuit, Tome 9.5 : Le Serment de Lenobia La Maison de la Nuit, Tome 9.5 : Le Serment de Lenobia
Kristin Cast    P.C. Cast   
J'ai vraiment beaucoup aimé le livre... Connaître la vie de lenobia jusqu'à temps qu'elle ait sa marque c'est très passionnant. J'aurais aimé que le livre continue encore et encore pour savoir comment cela ce passait dans sa maison de la nuit et comment elle est devenue prof à la maison de la nuit de Tulsa .
À lire absolument pour les mordus(quel bon jeu de mot avec les vampires:)) de la maison la nuit

par wicca64
La Maison de la Nuit, HS 10.5 : La Malédiction de Neferet La Maison de la Nuit, HS 10.5 : La Malédiction de Neferet
P.C. Cast    Kristin Cast   
Suite à une rencontre que j'ai eu avec les deux auteures à Paris, elles m'ont clairement affirmé qu'elles allaient écrire sur le passé sombre de Neferet, son histoire avec son père alcoolique, sa rencontre avec Nyx (car au départ, elle était très étroitement liée avec la déesse, un peu comme Zoey) puis celle avec Kalona, qui va la détourner de son chemin, et qui va alimenter sa rage envers Nyx, en lui prouvant l'injustice du jugement de la déesse...
Tout ça, à découvrir en 2014, car une représentante de l'édition PKJ, qui accompagnaient les auteures lors de leur séance de dédicace, m'a déclaré que ce spin-off sur Neferet sortirait 3 ou 4 mois après celui de Dragon Lankford...

par lilas16
La Maison de la Nuit, HS : La Promesse de Dragon La Maison de la Nuit, HS : La Promesse de Dragon
P.C. Cast    Kristin Cast   
Une histoire d'amour sublime et passionnante. Elle nous permet de mieux comprendre les personnages concernés et de plonger des siècles avant l'existence de Zoey, et de la HoN de Tulsa!
Je recommande a tout fan de la série!
Chasseuse de la nuit, Tome 7 : Hors de la Tombe Chasseuse de la nuit, Tome 7 : Hors de la Tombe
Jeaniene Frost   
Je suis détruite.

Brisée, anéantie. J’ai déjà dit adieu à de nombreuses séries qui comptaient beaucoup pour moi. Les Vampires de Manhattan, Gone, Harry Potter, et des tas d’autres. Pour chacune d’entre elle, j’ai été au trente sixième dessous. Mais dire adieu à Chasseuse de la Nuit…Je ne le pensais pas possible, mais c’est encore pire. Cette saga, ce n’est pas seulement qu’elle est merveilleuse. C’est aussi LA saga qui m’a ouvert presque toutes les portes. Sans Chasseuse de la Nuit, jamais je n’aurais lu de Bit-Lit, d’érotisme, voir peut-être même pas de New Adult. Chasseuse de la Nuit, c’était le début des romans adultes, c’était le début de tout. A mes yeux, Cat et Bones sera toujours l’un des couples, voir le couple, le plus incroyable que je n’ai jamais lu dans mes livres. Quand j’ai commencée la série en janvier 2012 – ce n’était il y’a que deux ans et demi… J’ai l’impression que cela fait dix ans – je n’étais pas très emballée, c’était pour un défi. Je n’aurais jamais cru que cela changerait ma vie à ce point. Cette chronique est vraiment galère à écrire, parce que j’ai les émotions en pelote, je suis à vif. Mais c’est là qu’on écrit les meilleures chroniques, parait-il. Alors c’est parti !

Cat et Bones ont pu goûter à la tranquillité ces derniers temps. Mais le bonheur a été de courte durée, et les ennuis reprennent. De très gros ennuis… Cat découvre des étranges expériences faites par le gouvernement auquel elle est liée intimement. Mais il ignore de quoi il en retourne exactement, et Bones et elle doivent faire vite, car les tensions n’ont jamais été aussi fortes….

Cat et Bones… Ce couple. Ce couple mythique. Dans les quatre premiers tomes, leur relation est un CHEF D’ŒUVRE. Passionnée, puissante, remplie de tension et d’amour, explosif, c’est une romance qui nous a fait souffrir. Dans le tome 5, il y’a commencé à avoir une faiblesse. Dans le tome 6, c’est encore pire. Et dans le 7… Eh bien il n’y à plus rien. Attention, ne vous méprenez pas, ce tome n’est pas une déception, loin de là, c’est même un gros coup de cœur ! Mais ce n’est pas pour la romance, qui s’est vraiment détériorée. L’auteur a mis beaucoup de son énergie dans d’autres points, notamment l’histoire, ce qui fait que l’histoire n’a jamais été aussi excellente et addictive, mais à cause de cela, la relation de Bones et Cat en pâtit et a perdu quasi toute sa magie. On à vraiment l’impression qu’ils s’aiment seulement quand l’un où l’autre frôle la mort… Sinon, c’est quasi le calme plat. Sauf pour une scène, dans un certain silo, où on les retrouve comme on les à connus et comme on les aime, où on sent leur amour si fort et si intense, seigneur j’attendais tellement cette passion entre eux que je me suis effondrée en larmes dans cette scène ! Mais vous l’aurez compris, la relation de Cat et Bones est l’un des défauts de ce tome. Passons aux personnages secondaires. Jeaniene Frost, tu sais que j’adore ce que tu fais, mais bordel JE TE DETESTE POUR TATE ! Toute la Team Bones qui aura lu le tome 7 comprendra de quoi je parle, surtout pour la fin où pour certaines scènes dans le canapé au début du tome ! Il n’y à rien à faire, je déteste Tate, je le hais et je hais la place qu’il à dans ce tome, cela me donne envie de vomir, c’est vraiment sadique d’avoir fait ça. Mais on peut pardonner un peu – juste un peu… - à Jeaniene pour la merveilleuse place qu’à Ian dans ce tome ! Oh Ian ! C’est vraiment le rayon de soleil du tome 7 ! Il nous fait rire et délirée, et il nous fait fantasmer à mort, sincèrement on découvre des tas de petits trucs sur lui dans ce tome, il est très mis en avant, il est complètement dévoilée, au point où on se demande si l’auteur n’essaie de pas nous faire passer un message, de nous donner des indices qui indiquerait que le prochain spin-off qu’elle à prévu d’écrire pourrait être sur Ian… Cela semble tellement évident et inévitable ! Sinon, on retrouve tous les anciens personnages dans ce tome et franchement, c’est un régal, un bonheur pur ! Denise, Spade, Mencheres, Kira, Vlad, Leila, Annette, Timmie, Tyler, Marie Lavaux, Don, Juan, Cooper, Dave, Tate (c’est pas un plaisir lui), bref tout le monde est de retour et qu’est-ce que c’est bon, c’est là qu’on se rend compte qu’en fait on les aime tous, sans exception (à part Tate pour moi bien sur). Parmi les nouveaux, on a deux des pires psychopathes qu’on à jamais eu dans la saga, les deux méchants, Madigan et Trove, seigneur ils font vraiment froid dans le dos, c’est flippant. Et bien sur, on à Katie… Y’en à qui ne se sont peut-être pas spoiliers alors je ne dirais pas d’où elle vient ni qui elle est mais je l’adore. Elle est merveilleuse, complexe et si intéressante ! Et grâce (où à cause) à ma meilleure Aleksa, je vois trop cette Katie avec Ian ! Merci, Vasila ! :D Ou pas, car si on n’a pas de tome sur Ian et Katie… Bonjour la souffrance et la dépression youhou ! Enfin, pour moi et pour ma meilleure amie, le Katie/Ian est juste inévitable et évident. Ils sont faits pour être ensemble !

Comme je l’ai dit plus haut, l’histoire de ce tome est vraiment à coupée le souffle, peut-être même la meilleure de toute la série et rien que pour cela, et pour le fait que retrouver mes persos chéris me rend folle, je mets un 6/5. Mais il est vrai que la romance laisse un peu à désirer et que la fin n’est VRAIMENT PAS satisfaisante. Ce n’est pas une fin, ça ! L’auteur laisse trop de choses en suspend, surtout vis-à-vis de Tate, Bones et Katie ! On se pose tellement de questions qu’on ne peut que se dire : ce n’est pas fini ! Donc je pense que le spin-off dont à parlée Jeaniene Frost portera vraiment sur Katie (et sur Ian si le seigneur et Jeaniene le veulent bien !) pour répondre à nos questions, car c’est juste impossible. Mais sinon, ce dernier tome m’a achevée. Cette série m’a achevée et m’a rendu accro à vie. J’ai pleurée, j’ai rie comme jamais, j’ai ressenti tellement d’émotions que maintenant, je ne suis qu’une loque. Donc, malgré tout, ce tome est excellent et c’est un énorme coup de cœur pour ce final malgré ses défauts (qui sont vraiment emmerdants…). Mais j’avais oubliée à quel point c’était dur de adieu à une saga qui a changée notre vie. Chasseuse de la Nuit restera toujours le must du must, la crème de la crème de la Bit-Lit, complètement imbattable. C’est une saga à lire ABSOLUMENT, c’est juste une question de vie où de mort ! Ne pas connaître Cat et Bones… c’est ne pas connaître la romance en Bit-Lit. Donc voilà, une saga merveilleuse de plus finie. Et c’est atroce. Mais cette saga m’a fait rêvée. Je me console en me disant que tout n’est pas tout à fait finie car nous avons encore le dernier tome du spin-off sur le personnage de Vlad, Le Prince des Ténèbres, qui doit sortir plus ce mystérieux spin-off dont à parlé l’auteure. Mais c’est la fin de Cat et Bones et qu’est-ce que c’est déchirant. Un septième tome déchirant, une série à coupée le souffle…

A lire. Juste à lire coûte que coûte.

Les AutresMondes de Tara Duncan, tome 1 : La Danse de la Licorne Les AutresMondes de Tara Duncan, tome 1 : La Danse de la Licorne
Sophie Audouin-Mamikonian    Thomas Mariani   
Alors comment dire ? C'est différent, je n'ai pas eu l'impression de retrouver le style de l'auteure de Tara Duncan mais, ce n'est pas pour autant que ce livre est mauvais. Au contraire ! J'ai beaucoup aimé le fait qu'il y ait de nouveaux personnages dans l'univers d'Autre-Monde. Ça change de la série et de l'histoire principale. Et une fois rentrée dedans, difficile d'en sortir surtout si on veut savoir ce qui va se passer !
Mais...comment on peut nous laisser sur une fin comme celle-là ?! La vie est vraiment injuste parfois...

par Oceana78