Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de chuchu : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
La Cité des Ténèbres, Tome 4 : La Cité des Anges Déchus La Cité des Ténèbres, Tome 4 : La Cité des Anges Déchus
Cassandra Clare   
La lettre de Jace à Clary. Je vous l'ai traduite :


Clary,

En dépit de tout, je ne peux me résoudre à ce que cette bague soit perdue pour toujours, tout comme je ne peux me résoudre à te laisser pour toujours. Alors que je n'ai pas le choix pour l'un, je peux au moins choisir pour l'autre. Je te laisse notre bague de famille parce que tu as autant le droit que moi de l'avoir.

Je t'écris ceci en regardant le soleil se lever. Tu es endormie, et je vois tes rêves derrières tes paupières agitées. J'aimerais pouvoir savoir à quoi tu pense. J'aimerais pouvoir me glisser dans ta tête et voir le monde à travers tes yeux. J'aimerais pouvoir me voir à travers tes yeux. Mais peut-être que je ne voudrais pas voir cela. Peut-être que cela me donnerait l'impression que je continue de te montrer un énorme mensonge et je ne pourrais pas le supporter.

Je t'appartiens. Tu peux faire de moi tout ce que tu veux, et je te laisserais faire. Tu peux me demander tout ce que tu veux, et je me tuerai à te rendre heureuse. Mon cœur me dit que ceci est le plus beau et le meilleur sentiment que je n'ai jamais ressenti. Mais mon esprit connait la différence entre vouloir ce que tu ne peux pas avoir et vouloir ce que tu ne devrais pas vouloir. Et je ne devrais pas te vouloir.

Toute la nuit je t'ai regardée dormir, j'ai regardé la lune aller et venir, amenant ses ombres sur ton visage, en noir et blanc. Je n'ai jamais rien vu de plus beau. Je pense à la vie que nous aurions pu avoir si les choses avaient été différentes, une vie où cette nuit ne serait pas unique, séparée de tout ce qui est vrai, mais où toutes les nuits seraient comme ceci. Mais les choses sont différentes, et je ne peux m'empêcher de te regarder et de penser que je t'ai prise au piège à m'aimer.

La vérité que personne ne veut dire à haute voix est que personne ne peut vaincre Valentin, à part moi. Je peux me rapprocher de lui comme personne. Je peux prétendre vouloir le rejoindre et il me croira, jusqu'au dernier moment où je ferai ce qu'il faut pour en finir, d’une manière ou d'une autre.

J'ai quelque chose de Sébastien, je peux le traquer jusqu'où mon père se cache. Et c'est ce que je vais faire.
Alors je t'ai menti hier soir, j'ai dit que je voulais juste passer cette nuit avec toi. Mais je veux passer toutes les nuits avec toi. Et c'est pour cela que je dois m'échapper par la fenêtre maintenant, comme un lâche. Parce que si je devais te le dire en te regardant dans les yeux, je ne pourrais plus jamais partir.

Je ne t'en veux pas si tu me détestes, je l'espère même.
Aussi longtemps que je rêverai, je ne rêverai que de toi.

Jace

par sonia-2
Insaisissable, Tome 3 : Ne m'abandonne pas Insaisissable, Tome 3 : Ne m'abandonne pas
Tahereh Mafi   
"Mon cœur se brise en mille morceaux."

Avant de faire ce commentaire, j'ai du attendre 2 bonnes heures pour pouvoir à peu près correctement, exprimer mon avis sur ce livre. Car après l'avoir refermé, la seule chose que j'aurais pu écrire serait " ... ". Juste cela. Car ce roman m'a laissé sans voix, sans souffle, sans mots, comme si ce livre avait aspiré mon pouvoir de raisonner.
N'ayant pas fait de commentaire sur les tomes précédents, ma critique englobera les tomes 1, 2, et 2/5, bien qu'il sera beaucoup plus centré sur le dernier tome. Je m'excuse donc d'avance pour la longueur, et pour les plus pressés, vous pouvez passez directement à ma critique du tome 3. (Cinquième paragraphe)
Durant la lecture du premier tome d’Insaisissable, le style de l'auteur m'a tout de suite séduite : Tahereh Mafi à une manière bien à elle d'agencer les mots, de les réunir pour qu'ils ne veulent plus rien dire du tout, ou au contraire, faire un mélange si explosif que nous mêmes, nous avons du mal à en capter le sens complet. Son style colle tout à fait avec le comportement de Juliette: fou, à fleur de peau, qui n'est sure de rien (D’où les phrases barrées, -beaucoup moins présentes, voire absentes lors du dernier tome-). Juliette, enfermée depuis 264 jours, est une fille brisée, anéanti, fragile vulnérable et tellement, tellement...faible. Elle en veut au monde entier mais se déteste par dessus tout. Elle se dégoûte, se veut morte, n'accorde aucune importance à la vie, elle se considère comme un monstre : En effet, tous ceux qui la touche et qu'elle touche se retrouve vidés de leur énergie vitale et meurent si son contact dure trop longtemps, c'est aussi la raison de son emprisonnement: l’empêcher de faire encore du mal à autrui. Ce qu'elle trouve dans un sens, juste. Et puis un jour...Adam. Adam arrive et là, c'est l'explosion, l’apothéose, la révélation: elle peut le toucher. Elle l'aime et ferai tout pour lui...Même quand elle découvre qu'il n'est venu dans sa cellule que sous les ordres de son chef. LE chef des chefs : Warner. Et même quand ce dernier l'a fait sortir de sa prison, lui offre un logement, de l'eau chaude, de la nourriture et des vêtements si luxueux qu'ils en défieraient l'entendement, Juliette reste (presque) de glace. De manière justifiée d'ailleurs, car Warner lui a fait clairement comprendre qu'il comptait l'utiliser comme une arme et qu'elle lui obéirait, comme une espèce de marionnette, sans qu'elle est son mot à dire. Warner apparaît dans ce tome comme l'Ennemi, celui qu'il faut fuir, la figure de tout ce qu'Adam, Juliette et bon nombre d'autres personnes déteste : le Rétablissement.
Bien évidemment, ils arrivent à s'enfuir et après beaucoup de péripéties et l'aide de Kenji, un soldat "déserteur "tout comme Adam (mais beaucoup plus drôle et sympathique, on sera d'accord) ils arrivent à se réfugier au Point Oméga, quartier général de la Résistance, où, tout comme Juliette (et Adam qui le découvrira plus tard),ces "réfractaires" ont des pouvoirs. C'est la fin du tome 1.
Le tome 2 se passe principalement au Point Oméga où Juliette pleurnichotte (Je confirme ce mot n'existe pas) la plupart du temps et où Adam la réconforte...aussi la plupart du temps. Puis Adam découvre qu'il a lui-même des pouvoirs et Juliette décide de "rompre" car son pouvoir risque de le tuer par sa faute.
Et, je ne sais plus trop comment, Warner est capturé et ramené au Point Oméga : On découvre qu'il à lui aussi des pouvoirs et qu'Adam et lui sont ( ATTENTION SPOILER POUR CEUX QUI N'ONT PAS LU LE TOME 2...)...demi-frères !...Et Juliette commence à avoir quelques doutes sur ses sentiments et n'accepte pas le fait d’être attiré par Warner. Mais les circonstances font, qu'à la fin du tome 2, elle soit "obligé" de collaborer avec Warner pour se venger de son père, Anderson; Une guerre à éclaté et beaucoup de gens du "bon coté" sont morts à cause de lui.
Le tome 2,5 est hors série et se place du point de vue de Warner. Un Warner que l'on découvre pas si insensible que ça et clairement amoureux de Juliette. Le carnet qu'elle gardait pendant son emprisonnement est trouvé et lu par Warner. Ses sentiments sont divers, face à la lecture des plus profondes pensées de Juliette; et il est de plus en plus fasciné par elle.
Et enfin, j'arrive à ma critique du tome 3. Un tome qui m'a inspiré beaucoup de sentiments, tellement, tellement de choses à dire de ce tome. Le style qui singularise Tahereh Mafi des autres auteurs est beaucoup moins présents dans ce tome que dans les deux premiers; néanmoins, je crois que des 3, celui-ci dépasse toutes mes espérances (surement aussi, parce que c'est le dernier) .
J'aimerais pouvoir vous faire part de mes sentiments le plus clairement possible. J'aimerais pouvoir vous faire ressentir les mêmes sensations que j'ai éprouvé en lisant ce livre. J'aimerais ne jamais avoir lu ce livre aussi rapidement. Pour le relire. Encore, et encore, et encore, et encore... Sans jamais m’arrêter.
On retrouve Juliette changé. Plus forte, plus féroce, plus...Insaisissable. Je ne sais pas comment Tahereh Mafi fait, a fait, pour que tous les mots de ce roman, ainsi que les autres, nous donne l'impression de nous révéler un interdit, un grand secret, comme si un ange descendait du ciel pour vous chuchoter à l'oreille le plus horrible de tous secrets... Je ne sais pas comment elle fait pour qu'ils donnent l'impression de vouloir dire quelque chose de si profond, de si vivant et de si réel, quelque chose de tellement plus réel que la réalité, tellement plus réel qu'un livre et bien trop réel pour des personnages de fiction; qu'ils donnent l'impression que le tangible devienne incertain et que l'incertain devienne tangible ... Chaque mots vous heurtent jusqu'à briser vos os, briser vos jambes et vos bras, briser votre esprit, vos pensées, briser vos convictions les plus solides,vous faire fondre et vous figer en même temps, vous transmettre tellement et si peu de choses à la fois, et vous faire
à
chaque
fois
de plus
en plus mal
et vous donnez l'impression de chuter et de voler, d’être bien plus vivant que vous ne l'avez été de toute votre vie ou plus proche de la mort à chaque instant... Vous tombez, toujours plus vite, toujours plus bas, toujours toujours...
Plus profond.
Et ma chute n'a été que plus rapide quand les doutes de Juliette se sont transformés en certitude et qu'elle à été sure[spoiler] que c'était Warner, et pas Adam, le véritable amour de sa vie (désolé de paraître clichée), et qu'elle était certaine [/spoiler] du choix qu'elle allait faire.
On découvre un Warner totalement à l'opposée du 1, et quelques parties de sa vie nous sont révélées. Adam, par contre, est presque [spoiler]pitoyable, par son comportement, ses cris et[/spoiler] méconnaissable. Je crois que l'auteure a choisi la solution de facilité pour le choix de Juliette et même s'il ne me déplaît pas, je l'ai trouvé trop facile à mon gout: le choix de Juliette semble évident.
La fin, quoique plutôt rapide, signe à la perfection ces 3 tomes mais donne l'impression de ne pas être le dernier de la série. (Une adaptation en film est peut être prévue.)
Quoiqu'il en soit, ce dernier tome est une merveille, j'aimerais tellement, dans 1 an, y repenser et ressentir exactement les mêmes sentiments que maintenant, un mélange de déception et de joie, d'avoir fini ce livre et de n'y avoir trouvé dans l'ensemble aucun défaut, et que ce souvenir reste intacte, ce moment où je me rends compte que ce livre restera gravé dans ma mémoire...

"Et j'aimerais, plus que tout, savoir comment immortaliser ces moments pour les revivre à jamais.
Parce que celui-ci
vaut tout l'or du monde."

par Fantalex
Promise, Tome 2 : Insoumise Promise, Tome 2 : Insoumise
Ally Condie   
http://wandering-world.skyrock.com/3051280293-Matched-Promise-Tome-2-Crossed.html

Ce n'est un secret pour personne ( ou presque ), j'attendais la suite de mon coup de coeur de l'automne dernier, Matched, avec énormément d'impatience ! Hé bien je dois avouer que je ne suis pas déçu par ce deuxième opus ! Retrouver Cassia, Ky et Xander a été un pur plaisir, mais c'est surtout le style de l'auteure, Ally Condie, qui a réussi à me reconquérir une seconde fois et à me couper le souffle.
Haaaaalala, Crossed nous permet de plonger à nouveau dans l'univers merveilleux de Matched ( Promise en français ), ce monde qui m'avait tant ému et touché l'année passée. Cette fois, nous retrouvons Cassia et Ky dans la suite de leur périple : Cassia vit désormais dans les Provinces Extérieures suite à sa Reclassification pour y rejoindre la personne qui fait battre son coeur, Ky. Dès les premières pages, on sent bien que l'atmosphère n'est plus la même qu'auparavant, qu'elle a changé du tout au tout. Un étrange sentiment d'oppression nous gagne peu à peu, tout est beaucoup plus sombre et plus lourd. Les enjeux sont complètement différents de ceux du premier roman.
De plus, Cassia et Ky sont séparés, et doivent apprendre à vivre l'un sans l'autre. Ally Condie a eu la brillante idée de nous offrir leurs deux points de vue : un chapitre est décrit derrière le regard de Cassia, et l'autre de celui de Ky. Ainsi, nous en apprenons beaucoup plus sur ces deux protagonistes, et surtout sur Ky. J'ai adoré ( je frissonne en écrivant cela tant c'était excitant ) en savoir plus sur nos deux héros ! Quel bonheur de connaître leurs sentiments... J'ai eu des papillons dans le ventre si souvent que j'ai arrêté de compter le nombre de fois où j'ai éprouvé cette sensation ! Ouaw ! Cassia et Ky sont deux personnages vraiment entiers, qui ont des failles et des faiblesses, et qui doivent affronter leurs démons intérieurs. J'ai complètement adhéré à ce principe : celui de nous offrir un beau message d'humanité et de nous montrer qu'il faut aller au-delà de ses limites.
Derrière la découverte de nos deux héros, nous avons droit à la présentation de paysages époustouflants ! Crossed se passe hors de la Société et, donc, dans les Canyons qui l'entoure. Et là, c'est le coup de foudre ! Ally Condie a su construire un décor magique, plein de couleurs et de promesses. J'ai adoré voyager entre ces immenses falaises oranges et rouges, faites de pierre et de poussière. Rien qu'avec ça, j'étais conquis ! Au revoir les villes que nous fréquentons tous et bonjour à l'immensité des Canyons. Chapeau à l'auteure pour avoir eu l'idée de nous conduire dans un lieu aussi spectaculaire ! J'aurai aimé y être !
Pour continuer dans le positif, je dois absolument vous parler d'une chose : la manière d'écrire d'Ally Condie. Ouaw, ouaw, ouaw. Magnifique, saisissant, magique, autant de mots qui peuvent qualifier le style d'écriture de cette auteure fabuleuse. Tout comme dans le premier roman, les phrases nous emporte dans un monde tout autre, extraordinaire, fait de tendresse et de poésie. Haaaa, la poésie... Elle tient une place très importante ( pour ne pas dire centrale ) dans le roman. Tout tourne autour d'elle. L'intrigue est d'ailleurs elle-même basée sur deux poèmes. Cette idée m'a juste complètement envoûté ! J'ai été subjugué du début à la fin par les mots d'Ally Condie, et, pour cela, merci.
Par contre, pour les fans de Xander, vous risquez d'être déçu(e)s. Ce dernier est très peu présent, comme on retrouve Cassia et Ky dans les Canyons. Il apparaît à quelques reprises, mais seulement dans les souvenirs des deux protagonistes. Personnellement, cela ne m'a pas dérangé du tout, mais je crains que cela embête les lecteurs qui l'ont apprécié.
Il y a également une autre chose qui risque d'en déranger plus d'un : les quelques longueurs qui se trouvent dans le roman. Pour moi, elles n'étaient pas, mais alors pas du tout, gênantes. Il y a pas mal de fois où l'action n'est pas présente, où les descriptions sont relativement longues et où l'introspection des personnages occupe pas mal de place. Mais pour moi, c'est légitime de nous offrir tant d'éléments descriptifs. Ils m'ont permis de vraiment entrer au plus profond de l'histoire et de ses héros. Cassia et Ky m'ont alors beaucoup ému et m'ont vraiment paru humains. Mais bien que ce fait n'ait pas causé de tort à mes yeux au roman, je sais qu'il en fera pour certains lecteurs.
Crossed est tellement prenant ( malgré les petits bémols qui peuvent être perçus ) que je ne voyais littéralement pas les pages défiler entre mes mains. Dans la dernières ligne droite, tout s'accélère et devient beaucoup plus intense ! On rencontre pendant notre lecture de nouveaux personnages que j'adore, et qui vont devoir affronter l'horreur et la beauté des Canyons, tout comme Ky et Cassia. Il y a des morts, du suspense, des fous rires et des moments d'espoir qui ont su me fasciner et me prendre aux tripes.
A la fin du roman, il reste pas mal de questions sans réponse : que va-t-il advenir de Cassia et Ky ( d'ailleurs, je ne vous ai pas dit s'ils s'étaient retrouvés ou non... Et je ne vous le dirai pas ! ) ? Qui sont les Ennemies dont on nous parle à plusieurs reprises ? Car oui, ici, on sent réellement que la Société possède elle aussi ses propres failles et ses adversaires. De plus, une rébellion se prépare. J'ai adoré ce sentiment de vouloir se battre, de se rebeller contre l'injuste au nom de l'amour, de nos choix et de nos envies. Ouaw.
En conclusion ( et je pense que vous l'aurez compris ), Crossed m'a totalement enivré. Ally Condie a mêlé trahisons, mensonges, passion, attirance et désir avec brio. L'atmosphère plus sombre que celle du premier tome a réussi à m'émouvoir et à m'enflammer... Puis Cassia et Ky me manquent déjà terriblement... Un petit coup de coeur, pas aussi fort que pour Matched, mais un coup de coeur tout de même.

par Jordan
Les Royaumes Invisibles, Tome 1 : La Princesse Maudite Les Royaumes Invisibles, Tome 1 : La Princesse Maudite
Julie Kagawa   
Extraordinaire !!!
Quoi dire de plus ?
Ce livre génial regroupant dans un mélange parfait : amour, féerie et action. On s'attache facilement aux personnages, qui sont géniaux !!!
Lorsque l'on commence, on ne le sache plus. (lu en 1 jour, ^^)
A Dévorer sans modération.
Vivement décembre, pour retrouver Meghan, Grimalkin, Puck ♥ et Ash ♥♥

par Lolo22
Anita Blake, Tome 17 : Jeux de Fauves Anita Blake, Tome 17 : Jeux de Fauves
Laurell K. Hamilton   
Info pour tout les accros d'Anita Blake[spoiler]Dans ce tome on découvre une Anita pleine de doutes. Elle ne sait pas si elle peut continuer son travail de Marshall tout en étant la servante humaine de Jean-Claude. Elle se remet en question, elle-même mais aussi la loi sur les vampires, le fait d'être exécutrice ect… Elle a beau faire de plus en plus partie des “monstres” elle n'en reste pas moins humaine avec une conscience. L'occasion se présente de coincer Vittorio! Le grand méchant d' Incubus dreams qui avait quitté Saint Louis, laissant derrière lui une pluie de cadavres. Anita se rend donc à Las Vegas pour une chasse au vampire. Comme dans Papillon d'Obsidienne, Anita refait équipe avec Edward, Olaf et Bernardo. Notre nécromancienne et Marshall préférée doit ainsi travailler avec un Olaf de plus en plus collant (et flippant!!), des policiers locaux qui lui mettent des bâtons dans les roues et un SWAT plutôt intéressant, tout en ayant de grosses difficultés à gérer sa tigresse
[/spoiler]

par moumouthe
Chasseuse de Vampires, Tome 4 : La Lame de l'Archange Chasseuse de Vampires, Tome 4 : La Lame de l'Archange
Nalini Singh   
Dmitri fait partie de ces personnages secondaires charismatiques qui vous laissent un goût de tentation sur les lèvres ainsi qu'un frisson semblable à la lame froide d'une dague vous caressant le corps.
Nous en savions peu à son sujet et ce tome nous permet de l'apprehender dans toute sa complexité et sa sensualité.
Pour les besoins d'une enquête, il est amené à faire équipe avec Honor, chasseuse mise au rencard depuis quelques mois suite à son sauvetage après son kidnaping. C'est une femme terrifiée et presque brisée qui lui fait face la première fois qu'il la voit, mais c'est aussi un courage et une volonté de fer qu'il décèle aux fond de ses yeux, la classant immédiatement dans la case survivante plutôt que victime.
Dmitri, la poussant dans ses derniers retranchements, va l'amener à affronter son enfer personnel sans se douter un instant qu'il sera lui même plongé dans ses propres souvenirs d'un passé à jamais révolu.
L'histoire de Dmitri colle avec la trilogie précédente, les 7 ont pris une place prépondérante dans cette série. Attirance puissante, violence, vécu marqué par le sang et la douleur...et sentiments qui transcendent tout, tels sont les ingrédients qui composent ce livre.
Voilà, pour ma part j'ai beaucoup aimé et suis curieuse de savoir qui sera le prochain, Illium, Venin, Jason...?

par ccmars
Anita Blake, Tome 15 : Arlequin Anita Blake, Tome 15 : Arlequin
Laurell K. Hamilton   
Génial.... il rattrape largement le tome 14 (bien mais bcp de sexe et peu d'actions).
Ravie de retrouver Edward et d'en savoir plus sur sa "double vie".
Nathaniel a beaucoup grandi et s'affirme plus, il demande davantage à Anita [spoiler]bondage pendant le sexe[/spoiler] et se montre trés perspicace lors de l'enquête....
Dommage qu' Asher soit seulement cité et qu'il ne prenne pas une place plus importante surtout avec la fin du tome 14.
L'intrigue avec l'Arlequin laisse donc place à plus d'actions que de sexe, et donne une nouvelle forme à l'ardeur [spoiler]elle peut désormais se nourrir d'amour et pas forcément de sexe à l'état pur[/spoiler].
J'ai apprécié les combats métaphysique ou autre, certes trés sanglants, mais qui nous permettent de retrouver la Anita Blake du début.
Gros bémol pour Richard : quel emmerdeur et con***d arrogant (comme dirait KAte daniels au sujet de Curran)!!!!!!
Voilà, maintenant en attente du tome 16 en espèrant voir un développement avec Raphaël le roi des rats garou [spoiler]suite à le séance de sexe, elle semble dire qu'il s'agit d'un désir refoulé depuis longtemps.... s'agit-il d'une future histoire d'amour? "[/spoiler]. Haven le lion m'intrigue également... à suivre.

par sixtin33
Anita Blake, Tome 13 : Micah Anita Blake, Tome 13 : Micah
Laurell K. Hamilton   
Voilà, sitôt acheté, sitôt lu!
C'est avec plaisir que j'ai retrouvé Anita après ces longs mois d'attente, mais 160 pages c'est vraiment court!(Ok il y a quelques nouvelles en plus, mais pas assez...)
Micah est un personnage que je connaissais peu, car par trop effacé à mon goût. Ce tome nous permet de l'appréhender sous un nouveau jour et lui donne davantage de substance ce qui est fort appréciable.
Notre Nimir-Raj s'ouvre légèrement sur son passé, nous montre une sensibilité à fleur de peau et son caractère de mâle Alpha s'affirme un peu plus.
Ce livre nous emmène sur une enquête du FBI, où un corps doit être relevé pour témoigner...mais tout ne se passera pas comme prévu.
Après cette mise en bouche tant attendue, j'espère que le tome 14 ne se fera pas désirer trop longtemps!

par ccmars
Anita Blake, Tome 11 : Péchés Céruléens Anita Blake, Tome 11 : Péchés Céruléens
Laurell K. Hamilton   
Dans la continuité du 10ème tome... Trop de garçons tournent autour d'Anita... L'histoire prend un tournant bizarre. Ce n'est plus de la Bit-lit, c'est un livre Erotique voir pornographique avec de l'action... C'est dommage ! je regrette tellement la Anita des 6 premiers Tome...

par naiky
Anita Blake, Tome 9 : Papillon d'Obsidienne Anita Blake, Tome 9 : Papillon d'Obsidienne
Laurell K. Hamilton   
Excellent ! "J'ai trop kiffé!!!" Vraiment terrible, j'ai adoré, c'est un de mes préférés de la série désormais... On en découvre un peu plus sur Anita, ses questionnements... Et puis Jean-Claude et les autres ne m'ont pas tant manqué, étant donné qu'elle en parle... [spoiler]Les confidences entre les personnages sont vraiment...supers ! Edward, je t'aime! Bernardo et Ramirez sont tops aussi... [/spoiler] J'ai vraiment hâte de lire la suite...

par Girlbook
  • aller en page :
  • 1
  • 2
  • 3