Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de cicrane : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Cash girl - Combien... tu m'aimes ? Tome 2 Cash girl - Combien... tu m'aimes ? Tome 2
L.S. Ange   
Encore pire que le tome 1, on est dans le mélodrame !
Entre les incohérences et les erreurs de prenom, c'est pathétique, on fait même intervenir un mort.
J'ai eu du mal à finir.
Cash girl - Combien... tu m'aimes ? Tome 1 Cash girl - Combien... tu m'aimes ? Tome 1
L.S. Ange   
Si j’étais séduite par le 4ème de couverture et complètement embarquée par le prologue, j’ai fini par déchanter. Plusieurs choses m’ont dérangée. En 1er lieu l’héroïne qui devient vite insupportable. Certes elle est dans la m… mais elle ne fait RIEN pour s’en sortir. Toujours dans la plainte et dans la fuite, elle ne veut surtout pas que les autres l’aident et se retrouvent dans des situations plus glauques les unes que les autres. Elle se laisse mener par le bout du nez par les grands méchants où franchement on se dit parfois qu’elle manque de jugeote.
De plus, nombreuses incohérences m’ont gênées et ont fini par rendre l’histoire peu crédible. Les sentiments entre les 2 héros arrivent très vite sans qu’on comprenne bien sur quoi ils reposent vu qu’ils passent leur temps à se jeter. Audric, le héro est tellement lunatique qu’il est difficile à suivre et Caro quant à elle s’emporte à tous bouts de champs et au 2nd tome je n’en pouvais plus ; donc à défaut de pouvoir lui coller des claques, j’ai fini par abandonner ma lecture. Et c’est vraiment dommage parce qu’il y avait un potentiel mais qui n’a pas été exploité par l’auteure…

par Nene33
Contre toi Contre toi
Héloïse Cordelles   
Mon avis complet sur : http://lespassionsdeviedefun.blogspot.fr/2016/07/contre-toi.html

Ma note : 16,50/20

j'ai passé un agréable moment de lecture, même si cette romance n'a rien d'original et concerne le sujet commun d'un bad boy qui cache de profondes blessures issues de son passé avec une "innocente" oie blanche, qui, elle aussi a connu des drames dans sa vie. Mais comme je n'en lis pas souvent, finalement, quand l'envie m'en prend, mon choix se tourne vers l'auteure Héloïse Cordelles car ses romans sont toujours sans prise de tête, avec des héros qui morflent mais avec l'amûûûr qui triomphe toujours à la fin ! Dans le monde anxiogène dans lequel nous vivons en ce moment un peu de romantisme et de papillons dans le ventre qui nous fait soupirer de bonheur, ça fait du bien !


par viedefun
Détraqué Détraqué
Héloïse Cordelles   
Le début est très perturbant...une agression, une jeune fille naïve, une nouvelle agression, et une scène d'amour torride. Puis nous voilà plongés dans une histoire d'amour qui va vous faire devenir colérique, revancharde, mais empathique.
J'ai aimé le caractère si dur de Craig, j'ai aimé celui de Patience si fleur bleue mais déterminée. Un vrai bad boy avec un corps d'airain, une vraie fifille toute douce qui va le faire vaciller.
L'histoire n'est pas banale, la fin un peu trop bâclée à mon goût, la fin des tourments de chacun arrive trop vite à point nommé. Cela aurait mérité un peu plus de profondeur alors que le reste du livre justement l'est.
La photo de la couv', bien sûr, est ce qui m'a décidée hier de commencer cette histoire, je l'avoue!!
émoticône wink

La plume de l'auteure m'ayant bien plu, je m'en vais chercher ses autres écrits.

par sagweste
Une timide St-Valentin Une timide St-Valentin
Héloïse Cordelles   
Voila une petite romance agréable a lire, on passe un très bon moment avec Alaina et son voisin Preston
Dommage que se soit si court
Déjouer le système, Tome 4 : Pour la Victoire Déjouer le système, Tome 4 : Pour la Victoire
Brenna Aubrey   
Résumé en Français
Le bad boy millionnaire Jordan Fawkes a des problèmes. De gros problèmes. La stagiaire sulfureuse avec laquelle il a couché au Comic-Con est désormais son assistante. Personne ne doit savoir qu’ils sont les stars de la vidéo porno en cosplay qui a fait sauter Internet.

La candidate en école de commerce April Weiss vit un drame. Un gros drame. Travailler sous les ordres du directeur financier de Draco Multimedia devrait être la chance de sa vie, mais Jordan Fawkes est un patron tout droit sorti des enfers : un patron plus sexy que le vice qui détient toutes les cartes de sa carrière.

par lolo6809
Déjouer le système, Tome 3 : A n'importe quel moment Déjouer le système, Tome 3 : A n'importe quel moment
Brenna Aubrey   
Mieux que le précédent tome mais toujours compliqué à finir
Déjouer le système, Tome 2 : A n'importe quel tour Déjouer le système, Tome 2 : A n'importe quel tour
Brenna Aubrey   
Il m’est difficile d’écrire une critique quelques minutes après avoir fermé deuxième tome…

Ce fut une lecture émotionnellement éprouvante, c’est le moins que l’on puisse dire

Mes idées sont un peu éparses, je vais donc les exposer à mesure qu’elles surgissent, donc gare aux POSSIBLES SPOILERS :

Si le premier tome était celui du coup de foudre entre Mia et Adam, le deuxième est celui de la pure déchirure.

Adam est Mia semblaient pourtant avoir enfin atteint leur « Happy End », mais nous assistons ici à la lente et paradoxale distance qui s’immisce entre eux.

Plus Adam sent que Mia se renferme, plus il s’obstine, s’accroche et prend des décisions stupides – avec les meilleures intentions, certes – mais qui repoussent sa bien-aimée encore plus loin.

Contrairement au premier volet, celui-ci est écrit à partir du point de vue d’Adam.
Personnellement, j’ai toujours préféré les narrations masculines, elles m’ont toujours plus touchée surtout lorsqu’il s’agit de sentiments. Je trouve ça tellement plus émouvant et sexy.
Bref, revenons à notre Tome 2 :
Oui, Adam a une fâcheuse tendance, un besoin… incontrôlable de contrôler. Oui, on a envie de lui donner une taloche lorsqu’il prend ses décisions de maniaque, cela va sans dire, mais dans ce tome 2, j’ai également découvert une facette plus négative de Mia, qui m’a également bien souvent énervée, frustrée et donné envie de lever les yeux au ciel.
Je suis bien d’accord Mia, tu es une grande fille, indépendante, Adam n’a pas à t’imposer ses choix ni sa vision des choses, plus ou moins indirectement, plus ou moins subtilement, ou avec plus ou moins de manipulations. Mais ce que tu peux être frustrante et têtue aussi… tout comme lui…

Mais n’oublions pas que nos deux personnages ont tous les deux leurs propres démons, leurs propres insécurités, profondément ancrés en eux.
Et comment ne pas comprendre un tant soit peu Adam qui, face au repli et aux silences de Mia, n’a pas d’autre façon de gérer que la seule qu’il ait connue depuis qu’il était petit ? Planifier, utiliser des tactiques quasiment militaires, raisonner en programmateur, etc. ?

Comment ne pas imaginer, comme lui, les pires scénarios lorsque Mia (qui souffre, oui, je sais) est absolument (et de plus en plus) hermétique ?
Je pense qu’ils sont aussi coupables l’un que l’autre d’en être arrivés au dénouement du Tome 2. La révélation finale est certes un choc, mais aucun n’a été assez mature. Comme deux pions sur un échiquier campant sur leurs positions. Comme si la magie de leur rencontre, de leur histoire était déjà pratiquement passée aux oubliettes.
Mais c’est aussi ce qui les rend attachants : ils ne sont pas parfaits et leur histoire n’en est que plus belle et bouleversante.
Et bien sûr, j’ai hâte d’ouvrir le troisième et dernier tome de leur histoire, malgré la peur et l’appréhension qui sont inévitables à ce stade de l’intrigue.
Mais la plume de Brenna Aubrey est garantie d’une excellente lecture.

Déjouer le système, Tome 1 : A n'importe quel prix Déjouer le système, Tome 1 : A n'importe quel prix
Brenna Aubrey   
J'ai adoré! C'est le genre de romans, qui une fois commencé, on est incapable de le lâcher. On veille tard pour le lire, on l'a toujours entre les mains dans les transports, on profite du moindre temps libre pour courir s'y plonger. Addictif!
Il s'agit là d'une histoire touchante et qui coupe le souffle (breathtaking), qui démarre avec une situation malsaine (sick) et qui se transforme au cours de la lecture en un amour sain et désintéressé, s'enroulant de romance et de sensualité. L'évolution des événements est agréablement surprenante, et ce qui commence superficiel, va intensément en profondeur, en dévoilant sur le chemin des secrets inattendus.
Une héroine émouvante par son dévouement et sa fragilité (malgré la force qu'elle affiche pour se protéger), et un héro merveilleux dans son déni de soi et sa protection enveloppante. Les sentiments des personnages et leurs psychologies sont très bien développés, ce qui nous fait entrer pleinement dans l'histoire.
Un roman très réussi, vous y trouverez de l'amitié, de l'amour, de la romance, de la sensualité. J'ai pris énormément de plaisir à le lire. Je le recommande vivement et je lirai sans hésitation les tomes suivants.
Bravo Brenna Aubrey!
NB: J'ai adoré la couverture, merveilleuse et très romantique, dans le même esprit de l'histoire.

par assiaz55
Double appel Double appel
Kalvin Kay   
[JENNI] : Mon avis #CoupDeCoeur + détaillé ici : https://wp.me/p6618l-azd

Les cœurs brisés peuvent se réparer… Effectivement. Et c’est d’ailleurs ce que va nous démontrer l’auteure avec l’histoire de Blanche et Alaric. Avec « Double appel », Kalvin Kay nous entraine dans une jolie romance, agrémentée d’érotisme et de dangerosité…

Nous faisons ainsi la connaissance de Blanche, une jeune femme fraîchement divorcée qui décide de ne pas se laisser abattre par la situation et de reprendre sa vie en main afin de subvenir aux besoins de sa petite fille et d’elle. Pour se faire, il lui faut avant tout trouver un emploi… C’est ici qu’intervient alors Alaric.

Alaric est directeur général d’une entreprise de services Audiotel. En d’autres termes, il est le grand manitou du téléphone rose… Au sein de l’établissement Pink Love, il dirige une équipe de téléopératrices qui ont pour mission d’assouvir les fantasmes de clients en demande. [...] Ni une ni deux, Blanche intègre cette profession et va faire ses premiers pas dans un milieu érotique aux propos crus, sensuels où désir rime avec plaisir…

En débutant ce livre, j’étais loin de me douter que je ne pourrais plus m’en passer ! J’ai tellement été intriguée et conquise par cette histoire et par la tournure du récit que je l’ai lu d’une traite. Premièrement, je dois dire que ce récit marque les esprits par son originalité et pour toute la sensualité qui en découle. Kalvin Kay ne manque pas de tact dans ses mots. Elle va au bout de ses idées et décrit les scènes avec beaucoup d’érotisme et de piquant ! Oh oui… parce qu’elle nous offre ici des scènes aussi bien tordues que torrides. En bref, c’est sexy et chaud bouillant !

Concernant les personnages principaux, tous les opposent et pourtant tous les réunis malgré tout. Entre eux il existe une attraction qui prend de l’ampleur au fil des chapitres. Heureusement, l’auteure a pris soin de donner à tour de rôle la vision de Blanche et d’Alaric parce que c’est un vrai régal ! Ainsi, on vit l’histoire en même temps qu’eux, on assiste à leur rapprochement et on voit alors leur relation se tisser page après page. J’ai beaucoup aimé les cerner…

Blanche est une femme courageuse, audacieuse et admirable car malgré ce qu’elle a enduré et ce qu’elle va vivre, elle garde la tête haute, et va même se surpasser dans certaines situations au point d’être désarmée, troublée par l’interlocuteur. Elle m’a attendrie par son manque de confiance, m’a touchée dans son rôle de maman et m’a faite sourire et même rire dans ses excès lorsqu’elle endosse son masque et qu’elle se prête au jeu demandé au bout du fil… Elle m’a également fait frissonner d’angoisse lorsqu’elle se retrouve au mauvais endroit au mauvais moment on va dire. Ce passage m’a donné des sueurs froides et m’a fait me ronger les ongles tellement j’ai eu peur pour elle. Je ne cessais de me dire : « Stop la torture ! Non l’auteure ne va pas lui faire subir ça quand même ! » … *Brrrr* À cause ou grâce à Pink Love, en tout cas Blanche se libère et se montre plus attentive aux réactions de son corps et à ses besoins. Peu à peu la gêne qu’elle ressentait au départ s’estompe pour gagner en assurance. Plus confiante et plus à l’aise elle arrive même à s’amuser au gré des conversations en se prenant au jeu et oublie la femme qu’elle est au dehors de ces murs… Elle se plie aux désidératas de ses clients dans cette ambiance si particulière et nous on savoure chaque échange. Et puis vient alors une conversation qui va la chambouler et l’exciter comme jamais. Mettre ce masque lui plait mais cet homme au bout du fil, n’est pas n’importe qui… Lui seul à ce pouvoir de la faire frissonner d’enflammer ses sens… Alaric m’a séduite bien évidemment. Il a du charisme et tout ce qu’il faut là où il faut…^^

[...]
C’est décrit avec beaucoup de vrai que l’on pourrait même lire ce roman en mangeant des popcorns tant l’histoire est plaisante et prenante et aussi et surtout parce qu’on est en bonne compagnie. Ce Livre est une addiction, j’ai vécu chaque moment avec l’impression de faire partie des personnages, d’être présente à leurs côtés tellement il m’a emportée. J’ai adoré ma lecture. Un grand Merci !