Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Ciindy59210 : Ma PAL(pile à lire)

retour à l'index de la bibliothèque
Love Play Love Play
Alfreda Enwy   
J'adore Alfreda Enwy, son écriture ses idées l'enchaînement de ses histoires!
Pour ce livre c'est exactement pareil les personnages sont bien décrits l'histoire avance petit à petit. Mais je reste mitigée je suis un peu déçue!
J'ai trouvé l'histoire assez banal avec très peu d'originalité. J'attendais beaucoup plus de cet auteur.
C'est un simple New Adult qui se lit facilement pour passer le temps.
La fin et l'épilogue remonte un peu le tout je trouve.

par xuxu
Stage Dive, tome 4 : Slow Stage Dive, tome 4 : Slow
Kylie Scott   
Lu en VO

C'est avec un peu de tristesse que j'ai entamé la lecture de ce quatrième tome car je savais qu'il serait le dernier. Consacré à Ben, le bassiste et Lizzie la soeur d'Anne, il tient toutes ses promesses. On a vu s'ébaucher leur histoire dans le tome 2 et j'étais curieuse de voir comment Kylie Scott allait la développer. Et une fois de plus, l'auteur a su me surprendre.

Ben est le membre le moins charismatique du groupe, celui qui n'offrait guère de motifs de rêver. Toujours un peu en retrait, il est celui qu'on a le moins vu. Moins connu médiatiquement car ses frasques n'ont jamais défrayé la chronique, il ne vit que pour et par la musique, ses potes, la bière et les femmes (qui ne font que passer dans son lit). Le tout dans cet ordre. Lizzie, la jeune soeur d'Anne a toujours eu un faible pour Ben, le rencontrer "pour de vrai" la fera tomber définitivement amoureuse. Mais voilà, Anne puis Mal décident que Lizzie est "intouchable" (un rappel de la règle tacite qui veut qu'on ne touche pas aux soeurs des meilleurs amis) et voilà la romance mort-née. Mais Lizzie en fan absolue et amoureuse n'aura de cesse de la faire renaître. Une nuit et une fois et tout volera en éclats ébranlant le groupe.

Ce roman comme les trois autres démarre sur les chapeaux de roues avec une scène d'ouverture particulièrement réussie. La suite est un long flash back qui raconte comment Ben et Lizzie en sont arrivés là avant d'enchaîner sur la construction d'une difficile relation. Comme Lead, le roman est peut-être moins drôle et plus axé sur la psychologie des deux héros. Dans ce quatrième roman, Kylie Scott évite le piège de la redite en proposant intrigue et structure narrative très différentes des trois premiers romans. Alors même si il est moins flamboyant et moins drôle que les deux premiers, moins émouvant que le troisième, Deep offre cependant une très belle histoire d'amour avec deux héros qui toucheront ou agaceront tour à tour mais ne laisseront jamais indifférent.

C'est en beauté et à regret que j'ai quitté l'univers des Stage DIve, heureuse d'avoir découvert un auteur qui a su me séduire en faisant vibrer différentes cordes en moi et c'est avec impatience que j'attends la publication de sa prochaine série, spin-off de Stage Dive. Pourvu que l'attente ne soit pas trop longue...

D.I.M.I.L.Y, Tome 1 : Did I Mention I Love You? D.I.M.I.L.Y, Tome 1 : Did I Mention I Love You?
Estelle Maskame   
Ce livre est juste une pépite, une des 10 meilleures que j'ai lues depuis des années ... Ca faisait très longtemps que je n'étais pas tombée sur quelque chose d'aussi magique, merveilleux, qui prend au cœur de cette façon ... Les deux protagonistes sont originaux et tellement attachants, changent beaucoup des clichés, le scénario est très fin, bien écrit, l'intrigue est un vrai suspense... Quand à la romance principale n'en parlons pas ! Le goût de l'interdit dans leur histoire et cette tension amoureuse palpable même pour le lecteur rend ce livre totalement addictif, la réputation ne ment absolument pas. Attendre mai pour le 2ème tome va être une vraie torture !

par Rules23
D.I.M.I.L.Y, Tome 2 : Did I Mention I Need You? D.I.M.I.L.Y, Tome 2 : Did I Mention I Need You?
Estelle Maskame   
il se lit vite, encore une fois. il m'a énervé, encore une fois.
j'ai vraiment pas du tout accroché a l'univers de DIMILY et ce tome-là n'a fait que conforter l'idée que je détestais les personnages.

honnetement, je suis quand meme choquée que l'histoire renaisse "comme ça", a peine arrivé a l'aéroport Eden est déjà en train de parler de Dean comme d'un poids mort dans sa vie qu'elle oublie super vite. franchement ça n'a choqué que moi qu'elle se gene ABSOLUMENT PAS pour partir en vacances chez Tyler alors qu'elle est avec Dean ? et que tout ce qui se passe ensuite soit fait avec le strict minimum de remords et carrément sans respect ?
Même Tyler que je ne détestais pas dans le premier tome m'a gonflé dans celui-ci, surtout pour la scène final qui sonne faux.

ce deuxieme tome est encore une énorme déception, encore plus que le premier tome et me conforte dans l'idée que les personnages de DIMILY sont caricaturaux ou sans aucune morale, détestable au minimum.

par sorello
D.I.M.I.L.Y, Tome 3 : Did I Mention I Miss You? D.I.M.I.L.Y, Tome 3 : Did I Mention I Miss You?
Estelle Maskame   
Après avoir lu les deux premiers tomes en français, je ne pouvais pas attendre novembre pour la sortie du troisième, j'ai donc décidé de le commander en VO. Et heureusement ! Bien que je sois triste d'avoir du quitter Eden et Tyler, je suis contente d'avoir pu les retrouver dans ce troisième et dernier tome, et je sais que je les retrouverais en novembre dans la version française.

On retrouve Eden, un an plus tard, toujours en été, puisque c'est la particularité de cette série, les trois tomes sont toujours un an plus tard, et se déroule pendant les vacances d'été. Elle est de retour à Santa Monica après sa première année à l'Université de Chicago. Mais après la révélation de la relation entre elle et Tyler un an auparavant, son père ne lui parle plus, ainsi que Jamie, un des frères de Tyler. Ils n'acceptent pas leur relation, et ne comprennent pas comment ils peuvent faire ça entre demi-frère et demi-sœur. Mais Tyler étant parti à la fin du second tome, Eden a passé un an à supporter toutes les remarques stupides, et elle ne veut plus entendre parler de Tyler, et elle soutient qu'elle n'est plus amoureuse de lui. Mais lorsque celui-ci va débarquer pour quelques jours à Santa Monica, et lui proposer de repartir avec lui pour quelques jours, pour qu'elle comprenne pourquoi il s'est absenté pendant onze long mois, elle ne va plus savoir quoi faire.

Aaaah, j'adore cette série ! C'est frais, c'est jeune, c'est mignon, mais c'est aussi mature, et j'ai juste adoré lire ces trois merveilleux tomes, et j'en redemande encore et encore !

Ce tome possède une vraie fin, on n'est pas emporté cinq, dix, ou vingt ans plus tard comme dans beaucoup d'épilogue, il n'y en a d'ailleurs aucun, mais il y a quand même une fin, et je la trouve magique. Tout n'est pas parfait, mais ça y ressemble pour moi, et j'ai adoré la façon dont Estelle Maskame a terminé cette superbe saga.

On voit la plupart des personnages, Eden, Tyler, leurs parents, les grands-parents de Tyler, Rachael, Snake, Emily, mais aussi la meilleure amie de Portland de Eden que l'on a vite fait connu dans le premier tome, Amelia.

Tout est crédible dans cette série, l'amour que ressentent les protagonistes peut paraître gros, puisque à chaque tome, ils ont eu un an de séparation, mais ça montre aussi que le vrai amour existe, et croyez moi, je suis une grande romantique, mais je ne suis certainement pas le genre de personne à croire au seul et grand amour, ni au prince charmant, mais je crois aux âmes sœurs, je crois au fait que l'on en ait plusieurs, et qu'on les rencontre tout au long de notre vie. C'est comme ça que je vois Eden et Tyler, comme des âmes sœurs.

Et puis cette série m'aura fait visiter plusieurs endroits, tels que Santa Monica, New-York mais aussi Portland. L'auteure les décrit parfaitement.
Quand je pense au premier tome, lorsque Eden arrive à Santa Monica pour la toute première fois, j'ai l'impression que ça fait une éternité alors que je l'ai lu il y a seulement deux-trois semaines. Depuis, il s'est passé trois ou quatre ans dans l'histoire, et j'ai l'impression d'avoir vécu toutes ces années avec eux. Estelle Maskame a fait grandir ses personnages parfaitement, on voit une évolution incroyable entre le premier et le troisième tome.

Je ne m'en rendais pas vraiment compte avant d'écrire cette chronique, mais je me suis vraiment attachée aux personnages et à l'histoire, et tout ça va tellement me manquer ! Ca faisait quelques mois que je voulais lire cette saga, dès que le premier tome est sorti en France, je me souviens avoir voulu attendre novembre pour que les trois soient sortis en français, mais je n'ai pas pu attendre, et j'ai tellement bien fait ! Lorsqu'on est sur d'aimer un livre rien qu'en le voyant, il ne faut pas hésiter une seule seconde.

Je vais finir cette chronique par dire que cette série fut un énorme coup de coeur, et que je la recommande des millions de fois.

Et puis n'oubliez pas... No Te Rindas. ♥


http://dreamingreadingliving.blogspot.fr/2016/08/dimily-tome-3-did-i-mention-i-miss-you.html

par OLDB
Be Mine Be Mine
N.C Bastian   
Un gros coup de coeur ce livre m'a tenue en haleine du début à la fin j'ai adorée
Be Yours Be Yours
N.C Bastian   
Be yours se focalisera sur Mendy et Tucker. Vivement le résumé....

par VIGUIE
Baby random, Tome 1 Baby random, Tome 1
Gaïa Alexia   
Très emballée par la couverture de ce roman que je trouve absolument magnifique et très mignonne, je n'ai pas tardé à commander ce roman dès sa sortie et à le lire directement après réception. Je dois admettre que je ressors assez déçue de ce roman.

Tout d'abord, il faut savoir que j'ai failli abandonner ce roman au bout de 18 pages. Pourquoi ? Pour la correction catastrophique de la part de Hugo Roman. Je devrais même plutôt parler d'absence de correction puisque j'avais plutôt le sentiment de lire une épreuve non-corrigée. Je pense qu’il faut apprendre aux correcteurs de Hugo Roman le principe des incises dans des dialogues. La règle numéro 1 d’une incise c’est l’inversion sujet/verbe. Sachez que cette règle n’est respectée à AUCUN moment dans le roman (seulement une fois en réalité mais sur 511 pages ça donne envie de rire ou pleurer, au choix). C’est honteux de la part d’une Maison d'Édition de ne même pas connaître des fondamentaux de primaire (ou d’avoir la flemme de les corriger ?). J’ai failli abandonner ce roman à cause de ça alors que je sais que ce n’est ni la faute de Gaïa Alexia ni la faute de son histoire mais je dois dire que j’ai peiné à m’accrocher à ce roman à cause des incises non respectées.

Partant de là, j'avoue que ça ne m'a pas donné une bonne image du roman. D'autant plus qu'il y a un triangle amoureux dans cette histoire et que c'est quelque chose dont je suis loin de raffoler dans les romans. J'ai un peu peur que l'histoire tourne un peu trop en rond à ce niveau-là dans les prochains tomes puisque je ne vois pas ce qu'il y a de plus à raconter pour faire deux tomes supplémentaires à part nous faire tourner en bourrique à savoir si Célia va finir avec Roman ou avec Max. Ceux qui apprécient les triangles amoureux n'y verront pas de problème, par contre si vous êtes assez réticents comme moi ce n'est pas une histoire que je vous recommande.

Concernant les personnages, j'ai trouvé l'héroïne un peu trop naïve. Je veux dire, elle a vingt ans passés mais elle savait à peine ce qu'était la "perte des eaux". De plus, à un moment dans l'histoire elle se retrouve en difficulté toute seule et au lieu de commencer par appeler les secours, elle appelle les deux mecs qui ne répondent pas évidemment et elle dit : "Je suis seule". Euh, à quel moment c'est plus intelligent d'essayer d'appeler deux gars dont un se fout un peu de toi au lieu d'appeler les secours ? Non, madame n'appelle les secours qu'après, je n'ai absolument pas compris la logique mais passons.

Pour ce qui est des deux garçons, je dois admettre que ni l'un ni l'autre ne m'a fait réellement de l'effet. Ils m'ont laissé totalement indifférente et avaient plus le comportement de deux gamins que de deux adultes responsables.

La fin de ce tome n'est pas exceptionnelle mais j'ai tout de même noté la date de sortie du tome 2 dans mon agenda même si je n'en ferais clairement pas une priorité.

J'ai souligné beaucoup de points négatifs mais globalement c'est quand même un roman que j'ai lu très rapidement, qui reste addictif et qui m'a fait passer un bon moment de lecture après les cours. Il a rempli son job : me faire décompresser après une journée de cours et je ne lui en demandais pas davantage. Je lirais probablement la suite.
Baby random, Tome 2 Baby random, Tome 2
Gaïa Alexia   
http://www.gamesofbooks.com/2018/12/05/baby-random-2-gaia-alexia/

Le premier tome de la trilogie avait été une très belle découverte et surtout un gros coup de cœur pour l’histoire, les personnages et la plume de Gaïa Alexia. La fin laissait présager que la suite des événements allait être encore plus difficile pour Célia. Evidemment, je ne m’étais pas trompée.

Célia est désormais seule avec un bébé à charge et presque sans ressources. Elle se sent abandonnée en l’absence de sa regrettée Mona mais aussi de Roman et Max, les deux hommes qui ont compté pour elle mais qui ne lui donnent plus aucune nouvelle.

Heureusement sa petite Lou est bien là et lui permet de se sentir utile et lui donne une raison de vivre ! Elle a aussi Béni, un vieil homme qui était ami avec Mona et qui malgré son âge essaie d’être disponible pour l’aider du mieux qu’il peut.

Elle va également se faire de nouveaux « amis » et même si au premier abord, ils paraissent prêts à l’aider sans contrepartie, on va vite se rendre compte que leur attitude est parfois assez étrange et va causer à Célia de nombreux soucis…

Il y a également un personnage qui semblait détestable dans le premier tome mais qui est encore pire dans celui-ci !!!

La fin de ce tome est horrible. Au moment où vous lisez cette chronique, le dernier tome est déjà disponible et heureusement car patienter après les événements des derniers chapitres serait difficile !

Une chose est sûre, je vais me plonger très vite dans la suite et fin de cette histoire qui aura su me tenir en haleine ! ♥
Stage Dive, tome 3 : Sing Stage Dive, tome 3 : Sing
Kylie Scott   
Lu en VO

Malgré une lecture que j'ai trouvée moins aisée que les deux premiers, j'ai beaucoup aimé ce troisième tome. Et pourtant, ce n'était pas gagné d'avance. La faute à un Jimmy que je n'avais guère trouvé sympathique. Dans le premier, il était franchement odieux et dans le deuxième à peine supportable. Alors, me le rendre sympathique s'apparentait à "Mission Impossible". Je n'aurais pas dû douter de Kylie Scott ! Après le "solaire" Mal que j'ai positivement adoré, l'auteur est parvenue à me faire aimer Jimmy que j'avais positivement détesté avant...

Dieu sait que les héros torturés ne sont guère ma tasse de thé. Bon, je ne dédaigne pas à l'occasion un héros à l'âme blessée, un héros de guerre atteint d'un syndrome post-traumatique ne me fait pas peur mais bon, Jimmy c'était cela puissance 10 et à vrai dire cela me rebutait plus qu'autre chose. Un ex-toxico, ex-alcoolo,ex-accro au sexe, renfrogné, sarcastique, arrogant, en un mot odieux question héros aimable on a fait mieux ! Et malgré tout, en quelques scènes, Jimmy a su toucher mon coeur tout en étant et en faisant ce qu'il faisait le mieux : du Jimmy !

Face à un tel héros, il fallait une personnalité féminine qui ait du répondant et Lena n'en manque pas. Dès les premières pages, le ton est donné et Jimmy, l'innocent, aurait dû se méfier : Lena ne se laissera pas faire. Elle semble être la seule à comprendre qui se cache derrière le masque qu'arbore en permanence Jimmy. Elle seule semble voir l'homme qui ne s'est jamais remis de son enfance saccagée, de sa relation toxique avec sa mère, des secrets qu'il a profondément enfouis. Lena elle aussi a ses propres blessures mais à l'inverse de Jimmy, elle a su en faire une force.

Avec de tels héros, le roman ne pouvait qu'être plus sombre sans toutefois que le rire ne s'invite régulièrement. Les échanges vifs entre Lena et Jimmy, les apparitions de Mal, toujours aussi déjanté, des péripéties du haut plus haut comique viennent alléger une intrigue qui pourrait facilement virer au tragique. Les derniers chapitres sont intenses et poignants. Les échanges se font plus tendus et l'ultime confrontation avant la rupture entre Lena et Jimmy est des plus violentes...avant une réconciliation qui a comblé mon petit coeur.

Alors oui, le roman est nettement moins drôle que les deux premiers, beaucoup plus sombre mais il y gagne en profondeur. Après nous avoir fait beaucoup rire dans les deux premiers romans, Kylie Scott fait vibrer la corde de l'émotion avec brio. Au fil de ses romans, Kylie Scott dévoile un talent rare et fait d'elle un auteur à découvrir mais surtout à suivre absolument.