Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
718 358
Membres
1 031 154

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Cinéma intégral



Description ajoutée par ElaRaleuse 2021-12-14T19:01:00+01:00

Résumé

Dans un futur proche, l’humanité a trouvé la solution pour éradiquer guerres, famines et pandémies. Vivre sans les problèmes de pauvreté et en harmonie avec la nature serait merveilleux si des groupuscules violents ne venaient perturber ce bien-être quotidien jamais encore atteint à ce jour.

Jade, Allan et Timéo travaillent pour le Cinéma Intégral. Ils sont chargés de collecter et d’archiver les images du passé auxquelles une nouvelle technologie permet d’accéder. Quelle n’est pas leur stupéfaction lorsqu’ils découvrent que LE dossier à même de répondre à l’une des interrogations majeures qui sous-tendent les philosophies de vie de l’humanité depuis des millénaires a été volé.

Dans une quête haletante, ils nous entraînent à sa recherche depuis les nouveaux centres urbains jusqu’à une cité interdite au sein d’une nature réinventée.

Afficher en entier

Classement en biblio - 35 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Khiad 2023-03-19T11:10:15+01:00

Bien plus tard Tim avait éprouvé le besoin viscéral de se lever et s'était dirigé sans vraiment y réfléchir vers la douche. Ces épanchements sont faisait preuve Jade après leur RP le mettaient mal à l'aise et provoquaient en lui un sentiment confus. Tout de même, cette profusion de caresses, d'étreintes et de baisers était aussi surannée que dépourvue d'intérêt. Ils n'avaient pas besoin de ça pour réaliser un bon score. Il l'avait d'ailleurs vérifié sur son appli, ils venaient de pulvériser son précédent record sur tous les paramètres.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Khelone 2023-12-16T16:06:02+01:00
Bronze

Le style est fluide, le rythme très intense, on ne s'ennuie pas une minute. Les chapitres sont courts et il se passe toujours des choses et ce dès le début qui commence sur les chapeaux de roues.

Maintenant, pour parler concrètement de l'histoire, j'aime beaucoup l'idée de base. Grâce au cinéma intégral, notre personnage va voir une séquence du passé qu'il n'aurait pas dû voir et sa vie, ainsi que celle de son collègue, va basculer. On part ensuite plus sur un thriller sur fond de science-fiction, ce qui n'est pas pour me déplaire. Par contre, du coup, mise à part cette fameuse séquence vue par notre héros, le cinéma intégral est assez absent, évoqué de temps en temps mais c'est tout. Je trouve ça un peu dommage, j'aurai aimé en voir plus, mais cela aurait desservi le roman en cassant le rythme (ce qui est un des points forts) 🙂

Par contre le reste du côté science-fiction/anticipation, j'ai vraiment apprécié. Je n'en dirai pas plus pour ceux qui voudraient découvrir ce livre, mais la société imaginée par l'auteur est très intéressante... et ça fait peur 😱 Clairement je ne voudrais pas vivre à leur époque ! D'ailleurs ma partie préférée du roman est au final sur les derniers chapitres, qui est plus calme que le reste, mais où nous avons un peu d'explications sur comment la société en est arrivée là. J'en profite pour vous parler rapidement de la fin du coup : ce n'est pas forcément ce à quoi je m'attendais quand j'ai commencé ma lecture, mais j'ai vraiment aimé le choix de l'auteur. Là encore, je n'en dirai pas plus 😇

Alors maintenant, il est temps de vous expliquer pourquoi je suis mitigé finalement sur ce livre. le problème pour ma part, ce sont les personnages. En soit, c'est le seul vrai point négatif que je vois, mais malheureusement, je n'ai pas réussi à m'attacher à eux. du coup je ne me suis pas senti réellement impliqué dans l'histoire 😕

Conclusion : le livre a un rythme très intense et l'idée de base est bonne, le côté science-fiction / anticipation m'a séduit mais malheureusement je suis passé un peu à côté de l'histoire car je n'ai pas eu de réelle affection pour les personnages 😕

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Khiad 2023-03-19T22:31:28+01:00
Bronze

Je voudrais tout d'abord commencer par remercier Frédéric Mirabel-Chambaud pour m'avoir proposé son livre en SP via le site SimPlement.

J'ai eu une sensation de déjà vu quand j'ai lu le début de ce roman. C'est en fouillant dans mes messages que j'ai vu que l'auteur m'avait déjà contactée par le passé et que je lui avais demandé de retenter sa chance plus tard, faute de place. J'ai donc dû lire l'extrait à ce moment-là. ;-)

Concernant la couverture, je préfère celle-ci à la précédente de chez Librinova. Elle montre plus le côté technologique et holographique, notamment avec le BH. J'aime beaucoup ses tons de bleu et le jeu de lumières. Le tout fonctionne très bien.

Concernant la plume de Frédéric Mirabel-Chambaud, je l'ai trouvée fluide et agréable, avec de belles descriptions de paysages. J'ai beaucoup aimé la satire sociale de notre époque qu'il nous propose.

Mais posons le contexte.

Nous sommes dans une société futuriste où les deux tiers de la population a été décimée par les guerres de religions ainsi que par des épidémies. Il ne reste maintenant que deux grands royaumes où sont majoritairement répartis les gens : celui des Grandes Terres du Nord et celui des Terres Australes.

Mais moins de monde est égal à plus de richesses pour chacun, plus de denrées alimentaires, plus d'espace. Tout ça fait qu'il n'y a désormais plus de vols ni de violence (ou si peu).

Les relations entre hommes et femmes ont aussi changé. Les couples n'existent plus. Les gens se contentent de RP (Relations Privées, de relations sexuelles si vous préférez) selon leurs envies et personne ne s'en cache. Tout le monde se fiche complètement de savoir qui couche avec qui vu que les sentiments amoureux sont plus que démodés.

Les avancées technologiques ont permis de mettre à jour le Cinéma Intégral. Mais, kezako ? Pour vulgariser un peu (beaucoup !) la chose, grâce à un super ordinateur, ils sont désormais capables, via les particules de lumière, les photons, (je crois) de suivre leur trace pour "lire" ce qui s'est produit dans le passé. Une révolution !

Je regrette cependant que ce soit si peu exploité dans le livre, alors que c'en est quand même le titre !

En parallèle, tout le monde possède un BH (Bracelet Holographique), qui est un mix entre la montre connectée et le smartphone, mais en encore plus évolué. Il peut presque tout faire : appels holographiques, internet, GPS, accès au cinéma intégral, constantes vitales, diffusions de nanoparticules chimiques pour réguler les petits soucis physiques... Du coup, la longévité est plus grande. Les habitants sont ultra dépendants de leur BH et passent leur temps dessus, oubliant les relations humaines réelles...

Bizarrement, cette dernière partie me semble déjà familière de nos jours... ^^'

Mais assez d'explications comme ça sur l'univers. Entrons maintenant dans le vif du sujet, tout comme le fait l'auteur dès le début de son livre.

Tim, notre protagoniste, se fait agresser chez lui en pleine nuit. Une chose quasi inimaginable à cette époque presque utopique. Pourquoi lui en veut-on ? Qu'a-t-il bien pu faire pour mériter ça ? C'est ainsi que ses aventures vont commencer, parce qu'il veut comprendre le pourquoi du comment. Il sera plus ou moins aidé par une policière un brin violente, un meilleur ami qu'il rabaisse un peu et une jeune femme qui semble parfaite.

J'ai trouvé les investigations de Tim un brin linéaires, dans le sens où le héros semble toujours avoir la solution à tout, même quand ça se passe mal. J'ai trouvé ça un peu trop facile. Cependant, je ne vais pas en tenir rigueur à l'auteur. Pourquoi ? Désolée, mais pour le savoir, il vous faudra lire ce livre. ;-)

J'ai eu un peu de mal à accrocher à son personnage. Je l'ai trouvé un peu trop "parfait", ce qui le rend en fait imparfait, mais pas dans le bon sens. (Je vous embrouille ? C'est fait exprès ! lol) Crac en informatique, il a toujours le bon programme pour tout, ce qui le rend un peu trop sûr et imbu de lui-même. En parlant de programme, celui qui compile ses performances sexuelles et celles de ses partenaires m'a un peu mise mal à l'aise, surtout qu'il les partage avec Allan, son meilleur ami. Bon, je sais que les relations sont différentes à leur époque, plus ouvertes, plus publiques, mais quand même...

Il est vrai que j'ai parlé de linéarité un peu plus haut, mais on ne s'ennuie pas pour autant, entre enquête, tension, humour, réflexion, rebondissements... Je regrette juste un peu le hareng rouge que l'on nous a fait miroiter et qui n'a, au final, servi à rien vu qu'on ne le voit même pas une seule fois dans l'histoire...

C'est un monde dystopique presque utopique qui m'a fait un peu envie, avec le retour à la nature, la paix, un train de vie confortable... Mais une bien trop grande dépendance à la technologie qui m'a beaucoup freinée. C'est ce qui fait que j'ai trouvé les Tramps tout à fait intéressants. Ce sont des rebelles qui rejettent les BH et l'addiction qui en découle. Eux préfèrent vivre en marge de la société, mais libres de presque toute contrainte technologique.

J'ai beaucoup aimé l'analyse (tout à fait réelle) qui a été faite de notre monde et de notre époque.

Les révélations finales m'ont beaucoup surprise, mais expliquent aussi beaucoup de choses. Elles sont peut-être cependant un poil trop longues et avec quelques répétitions de faits. La fin détonne de ce que l'on peut trouver habituellement, néanmoins. Ce n'est pas un point négatif pour moi, loin de là.

En résumé, j'ai passé un moment agréable entre les pages de ce livre, qui allie science-fiction, thriller, romance, anticipation, dystopie (sous couvert d'utopie), mais aussi action, humour et réflexion. Je ne me suis pas ennuyée, malgré un personnage principal, pour moi, peu attachant, certains sujets trop peu exploités ainsi que des explications finales un peu longues. Néanmoins, l'analyse faite de notre époque est plus que pertinente et la fin à mon goût.

http://booksfeedmemore.eklablog.com/cinema-integral-frederic-mirabel-chambaud-a213919751

Afficher en entier
Bronze

Timéo travail au Cinéma Intégral, nouvelle technologie qui permet de découvrir le passé en inspectant les photons. Avec son collègue Allan, ils font une découverte fascinante. Et la nuit-même, tous deux se font attaquer.

Tim cherche à savoir pourquoi. Pourquoi un Tramp, une personne ayant renoncé aux avancées technologiques, s'est introduit dans son logement et a essayé de le tuer. Il cherche à comprendre le lien qu'il y a avec cette découverte.

Sur fond d'utopie futuriste, c'est un thriller fascinant qui s'offre à nous. La question principale étant : Qui tire les ficelles ? Sont-ce les marginaux Tramp depuis leur montagne isolée ? Est-ce cette organisation dirigée par un certain Franck Ripler qui aurait des ramifications dans toutes les entreprises et services publics et qui cherche à reprendre le contrôle de l'humanité à la place de la technologie ?

Le roman commence très rapidement par l'attaque sur Timéo, donc on est tout de suite dans une ambiance sombre et bizarre. Les pistes sur lesquelles enquête Tim l'entraîne à se poser des questions sur le fonctionnement de son monde, les indices qu'il collecte rendent l'énigme plus dense : pourquoi supprimerait-on des archives toutes traces se rapportant aux religions ? Quel est le lien avec la découverte sur la disparition des dinosaures qu'Allan et lui ont faite ?

L'intrigue est plutôt bien ficelée, même si je me suis doutée de qui tirait vraiment les ficelles uniquement parce que j'ai lu trop de roman de science-fiction dans années 80, bien que certaines choses m'aient fait douter. Là où le bas blesse, c'est dans l'avancement de cette intrigue. C'est malheureusement linéaire. Tim trouve toujours la bonne information au bon moment et fonce tête baissée à la prochaine étape, sûr de lui. Pas de "retour à la case départ, ne touchez pas 20 mille francs", Tim n'échoue pas.

Mais si l'intrigue est bien, les personnages sont horripilants.

Quand Tim, et même Allan, ne peuvent s'empêcher de faire la remarque, par l'intermédiaire du narrateur ou directement en dialogue, qu'une femme a de jolies courbes, qu'une autre est mieux en chemisier et jupe courte qu'en treillis militaire (alors qu'ils ne se connaissent pas). Et bon, même si les relations durables n'ont plus court, je trouve quand même malsain de noter ses performances et ses partenaires... (je veux dire, se laisser un mémo, pourquoi pas, mais aller jusqu'à compiler un fichier Excel avec l'intensité de tous les ressentis, bon, l'impression qu'Andrew Tate est passé par là, un peu).

De plus, Tim est juste trop doué partout. Il est beau et athlétique sans faire trop d'effort, il est un petit génie de l'informatique, créant des programmes qui sont la solution à beaucoup de choses, qu'il avait comme par hasard codé parce que l'envie lui avait pris. En plus il résiste aux poisons qu'on lui injecte plutôt bien il est compatissant et altruiste. Non, vraiment, il est trop fort, ce Tim. (Et on passera sur les remarques euh désobligeantes envers Allan qui a un physique plus banal)

Et merci surtout à Jade de penser A TOUT. Quand ils partent, Tim et elle, en expédition dans les montagnes, qui a pensé à apporter de la nourriture ? Jade. Qui est là pour calmer l'ardeur de Tim parce que ça brusque les autochtones ? Jade. Qui est là pour faire l'éloge des compétences mécaniques et informatiques de Tim ? Jade ! Support émotionnel et cuisinière. Mmmmais c'est tout.

Vraiment, l'intrigue aurait pu être encore plus intéressante si elle avait été mieux servie.

Les personnages secondaires desservent l'histoire plus qu'autre chose. On reste sur notre faim quant au destin d'Allan et Léa la policière, de Jade qui est blessée en bas d'une falaise ayant courageusement dit à Tim de continuer sans elle, qu'elle ne ferait que le ralentir.

Franck Ripler est un peu un mauvais fusil de Tchekhov, on entend parler de lui, on en voit un petit bout, mais il ne sert pas à grand-chose à part être une ombre menaçante qui pourrait être le méchant. Il n'y a pas vraiment d'enquête sur lui, on ne sait pas à quel point son organisation est puissante. (Oui, spoiler, ce n'est pas lui le méchant, sinon il ne serait pas inutile)

Et pour finir en beauté, parlons (sans spoilers) de la fin. Je vous donne un chiffre.

20%

De "monologue du vilain". De dialogue techniquement puisqu'il y a deux voix. Mais le trope est là.

Il y a 40 pages de Monologue du Vilain. Sur 230. Le Vilain qui nous explique, sous couvert d'expliquer à Tim qui est impuissant à ce moment-là, pourquoi il a fait tout ça, pendant 40 pages.

Au-delà de ces 40 pages lourdes à lire, le reste de la fin est bien. Je ne suis pas étonnée, mais pas déçue, de ce qui arrive à Tim (heureusement d'ailleurs, sinon l'armure en scenarium aurait été sacrément épaisse)

En gros les idées sont là, mais plein de choses ne sont pas assez poussées jusqu'au bout, ce que donne un roman qui paraît incomplet. (Et les personnages que sortent des romans des années 70-80 dans leur manière de penser, bon, en 202X, on y repassera)

Afficher en entier
Bronze

Service presse

Résumé : Timéo est agressé chez lui alors qu’il était dans son lit ; il arrive in-extremis à s’en sortir mais en tuant son agresseur. Il apprend que son collègue Allan a également été victime d’une agression. Ils travaillent tous les deux au Cinéma Intégral, une base de donnée qui archive toutes les images du passé ; est-ce parce qu’ils ont découvert la disparition d’un dossier qu’ils sont la cible d’un tueur ? Timéo et Allan, aidés de Jade qui travaille avec eux, vont tenter de résoudre cette énigme.

Mon avis : Bienvenue dans un monde du futur où tout est fait pour le bonheur des humains ! La délinquance a pratiquement été éradiquée, les gens n’ont plus de problèmes d’argent, vivent en meilleure santé et plus longtemps ! Un monde où un bracelet magique, le bracelet holographique (BH) remplace avantageusement les téléphones cellulaires du passé, puisqu’ils soignent et se connectent à tous nos appareils domestiques et sont capables de répondre à quasiment toutes nos demandes.

Ce roman futuriste nous entraîne dans un monde interconnecté, avec des machines et de l’intelligence artificielle ! Mais dans ce décor idyllique, un problème surgit et Timéo va nous entraîner dans une enquête palpitante au cœur de ses programmes informatiques et à la rencontre des Tramps (individus qui rejettent le progrès et refusent d’être connectés).

Pas d’inquiétude cependant, chaque nouvelle technologie est bien expliquée, de façon très simple et même les nuls en informatique comprendront aisément.

Le style de l’écriture est fluide et agréable à suivre. Le décor est planté au fur et à mesure, sans longueurs, il y a de l’action, des rebondissements, des explications intéressantes, bref de quoi tenir le lecteur en haleine !

Nous sommes amenés à nous poser quelques questions sur les progrès… Et la fin est carrément inattendue ! Vous voulez savoir ? Lisez Cinéma Intégral !

À lire avec de la cuisine moléculaire (possibilité de remplacer par de la gelée de fruits sur un toast et du bubble-tea), téléphone cellulaire éteint !

Afficher en entier
Or

Service Presse reçu de Mr Mirabel-Chambaud que je remercie.

🎥 L’histoire se déroule au 22e siècle, le monde tel que nous le connaissons a évolué. La violence a pratiquement disparu, ainsi que deux tiers de la population. A présent, les êtres humains sont ultras connectés grâce au Bracelet Holographique.

🎞️ L’histoire rentre assez rapidement dans le vif du sujet et au vu du nombre de page j’en suis reconnaissante. C'est une histoire qui mêle monde futuriste, thriller et relations humaines. Elle est pleine de rebondissement saupoudré de suspense.

🎥 Le style de l'auteur est très plaisant (il est clair qu’il maîtrise parfaitement son sujet) et on ne s'ennuie pas car il n'y a aucun temps mort. J’ai été absorbé par ma lecture.

🎞️ Même si le récit est court, les détails apportés dans le texte ne m’ont pas semblé superflue ou trop lourd et j'ai trouvé que les personnages étaient bien travaillés. Mention spéciale pour Jade, ce petit bout de femme qui s’avère bien plus forte qu’elle ne le laisse paraître.

🎥 J'ai adoré la fin, bien que le fond était légèrement prévisible mais la forme était géniale et originale!

🎞️ Je vous conseille ce livre si vous aimez les romans d'anticipation.

Afficher en entier
Lu aussi

Pour commencer, je vais vous parler de l'univers que j'ai beaucoup aimé. Comme je l'ai déjà dit, il s'agit d'un univers futuriste et j'ai trouvé la vision qu'à Frédéric Mirabel-Chambaud (que je remercie beaucoup pour ce SP) de l'évolution de notre monde très intéressante. En effet, il a instauré une toute autre manière de vivre que la nôtre et cet aspect est très bien développé et expliqué. Bien sûr, on a également droit à du plus classique comme les voitures sans chauffeurs et complètement automatiques 😂

Tout ça pour dire que j'ai vraiment beaucoup aimé l'univers.

Concernant les personnages, ils n'étaient pas très développés mais c'est le seul aspect "négatif" que j'ai à dire les concernant. Je les ai trouvés agréables à suivre car j'ai aimé leur caractère et leurs réactions qui m'ont parfois (agréablement) surprise.

Entrons maintenant dans le cœur du sujet : l'histoire et l'intrigue. Je ne vais pas le cacher, j'ai eu un peu de mal à comprendre certaines explications mais dans l'ensemble tout était très bien expliqué et l'intrigue est très prenante. Il y a beaucoup d'action, l'histoire a un bon rythme et cette fin 🤩 Je ne vous en dirai pas plus 😝

Pour résumer, dans l'ensemble j'ai beaucoup aimé ma lecture.

Retrouvez mon post sur Instagram : https://www.instagram.com/p/Cn2PcgMqXTp/?utm_source=ig_web_copy_link

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Tiffany25 2022-11-19T18:41:10+01:00

En premier lieu, je tiens à remercier l'auteur Frédéric Mirabel-Chambaud de m'avoir sollicitée afin de découvrir son premier roman "Cinéma-Intégral" contenant 34 chapitres palpitants avec une ambiance particulièrement futuriste.

Pour un premier roman, je tiens à le féliciter car il a réussi à me tenir en haleine de la première page à la dernière page. Je n'étais pas rassasiée à la fin de la lecture pour vous dire, il m'en fallait encore plus ! Mais il faut bien qu'un roman se termine à un moment donné ahah.

Plus sérieusement, d'entrée, l'auteur nous met directement face à l'action avec l'agression d'un de ses personnages principaux, employé du Cinéma-Intégral, Timéo, surnommé Tim. Tout de suite, on se pose les mêmes interrogations que Tim : pourquoi ? Pour quels motifs ? Qui est cet individu ? A-t-il été envoyé par quelqu'un ?

Tant de questions qui nous tourmentent en nous incitant à lire la suite avec une grande curiosité sans s'arrêter, mais il faut tout de même faire des pauses pour reprendre ses esprits et pour poursuivre la lecture le plus sereinement possible.

L'agression similaire d'Allan, collègue et ami de Tim, est l'agression de trop. En effet, elle les pousse à mener leur enquête eux-mêmes car le Service Civil de Protection (SCP) ne poursuit pas les enquêtes et les clôture. Avec une autre collègue, Jade, ils vont braver tous les dangers pour découvrir la vérité. Malgré les tensions, Jade et Tim vont se rapprocher et s'aimer.

L'enquête sur le pourquoi du comment de leur agression a son lot d'infos : à chaque nouvelle information obtenue, d'autres surviennent. Avec ces informations, des théories émergent : un complot d'une organisation secrète ? Un lien de l'humanité avec l'Intelligence Artificielle ?

Pour obtenir des réponses plus précises et mener l'enquête à son terme, le trio est prêt à tout pour les obtenir comme collaborer avec les Tramps (ils sont contre les avancées sociales et technologiques). La collaboration ne sera pas sans conséquences et compliquera encore plus la menée de l'enquête.

Petit à petit, le trio comprend que le téléchargement de données sur l'époque des dinosaures sur leur BH via un câble RX a réveillé le Diable (Méga Computers), ce qui leur permet d'aiguiller leurs recherches vers un lieu précis digne de l'enfer : le début de la fin. On surprendra également une conversation particulière et très amicale entre les deux Méga Computers.

Enfin, Frédéric Mirabel-Chambaud nous rappelle que peu importe le siècle dans lequel on vit, nous serons à la merci des nouvelles technologies, car nous sommes dépendantes d'elles. Tout n'est pas stocké dans notre tête mais est principalement stocké dans les bases de données et stockages des appareils que nous utilisons : ordinateurs, téléphones portables, disques dus et j'en passe.

Pour terminer, j'adresse mes félicitations à l'auteur pour son joli et premier roman aux éléments à suspens, à l'action et à l'ambiance futuriste nous laissant sur notre faim : un tome 2 peut-être :) ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Stlivre 2022-11-18T16:00:09+01:00

Au 33 ème siècle, Timéo, Allan et Jade travaillent pour Spy World, et ils archive t les images du passé grâce à une nouvelle technologie le Cinéma Intégral. Un jour, ils découvrent qu'un dossier, LE dossier à disparu. Ils partent en quête de ce fameux dossier dans un monde où l'homme est gouverné par des bracelets holographiques et des supers ordinateurs.

Lecture très plaisante et fluide, l'idée de départ est très bonne, mais elle aurait pu être plus développée, on y retrouve des similitudes avec notre monde. La fin m'a déçue, je m'attendais à autre chose. En tout cas on se pose des questions sur la façon dont tous les "moutons" suivent les réseaux sociaux, surtout les jeunes, et qu'ils ne se rendent pas compte que la vraie vie ce n'est pas çà. Il manque à certaines générations un esprit critique.

Merci à l'auteur pour m'avoir permis de découvrir son livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par HPothier 2022-11-12T03:06:37+01:00
Argent

Ce petit livre est assez intrigant, je dois dire que j’aime bien le concept que l’auteur a créé et l’idée en tant que telle est originale. Cependant, le tout est assez complexe et j’étais un peu perdue par moment. Je crois que je n’ai pas été assez concentrée au début, mais je ne m’attendais pas à cela. J’ai fini par bien comprendre le principe à la fin du roman.

Un univers futuriste où la technologie a pris le dessus sur passablement tout dans le monde. J’ai également dû travailler fort sur mes idéaux qui sont assez différents de ce que serait notre sort dans un contexte comme cela, mais que je dois l'avouer pourrait être très réaliste. Tim et Jade forment un beau duo d’enquêteur et leur périple est rempli d’action et de rebondissements.

Je n’avais pas vu venir ce dénouement et la fin assez particulière, on peut dire que ce livre sort de l’ordinaire. Il est sûr que cela m’a aussi fait réfléchir sur l’avenir et je ne suis pas sûre d’être rassurée.

Afficher en entier
Argent

Un roman d anticipation ne nous dévoile jamais un futur happy alors que celui ci par contre non je déconne nous nous retrouvons face à un univers dans lequel règne en apparence calme et harmonie mais qui contient dans ces fondements un esclavagisme 2.0 en effet nous sommes confrontés une société dans laquelle toutes libertés humaines disparaissent au détriment d un artefact technologique qui réalise tout leur besoin donnant froid dans le dos. Ce roman très prenant utilisant une écriture fluide et tres imagée nous embarque dans un véritable thriller initié par une intrigue qui des le début installe une atmosphère délétère qui va s amplifier pour nous donner une fin incroyable que vous n imaginez même pas. Tout est parfaitement construit et maîtrisé afin de vous faire suivre une expérience incroyable du point de vue de la narration avec une alternance de chapitres qui mettent en relief les actes, pensées et embrouilles des principaux belligérants et du point de vue de l intensité de l histoire qui est marquée par une séries de rebondissements et de révélations qui vont vous clouer au fauteuil. On retrouve dans celui ci des thèmes comme l illusion, la perte de liberté ou encore les dangers de la technologie. Dans lequel interagissent une série de personnages soumis, machiavéliques et corrompus qui vont devoir faire des choix cruciaux, remettent en question leur croyance et faire preuve d insoumission afin de pouvoir exister.

Un roman qui vous emporte dans les bas fond du progrès technologique.

Afficher en entier

Activité récente

cindyg l'ajoute dans sa biblio or
2022-01-10T21:03:26+01:00

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 35
Commentaires 38
extraits 9
Evaluations 25
Note globale 7.75 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode