Livres
528 694
Membres
548 859

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Laurien 2017-03-19T21:07:15+01:00

Auguste :

Je suis maître de moi comme de l'univers ;

Je le suis, je veux l'être. O siècles, ô mémoire !

Conservez à jamais ma dernière victoire !

Afficher en entier
Extrait ajouté par Belle-Helene 2019-01-10T22:17:58+01:00

La recevoir de lui me serait une gêne ;

Mais quand j'aurai vengé Rome des maux soufferts,

Je saurai le braver jusque dans les enfers.

Oui, quand par son trépas je l'aurai méritée,

Je veux joindre à sa main ma main ensanglantée,

L'épouser sur sa cendre, et qu'après notre effort

Les présents du tyran soient le prix de sa mort.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Belle-Helene 2019-01-10T22:17:31+01:00

Jamais la liberté ne cesse d'être aimable ;

Et c'est toujours pour Rome un bien inestimable.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Belle-Helene 2019-01-10T22:16:57+01:00

C'en est encor bien moins, alors qu'on s'imagine

Guérir un mal si grand sans couper la racine ;

Employer la douceur à cette guérison,

C'est, en fermant la plaie, y verser du poison

Afficher en entier
Extrait ajouté par Belle-Helene 2019-01-10T22:15:41+01:00

Mon repos m'est bien cher, mais Rome est la plus forte ;

Et, Spoiler(cliquez pour révéler)quelque grand malheur qui m'en puisse arriver,

Je consens à me perdre afin de la sauver.

Pour ma tranquillité mon cœur en vain soupire :

Cinna, par vos conseils je retiendrai l'empire ;

Afficher en entier
Extrait ajouté par Belle-Helene 2019-01-10T22:14:48+01:00

Conservez-vous, seigneur, en lui laissant un maître

Sous qui son vrai bonheur commence de renaître ;

Et pour mieux assurer le bien commun de tous,

Donnez un successeur qui soit digne de vous.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Belle-Helene 2019-01-10T22:14:30+01:00

Vous la replongerez, en quittant cet empire,

Dans les maux dont à peine encore elle respire,

Et de ce peu, seigneur, qui lui reste de sang,

Une guerre nouvelle épuisera son flanc.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Belle-Helene 2019-01-10T22:14:04+01:00

Ainsi la liberté ne peut plus être utile

Qu'à former les fureurs d'une guerre civile,

Lorsque, par un désordre à l'univers fatal,

L'un ne veut point de maître, et l'autre point d'égal.

Seigneur, pour sauver Rome, il faut qu'elle s'unisse

En la main d'un bon chef à qui tout obéisse.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Belle-Helene 2019-01-10T22:13:38+01:00

Depuis qu'elle se voit la maîtresse du monde,

Depuis que la richesse entre ses murs abonde,

Et que son sein, fécond en glorieux exploits,

Produit des citoyens plus puissants que des rois

Afficher en entier
Extrait ajouté par Belle-Helene 2019-01-10T22:13:26+01:00

Si le ciel n'eût voulu que Rome l'eût perdue

Par les mains de Pompée il l'aurait défendue :

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode