Livres
567 558
Membres
622 151

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Cinqueterre, Tome 1 : La Source des siècles



Description ajoutée par Lohiel 2020-09-27T18:05:46+02:00

Résumé

Longtemps après l’extinction des humains, les qwentils mènent une existence des plus paisibles, en leur vallée sanctuaire du Briselonde. La violence, dit-on, a disparu pour toujours, grâce aux anciens, les seigneurs protecteurs, détenteurs d’une magnifique et puissante magie. Comme leurs véhicules sans attelage, ou ces mirenoirs capables de figer l’image d’une personne – un reflet immobile, parfait, qu’ils nomment des silfies.

Et autour de cet étrange paradis, rôdent les ronfles...

La Source des Siècles, premier volet du diptyque Cinqueterre, est d’abord un pur roman de Fantasy et de Science-fiction, avec de l’aventure, de l’amour, des lieux enchantés et des retournements de situation. Mais c’est aussi un voyage autour des littératures de l’imaginaire, un récit second truffé de références pop-culture... et un jeu habile avec vos perceptions.

Disponible sur Amazon, ebook & broché.

Le second tome, "Les Miroirs d'Olvida", est paru en septembre 2021.

Afficher en entier

Classement en biblio - 6 lecteurs

extrait

― Écoutez, monsieur… Monsieur… comment doit-on vous appeler ?

― Fibonbberm, c’est mon nom !

Il avait baissé d’un ton, relâchant ses tentacules. Le fait que Lils ait jugé utile qu’il se présente le calmait quelque peu, à l’évidence. Elle détestait l’idée de négocier avec cet individu répugnant, mais elle savait que fuir à toutes jambes aurait été une très mauvaise solution. Fosse-souche était à l’origine de plusieurs récits, de ceux qu’on racontait de préférence le dernier jour d’octobre. Et c’est bien pour cela que personne n’osait plus y mettre les pieds depuis des lustres.

Pour résumer, l’homme-souche l’aurait rattrapée en trois enjambées. Et ensuite, il pourrait bien la transformer en nouveau sujet d’étude. Ou en n’importe quoi d’autre.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

Je ne vous raconterais pas l’histoire et il n’y aura aucun spoil, car ce je souhaite, c’est vous parler d’une découverte littéraire, un chef-d’œuvre qui m’a scotché, une perle de l’auto-édition. Il s’agit du premier volet d’un diptyque intitulé « Cinqueterre — La Source des Siècles » de Lohiel F. Courteveille.

Ce livre ne ressemble à aucun autre ! N’y cherchez pas les clichés habituels, il n’y en a pas, bien que certains soient « retournés » avec délice. L’auteure a réussi à créer un univers complet avec une faune, une flore, des écosystèmes complexes, mais aussi des peuples aux pratiques, valeurs et croyances diverses. Le tout enrichi par des descriptions de paysages superbes dont les détails permettent de « peindre » les décors au fil du roman. On est au cinéma, projeté dans un panorama à 360°, j’adoooore !

Si l’on ajoute une grande maîtrise des procédés littéraires utilisés avec finesse et un subtil équilibre entre descriptions, explications et dialogues, on obtient un récit harmonieux et fluide qu’on a plaisir à lire et à relire.

Le relire : c’est ce que j’ai fait pour savourer au mieux cette histoire truffée de pop culture et l’on peut s’amuser à en repérer au fil des pages et se réjouir de la manière dont l’auteure les met en scène. C’est comme un jeu. J’ai ainsi noté de nombreuses références à Star Trek, mais aussi à Star War, à la planète des singes, Avatar et à d’autres grands classiques de science-fiction, de fantasy et même un clin d’œil aux contes merveilleux à la fin de ce premier tome. La désignation même du peuple Qwentil me rappelle le mot « gentil ». Ce seront peut-être des « Qwindy » en anglais !

Dans ce premier tome, il y a autant d’invitations à l’imaginaire qu’une démarche écologique et philosophique. Une invitation aussi à se pencher sur les bons et les mauvais côtés du transhumanisme avec tous les risques que ça comporte de vouloir se prendre pour des dieux scientistes.

Mais le Qwentil n’est pas une race « augmentée » ; c’est une nouvelle espèce avec certains problèmes génétiques qui se posent quand on veut créer un peuple plus conscient, plus moral, plus empathique, mais également plus fragile physiquement que les humains.

Les Qwentils vivent en parfaite harmonie avec la nature et, étant pacifiste, ce peuple représente un idéal qui n’est pas sans rappeler les na'vi de Pandora. Maintenus dans l’ignorance par les Anciens, ces Qwentils croient en la magie. Du coup, on comprend mieux que l’auteure ait choisi une citation de Arthur C. Clarke « Toute technologie suffisamment avancée est indiscernable de la magie. » pour introduire son livre. Citation qui prend ici tout son sens puisqu’elle nous donne une première clef en tout début de roman… et des clefs, il y en a tout au long du récit si l’on s’amuse à les chercher.

Mais l’écriture agile de l’auteure permet plusieurs niveaux de lecture. Ainsi sans ces clefs on peut tout à fait le lire au premier degré, c’est ça qui est fort. Les clefs permettent de s’attarder sur de prétendues longueurs qui n’en sont pas, mais de subtiles informations à décoder. Aussi, ce roman satisfera autant les préados, que les adultes, les lecteurs pressés et ceux qui aiment flâner. Bref que vous dévoriez cette lecture ou que vous la dégustiez lentement, vous y trouverez du plaisir.

Conserver le point de vue des Qwentils, tout au long de ce premier tome a été un choix judicieux qui a ménagé le suspens et développé l’intrigue jusqu’à la fin. J’ai donc hâte de lire le second volet de ce diptyque dont je pressens déjà le point de vue des Anciens. Cassidan et Niamh nous expliqueront — peut-être — comment ils vont résoudre les problèmes qu’ils ont créés en voulant bien faire, ainsi que le fardeau et les angoisses que suscite leur propre sort.

Je mets « Cinqueterre » sur la même colonne de mes livres préférés sur ce thème du transhumanisme comme : Fondation d’Isaac Asimov ; Le Meilleur des mondes d’Aldous Huxley ; Ravage de René Barjavel ou encore Chroniques martiennes de Ray Bradbury. C’est pourquoi j’attribue ce « Diamant » au premier roman de cette auteure à qui j’adresse un grand bravo enthousiaste !

Afficher en entier
Diamant

Par où commencer ? C'est un coup de coeur radical. Voilà, c'est posé. Vlan. À mettre entre toutes les mains des fans de SFFF ou même de curieux pour toutes occasions, anniv ou Noël. Ils tomberont in love, jsuis même pas inquiète.

Après un début assez lent et très dense, on découvre bien vite à quel point on a bien fait de s'accrocher. Les péripéties s'envolent, avec une galerie de personnages ultra sympathiques et différents de ce que l'on a l'habitude de voir.

Je commanderai le second volume avec beaucoup, beaucoup de plaisir et je ne peux dire qu'une chose : FONCEZ !

Afficher en entier
Bronze

Les humains ont disparus à cause de leur destruction de la planète. Sur les parties encore habitables, les qwentils se sont développés dans une harmonie sans conflit. Mais les attaques des ronfles ou l’apparition d’un étranger met en menace l’équilibre de cette société.

L’autrice propose plusieurs points de vue pour cette histoire, Ysolda, une archère qui part à la recherche de son mari Jan emporté par les ronfles et Lils, leur fille, qui en partant en quête rencontre Merle, un étranger qui va être à l’origine de pas de complots.

Ysolda est une femme au caractère bien trempé qui surmonte ses peurs pour sauver ceux qu’elle aime. Lils montre aussi un courage assez impressionnant pour son âge. Jan a du mal à assimiler les découvertes de sa femme et de sa fille. Il m’a paru bien plus froid qu’Ysolda et Lils. D’autres personnages gravitent autour de nos héros comme Cassidan, un vieux sage.

L’autrice impose un rythme assez soutenu en maintenant un certain suspens tout au long de son roman. J’ai cependant regretté quelques longueurs à certains moments. L’ univers est assez bien travaillé bien que je me pose encore pas mal de questions notamment sur la disparition des humains, la magie, les qwentils. La magie est présente dans ce monde par petite touche comme ces calèches autonome ou les mirenoirs.

A la fin de ce premier tome, certaines questions restent sans réponses et les aventures de nos héros sont loin d’être terminées.

En bref, un bon premier tome dans un univers qui mêle magie au pacifisme. Ysolda et Lils sont attachantes. Le second promet de nouvelles aventures pour Ysolda, Jan, Lils, Merle, Cassidan et tous les autres.

Afficher en entier
Or

Roman plein de vivacité et de saveur, remarquablement bien écrit.

Après la dévastation de la terre par les hommes, puis leur disparition, la nation des Qwentils vit paisiblement dans une haute vallée de montagne, qui, à première vue, est un paradis. Mais très vite on sent que les deux principales héroïnes de cette histoire, Ysolda et sa fille Lils, éprouvent dans leur communauté un indéfinissable malaise dont la cause leur échappe. « Quelque chose ne tourne pas rond ! » dit Lils dès les premières pages.

S’agit-il de l’hostilité des Ronfles, un peuple ennemi des qwentils qui, de façon inattendue, brisent une paix pluri-centenaire ? S’agit-il de la réapparition troublante d’un homme dans la vallée, et des inquiétudes que suscite cette incroyable nouvelle ?

Pour le couple Jan et Ysolda, archers du roi, l’histoire démarre très brutalement. Mais d’autres motifs font qu’Ysolda se lance dans une longue quête de vérité à l’intérieur de sa communauté. Trop de non-dits, trop d’évènements énigmatiques la bouleversent. Elle se heurte alors, à des pouvoirs établis rigides, à des pressions obscures, à des obstacles qui contrarient et retardent son projet de faire la lumière.

L’intrigue est riche de ses retournements inattendus, de tous ses personnages hauts en couleurs, mais également consistants et psychologiquement crédibles, émouvants parfois, comme Padrig, le petit frère de Lils.

Riche également des surprises qu’offre cette civilisation aux allures médiévales, à travers des descriptions attentives, donnant une présence forte au cadre où l’histoire se déroule.

Je souhaite aux lecteurs un plaisir de lire ce roman aussi vif que le mien !

Afficher en entier

Activité récente

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 6
Commentaires 4
extraits 2
Evaluations 5
Note globale 9.25 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode